FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 57110
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris Empty
MessageSujet: Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris   Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris EmptyDim 14 Juin 2009 - 7:28

Citation :
La police remonte la piste d'un gang estonien braqueur de bijouteries à Paris

Après les célèbres Pink Panthers, des braqueurs de bijoux d'origine serbe et monténégrine qui sévissent dans de nombreux pays, voici le gang des Estoniens, spécialisés dans les montres de luxe. Huit d'entre eux âgés de 20 à 36 ans ont été identifiés et cinq arrêtés à Tallin le 9 juin, sur la base de mandats d'arrêt européens émis par la juge française Corinne Goetzmann. Trois se trouvaient déjà en prison.



La police française leur attribue au moins quatre braquages à Paris. Le 18 mai 2007, à la bijouterie Cartier en bas de la rue de Rennes, des malfaiteurs s'emparent de 44 montres, un butin estimé à 500 000 euros. Le 19 mars 2008, un scénario identique se déroule à la bijouterie Ashindo, rue de la Paix : 75 montres de marque Rolex, Tudor, Hermès, sont dérobées pour un montant évalué à 500 000 euros.

Le 30 mai 2008, rue Royale, la bijouterie Royal Quartz est à son tour victime d'une attaque à main armée. Les voleurs repartent avec une centaine de montres Rolex, IWC, Zenith. Préjudice : 350 000 euros. Le 19 décembre 2008 enfin, la bijouterie Sagil, rue de Rivoli, est la cible de deux hommes qui s'emparent de 70 montres Cartier, Chopard, Chaumet, pour une valeur de 400 000 euros. Coincés dans le sas de sortie, ils se dégagent à coups de crosse de revolver. Un coup de feu est tiré.

Le mode opératoire est toujours le même : deux ou quatre individus, s'exprimant en anglais avec un fort accent de l'Est et agissant à visage découvert, se font remettre les montres sous la menace d'armes de poing. Les uns tiennent en respect le personnel, les autres vident les vitrines. Puis ils partent tranquillement à pied, en empruntant le métro. Saisie par la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Paris, la brigade de répression du banditisme (BRB) de la préfecture de police dirigée par Hélène Dupif s'est lancée sur leurs traces. Les enquêteurs comptent sur le système de vidéosurveillance du métro. Las, après le braquage d'Ashindo, les caméras de la station Opéra ne fonctionnent pas. Mais après la bijouterie Royal Quartz, des images sont enfin exploitables. Diffusées via le réseau de police européen Europol, elles font réagir les Estoniens.

Commence alors une série de réunions communes sous l'égide d'Europol et d'Eurojust, le service de coopération judiciaire des Vingt-Sept, qualifiées par les Français d'"excellente coopération internationale". Petit à petit, la BRB reconstitue les itinéraires des suspects qui agissent sous leur vrai nom : le gang des Estoniens se déplace depuis Tallinn en bus. Un moyen de transport jugé moins cher, et plus sûr. Et lorsqu'ils commettent leurs braquages à Paris, ils logent dans de modestes hôtels de banlieue. Dans l'un d'eux, une trace ADN sera recueillie. Selon le parquet de Paris, il s'agit d'un "groupe assez structuré". Un spécialiste, soucieux de garder l'anonymat, estime leur nombre à une trentaine de membres, "très soudés et plus violents que les Pink", capables de constituer des équipes interchangeables sur le même mode que leurs concurrents serbes et monténégrins.

Proches des réseaux mafieux postsoviétiques, les Estoniens écouleraient aisément en Russie leur butin. Ils sont soupçonnés d'avoir commis d'autres braquages en Europe, notamment le 2 mai 2008, à la bijouterie Zegg et Cerlati de Monte-Carlo. Les polices belge et autrichienne s'intéressent, aussi, aux huit interpellés pour des vols commis à Bruxelles, le 21 novembre 2008, à la bijouterie Lascar (1,6 million d'euros de montres volées), et à Vienne, le 6 mars 2009, à la bijouterie Breguet (un million d'euros).

Le 28 mai, la cour d'assises de Draguignan a condamné un membre des Pink Panthers, Dusko Martinovic, à quinze ans de réclusion et 150 000 euros d'amende pour le vol de deux millions d'euros dans une bijouterie de Saint-Tropez. Deux autres membres de ce gang international ont été condamnés le 5 juin à Paris à dix mois et deux ans de prison pour usage de faux papiers et récidive.

Isabelle Mandraud

http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/06/12/la-police-remonte-la-piste-d-un-gang-estonien-braqueur-de-bijouteries-a-paris_1206160_3224.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Treizin
Animateur


Nombre de messages : 858
Age : 72
Localisation : VAR
Date d'inscription : 13/09/2008

Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris Empty
MessageSujet: Re: Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris   Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris EmptyDim 14 Juin 2009 - 8:41

La brigade de répression du banditisme dirigée par Mme DUPIF, les gangsters n'ont plus aucune chance !
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel H
Passionné de référence
Emmanuel H

Nombre de messages : 3196
Age : 48
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/12/2008

Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris Empty
MessageSujet: Re: Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris   Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris EmptyDim 14 Juin 2009 - 8:44

Bonne chose, ça ! Que la police continue dans cette voie...

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
kaptainkarott
Permanent passionné
kaptainkarott

Nombre de messages : 2431
Age : 39
Localisation : charleville
Date d'inscription : 01/11/2006

Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris Empty
MessageSujet: Re: Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris   Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris EmptyDim 14 Juin 2009 - 9:42

comme quoi le mandat d'arret européen, europol et eurojust c'est utile Chinois
Revenir en haut Aller en bas
nermal
Puits de connaissances
nermal

Nombre de messages : 4045
Age : 62
Localisation : I/c\I
Date d'inscription : 01/11/2008

Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris Empty
MessageSujet: Re: Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris   Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris EmptyDim 14 Juin 2009 - 10:54

@kaptainkarott a écrit:
comme quoi le mandat d'arret européen, europol et eurojust c'est utile Chinois
Et pareil pour les caméras de surveillance...
J'ai vu il y a peu dans un reportage un "vilain" difficile à reconnaître sur les images, mais filmé par une caméra en train de recharger son pass Navigo dans le métro suite à un méfait (il me semble vol avec violences, mais je ne suis pas certain). Une simple recherche dans l'ordi des Navigo croisée avec le lieu et l'heure de la recharge de son pass, et hop. Le lendemain, le toc-toc à 6h00 du matin... finies les conneries Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu : La police remonte la piste d'un gang estonien à Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: