FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54474
Date d'inscription : 05/05/2005

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty28/2/2009, 21:48

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Large-1-888



Moser, Patek, Rolex, Seiko, JLC entre autres ont une grande partie de leur fabrication de spiraux qui est réputée officiellement faite hors Swatch group. Pourtant d'autres grandes manufactures ( Journe, Mille...) trouvent chez Swatch group des spiraux qui semblent très efficaces.

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?

Sans aucun doute Rolex avec le parachrom a trouvé une idée originale et efficace fondée sur la mémoire de forme. Le matériaux en outre semble sur la durée ( mais en labo pour le moment ) avoir une meilleure efficacité.

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Large-1-237


Nombreux sont ceux qui "hors micro" reconnaissent que leur souci est davantage l'indépendance d'avec Swatch Group que la recherche d'une performance très difficilement améliorable. En effet, la précision et surtout le maintien de celle-ci sur la durée restent un souci que pour le moment personne ne semble avoir définitivement résolu. Le temps nous parlera comme le dit le poète mais l'horloger, lui est pragmatique et les spiraux autocompensateurs des années 50 sont parfois incroyablement efficaces 50 ans ans après.

En se penchant sur les montres on s'aperçoit que le diamètre des balancier est lui aussi un facteur essentiel de précision...Et si le spiral n'était donc qu'accessoire ? Sans nul doute accer sa communication sur le spiral est une bonne idée mais le diamètre des balancier devra aussi être regarder pour garantir la précision et la régularité de marche.

La raquette, la forme du balancier , son aérodynamisme sont autant de facteurs de précision au même rang que la qualité du spiral pour fiabiliser la marche de la montre ...

Notre spiral a connu bien des avancées pourtant ... Quelques lectures qui montrent que si le sujet est d'importance, il n'est pas pour autant fondamental d'investir pour des recherches dans des balanciers de même type que ceux de Swatchgroup pour d'autres raisons que cette fameuse recherche d'indépendance économique des marques qui s'aventure dan cette voie. La crise devrait pondérer les envies ...

Citation :
Le spiral, clé de la réussite et de l’autonomie


Avec l’attrait actuel pour les mouvements mécaniques, de nombreuses marques visent l’autonomie complète. A ce jour, Nivarox tient encore d’une main de fer toute la profession qui dépend de ses livraisons du fameux organe réglant. Mais la profession a commencé à réagir.

Flavia Giovannelli

C’était ce qui s’appelle donner un coup de pied dans la fourmilière. Ainsi, en été 2002, l’annonce faite par ETA qu’elle ne livrerait plus d’ébauches à partir de 2006 mais uniquement des mouvements terminés, a fait l’effet d’un coup de tonnerre. Une bonne partie de la profession, soit près de 200 marques, avait pendant trop longtemps négligé les aspects industriels du métier, dépendant uniquement du « tentaculaire » sauveur de l’industrie suisse.

Car le Swatch Group, à travers son empire, détient jusqu’à 80% de la production des mouvements terminés et même 90% des composants essentiels aux montres mécaniques comme le fameux spiral (fourni par sa société Nivarox). Sous la menace d’une asphyxie pure et simple, certains acteurs se sont vu contraints de réagir, c’est-à-dire d’investir et chercher des solutions alternatives, même si le moratoire a été reporté à l’horizon 2010. Voici quelques pistes, tant sur le plan structurel que technique.

Ingéniosité multiple

Ce petit ressort essentiel qu’est le spiral reste donc la cause de nombreux tracas car il joue un rôle incontournable pour optimiser la performance des montres mécaniques. La précision de la marche dépend en effet de la régularité d’oscillation de l’organe réglant, qui peut être menacée par de multiples facteurs susceptibles de venir perturber l’isochronisme : les variations de température, les chocs, les champs magnétiques ou encore les défauts de conception et de fabrication des différents composants clés.

En 1675 déjà, Christiaan Huygens a eu l’idée de munir l’organe régulateur des montres de son époque d’un petit ressort enroulé en spirale pour assurer la qualité des oscillations : le spiral. Depuis, cette petite pièce n’a eu de cesse d’être améliorée et allégée. En 1795, Breguet a été à l’origine d’une avancée majeure avec son invention d’un spiral dont la spire extérieure relevée et ramenée vers le centre, soit la courbe terminale Breguet, permet son développement concentrique. De nos jours, le spiral Breguet, même s’il prend une hauteur trois fois plus importante que celle d’un spiral plat, reste encore l’un des favoris.

Le couperet tombe et les alternatives se profilent

Pendant longtemps, seule Nivarox a joué le fournisseur quasi exclusif de spiraux à toute une industrie qui hésitait à se jeter à l’eau. Avec son expérience et sa puissance, l’entreprise du Swatch Group gardait bien des longueurs d’avance. D’autant que personne n’était tellement pressé d’investir des millions de francs et de passer par des phases de test jugées trop lourdes. Depuis que le groupe biennois a porté l’estocade, en revanche, tout a changé. Beaucoup de marques, surtout celles situées en haut de la pyramide, estiment désormais indispensable de devenir le plus autonome possible. Et donc de maîtriser la fabrication du spiral… On a ainsi vu naître d’intéressantes initiatives même si, à l’heure actuelle, elles restent cantonnées à l’usage interne. L’émergence d’un véritable concurrent à Nivarox reste donc de la musique d’avenir. Même Rolex, qui serait totalement autonome, ne vend pas d’organes réglants vitaux.

En 2005, Parmigiani Fleurier a marqué des points, en présentant à la presse son propre oscillateur. La société basée dans le Val-de-Travers maîtrise désormais la production de l’organe réglant, après cinq ans de travaux et un investissement global de plus de 100 millions de francs, dans le but de produire à terme quelque 50 000 pièces. Une étape considérable pour le développement de la marque grâce au soutien de la Fondation Famille Sandoz, son principal actionnaire.

Technotime est de la partie

A plus petite échelle, on peut aussi mentionner une jolie histoire de renaissance horlogère : la société chaux-de-fonnière Technotime, grâce au rachat de France Ebauches (un gros producteur d’ébauches dans les années 70), a pu « récupérer » de la liquidation une petite unité de production, forte d’un savoir-faire fort prisé. Après un long chantier, Philippe Marti, le directeur de Technotime, a confirmé en janvier dernier être à 100% autonome et produire le fameux spiral. S’il compte bien vendre un jour ses pièces, il précise toutefois : « Notre positionnement est ancré dans le haut de gamme. Nous ne pourrons jamais devenir des concurrents d’ETA. Ce que nous ne recherchons d’ailleurs pas ».

Sans citer toutes les initiatives du même genre, on constate que la profession semble bel et bien capable de réagir, ce qui devrait à terme déboucher sur une offre nettement plus diversifiée.

Prometteuse percée technologique

Côté technique, trois acteurs importants du marché, soit Patek Philippe, Breguet et Rolex, ont marqué 2006 de leur partenariat consistant à centraliser certaines ressources pour mieux tester l’emploi du silicium dans le spiral. Appelée à révolutionner l’horlogerie mécanique, cette nouvelle matière très dure possède des propriétés exceptionnelles susceptibles d’améliorer la précision et la fiabilité de la montre. Mettons l’éclairage sur Patek Philippe, le premier à avoir dévoilé son invention l’an dernier : le Spiromax, soit le premier spiral dont le matériau est à base de silicium. La manufacture a ainsi franchi une nouvelle étape après avoir mis au point une roue d’échappement dans cette même matière en 2005.

Usiné en une seule pièce, leur nouveau spiral présente une densité de 2,37 g/ cm3. Cette légèreté exceptionnelle lui permet ainsi de rester quasi insensible à l’inertie en cas de choc. Résultat : le spiral ne va pas subir de modification dans son développement qui restera parfaitement concentrique. D’où le fait qu’il n’affectera pas la marche de l’organe réglant et que la montre restera donc plus précise. A ce jour Patek Philippe se dit très satisfait des résultats enregistrés. Quant à Breguet, la marque a présenté deux nouveaux calibres avec son propre développement autour du spiral en silicium.

En un mot, force est de constater que si le Swatch Group tient encore l’industrie sous la menace de son couperet, plus le temps passe et plus les concurrents seront à même de lui donner une réplique valable. ■



Citation :
La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? RTEmagicC_0c0772f58d.jpg




Citation :
Quand le premier module d’échappement à ancre suisse interchangeable a été présenté, il y a deux ans de cela, dans les montres de H. Moser & Cie, il a immédiatement défrayé la chronique. L’exclusivité de la solution horlogère, roue d’ancre et ancre en or massif, pas de raquette, mais vis de réglage sur le balancier, système de contre-battue absolument inédit pour l’ancre en or latérale – la liste des spécialités et exclusivités pourrait se poursuivre à volonté.

Cette année, la passion des horlogers de chez Moser s’est consacrée au cœur du système d’oscillation, à savoir le spiral. C’est lui qui garantit la constance des oscillations en combinaison avec le balancier pour assurer la régularité de la marche et l’exactitude de la montre. Il a donc recueilli la grande attention que l’on peut imaginer de la part des ingénieurs de chez Moser. Avec le concours de sa filiale Precision Engineering AG et le savoir-faire de l’Institut Straumann AG, la formule et la technologie originales du légendaire matériau NIVAROX ont été recalculées et retravaillées au cours de ces cinq dernières années. Le professeur Dr h.c. Reinhard Straumann – le grand-père de celui qui est aujourd’hui membre de notre Conseil d’Administration, le Dr Thomas Straumann – est l’homme qui a, en 1931, développé, à partir de sept éléments, un alliage incassable, autocompensateur, inoxydable et antimagnétique, l’homme qui a ensuite déposé un brevet pour cette invention. Le brevet décrit la première formule concrète qui présente les propriétés souhaitées et est utilisée dans les montres en tant que matériau de spiraux. Légèrement modifié, on le trouve aujourd’hui encore pratiquement dans tous les mouvements de montres de grande série à système d’oscillation mécanique. Pendant de longues années, la fabrication du matériau a été suivie par Straumann sur le plan de l’assurance de la qualité. Il y a cinq ans environ, ces activités ont été reprises par Precision Engineering AG, qui a maintenant, avec le concours de H. Moser & Cie, édifié sa propre ligne de fabrication qui va de la fonte de l’alliage jusqu’au système d’échappement terminé.

Aujourd’hui, la performance est donc accomplie: tous les modules d’échappement de H. Moser & Cie vont successivement être équipés en exclusivité de Spiraux Straumann®️. Pour commencer, sur la nouveauté du Salon 2007, la «HENRY Double Hairspring» à échappement Straumann Double Hairspring, et sur la déjà légendaire «MOSER PERPETUAL 1». En hommage à l’inventeur, les noms de marque Straumann Spirale®️, Spiral Straumann®️ et Straumann Hairspring®️ ont été brevetés à l’échelle internationale.

La composition exacte de tous les matériaux d’une extrême pureté, du mélange de la fonte à la fabrication d’un fil arachnéen d’un diamètre de 0,075 mm seulement – plus fin qu’un cheveu humain – en passant par l’usinage du bloc de fonte brute d’environ 20 cm de diamètre et d’un poids de 80 kg, exige, d’une part, des connaissances de technologie qui sont le fruit de plusieurs générations de travail et, d’autre part, les meilleurs outils que l’on puisse imaginer. Mais seuls l’homogénéité du fil obtenue et le laminage d’une très grande précision du fil rond pour en faire un feuillard réunissent les conditions préalables à des spiraux d’une exactitude de chronomètre. C’est pourquoi le fil pour les Spiraux Straumann®️ est laminé à plat avec l’incroyable exactitude de 0,0001 mm, soit 0,1 millième de millimètre.

Malgré tout – ou peut-être justement parce que notre père fondateur Heinrich Moser avait déjà martelé, au XIXe siècle, la devise «Quiconque veut fabriquer les meilleures montres doit faire appel aux meilleurs fournisseurs» –, nous n’abandonnons la fabrication des spiraux à personne d’autre. Il n’y a que les minéraux que nous n’excavons pas de nos propres mains dans le sol.


H. Moser & Cie: différent par passion.

Crédit : http://journal.hautehorlogerie.org

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Emmanuel H
Passionné de référence
Emmanuel H

Nombre de messages : 3196
Age : 47
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/12/2008

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty28/2/2009, 21:59

Très intéressant, Zen !

J'en fais un PDF qui va rejoindre de suite mon répertoire "Horlogerie - technique"... Wink

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Theo
Passionné absolu
Theo

Nombre de messages : 2601
Localisation : Rive gauche de la Seine et de l'Aude
Date d'inscription : 12/05/2006

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty28/2/2009, 22:14

Excellent sujet que celui d'Horlogerie Suisse comme toujours.

Amha se séparer de la dépendance à Nivarox et le Swatch Group est indispensable pour tous pour des raisons de survie, et cela a du bon pour nous car cela stimule activement la recherche, le silicium en est un bon exemple plein d'avenir
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54474
Date d'inscription : 05/05/2005

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty28/2/2009, 22:17

@Theo a écrit:
Excellent sujet que celui d'Horlogerie Suisse comme toujours.

Amha se séparer de la dépendance à Nivarox et le Swatch Group est indispensable pour tous pour des raisons de survie, et cela a du bon pour nous car cela stimule activement la recherche, le silicium en est un bon exemple plein d'avenir

Si tu as le lien sur Horlogerie Suisse , je serai heureux de le découvrir . Chinois

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54474
Date d'inscription : 05/05/2005

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty1/3/2009, 10:41

Pour se faire une idée tant du spiral Parachron que du balancier Rolex ( Vis Microstella en interne de la serge )

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Rolex-daytona-everose-ref-116505-18kt-rose-gold-watch-parachrom-spiral

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Theo
Passionné absolu
Theo

Nombre de messages : 2601
Localisation : Rive gauche de la Seine et de l'Aude
Date d'inscription : 12/05/2006

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty1/3/2009, 12:52

@ZEN a écrit:
@Theo a écrit:
Excellent sujet que celui d'Horlogerie Suisse comme toujours.

Amha se séparer de la dépendance à Nivarox et le Swatch Group est indispensable pour tous pour des raisons de survie, et cela a du bon pour nous car cela stimule activement la recherche, le silicium en est un bon exemple plein d'avenir

Si tu as le lien sur Horlogerie Suisse , je serai heureux de le découvrir . Chinois

Mea culpa je parlais de celui de Haute Horlogerie, je me plante tout le temps entre ces deux là. Bref le dernier que tu citais.
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie

Nombre de messages : 6611
Age : 58
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty1/3/2009, 13:02

@Theo a écrit:


Amha se séparer de la dépendance à Nivarox et le Swatch Group est indispensable pour tous pour des raisons de survie, et cela a du bon pour nous car cela stimule activement la recherche, le silicium en est un bon exemple plein d'avenir

Tout à fait d'accord avec ce post, et c'est un excellent sujet, le spiral est un élément stratégique de la montre, et présenter un calibre in-house est une bonne chose, mais celui qui sait, en plus, maîtriser l'art de la fabrication du spiral en est une autre.

A ce sujet, j'ai appris, l'an dernier, que le groupe Festina avait acheté un fabricant de spiraux, dans le Jura, mais il faudrait que je pose la question au sujet du nom de ladite société au directeur commercial.
Ce groupe essaie justement de s'affranchir de la tutelle du SG
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54474
Date d'inscription : 05/05/2005

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty1/3/2009, 13:13

@Theo a écrit:
@ZEN a écrit:
@Theo a écrit:
Excellent sujet que celui d'Horlogerie Suisse comme toujours.

Amha se séparer de la dépendance à Nivarox et le Swatch Group est indispensable pour tous pour des raisons de survie, et cela a du bon pour nous car cela stimule activement la recherche, le silicium en est un bon exemple plein d'avenir

Si tu as le lien sur Horlogerie Suisse , je serai heureux de le découvrir . Chinois

Mea culpa je parlais de celui de Haute Horlogerie, je me plante tout le temps entre ces deux là. Bref le dernier que tu citais.

Ok . La Fondation sort de très bons sujets et en particulier ceux à carctére technique .

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
martiniracing
Permanent passionné
martiniracing

Nombre de messages : 2027
Age : 40
Localisation : à coté Genève
Date d'inscription : 18/09/2008

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty1/3/2009, 13:34

@ZEN a écrit:
Pour se faire une idée tant du spiral Parachron que du balancier Rolex ( Vis Microstella en interne de la serge )

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Rolex-daytona-everose-ref-116505-18kt-rose-gold-watch-parachrom-spiral

Question de neophite, les vis ou ecrous servent à l'équilibrage?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Theo
Passionné absolu
Theo

Nombre de messages : 2601
Localisation : Rive gauche de la Seine et de l'Aude
Date d'inscription : 12/05/2006

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty1/3/2009, 13:36

@ZEN a écrit:
@Theo a écrit:
@ZEN a écrit:
@Theo a écrit:
Excellent sujet que celui d'Horlogerie Suisse comme toujours.

Amha se séparer de la dépendance à Nivarox et le Swatch Group est indispensable pour tous pour des raisons de survie, et cela a du bon pour nous car cela stimule activement la recherche, le silicium en est un bon exemple plein d'avenir

Si tu as le lien sur Horlogerie Suisse , je serai heureux de le découvrir . Chinois

Mea culpa je parlais de celui de Haute Horlogerie, je me plante tout le temps entre ces deux là. Bref le dernier que tu citais.

Ok . La Fondation sort de très bons sujets et en particulier ceux à carctére technique .

Tout à fait, et sur HS la lecture du forum recèle de milliers d'informations sur le technique qui valent qu'on s'y attarde.
Revenir en haut Aller en bas
Dynamo
Membre référent
Dynamo

Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty1/3/2009, 14:33

La Bataille du Spiral a-t-elle un sens ou encore un sens avec l'évolution technique avec le Spring drive (Seiko) et le Salto- HPM (Asulab - Swatch Group)

Sinon on oublie des acteurs dans la fabrication de Spiral qui ont des productions basique : Vostock (russie), Myiota - Citizen (Japon), HMT sous licence Citizen (Inde), et les entreprises chinoises ...

Dynamo
Revenir en haut Aller en bas
Fredo belmondo
Membre Actif
Fredo belmondo

Nombre de messages : 68
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2009

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty18/4/2010, 08:47

Je réagis sur ce sujet avec un peu de retard mais seiko aussi maitrise la fabriquation du spiral , et depuis longtemps
Revenir en haut Aller en bas
evh5150
Puits de connaissances
evh5150

Nombre de messages : 4247
Localisation : France
Date d'inscription : 03/07/2007

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty8/6/2010, 01:19

@martiniracing a écrit:
@ZEN a écrit:
Pour se faire une idée tant du spiral Parachron que du balancier Rolex ( Vis Microstella en interne de la serge )

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Rolex-daytona-everose-ref-116505-18kt-rose-gold-watch-parachrom-spiral

Question de neophite, les vis ou ecrous servent à l'équilibrage?
Merci


ça m'intéresse aussi de savoir ! quid 2
Revenir en haut Aller en bas
Saturne
Animateur Chevronné
Saturne

Nombre de messages : 1426
Age : 32
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/02/2008

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty8/6/2010, 07:21

@evh5150 a écrit:
@martiniracing a écrit:
@ZEN a écrit:
Pour se faire une idée tant du spiral Parachron que du balancier Rolex ( Vis Microstella en interne de la serge )

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Rolex-daytona-everose-ref-116505-18kt-rose-gold-watch-parachrom-spiral

Question de neophite, les vis ou ecrous servent à l'équilibrage?
Merci


ça m'intéresse aussi de savoir ! quid 2
Les vis Microstella servent à l'ajustement de la période (avance / retard) par modification du rayon de gyration du balancier).
Revenir en haut Aller en bas
jaeger92
Modérateur
jaeger92

Nombre de messages : 18676
Age : 41
Localisation : Lausanne .... mais c'est bête de mettre son département en pseudo, quand on déménage ça fout tout en vrac :D :D
Date d'inscription : 26/04/2008

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty8/6/2010, 07:25

oui, ces vis remplacent la raquetterie pour le réglage

merci d'avoir deterré ce sujet passionnant. au final, depuis tout ce temps, que s'est il passé ? la bataille du spiral a-t-elle eu lieu ? je n'en ai pas le sentiment ? balancier, ancre etc ont vu des propositions éclore mais le spiral ?

merci encore pour les infos, c'est passionnant !

_________________
La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Marsup10
Revenir en haut Aller en bas
grosseiko
Passionné de référence
grosseiko

Nombre de messages : 3466
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 27/10/2008

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty8/6/2010, 08:06

@Dynamo a écrit:
La Bataille du Spiral a-t-elle un sens ou encore un sens avec l'évolution technique avec le Spring drive (Seiko) et le Salto- HPM (Asulab - Swatch Group)

Sinon on oublie des acteurs dans la fabrication de Spiral qui ont des productions basique : Vostock (russie), Myiota - Citizen (Japon), HMT sous licence Citizen (Inde), et les entreprises chinoises ...

Dynamo

Je pense que la prochaine grande étape de l'horlogerie pourrait être le remplacement du système d'échappement à ancre suisse. Si Seiko a déjà fait un pas dans cette direction, la marque nippone n'a cependant pas fait un modèle à régulation 100% mécanique. Tag et son Pendulum se penche sur la question. La porte reste ouverte aux ingénieurs et inventeurs de tous poils !...Et je trouve cette idée bien cool !!!
Revenir en haut Aller en bas
kiv
Animateur Chevronné
kiv

Nombre de messages : 1458
Age : 39
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 29/11/2009

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty8/6/2010, 08:32

@grosseiko a écrit:
Je pense que la prochaine grande étape de l'horlogerie pourrait être le remplacement du système d'échappement à ancre suisse. Si Seiko a déjà fait un pas dans cette direction, la marque nippone n'a cependant pas fait un modèle à régulation 100% mécanique. Tag et son Pendulum se penche sur la question. La porte reste ouverte aux ingénieurs et inventeurs de tous poils !...Et je trouve cette idée bien cool !!!

À ce sujet, comment se positionne l'échappement coaxial d'Omega, en terme de performances et de viabilité économique ?
Sur le papier, la solution coaxiale est meilleure en tous points, en réduisant sensiblement les frottements de glissement, mais elle n'est industrialisée que depuis peu : a-t-on des retours d'expérience autres que ceux d'Omega himself ?

PS : désolé si je pars en HS...
Revenir en haut Aller en bas
Zorrino
Animateur
Zorrino

Nombre de messages : 1049
Localisation : 92
Date d'inscription : 11/05/2007

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty8/6/2010, 08:40

@jaeger92 a écrit:
Merci d'avoir déterré ce sujet passionnant. au final, depuis tout ce temps, que s'est il passé ? la bataille du spiral a-t-elle eu lieu ? je n'en ai pas le sentiment ? balancier, ancre etc ont vu des propositions éclore mais le spiral ?

Il s'est passé ceci !
Revenir en haut Aller en bas
jonath
Pilier du forum
jonath

Nombre de messages : 1809
Localisation : UK
Date d'inscription : 03/03/2008

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty8/6/2010, 08:54

Merci pour cet article passionant Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaimelesmontres.com/
Dynamo
Membre référent
Dynamo

Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty8/6/2010, 12:20

@kiv a écrit:


À ce sujet, comment se positionne l'échappement coaxial d'Omega, en terme de performances et de viabilité économique ?
Sur le papier, la solution coaxiale est meilleure en tous points, en réduisant sensiblement les frottements de glissement, mais elle n'est industrialisée que depuis peu : a-t-on des retours d'expérience autres que ceux d'Omega himself ?

PS : désolé si je pars en HS...

Hormis l'obligation de passer par le SAV Omega , pas plus de performance que les autres

Sinon, c'est plus le réglage micrométrique qui apporte en perf/satilité que le coaxial
Revenir en haut Aller en bas
carlgustav
Puits de connaissances


Nombre de messages : 4899
Date d'inscription : 27/10/2009

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Re: La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty9/6/2010, 17:37

@Dynamo a écrit:
@kiv a écrit:


À ce sujet, comment se positionne l'échappement coaxial d'Omega, en terme de performances et de viabilité économique ?
Sur le papier, la solution coaxiale est meilleure en tous points, en réduisant sensiblement les frottements de glissement, mais elle n'est industrialisée que depuis peu : a-t-on des retours d'expérience autres que ceux d'Omega himself ?

PS : désolé si je pars en HS...

Hormis l'obligation de passer par le SAV Omega , pas plus de performance que les autres

Sinon, c'est plus le réglage micrométrique qui apporte en perf/satilité que le coaxial

En termes purement chronométriques, le co-axial ne supplante peut-être pas une ancre traditionnelle et un réglage Bréguet de qualité, mais le but de Daniels n'était-il pas plutôt une constance de l'amplitude sur le long terme, pour espacer la maintenance?

On sait ce qu'il advient de cette amplitude lorsque l'huile est absente des levées traditionnelles, et le co-axial est justement censé pouvoir fonctionner sans lubrifiant.

Il paraît qu'Omega en utilise cependant. Ce n'est qu'un ouï dire, il serait intéressant d'en savoir plus.

Pas de FAMeurs au réglage co axial chez Omega ?
Revenir en haut Aller en bas
dondavai
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/09/2014

La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty
MessageSujet: Spiral russe   La bataille du Spiral a-t-elle un sens ? Empty30/9/2014, 17:03

Je me permets de vous faire remarquer que l'Usine de Petrodevets a Cote de Saint-Petersbourg fabrique elle-meme ses spirals pour les montres Raketa. C'est d'ailleurs la seule vraie marque russe encore existante avec Pabeda.
Vostok, Aviator n'ont (plus) rien de russe.
Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille du Spiral a-t-elle un sens ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle me gonfle !!!
» Mon orchidée va-t-elle refleurir?
» Devinette : va-t-elle s'ouvrir????
» Qu'elle est cette petite plante des bois ?
» Passiflore a-t-elle passé l'hiver ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Les Grandes Heures de FAM-
Sauter vers: