FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 Actu : Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise Empty
MessageSujet: Actu : Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise   Actu : Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise EmptyDim 16 Aoû 2009 - 2:57

Citation :

Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise











L'impact de la crise économique sur le secteur du luxe est contrasté car une étude des comportements d'achats masculins et féminins révèle que les femmes sont des acheteuses plus fidèles en période de difficultés.




Les sacs à main de Louis Vuitton et Hermès font toujours partie des articles de luxe les plus recherchés alors que les montres, un secteur traditionnellement dominé par les hommes, souffrent d'une certaine désaffection.
Diana Jaffe, spécialiste en marketing des genres, avance que l'incertitude en matière d'emploi provoquée par la crise économique représente une menace pour l'identité masculine, conduisant les hommes à réduire leurs dépenses. Les femmes au contraire préfèrent se remonter le moral en s'offrant un beau cadeau.
"Les femmes aussi s'inquiètent pour leur emploi, mais pas au point d'avoir l'impression que leur existence toute entière est remise en question et cela explique qu'elles sont toujours d'humeur à acheter, même pendant la crise", explique-t-elle.
"Beaucoup de cadres hommes souffrent d'une importante perte de statut, un grand nombre d'entre eux ressentent une très forte pression ou souffrent de surmenage. Ils n'ont tout simplement pas les ressources pour penser à acheter des produits de luxe et préfèrent aller voir un coach."
Les secteurs de la banque, de l'assurance et de la gestion de fonds ont supprimé près de 400.000 emplois dans le monde depuis que la crise a commencé à s'intensifier en août 2007, frappant les professionnels de la distribution spécialisés dans ce type de clientèle, particulièrement friande de produits de luxe.
LES GRANDES MARQUES RÉSISTENT MIEUX
Les exportations de montres suisses ont dégringolé de 26% au cours de la première partie de l'année et le secteur est confronté à la plus forte baisse de la demande depuis 20 ans. A contrario, le groupe français Hermès a enregistré un bond de 28% de son chiffre d'affaires au premier semestre pour sa division maroquinerie et sellerie.
Les femmes sont davantage habituées à gérer des changements importants à différents moments de leur carrière, ce qui leur donne plus de facilités pour s'adapter à la crise financière, estime Eva Kreienkamp, directrice de l'agence de conseil en marketing FrischCo.
"Les hommes sont davantage affectés psychologiquement par la crise que les femmes. Un sac peut être acheté sur un coup de coeur alors que ce n'est pas le cas pour les bijoux ou les montres", explique de son côté Armando Branchini, secrétaire général de la Fédération italienne des produits de luxe Altagamma.
Mais la demande indéfectible pour les sacs à main n'explique pas à elle toute seule les résultats de LVMH et Hermès.
Ces groupes bénéficient également de leur important réseau de distribution qui leur permet d'ajuster les stocks.
L'industrie horlogère est en revanche plus dépendante de distributeurs tiers qui ont actuellement pour priorité d'écouler leurs stocks et ont donc considérablement réduit leurs nouvelles commandes.
"La différence en matière de demande finale entre les montres et les articles en cuir n'est sans doute pas aussi importante que ce que certains chiffres le laissent paraître mais il y a tout de même une différence importante", estime Patrik Schwendimann, analyste à ZKB.
Les sacs à main et autres articles de cuir sont par ailleurs plus accessibles que des montres très haut-de-gamme car leur prix est moins élevé, souligne Jon Cox, analyste à Kepler Capital Markets.
"Quand on parle de montres de luxe, la facture peut vite monter - au moins 10.000 dollars et, pour les modèles de plus grand prestige, 50.000 dollars voire plus. Je pense que le secteur du luxe modéré résiste car il permet des cadeaux plus accessibles", ajoute-t-il.
Les deux sexes ont en revanche en commun de privilégier les plus grandes marques considérés comme un investissement plus sûr que les enseignes moins connues.
Dans le secteur des montres, Omega, du groupe Swatch, IWC de Richemont et Cartier résistent mieux que les autres, indique un analyste de Crédit suisse



http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-08-06/les-femmes-le-meilleur-atout-du-secteur-du-luxe-face-a-la-crise/916/0/367157

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise Empty
MessageSujet: Re: Actu : Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise   Actu : Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise EmptyDim 16 Aoû 2009 - 2:59

Citation :

Le luxe comme secteur anti crise


Par La Rédaction de MoneyWeek, 06 août 2009
Une enquête de l'agence de presse Reuters sur les comportements d'achat masculin et féminin en période de crise montre que les femmes sont psychologiquement plus aptes à consommer du luxe que leurs congénères. Un constat qui se vérifie dans les résultats de LVMH par exemple...
Tandis que les hommes, pétrifiés par la peur de perdre leur emploi - et par conséquent leur statut - freinent leurs dépenses, les femmes n'hésitent pas à s'offrir un joli sac pour chasser les idées noires en cette triste période économique. Ainsi Diana Jaffe, spécialiste du marketing des genres explique : "Les femmes aussi s'inquiètent pour leur emploi, mais pas au point d'avoir l'impression que leur existence toute entière est remise en question et cela explique qu'elles sont toujours d'humeur à acheter, même pendant la crise".
Secteur le plus touché, côté hommes : l'horlogerie. Dur constat que cette chute de 26% des exportations de montres suisses au cours de la première partie de l'année. La plus forte baisse depuis vingt ans.
La semaine dernière, notre analyste Marc Dagher s'intéressait au titre LVMH, qui va dans le sens de ces comportements de consommation : " Côté résultats, LVMH a réalisé un résultat net part du groupe en baisse de 23% à 687 millions d'euros au premier semestre et un résultat opérationnel courant en recul de 12% à 1,363 milliard d'euros. Ce repli a été limité par les bonnes performances de l'activité Mode & Maroquinerie dont le résultat opérationnel a progressé de 7% à 919 millions d'euros..." Pour en savoir plus...
Une tendance qui se confirme donc auprès des grandes marques, telles LVMH ou Hermès, et particulièrement dans la maroquinerie, bien que ce secteur ne sauve pas les chiffres à lui tout seul. C'est grâce essentiellement au réseau de distribution que les grands groupes s'en sortent, ainsi que la gestion des stocks, avec les soldes notamment.
Par Christophe Didier




http://www.moneyweek.fr/conseils/01300/luxe-lvmh-consommation-psychologie-femmes.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu : Les femmes, le meilleur atout du secteur du luxe face à la crise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Le secteur du luxe est tiré par les pays émergents
» Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime
» Actu : Bruno Meier prend la barre de Rolex dans une période de crise
» Actu : Jaeger-Lecoultre serein face à la crise
» Votre meilleur place sur la côte est USA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: