FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 qu'est-ce qu'une montre marine?

Aller en bas 
AuteurMessage
yéti ariégeois
Membre référent
yéti ariégeois

Nombre de messages : 5430
Age : 46
Localisation : paloise
Date d'inscription : 20/05/2009

qu'est-ce qu'une montre marine? Empty
MessageSujet: qu'est-ce qu'une montre marine?   qu'est-ce qu'une montre marine? Empty18/9/2009, 10:53

Je me rends compte en me baladant sur le forum, qu'ils existent des montres "marines" comme il existe des montres "pilotes".
Pour les montres pilotes, je vois ce que c'est.
Pour les marines, je connais la stowa marine. Je viens de voir une Zenith chronomètre marine dans les petites annonces.
Après avoir utilisé la fonction recherche, je n'ai pas trouvé ce que je cherche.
Alors quels sont les codes des montres marines, et à qui servaient-elles? Aux marins je suppose? mais pour quelles raisons?
Revenir en haut Aller en bas
didier31
Animateur
didier31

Nombre de messages : 1010
Localisation : luchon : air pur et vacances toute l'année
Date d'inscription : 09/06/2009

qu'est-ce qu'une montre marine? Empty
MessageSujet: Re: qu'est-ce qu'une montre marine?   qu'est-ce qu'une montre marine? Empty18/9/2009, 11:08

Hello,

avant l'avènement des radios compas, gps et autres équipements pouvant vous donner votre position précise, les capitaines des bateaux, faisaient des relevés de position au sextant, à 12h chaque jour, ce qui nécessitait dans chaque navire un montre précise gardant l'heure avec le moins possible d'erreur. Ces chronomètres sont répertoriés et certifiées par les nomes cos.

définition officille des montres de marine :
Chronomètre de marine

Chronomètre de marine russeÀ l'origine, les chronomètres étaient destinés à être utilisés sur des bateaux pour déterminer la longitude selon les principes de la navigation céleste.

Jusque vers 1750, la position d’un navire en haute-mer ne pouvait pas être connue avec une grande précision, celle-ci étant estimée à partir de la dernière position connue, c’est-à-dire depuis la dernière terre connue. Les navigateurs pouvaient déterminer leur latitude avec précision. Afin de pouvoir déterminer la longitude, il faut disposer d’un appareil de mesure du temps fiable, stable et précis; en effet la longitude se détermine par la mesure de l’heure du passage du soleil au méridien et par comparaison avec l'heure de ce passage au port de départ : chaque minute d’erreur sur cette mesure conduit à une erreur sur la position au maximum égale à 15 milles marins à l’équateur; une seconde d'erreur en temps correspond à une erreur de positionnement de 463 mètres.

Résoudre le problème des horloges était difficile. À l'époque, les garde-temps les plus précis étaient basés sur le principe de l’horloge à pendule, qui étaient continuellement déréglées par le roulis du navire en mer. John Harrison, un charpentier-horloger anglais, développa une horloge avec une paire de pendules oscillants en sens contraire, connectés par des ressorts, dont les mouvements étaient soustraits à l'influence de la gravité et des mouvements d'un bateau. Ses chronomètres H1, H2, H3, conçus selon ce concept, étaient grands et lourds et devaient être suspendus librement dans le navire.

Il résolut finalement le problème avec son prototype H4, en principe une montre de grand diamètre, remportant ainsi le prix de l'Amirauté britannique. Son nouveau concept était basé sur l'utilisation d'une roue oscillante, le balancier, thermo-compensée. Ce principe est parfois encore en usage dans les chronomètres mécaniques actuels. La détermination de la longitude continua de se faire par l'observation astronomique, essentiellement pour des raisons de coût.

Par la suite, le Royaume-Uni fut un grand demandeur en « chronomètres de marine » et des concours de précision étaient régulièrement organisées par divers observatoires.

Un chronomètre est toujours règlementairement présent à bord des navires[1]. Positionné dans la passerelle et protégé le plus possible des vibrations, sa marche est contrôlée journalièrement par écoute de tops horaires des stations radio terrestres ou plus simplement par comparaison avec les horloges des systèmes de positionnement par satellites. On appelle marche horaire du chronomètre l'avance ou le retard qu'il prend en une heure. Un chronomètre de qualité a une marche diurne (ou marche journalière) faible et presque constante (de l'ordre de quelques secondes)[2].


Chronomètre de chemin-de-fer
Aaron Lufkin Dennison fut le pionnier de la révolution industrielle dans la manufacture horlogère dès 1849 et développa l'American System of Watch Manufacturing en établissant la production en quantités des parties constitutives de la montre parfaitement interchangeables à la Waltham Watch Company, qui fut la base des méthodes de production actuelles dans le monde entier.

En 1893, Webb C. Ball établit les critères de base pour le Chronomètre de chemin-de-fer, à la base des critères actuels pour les chronomètres officiellement certifiés COSC.


Chronomètre C.O.S.C. ou COSC
L'appellation « chronomètre » est définie par la norme ISO 3159, et protégée par certaines législations nationales, qui accréditent des organismes habilités à pratiquer la certification de mouvements. Le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC) est le plus important de ces organismes, et le seul capable de certifier des quantités industrielles de mouvements (environ un million par an).


amicalement Bulles

didier
Revenir en haut Aller en bas
yoli
Membre référent
yoli

Nombre de messages : 7425
Date d'inscription : 31/08/2007

qu'est-ce qu'une montre marine? Empty
MessageSujet: Re: qu'est-ce qu'une montre marine?   qu'est-ce qu'une montre marine? Empty18/9/2009, 11:12

Citation :
Historiquement, le terme chronomètre de marine désigne une montre de grand format destinée à conserver le temps sur les bateaux. Depuis les dernières années du XVIIIe siècle on entend par chronomètre de marine un garde-temps

* presque toujours muni d’un échappement à détente ;
* dont l’aiguille trotteuse fait un saut à chaque demi-seconde ;
* monté sur une suspension dite à la cardan assurant au garde temps une position horizontale quels que soient les mouvements du bateau
* le plus souvent équipé d’un indicateur de réserve de marche ;
* protégé de l’humidité et des chocs par un boîtier en bois généralement en acajou.

Cet instrument de précision sert avant tout à déterminer les longitudes en mer. En quittant le port, le chronomètre de marine embarqué à bord du bateau est réglé sur l’heure du méridien de Greenwich (méridien origine). En complément, des tables spécifiques (Connaissance des Temps, Nautical Almanach, etc.) indiquent pour chaque jour de l’année l’heure du passage du Soleil et de certaines étoiles au méridien de Greenwich. Pour déterminer la longitude, l’officier chargé de faire le point observe au moyen du chronomètre l’heure du passage du soleil ou d’une étoile au méridien du lieu où se trouve le navire. La différence entre l’heure de ce passage et celle, donnée par les tables, à laquelle le Soleil ou l’étoile doit passer au méridien de Greenwich indique la longitude du lieu à l’Est ou à l’Ouest par rapport à Greenwich.
En navigation, on emploie également des montres au format plus réduit et connues sous le nom de chronomètres de bord ( en anglais : DeckWatch)
Crédit hautehorlogerie.org

Citation :
À l'origine, les chronomètres étaient destinés à être utilisés sur des bateaux pour déterminer la longitude selon les principes de la navigation céleste.

Jusque vers 1750, la position d’un navire en haute-mer ne pouvait pas être connue avec une grande précision, celle-ci étant estimée à partir de la dernière position connue, c’est-à-dire depuis la dernière terre connue. Les navigateurs pouvaient déterminer leur latitude avec précision. Afin de pouvoir déterminer la longitude, il faut disposer d’un appareil de mesure du temps fiable, stable et précis; en effet la longitude se détermine par la mesure de l’heure du passage du soleil au méridien et par comparaison avec l'heure de ce passage au port de départ : chaque minute d’erreur sur cette mesure conduit à une erreur sur la position au maximum égale à 15 milles marins à l’équateur; une seconde d'erreur en temps correspond à une erreur de positionnement de 463 mètres.

Résoudre le problème des horloges était difficile. À l'époque, les garde-temps les plus précis étaient basés sur le principe de l’horloge à pendule, qui étaient continuellement déréglées par le roulis du navire en mer. John Harrison, un charpentier-horloger anglais, développa une horloge avec une paire de pendules oscillants en sens contraire, connectés par des ressorts, dont les mouvements étaient soustraits à l'influence de la gravité et des mouvements d'un bateau. Ses chronomètres H1, H2, H3, conçus selon ce concept, étaient grands et lourds et devaient être suspendus librement dans le navire.

Il résolut finalement le problème avec son prototype H4, en principe une montre de grand diamètre, remportant ainsi le prix de l'Amirauté britannique. Son nouveau concept était basé sur l'utilisation d'une roue oscillante, le balancier, thermo-compensée. Ce principe est parfois encore en usage dans les chronomètres mécaniques actuels. La détermination de la longitude continua de se faire par l'observation astronomique, essentiellement pour des raisons de coût.

Par la suite, le Royaume-Uni fut un grand demandeur en « chronomètres de marine » et des concours de précision étaient régulièrement organisées par divers observatoires.

Un chronomètre est toujours règlementairement présent à bord des navires[1]. Positionné dans la passerelle et protégé le plus possible des vibrations, sa marche est contrôlée journalièrement par écoute de tops horaires des stations radio terrestres ou plus simplement par comparaison avec les horloges des systèmes de positionnement par satellites. On appelle marche horaire du chronomètre l'avance ou le retard qu'il prend en une heure. Un chronomètre de qualité a une marche diurne (ou marche journalière) faible et presque constante (de l'ordre de quelques secondes)[2]
Crédit Wikipedia

Et il y en a d'autres avec notre ami, le fameux .... clown
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fly back
Membre référent
fly back

Nombre de messages : 5124
Age : 57
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

qu'est-ce qu'une montre marine? Empty
MessageSujet: Re: qu'est-ce qu'une montre marine?   qu'est-ce qu'une montre marine? Empty18/9/2009, 11:12

yéti ariègeois a écrit:
Pour les montres pilotes, je vois ce que c'est.

Moi pas.

Je connais les montres du personnel naviguant, qui ne sont pas tous pilotes...
Revenir en haut Aller en bas
yéti ariégeois
Membre référent
yéti ariégeois

Nombre de messages : 5430
Age : 46
Localisation : paloise
Date d'inscription : 20/05/2009

qu'est-ce qu'une montre marine? Empty
MessageSujet: Re: qu'est-ce qu'une montre marine?   qu'est-ce qu'une montre marine? Empty18/9/2009, 11:51

merci pour ces réponses précises à tous.
Effectivement je n'ai pas pensé à wikipédia pour rechercher mes informations. colors
Revenir en haut Aller en bas
kjeldor
Puits de connaissances
kjeldor

Nombre de messages : 4362
Age : 35
Localisation : Vichume (Groland du Haut)
Date d'inscription : 02/02/2008

qu'est-ce qu'une montre marine? Empty
MessageSujet: Re: qu'est-ce qu'une montre marine?   qu'est-ce qu'une montre marine? Empty18/9/2009, 11:57

Marine : Une montre qui flotte? Mr. Green Incompréhensible Mr.Red

Sous-marine : Une montre qui coule! Mr. Green Incompréhensible Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Bernard
Passionné de référence


Nombre de messages : 3418
Age : 88
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

qu'est-ce qu'une montre marine? Empty
MessageSujet: qu'est-ce qu'une montre marine?   qu'est-ce qu'une montre marine? Empty18/9/2009, 12:22

@fly back a écrit:
yéti ariègeois a écrit:
Pour les montres pilotes, je vois ce que c'est.

Moi pas.

Je connais les montres du personnel naviguant, qui ne sont pas tous pilotes...

Salut ,
Glané sur le net :
Une montre à affichage sur 24 heures est surtout une montre à affichage analogique à aiguille qui
effectue un tour de cadran en 24 heures au lieu de 12 sur les montres classiques. Ce type de montre
est en particuliers utilisé par des pilotes, des astronautes ou des militaires mais aussi anciennement par
des personnes qui vivaient sur des territoires qui s'étendaient sur plusieurs fuseaux horaires.

J'en avais entendu parler , mais je n'avais jamais approfondi , ni en connaître l'utilité
d'un cadran 24h00 pour des pilotes ... Incompréhensible

A+
bernard
Revenir en haut Aller en bas
fallout31
Membre très actif
fallout31

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 15/11/2008

qu'est-ce qu'une montre marine? Empty
MessageSujet: Re: qu'est-ce qu'une montre marine?   qu'est-ce qu'une montre marine? Empty18/9/2009, 16:55

le quart de marine (le marin travaillais 4heures et se reposais 4h)

qu'est-ce qu'une montre marine? 9495754a_1_sbl

la montre de maree

qu'est-ce qu'une montre marine? 673125montre1

la radio room

qu'est-ce qu'une montre marine? 43139747b3_12

etc etc etc

la rose des vent

qu'est-ce qu'une montre marine? 8408389839_1_sbl
Revenir en haut Aller en bas
 
qu'est-ce qu'une montre marine?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alternative seiko Neon
» Une montre marine pour 400€ ?
» Une montre 'boule' trouvée en brocante
» Actu : Chanel prête la J12 Marine à Laird Hamilton
» choisir ma premiere belle montre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: