FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54786
Date d'inscription : 05/05/2005

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Empty
MessageSujet: François-Paul JOURNE - SONNERIE SOUVERAINE   LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 EmptySam 15 Avr - 8:42

François-Paul JOURNE - SONNERIE SOUVERAINE



LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 JourneSonnerieSouveraine1copie

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Journedos

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Journe3copie

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Journe2copie

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Journe4copie

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Gds_4817bigcopie

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Journedtails

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 JourneHorloger

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Gds_dessin_traitbig

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Gds_Eclatesbig




Citation :
Utilisation



Couronne
1 Remontage : dévisser la couronne et la tourner vers vous jusqu’au blocage,
le mouvement horaire et celui de la sonnerie seront remontés.
2 Mise à l’heure : tirer la couronne en position 2 et tourner vers vous, pendant
la mise à l’heure, la sonnerie est automatiquement bloquée.
3 Attention ! Revisser obligatoirement la couronne pour que la montre fonctionne.

Poussoir à 2h.
Appuyer fortement pour déclencher la répétition des heures, quarts, minutes.

Poussoir à 4h.
Appuyer consécutivement afin de sélectionner le mode sonnerie :
G = Grande Sonnerie : sonne les heures chaque heure et les heures plus les
quarts à chaque quart d’heure.
S = Silence : la sonnerie est arrêtée.
P = Petite Sonnerie : sonne les heures chaque heure et seulement les quarts
à chaque quart d’heure.

Réserve de marche
– Cet indicateur de réserve de marche unique au monde prend en compte la
totalité de l’énergie de la montre, mouvement horaire et sonnerie. Lorsqu’il
ne reste plus que 24 heures de fonctionnement au mouvement horaire, la
sonnerie s’arrête automatiquement et la montre continue sa marche et
conserve l’heure.
– Si la montre est utilisée en mode silence, le mouvement horaire aura une
autonomie de 120 heures environ.

Citation :
SONNERIE SOUVERAINE

Specifications


MOUVEMENT :
Calibre 1505
Remontage manuel
Mouvement en Or
40 rubis

DIMENSIONS DU MOUVEMENT :
Diamètre total : 35.80mm
Diamètre encageage : 35.00mm
Hauteur de cage : 6.25mm
Hauteur hors tout : 7.80mm
Hauteur axe de tige : 3.41mm
Diamètre filetage tige : S1.20mm

BALANCIER :
Balancier libre
Balancier à 4 masselottes
Spiral plat Anachron
Porte-piton fixe
Piton GE goupillé
Virolage traditionnel goupillé
Fréquence : 21,600 Alt/h, (3Hz)
Inertie : 11.00 mg / cm2
Angle de levée : 52°
Amplitude : 0 h à plat : > 340°
24 h à plat : > 300°

ECHAPPEMENT :
Echappement linéaire
Echappement Pointage 8, 15 dents

AFFICHAGE :
Heures et minutes à 3h
Petite Seconde à 6h
Réserve de marche
Sélection du mode de sonnerie
Vision sur les marteaux de sonnerie

SONNERIES :
Grande, Petite Sonnerie au passage des quarts d’heure
Mode silence
Répétition minutes à la demande

AUTONOMIE DU SYSTÈME HORAIRE :
120 h. sans sonnerie
Env. 48 h. en grande sonnerie
Env. 24 h. après épuisement de la sonnerie

DÉCORATION :
Perlages sur platine
Côtes circulaires sur ponts
Têtes de vis polies et anglées
Goupille à bouts bombés polis
Pièces acier décorées main
Gravages 3D

BOÎTE :
Acier
Diamètre : 42.00mm
Hauteur totale boîte : 12.25mm

COURONNE ET POUSSOIRS :
Deux positions tournant et fixant la couronne
Poussoir déclencheur de la répétition minute à 2 heures
Poussoir de séléction du mode de sonnerie à 4 heures

NOMBRE DE PIÈCES :
Mouvement sans cadran 408
Avec boîte sur cuir 441
Avec boîte sur acier 558


Citation :
Le barillet
Un seul barillet (1) conduit le rouage horaire (2) et le rouage de la sonnerie (3) de chaque bout du ressort moteur.
Le tambour du barillet, attaché à l’extrémité extérieur du ressort, a un bord denté (1a) en prise avec le rouage horaire (2). L’arbre du barillet (1d), fixé à l’extrémité intérieure du ressort, fait tourner une roue dentée (4) qui conduit le rouage sonnerie (3) par un engrenage unidirectionnel.

L’indicateur de réserve de marche
Un ressort moteur qui se désarme à la fois par le barillet (1a) et par l’arbre du barillet (1d) nécessite une indication de réserve de marche sophistiquée.

Le système d’indication de réserve de marche a trois satellites (différentiels) coaxiaux. Celui du dessus (23) fait le lien entre l’arbre du barillet (22) et le barillet (21). Celui du dessous est mené par l’armage et le désarmage de l’arbre du barillet. Un troisième satellite (26) fait le lien entre les deux premiers pour indiquer la réserve de marche moyenne du ressort.

Le remontage et la mise à l’heure
Le système compact de remontage et de mise à l’heure se trouve sous le cadran. Ses particularités sont une tige de remontoir courte et l’absence de pignon coulant.
Dans ce système, le pignon de remontoir (8) est engrené en permanence avec la couronne de remontoir (7) montée coaxiallement sur une bascule (6). La tige de remontoir (9) glisse dans un carré au centre du pignon de remontoir (8).
La couronne de remontoir (7) est en prise avec les renvois de remontoir (5) et de mise à l’heure (10), portés à chaque extrémité de la bascule (6).
Tirer la tige (9) actionne la tirette (14) qui fait pivoter la bascule (6) pour que le renvoi (10) engrène avec la minuterie (11) pour la mise à l’heure.
Avec la tige (9) en position de remontage, le couple produit sur la couronne de remontoir (7) en tournant la tige, fait pivoter la bascule (6) pour engrener le renvoi (5) avec le rochet du barillet.

Sélecteur sonnerie
Commandé par une roue à colonnes, le mécanisme de sélection et d’indication de mode de sonnerie fonctionne avec un minimum de composants.
La roue à colonnes (67) actionne trois leviers: celui de la sélection grande ou petite sonnerie (73), celui de la sélection silence (72) et la bascule sur ressort (69) indiquant le mode choisi sur le cadran par un râteau et pignon (69a, 71).
En mode de petite sonnerie, une came entre en action pour isoler le râteau des heures trois fois toutes les heures.
Une pression sur le poussoir de sélection de sonnerie (F) actionne la bascule (68) qui lève le cliquet sur ressort (68a). Le cliquet tire l’une des douze dents-de-scie de la roue (67a) pour faire tourner la roue à colonnes par pas successifs et entamer les cycles d’actions consécutives.

Position des râteaux
La conception du mouvement aux heures et minutes décentrées permet de monter les râteaux de sonnerie au centre du mouvement. Ceci donne la possibilité d’avoir des râteaux surdimensionnés pour une sécurité de fonctionnement accrus.
La sonnerie est commandée par trois râteaux coaxiaux : pour les heures (37), pour les quarts (38) et pour les minutes (39). Chacun a une denture (37a –39a) pour activer les marteaux. Quand la sonnerie est déclenchée, les râteaux tombent sur leurs cames respectives. Ils sont ensuite immédiatement pris par le rouage de sonnerie pour être levés à la fin de leur déplacement. Durant la levée des râteaux, leurs dents (37a-39a) engagent les levées des marteaux pour faire sonner les timbres. La distance parcourue par chaque râteau, et donc le nombre de dents présentées pour actionner la sonnerie, dépendent de la position de départ sur la came.

Entraînement des râteaux
Le râteau des heures (37) a un secteur denté (37c) où il est pris par le rouage de sonnerie (3). Les dents (37c) sont engagées en permanence avec un pignon libre (44), qui tourne de façon coaxiale sur un pignon fixe (45) du rouage de la sonnerie (3b). Pour lever le râteau, le pignon d’embrayage (47) sur une bascule (46) engrène avec les pignons libre et fixe (44, 45). En rendant solidaires les deux pignons, la force motrice de rouage de sonnerie est ainsi transférée au râteau pour le lever.

Quand le pignon d’embrayage (47) se dégage pour libérer le pignon libre (44), le ressort du râteau (40, 43) amène le palpeur (37d) du râteau sur la came des heures (34).

Déclenchement sonnerie
Chaque quart d’heure, une dent de l’étoile des quarts (49) fait basculer la détente (50) contre son ressort (51) pour déclencher la sonnerie en passant. La détente (50) agit sur les leviers (52 et 55) pour dégager le levier de déclenchement (48) de la bascule (46) du pignon d’embrayage (47). Le pignon (44) est ainsi libéré pour permettre les râteaux de tomber sur leurs cames. Le ressort (56) fait ensuite revenir le levier de déclenchement (48) contre la bascule (46), engrenant le pignon d’embrayage (47) avec le pignon libre (44) pour faire lever les râteaux.
La répétition minutes est déclenchée manuellement par le poussoir (63). Celui-ci agit sur les bascules (62 et 64) pour déplacer le levier de déclenchement (48), permettant au pignon d’embrayage (47) de se libérer du pignon libre (44) et de laisser tomber les râteaux.

Timbres
Ce nouveau concept de timbres produit un son plus fort et clair que les timbres classiques. Ces lames d’une épaisseur de 3/10 de millimètre sont montées sur la quadrature et libèrent l’espace autour du mouvement.
Ces timbres de sonnerie sont constitués de lames planes (1) dont une extrémité (1a) peut être fixée sur la platine du mouvement. La partie libre des lames est formée pour que sa fréquence naturelle soit audible quand la tranche de la lame est frappée par un marteau.

Blocage automatique de la sonnerie
La sonnerie est bloquée automatiquement pour réserver les dernières 24 heures de marche au mouvement seul.
Une came (61), menée par le satellite de réserve de marche, déplace la bascule (18) quand la réserve de marche descend à 24 heures. Le dispositif de verrouillage (18) agit sur la bascule (46) pour garder le pignon d’embrayage (47) contre les pignons du râteau (44, 45), empêchant ainsi les râteaux de tomber pour déclencher la sonnerie.
Quand il reste 24 heures de réserve de marche, la came (61) dégage le dispositif de verrouillage, laissant la bascule et le pignon d’embrayage (46, 47) sous la commande du levier de déclenchement (48).

Blocage de la sonnerie et de la tige de remontoir
Ce système de sécurité empêche la tige de remontoir d’être tirée quand la sonnerie fonctionne et inversement bloque la sonnerie quand la tige de remontoir est tirée.
Une came de verrouillage (66) peut être pivotée en deux positions : l’une pour bloquer le poussoir (63) de déclenchement manuel de la sonnerie (répétition minutes) ; et l’autre pour verrouiller la tige de remontoir (9) en agissant sur l’élément de blocage (66d).
Tirer la tige de remontoir fait déplacer le levier (65) à gauche, pivotant la came de verrouillage (66) pour qu’elle bloque le déclenchement manuel (62b).
La came de verrouillage est aussi actionnée par la bascule sur ressort (43) en prise avec le râteau des heures. Dès que le râteau commence à bouger pour commencer la sonnerie, la bascule (43) fait tourner la came de verrouillage (66) pour qu’elle agisse sur le dispositif de blocage de la tige (66d), empêchant la tige d’être tirée pour la mise à l’heure.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par le Sam 15 Avr - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54786
Date d'inscription : 05/05/2005

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Empty
MessageSujet: Tourbillon Souverain à seconde morte   LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 EmptySam 15 Avr - 8:59

Tourbillon Souverain à seconde morte - Collection Souveraine


LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 FPJ1

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 FPJ2

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 FPJ3

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 FPJts_mvtbig
mécanisme du remontoir d'égalité et seconde morte


LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Ts_diplomebig



Citation :
"Le Souverain est mort, vive le Souverain!"

La nouvelle génération du Tourbillon Souverain

Il y a quatre ans, François Paul Journe lançait sa marque F.P.Journe -Invenit et Fecit- avec la présentation du Tourbillon Souverain, premier modèle de la collection Souveraine et unique tourbillon en montre bracelet avec remontoir d'égalité.

Un mécanisme "invenit et fecit" - inventé et fait - par François Paul Journe, offrant des performances chronométriques uniques pour ce tourbillon qui s'impose, encore aujourd'hui, comme le plus précis du marché.

Poussé par la recherche chronométrique et son besoin de création, François-Paul Journe présente aujourd'hui la nouvelle génération du Tourbillon Souverain, le:


Tourbillon Souverain
à remontoir d'égalité avec seconde morte


Un modèle qui vient remplacer le Tourbillon Souverain à remontoir d'égalité et qui positionne celui-ci dans la catégorie des montres de collection. En effet, la production limitée à quelques centaines de pièces de ce premier tourbillon, lui concède un profil rare et désormais recherché.

Le nouveau Tourbillon Souverain possède les caractéristiques et exigences techniques, propres aux créations F.P.Journe -Invenit et Fecit-. Son mécanisme reprend le système du remontoir d'égalité, cher à la marque pour sa performance chronométrique et vient s'enrichir du système de la "seconde morte". Cette complication, unique dans une montre bracelet contemporaine, offre une lecture plus précise du temps. La définition de la "seconde morte" se traduit lorsque l'aiguille reste immobile (morte) tant que la seconde n'est pas écoulée; l'aiguille indique alors la seconde lorsqu'elle est réellement écoulée.

Un mécanisme d'exception qui trouve toute sa noblesse avec une fabrication entièrement en or rouge 18 carats ! Une performance technique et esthétique dévoilée par le fond en saphir du boîtier en platine de 40mm.

Le cadran possède l'identité propre des chronomètres F.P. Journe avec la face de la montre en or 18 carats (rouge ou blanc) et les cercles des heures, minutes et secondes en argent guilloché, vissés sur la face de la montre (brevet). La réserve de marche de 42 heures à 12h s'équilibre parfaitement avec l'indication de la seconde morte positionnée à 6h.
Version boîtier or rouge. Bracelet cuir avec boucle ardillon en platine ou or ou bracelet platine avec boucle déployante en platine.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54786
Date d'inscription : 05/05/2005

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES   LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 EmptySam 8 Juil - 9:17

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Ulyssenardinmacho1LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Ulyssenardinmacho2

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Ulyssenardinmacho5LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Ulyssenardinmacho4



Citation :
Ulysse Nardin présente avec fierté une nouvelle collection : Macho Palladium 950. Avec sa forme unique, produite dans un précieux et très rare matériau connu sous le nom de Palladium, La Macho Palladium 950 est prometteuse d’un renouveau dans l’industrie horlogère.

Se voulant toujours à la pointe de l’innovation, Ulysse Nardin emploie de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies dans sa production, non seulement pour les composants mécaniques mais aussi pour les mouvements et les boîtes. Ulysse Nardin prouve encore une fois, qu’il est leader dans le monde de l’industrie horlogère.

Palladium : une solide et brillante matière précieuse similaire au Platine.

Dans la mythologie grecque, Pallas était l’amie d’Athéna, déesse des arts. En 1803, William Hyde Wollastone donnait ce nom au nouvel élément qu’il venait de découvrir : Le Palladium.

Jusqu’à récemment, le Palladium était exploité en bijouterie comme alliage pour l’or gris. Il est désormais utilisé dans l’horlogerie et la bijouterie à sa juste valeur. Avec ses qualités uniques comprenant sa couleur blanche éclatante qui ne ternit pas et son haut niveau de pureté (plus résistant et plus dur que l’or), le Palladium est un élément extrêmement rare, en réalité vingt fois plus rare que l’or. Le Palladium appartient à la famille du Platine.

La spécialité du mouvement Macho Palladium 950

Le mouvement de la Macho Palladium 950 est pourvue d’une réserve de marche originale directement inspirée d’une montre de poche Ulysse Nardin construite en 1912. Cette complication unique implique une double rotation du compteur et de la petite aiguille de développement.

Le remontage de l’instrument, manuellement ou plus simplement du fait des mouvements du poignet lors de l’activité quotidienne du porteur, entraîne la rotation du disque de réserve de marche dans le sens anti-horaire, jusqu’à ce que le segment le plus important de l’échelle de mesure stylisée rencontre l’aiguille.

Lorsque le ressort du mouvement se désarme, c’est l’aiguille de réserve de marche qui, à son tour, tourne également dans le sens anti-horaire jusqu’à ce qu’elle atteigne le segment le plus petit du disque.

Dans les réserves de marche conventionnelles, seule l’aiguille tourne sur l’échelle imprimée d’un compteur fixe.

Le mouvement automatique de la Macho Palladium 950 est remonté lorsque l’aiguille pointe sur le segment le plus grand de l’indicateur de développement. L’autonomie de marche de l’instrument est d’environ 42 heures.

Chronomètre C.O.S.C.
Tous les mouvements Macho Palladium 950 subissent les tests rigoureux du Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, organe neutre qui certifie la précision de cet instrument hors du commun.








Données Techniques

Réf. 278-70
Mouvement Calibre UN-27,
38 rubis.
Réserve de marche Environ 42 h.
Remontage Automatique certifié chronomètre.
Fonctions Authentique système de réserve de marche avec une double rotation du compteur et de la petite aiguille de développement.
Petite seconde surdimensionnée.
Boîte Palladium 950.
Couronne Vissée.
Diamètre 43 x 40.5 mm.
Etanchéité 50 m.
Glace Saphir anti-reflets.
Fond Saphir.
Bracelet Alligator monté sur boucle déployante en palladium 950.
Bracelet palladium 950.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54786
Date d'inscription : 05/05/2005

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES   LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 EmptyMer 9 Aoû - 23:27

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 ZENITHTrio_Neo_Vintage_GP
Collection Néo-Vintage


Citation :
Caliber El Primero 4021
Automatic chronograph movement
13``` caliber. Diameter 30 mm. Height : 7.75 mm. 248 components.
36’000 vibrations per hour
Power reserve over 50 hours
39 jewels
Measures short time intervals to a 10th of a second
Automatic winding in both directions
Central rotor on ball bearings
Heavy metal oscillating weight with “Côtes de Genève” pattern


Functions Hours and minutes in the center
Small seconds-hand at 9 o’clock with a 3-branched hand
Power reserve indicator from hour axis
Central seconds-hand
30-minute counter at 3 o’clock


Case Stainless steel case, push-pieces and crown with dark anthracite, brown or blue fine-grained “patina” finishing

XXT version: Diameter : 45 mm / Diameter opening : 35 mm
T version: Diameter : 40 mm / Diameter opening : 29.9 mm

Curved sapphire glass with anti-reflection treatment on both sides
Transparent sapphire case back
Water-resistance up to 30 meters


Dial Open dial at 10 o’clock showing the heart of El Primero
Dark anthracite, brown or blue varnished dial


Hands Rhodium faceted hands
18-carat rose gold power-reserve hand


Strap Dark anthracite, brown or blue integrated calfskin leather strap


Buckle Stainless steel ChronoMaster triple folded buckle with dark anthracite, brown or blue fine-grained “patina” finishing


2006 LIMITED & NUMBERED EDITIONS: 100 units per reference only


LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 ZENITHXXT_Concept
LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 ZENITHT_Concept
Collection Concept

Citation :
Caliber El Primero 4021 J1 (T size) / 4021 J2 (XXT size)
Automatic chronograph movement
13``` caliber. Diameter 30 mm. Height : 7.75 mm. 248 components.
36’000 vibrations per hour
Power reserve over 50 hours
39 jewels
Measures short time intervals to a 10th of a second
Automatic winding in both directions
Central rotor on ball bearings
Heavy metal oscillating weight with “Côtes de Genève” guilloché pattern


Functions Hours and minutes in the center
Small seconds-hand at 9 o’clock with a 3-branched hand
Power reserve indicator from hour axis
Central seconds-hand
30-minute counter at 3 o’clock


Case T/2 Titanium case
T/2 Titanium push-buttons and crown
XXT version: Diameter : 45 mm / Diameter opening : 35 mm
T version: Diameter : 40 mm / Diameter opening : 29.9 mm
Curved sapphire glass with anti-reflection treatment on both sides
Transparent sapphire case back
Water-resistance up to 30 meters


Dial Transparent dial in TR90, open at 10 o’clock & showing the heart of EL PRIMERO
Transferred numerals, Applied indexes and ZENITH Star


Hands Hours and Minutes hands in black varnish
18-carat rose gold power-reserve


Strap Handmade 3K Carbon fiber integrated strap


Buckle T/2 Titanium ChronoMaster triple folded buckle


LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 ZENITHXXT_Ret_Goldcopie
Chronomaster open retrograd

Citation :
Caliber El Primero 4023
Automatic chronograph movement with retrograde date
13``` caliber. Diameter 30 mm. Height : 7.75 mm. 299 components.
36’000 vibrations per hour
Power reserve over 50 hours
39 jewels
Measures short time intervals to a 10th of a second
Automatic winding in both directions
Central rotor on ball bearings
22-carat rose gold guilloché oscillating weight with “Grain d’Orge” pattern


Functions Hours and minutes in the center
Small seconds-hand at 9 o’clock with a 3-branched hand
Retrograde Date indicator from 30-minute counter axis
Power reserve indicator from hour axis
Central seconds-hand
30-minute counter at 3 o’clock


Case 18-carat rose gold case
18-carat rose gold ZENITH push buttons and crown
XXT version: Diameter : 45 mm / Diameter opening : 35 mm
T version: Diameter : 40 mm / Diameter opening : 29.9 mm
Curved sapphire glass with anti-reflection treatment on both sides
Transparent sapphire case back
Water-resistance up to 30 meters


Dial Opened dial at 10 o’clock showing the heart of El Primero
18-carat gold with silvered “Grain d’Orge” guilloché pattern dial
18-carat black gold hand-mounted applique roman numerals


Hands 18-carat rose gold faceted hands
18-carat white gold power reserve & retrograde hands


Strap Handmade black alligator leather strap lined with silky Alzavel calfskin


Buckle 18-carat rose gold ChronoMaster triple folding buckle

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 ZenithT_Sun_Dial_Goldcopie
Chronomaster Sun Dial

Citation :
Caliber El Primero 4021
Automatic chronograph movement
13``` caliber. Diameter 30 mm. Height : 7.75 mm. 248 components.
36’000 vibrations per hour
Power reserve over 50 hours
39 jewels
Measures short time intervals to a 10th of a second
Automatic winding in both directions
Central rotor on ball bearings
22-carat rose gold oscillating weight


Functions Hours and minutes in the center
Small seconds-hand at 9 o’clock with a 3-branched hand
Power reserve indicator from hour axis
Central seconds-hand
30-minute counter at 3 o’clock


Case 18-carat rose gold case
18-carat rose gold ZENITH push buttons and crown
XXT version: Diameter : 45 mm / Diameter opening : 35 mm
T version: Diameter : 40 mm / Diameter opening : 29.9 mm
Curved sapphire glass with anti-reflection treatment on both sides
Transparent sapphire case back
Water-resistance up to 30 meters


Dial Opened dial at 10 o’clock showing the heart of El Primero
Solid 18-carat gold dial with “sundial” guilloché pattern
18-carat rose gold hand-mounted applique arabic numerals & indexes


Hands 18-carat rose gold faceted hands


Strap Handmade black alligator leather strap lined with silky Alzavel calfskin


Buckle 18-carat rose gold ChronoMaster triple folding buckle

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54786
Date d'inscription : 05/05/2005

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 Empty
MessageSujet: Blancpain - Calibre 13R0   LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 EmptyMar 17 Oct - 4:52

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 BlancpainCal_13R0_02

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 BlancpainCal_13R0_04copie

LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES - Page 2 BlancpainCal_13R0_05copie


Citation :

NAISSANCE DU CALIBRE BLANCPAIN 13R0 A L’AUBE D’UNE ÈRE NOUVELLE
Blancpain poursuit sa «Tradition d’Innovation» en présentant un nouveau mouvement de base à remontage manuel. Doté d’un balancier en titane avec système de vis réglantes, d’un spiral Breguet et de trois barillets pour une réserve de marche de 8 jours, le Calibre 13R0 est le fruit d’une quête assidue de simplicité, de précision et de performance. Orné de finitions très raffinées, il allie à la perfection technologie d’avant-garde et respect de la tradition. En lançant ce petit chef-d’oeuvre de technique horlogère, Blancpain annonce le renouveau de sa collection de mouvements haut de gamme.
La maison du Brassus renforce également son image de Manufacture de Haute Horlogerie, à la fois virtuose des complications et soucieuse de faire évoluer l’art horloger dans ses moindres détails.
«On n’écrit bien qu’avec une gomme», a dit un jour un homme de Lettres. Cette quête de l’essentiel, ce refus du superflu est aussi le mot d’ordre qui a guidé les horlogers de Blancpain dans le développement du nouveau Calibre de base 13R0. Car les constructions les plus simples sont celles qui présentent un maximum de fiabilité à long terme – tout en facilitant la maintenance. Mais en horlogerie comme en littérature, la simplicité est souvent le fruit d’un long travail de recherche. Blancpain a minutieusement étudié toutes les composantes des mouvements mécaniques afin de choisir les solutions les plus performantes. Résultat: un moteur efficace, précis et fiable, qui repousse une fois de plus les limites de la belle horlogerie. Une création à la fois très sobre et très prestigieuse à l’image des plus beaux garde-temps Blancpain.

Un système de vis réglantes pour la précision

L’attention de Blancpain s’est portée tout d’abord sur le balancier-spiral, l’organe réglant de la montre et sur son système de réglage.

La plupart des calibres mécaniques sont dotés d’un organe mobile appelé «raquette» qui permet de varier la longueur active du spiral, et par là même la vitesse d’oscillation du balancier. Certaines marques optent pour un col-de-cygne, d’apparence plus décorative. Dans sa quête d’élégance et de performances, Blancpain a choisi une autre approche. Le contrôle de la marche s’effectue grâce à des vis réglantes placées sur la serge du balancier. Lorsqu’on resserre les vis vers l’intérieur, le diamètre actif du balancier se réduit, ce qui augmente la vitesse des oscillations– et inversement.

Ce système présente plusieurs avantages par rapport aux dispositifs courants. Il prend moins de place qu’une raquette ou qu’un col-de-cygne. Le spiral conserve des oscillations concentriques puisque aucun organe ne vient appuyer sur l’une de ses extrémités (ce qui modifierait inévitablement sa forme). Aucun risque non plus qu’un choc ne modifi e la position de la raquette ou du col-de-cygne, altérant la marche de la montre. Mais l’atout suprême demeure la précision et l’effi cacité du réglage. Nul besoin de rechercher empiriquement le bon réglage, à coup de petites poussées d’avant en arrière. Le système de vis réglantes permet de connaître à l’avance les changements de marche.

Ainsi sur le Calibre 13R0, un quart de tour sur deux vis diamétralement opposées se traduit par une modifi cation de trente secondes par jour. Une fois la marche de la montre vérifi ée sur un chronoscope, l’horloger sait exactement de combien de fractions de tour il devra serrer ou desserrer les vis. Pour faciliter ce travail, Blancpain a doté les vis micrométriques en or de têtes carrées; l’horloger peut ainsi visualiser plus aisément les corrections qu’il effectue.

Un balancier plus grand en titane pour la régularité de marche
La réflexion s’est portée ensuite sur le diamètre du balancier. Le but était notamment d’obtenir un rapport entre masse et inertie le meilleur possible, grâce à un balancier de diamètre
plus grand, ce qui permet de réduire la différence de marche en positions horizontale et verticale.

Afin d’optimiser la régularité de la marche, Blancpain a choisi un alliage de titane.
Ce matériau d’avant-garde, très diffi cile à travailler, présente plusieurs avantages décisifs.
Il est nettement moins sensible aux variations de température que le glucydur, utilisé dans la plupart des balanciers modernes. Il est amagnétique. Il se distingue également par sa grande légèreté. Or plus un balancier est léger, moins son mouvement de va-et-vient consomme d’énergie. Moins la force de gravité influe sur la régularité de ses oscillations en fonction des diverses positions. Et moins il n’engendre d’influence sur son minuscule pivot, d’un diamètre de 6,5/100 de millimètre, soit l’épaisseur d’un cheveu. En conséquent, le spiral, qui a pour fonction de compenser la dilatation du balancier, a dû être adapté en fonction du balancier en titane.

Un spiral Breguet pour l’isochronisme

Un spiral plat, sur un seul plan, ne peut se développer de manière parfaitement concentrique. Pour garantir au balancier-spiral un maximum d’isochronisme (oscillations régulières quelle que soit l’amplitude), Blancpain a opté pour un spiral dit «Breguet», avec courbe extérieure relevée et légèrement ramenée vers le centre sur un plan parallèle au ressort; cette astuce permet au spiral de conserver sa forme ronde à tout moment (contraction ou expansion). La fabrication d’un spiral Breguet exige un surcroît de travail important. En l’absence de machines capables de produire un résultat adéquat, chaque courbe terminale d’une extrême minceur, doit être patiemment formée à la main.

Une démarche qui exige une solide expérience, doublée d’un doigté hors pair. Mais ce choix exigeant contribue à donner au mouvement une plus grande régularité de marche, d’où une meilleure précision.

Trois barillets pour une réserve de marche de 8 jours


En développant le Calibre 13R0, les horlogers de Blancpain se sont également attachés à trouver les solutions les plus performantes au niveau de l’énergie. Il s’agissait notamment de donner au mouvement une autonomie de marche optimale, tout en garantissant à tout moment une énergie de la meilleure «qualité». Le nouveau Calibre 13R0 (dans sa version actuelle heures/minutes/secondes/date) possède une réserve de marche exceptionnelle de 8 jours (192 heures).

Pour relever ce défi , Blancpain l’a doté de trois barillets montés en série. Les constructeurs se sont livrés à de savants calculs pour défi nir avec précision la taille et le couple de chaque ressort. Les trois ressorts s’arment et se désarment successivement. Mais le deuxième prend le relais du premier avant que la force de celui-ci ne faiblisse. De même pour le troisième. Ce système garantit une énergie constante tout au long des 8 jours de réserve de marche. Les deux ressorts les plus proches de la tige de remontoir sont équipés de brides glissantes; cette double sécurité évite tout dégât au mouvement en cas de surtension des ressorts (si l’on force sur la couronne).
Citation :
Une date «à double sens» pour une sécurité optimale
Autre perfectionnement technique: le changement de date à minuit ainsi que la correction rapide peuvent s’opérer dans un sens comme dans l’autre. Sur la plupart des montres, il est impossible de faire reculer les aiguilles des heures et des minutes au-delà de minuit, au risque d’endommager le mécanisme de changement de la date. Sur le nouveau Calibre 13R0, le doigt qui actionne le disque de la date glisse simplement sur les dents en sens contraire, sans risque de s’abîmer ni d’endommager le disque.

Un décor digne de la grande tradition

Si la construction du nouveau Calibre 13R0 vise à un maximum de simplicité et d’effi cacité, ses finitions se distinguent par leur extrême raffinement et leur esthétique haut de gamme. Dans les ateliers du Brassus, récemment rénovés et agrandis, les artisans de la Manufacture ne comptent ni les heures ni les efforts de patience et de minutie pour décorer chaque pièce dans l’esprit de la haute horlogerie. Un travail à la main qui fait de chaque mouvement une authentique oeuvre d’art. Les ponts, retravaillés à l’ancienne, présentent d’élégantes découpes ainsi qu’un anglage plus marqué qu’à l’ordinaire; ils sont également rythmés par un décor de côtes de Genève, signe de reconnaissance d’un mouvement de belle facture. Tous les aciers ont les traits étirés et sont anglés à la main. Les platines sont perlées, les roues cerclées et anglées. Le rochet et le noyau de couronne sont ornés d’un décor soleil. Le regard est frappé par les rubis de grande taille, délicatement cerclés d’or. Mais par souci de simplicité, Blancpain a renoncé à utiliser des chatons pour loger les pierres.

Ces pièces intermédiaires se justifi aient pleinement à une époque où les techniques de perçage des trous et de fabrication des rubis n’atteignaient pas une précision suffi sante pour assurer un assemblage parfait. Les progrès de la technique permettent maintenant de chasser les pierres directement dans les ponts et les platines, avec des tolérances infi mes. Pour conserver la magie visuelle des rubis scintillant dans l’or,
Blancpain a fait revivre la technique ancestrale de l’«oeil-de-perdrix». La creusure autour du trou destiné à accueillir le rubis est soigneusement polie miroir, puis dorée; les doubles moulures ajoutent une note d’originalité et d’exclusivité. Les constructeurs ont également apporté un soin particulier à dégager le centre du mouvement afi n de ménager une belle perspective sur la grande roue des secondes.

L’heure du renouveau

Le nouveau Calibre 13R0 a été conçu dès l’abord comme un mouvement de base destiné à accueillir divers modules de complications. Cette optique obligera Blancpain à retravailler toutes les célèbres «planches» complications qui ont contribué à sa notoriété. Il est également prévu que ce mouvement évolue vers une version à remontage automatique. Le Calibre 13R0 et ses développements futurs devraient donc annoncer un grand renouveau dans les collections de mouvements Blancpain. Un pas de plus vers la précision, la fi abilité et la performance. «Nous écrivons aujourd’hui l’histoire de demain», aimait à dire Jehan-Jacques
Blancpain, fondateur de la Manufacture en 1735. Une philosophie qui s’illustre à merveille dans le nouveau Calibre 13R0.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
LES GRANDES NOUVEAUTES 2006 sur FORUMAMONTRES
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Info Forumamontres: La messagerie
» Achimenes a grandes fleurs
» Breil (49) le 15 août 2009...
» HE en grandes surfaces...
» [Sceliphron caementarium] Qu'est ce que c'est ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: LES RUBRIQUES DE FORUMAMONTRES :: Forumamontres "Espace Pros"-
Sauter vers: