FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 L’horloger de Saint-Pierre

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54947
Date d'inscription : 05/05/2005

L’horloger de Saint-Pierre Empty
MessageSujet: L’horloger de Saint-Pierre   L’horloger de Saint-Pierre EmptySam 4 Mar - 11:36

Citation :
Les montres rondes sont plus que jamais à la mode cette année, rondes et grandes. Adieu donc aux carrées, rec­tangulaires, triangulaires et autres «de forme», ce qui fait l’affaire de l’horloger genevois François-Paul Journe, installé au coeur de la ville depuis six ans. Tellement au coeur, qu’il est bercé en permanence par le carillon de la cathédrale Saint­ Pierre. De quoi lui donner des idées...
Si bien qu’il propose cette année une montre totalement extraordinaire: une Grande Sonnerie, qui sonne aux heu­res, aux demis et aux quarts, et qui comprend en outre une répétition minute. Avec un sys­tème «jour et nuit» permet­tant d’arrêter tout le méca­nisme de sonnerie durant la nuit. Comme d’ailleurs le ca­rillon de Saint-Pierre en possède un.

La première bientôt livrée à un collectionneur
François-Paul Journe tra­vaille depuis six ans sur cette montre et il ne l’a terminée que depuis six mois. Il la porte donc jour et nuit, à Genève, en voyage, au Japon, en Arabie, au chaud, au froid, pour la tester. La première va ainsi pouvoir être livrée à un collec­tionneur portugais qui l’attend depuis... plusieurs années.
Outre la performance tech­nique que constitue la fabrica­tion d’une telle Grande Sonne­rie (je crois bien que c’est la seule actuellement sur le mar­ché avec un mouvement créé aujourd’hui), François-Paul Journe est parvenu à obtenir un son cristallin et particuliè­rement puissant. Pour ce faire, abandonnant le platine, il a choisi une boîte en acier spé­cial qui accueille un mouve­ment en or comprenant plus de 450 pièces!
Vendue 650 000 francs, cette Grande Sonnerie ne sera fabri­quée qu’à quatre exemplaires par an car il faut pas moins de six mois à un maître-horloger pour la monter et la régler. Une somme considérable mais qui ne rendra pas riche Fran­çois- Paul Journe car le déve­loppement d’un tel mouve­ment, durant six ans, coûte en effet des sommes considéra­bles.
Les Tourbillons sont moins à la mode depuis que tout le monde en réalise et que les horlogers chinois se sont mis à en fabriquer de tout à fait honorables. Est-ce au tour des Grandes Sonneries, me direz­vous? Je peux vous assurer que non car une telle performance n’est, de loin, pas à la portée de tout le monde. Bien sûr, il en existe quelques-unes sur le marché mais, la plupart du temps, elles sont fabriquées à partir de mouvements anciens qui sont adaptés aux montres­bracelets. On n’est donc pas prêt de voir le marché saturé comme avec les Tourbillons.
Quant à la mode, il n’y en a plus vraiment, à part quelques tendances sur les formes ou les couleurs, chaque grande mar­que essayant d’être différente de sa voisine en étant plus innovante, plus créatrice. Une seule certitude: les mouve­ments mécaniques prennent toujours un peu plus le pas sur les électroniques, même dans le très bas de gamme, les pays pauvres n’ayant souvent pas les moyens de s’offrir de nou­velles piles...

Gabriel Tortella - 2 mars 2006

http://www.worldtempus.com/wt/1/10166/

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
L’horloger de Saint-Pierre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint-Hubert du Rallye de la Sorinière
» DINER HORLOGER A LILLE LE 4 OCTOBRE
» Au Fil de l’Eau : Kayak et Découvertes…
» Les "blochets" de l'église saint Edern à Plouedern .
» Le Jardin de Saint Adrien à Servian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: