FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
hecq
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 584
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Sam 30 Jan 2010 - 11:05

Holalala je vais réexpliquer alors Mr. Green .

J'ai opposé objet et montre. J'ai plaisir à les voir à les regarder et à les manipuler. --> Bel objet. Mais dés que je les vois au poignet toute magie s'efface et je ne peux m'empêcher de penser que c'est totalement ridicule une montre qui ne passe même pas en dessous de la chemise. --> Moins bonne montre. (par opposition au "bel objet")

Je ne parle donc pas de qualité, mais uniquement de ressenti. C'est comme si on me demandait de porter un radio réveil au poignet, il aurait beau être très joli et donner très bien l'heure ça n'en ferait pas une bonne montre pour autant. C'est un beau radio-réveil, une mauvaise montre. (j'exagère très fortement mais je pense que ça peut aider à comprendre mon point de vue Very Happy )

EDIT : bah voila FGB avait compris, ça me rassure un peu sur mon niveau d'expression. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
pepitomicorazon
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1165
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Sam 30 Jan 2010 - 19:53

Elles sont tout à fait portables voire même bien plus portables que d'autres grâce à des solutions astucieuses au niveau du boîtier.

Quand à la version 40mm, je trouve cela dommage. Elle a été conçue pour être en 46mm, c'est la première fois que je les vois faire une concession sur un sujet et d'ailleurs, cela ne les convainc pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com
Tokage
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 8719
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Sam 30 Jan 2010 - 21:26

Mwais bon, le ressenti, les goûts et les couleurs, etc. Difficile de lutter contre ce genre de choses. Donc , je préfère développer pourquoi j'aime De Bethune.

Ma rencontre avec De Bethune s'est faite avec une DB22, moment que je ne suis pas près d'oublier, tant ce fut un coup de foudre fulgurant. Pas tant le modèle, un poil trop sportif pour moi, que la marque, l'idée, le concept De Bethune. Le style unique, mélange d'une simplicité désarmante et d'un sens du détail poussé jusqu'à la manie ; la volonté de dépasser le status-quo horloger et de rechercher autre chose, autrement ; le jusqu'au-boutisme dans la démarche, tout cela était emballant. Comment résister à leurs recherches sur le balancier p.e. ? Tout le monde aura beau jeu de me dire que 18.000 A/h et un balancier surdimensionné donnent des très bonnes, voire de meilleures performances chronométriques. Je m'en fous. Une équipe capable de se remettre sans cesse en jeu pour tirer le meilleur de ce qu'ils ont, au point que parfois je ne suis pas sur que nous partageons la même réalité horlogère, mérite mon respect.

De Bethune est une des très rares marques qui a le privilège d'avoir défini ses propres normes parce qu'elle ne fait rien d'autre que de faire ses montres, comme elle a envie de le faire (*). Quand je lis qu'une De Bethune est trop grande pour une montre habillée, je cale. D'abord, qui a dit que De Bethune était une montre habillée ? Une DB c'est une DB et rien d'autre. Ensuite, j'ai l'impression d'entendre des gens raler parce que les Nymphéas de Monet, c'est bien joli, mais ça ne rentre quand même pas dans le salon. Parce que à ce rythme là, c'est quoi la bonne taille pour la Joconde ? Wink

La comparaison avec l'art ne me plait pas trop, parce que De Bethune ne fait pas de l'art mais bien de l'horlogerie. Ce que j'essaie d'exprimer est que c'est un objet tel qu'il mérite que nous fassions le pas d'aller à sa rencontre pour le comprendre et l'apprécier tel qu'il est. Et non pas l'inverse qui est d'attirer l'objet à nous et de le juger selon nos conventions, parfois inadéquates. Comme je l'ai dit, je ne suis pas fan de toutes leurs montres, loin de là, mais rien pour ce petit grain de vraie folie créative qui est leur marque de fabrique, je les remercie d'exister. Et mon tempérament plus sage s'accomodera d'une DB25 RdM en 44,6mm.

Nic Chinois las

(*) Sauf pour cette version 40mm qui d'ailleurs ne convainc pas l'équipe elle-même. Dommage qu'ils aient tenté ce coup sur une montre déjà existante. Ils auraient dû repartir de zéro et créer un nouveau modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Gbouc
Animateur
avatar

Nombre de messages : 971
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Dim 31 Jan 2010 - 11:51

Comme souvent, je trouve que les modèles les + beaux sont les + simples.
De Béthune pour moi c'est un mélange de classique moderne que j'apprécie énormément.
Dans un autre style encore je classerais aussi Greubel et Forsey dans ce mélange moderne classique de très haute volée.

La finition de Béthune est de très haut niveau, et les détails sont souvent originaux (lune, cornes...) et dans la simplicité paradoxalement.

2 regrets: la taille des boitiers (qui fait partie de la personnalité de la marque comme pourrait dire Tokage) et les prix pas à la portée de toutes les bourses!
Revenir en haut Aller en bas
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1896
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Lun 11 Avr 2011 - 21:05

Citation :
Toujours impressionnant. Un petit wristshot d'une bien connue et très élégante


En parlant de celle-ci j'ai quelques petites questions à vous poser Chinois

J'ai essayé quelques De Bethune à Paris la semaine dernière car ça faisait un moment que ça me trottait dans la tête. Et je dois dire que ça me travaille pas mal ...

J'adore la finition, le style, les techniques et matériaux employés ...

J'ai en particulier porté mon dévolu sur la DB25 de la photo ci-dessus (la version fond bleui, plus moderne est superbe aussi mais je pense préférer la version fond argenté boitier or blanc). La version phase de lune et ciel de naissance de De Bethune, une fois sur le poignet, me plaît moins, elle est surtout faite (avec me yeux à moi) pour être admirée ailleurs que sur mon poignet Very Happy

J'ai cru voir qu'on parlait d'un modèle en 40mm : est ce qu'elle existe à l'heure actuelle ? Le cas échéant en connaissez vous le prix ? J'ai essayé la 44mm personnellement (sortie il y a 2 ans je crois). Je sais que les concepteurs semblent d'ailleurs regretter l'existence de cette 40mm et la trouvent plus équilibrée en 44 mais ce serait, pour mon petit poignet, une éventualité à étudier.

Le verso, avec sa finition et son balancier et son design, est a tomber aussi.

Dans l'attente de vous lire Chinois

Quelques mauvaises photos pour les amateurs :

Malgré le 44mm le boitier ne fait pas si enorme que ça (les cornes, au passge que j'adore, y sont pour beaucoup en particulier en raison de leur implantation assez bas sur le boitier)







Une autre de la "bleue" pour la route :


Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
pepitomicorazon
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1165
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Lun 11 Avr 2011 - 22:02

La 40mm est tombée dans les oubliettes et heureusement: elle ne collait pas. Un tel cadran n'est envisageable que dans une montre de cette taille. Le côté plus ramassé ne lui allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com
Emmanuel H
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3196
Age : 45
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Lun 11 Avr 2011 - 22:34

Et bien cher pepito, aux toutes dernières nouvelles, elle pourrait ressortir des oubliettes !
Pierre Jacques, le nouveau CEO, semble y croire et il me confiait récemment qu'elle pourrait refaire un petit tour par le bureau d'études.
Elle serait en effet modifiée par rapport à la version 40 mm proto que j'avais pu examiner l'année dernière et qui, je suis d'accord avec toi, ne collait pas.

Mais à l'heure actuelle, rien n'est toutefois fermement décidé, ni dans un sens, ni dans l'autre. Donc forcément pas encore de délai,
ni de prix.

Et personnellement, je reste convaincu par la "grande"...

Chinois

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
pepitomicorazon
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1165
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Lun 11 Avr 2011 - 23:01

Il secoue très fort le cocotier l'ami Pierre Jacques... entre la DB10 réédition et la résurrection éventuelle de la 40mm, cela en fait des chocs pour David Zanetta...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com
jaeger92
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 18426
Age : 39
Localisation : c'est bête de mettre son département en pseudo, quand on déménage ça fout tout en vrac :D :D
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Lun 11 Avr 2011 - 23:04

merci pour les infos !! ça me fait toujours réver une De Bethune cyclops

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1896
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Lun 11 Avr 2011 - 23:13

Merci pour ces réponses Chinois

Effectivement après l'essai de la semaine dernière les proportions de la sorte de rehaut sur lequel sont situés les index par rapport à la taille de la montre était vraiment top, sans parler du rapport entre le diamètre et l'épaisseur qui sont parfaites en 44mm je trouve.

En tout cas je comprends que la 40mm c'est pas pour tout de suite.

par ailleurs j'ai adoré sentir les vibrations du rotor et sa fluidité ainsi que la niveau de la finition.

Je vais continuer à rever et murir sur celle-ci en tout cas.

A toute' !
Revenir en haut Aller en bas
walter99
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1312
Age : 62
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Mar 12 Avr 2011 - 4:19

Merci pour ce reportage sur toutes ces merveilles thumright

Oui c'est sûr que c'est de l'art pour le plaisir des yeux Shocked mais malheureusement, cela ne restera que le plaisir des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
abomad
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)   Sam 30 Avr 2011 - 19:51

A Emmanuel, que du beau et quel privilège tu as de pouvoir essayer en avant première de telle beauté. Merci pour ces photos. Cela s'appelle vendre du rêve...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Où l'horlogerie devient art... (De Bethune inside)
» Salon Belles Montres : De Bethune
» De Bethune. "un en bas ça dort" s'amuse à Bâle part II
» Essai sur l'horlogerie ( premier démontage de montre inside)(photos)
» L'horlogerie suisse devient la nouvelle cible des malfrats.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: ForumAmontres Haute Horlogerie-
Sauter vers: