FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Réfection d'une pendule mère BRILLIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Sacavis
Nouveau


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Jeu 30 Sep 2010 - 23:04

Pour l'instant, je cherche comment mettre des photos. D'un forum à l'autre, ce n'est pas pareil.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Sacavis
Nouveau


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Ven 1 Oct 2010 - 23:58

Revenir en haut Aller en bas
Bernard
Passionné de référence


Nombre de messages : 3081
Age : 86
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Sam 2 Oct 2010 - 8:24

Sacavis a écrit:
Pour l'instant, je cherche comment mettre des photos. D'un forum à l'autre, ce n'est pas pareil.
A bientôt.

Salut ,
Superbes tes deux images (qu'il faut "ouvrir"...)
Très belle "bidouille" concernant l'électronique près de la bobine ....
J'ai été ébloui aussi par la finition polie de la masse pendulaire ...et le reste...
Brillié ne nous avait pas habitué à un tel degré de finition...
Est-ce ton oeuvre ??? si-oui , chapeau !
Pour info , les dernières horloges-mères Brillié étaient , elles-aussi , équipées
d'un systême électronique d'entretien des oscillations....
....
"J'AIMAIS" pas çà !!!!!
Cordiales salutations et bon week-end,
bernard
Revenir en haut Aller en bas
kelorkilé
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4864
Age : 67
Localisation : L.A.
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Sam 2 Oct 2010 - 10:21



Revenir en haut Aller en bas
Sacavis
Nouveau


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Sam 2 Oct 2010 - 11:58

Merci à Bernard, aux Pendulards et aux Montreux (d'ailleurs Montreux se trouve en Suisse, pays de l'horlogerie et du chocolat).

Je travaillais en 1969 dans un labo d’études électroniques, à la Garenne-Colombes. Nous étions voisins avec l’atelier Brillié et partagions la même cour.
J’avais fais connaissance du chef d’atelier de Brillié, Jean-Paul R, un jeune horloger très compétent et nous avions sympathisé.
C’était le temps où les pendulettes commençaient à utiliser un mouvement à transistor, la fameuse licence ATO pour laquelle tous les horlogers devaient payer des royalties pour pouvoir utiliser ce système.

Un jour, JPR me demanda mon avis à propos du système d’entretien à transistor de Brillié, qui lui donnait des soucis. Alors, je lui étudiais (en perruque) un montage simple et classique, qui fonctionnait sans problème. Pour me remercier, il me fit cadeau d’une pendule.
Ce n’était pas le modèle standard de l’époque, mais un qui n’était plus commercialisé : un modèle « luxe » avec cadran émaillé, entourage chromé et toutes les pièces en laiton, chromées également, même la bobine. A noter que si la bobine est en laiton, elle est fendue pour ne pas constituer une spire en court-circuit.
Seule la boîte en tôle n’était pas « luxe » sinon elle aurait été en bois avec un verre biseauté.

J’ai su plus tard que la Direction de Brillié n’avait pas apprécié l’initiative de son chef d’atelier et n’avait pas donné suite au projet.
Dommage, ça marchait bien, mais j’avais tout de même gagné une pendule.

J’ai bien aimé les documents de Bernard, qui doivent dater de l’époque où il étudiait l’horlogerie ; retour aux fondamentaux, c’est important.
En examinant de près son schéma Brillié 40 300 je m’aperçois, 41 ans après, que le mien est quasiment identique, à deux détails près (j’avais pas vraiment innové !). D’abord, la résistance qui alimente la base du transistor est ramenée au collecteur, ce qui provoque une contre-réaction diminuant l’efficacité du système ; il eut mieux valu qu’elle soit raccordée au + de la pile. Ensuite le bobinage fractionné en 3 sections, c’est plus compliqué et ça n’apporte rien.
On peut bobiner d’abord le bobinage principal, puis par-dessus le bobinage de réaction et enfin, si l’on veut, un bobinage de synchronisation.

J’avais pensé à l’époque synchroniser ma pendule à l’aide d’une source extérieure (c’est fait depuis quelques jours) un peu comme les horloges Landis et Gyr dont le spiral est fixé sur un berceau oscillant actionné par un moteur synchrone alimenté par le 50 Hz du secteur.

J’ai aussi un schéma Brillié donné par JPR, un peu plus compliqué.
J’ai quitté mon employeur de La Garenne au mois d’Août de cette année 69 et j’ai perdu tout contact avec Brillié. Je n’ai jamais revu JPR et je ne sais même pas si sa société existe encore.
Si quelqu’un connaît la suite de l’histoire de Brillié, je suis intéressé.

D'après Bernard, il semble que le système à transistor de Brillié n'était pas formidable, JPR avait peut-être raison. Le mien aurait peut-être aidé ?

Cordialement
Sacavis

http://i29.servimg.com/u/f29/12/29/12/22/dsc04210.jpg
http://i29.servimg.com/u/f29/12/29/12/22/bobine10.jpg
http://i29.servimg.com/u/f29/12/29/12/22/file1010.jpg
http://i29.servimg.com/u/f29/12/29/12/22/pict0112.jpg

J'ai la notice de la pendule, si quelqu'un est intéressé par les pages concernant les réglages et le mise en marche ?
Ou des détails sur mon pilote à quartz ?

Revenir en haut Aller en bas
Bernard
Passionné de référence


Nombre de messages : 3081
Age : 86
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Sam 2 Oct 2010 - 13:40

[quote="Sacavis"

D'après Bernard, il semble que le système à transistor de Brillié n'était pas formidable, JPR avait peut-être raison. Le mien aurait peut-être aidé ?

Cordialement
Sacavis



[/quote]
Re-bonjour,
D'aptès mon expérience "sur le terrain" et peut'ètre ici , trouverai-je une explication
car j'ai la très nette impression que Sacavis "touche sa bille" en ce qui concerne l'électronique... bravohap
Ce qui est loin d'ètre mon cas affraid
Je n'ai installé , à l'époque , que deux pendules-mères électroniques (Lic.ATO)
Toutes deux m'ont créé des "emm...es" !!!
L'amplitude du balancier était à la limite du bon fonctionnement....
et créait souvent des arrêts....
(celà fait désordre lorsqu'il y a une pointeuse de personnel dans le circuit ...Bref !!)
Les comptables et patrons n'appréciaient pas ...
Pour pallier à ce défaut , ma seule arme était de tout démonter et
de polir "glace" toutes les pièces en friction...pivots , cliquet , et minuterie
pour limiter les frottements et aussi d'équilibrer l'aiguille des secondes ...
Peut'ètre que la modif de la valeur d'un composant electronique aurait été salutaire
....mais voilà .... "t'étais pas là Sacavis" clown clown
Je crois avoir vidé mon sac concernant ces "Brillié" qui , au demeurant , étaient ,
malgré leur finition rudimentaire , pus fiables que les "Lepaute " ou encore "Charvet-Delorme"
Bon week-end,
Cordialement,
bernard
Revenir en haut Aller en bas
pascal64
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 50
Localisation : pyrénées atlantique
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Alors là chapeau bas !!   Sam 2 Oct 2010 - 18:26

bonsoir ,
Etant nouveau je ne connais pas encore les pedigres de chacun mais ce post sur les brillie m'a particulierement plus et techniquement j'ai tout compris (pas toujours facile pour un pilote de bien comprendre hein les aiguilleurs du ciel, enfin je me comprends What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!? ).
C'est le genre de saga qui me tiens comme un bon bouquin.
Et bravo et merci aux experts pour ma culture horlogére .
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Sacavis
Nouveau


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Sam 2 Oct 2010 - 23:46

Bonsoir Bernard,

Dans l’entretien à transistor, l’amplitude du balancier est proportionnelle à la tension de la pile et au nombre de spires de la bobine. La pile étant ce qu’elle est, si l’amplitude était trop faible, c’est que la bobine était insuffisante, il aurait fallu ajouter des spires.
Polir la mécanique était un palliatif, et tu as usé le soleil pour faire marcher l’engin.
Sur ma pendule, l’amplitude me semble correcte, le pole supérieur gauche de l’aimant s’arrête à cheval sur le côté de la bobine. Je crois que c’était le critère.
Quand j’ai fait mes essais de synchronisation, le pilote ajoutait ½ mm d’amplitude, et comme j’avais mis une pile neuve alcaline qui faisait 1,61 V, l’aimant est arrivé à taper dans la tige du milieu. Finalement je suis revenu à une pile un peu usée qui ne fait que 1,47 V.

J’avais déjà remarqué que cette pendule était sensible à la valeur de la pile. Une pile neuve donne une amplitude plus grande, et du retard. Quand la pile s’use, l’amplitude diminue et la pendule avance.

Cela peut s’expliquer : plus la pile est forte, plus l’amplitude est grande puisque c’est la pile qui donne la force motrice.
Quand l’amplitude augmente, la vitesse du pendule augmente puisqu’il parcourt plus de chemin dans le même temps. Et par conséquent le freinage dû a la résistance de l’air augmente, et rappelons nous que la résistance de l’air croit avec le carré de la vitesse.

Pour éviter d’avoir à trier les piles, je vais peut-être faire une alimentation stabilisée à 1,5 V. Dans mon cas ça sera facile puis que j’ai déjà une alimentation stabilisée à 5 V.
En attendant, les essais faits pendant les vacances sur une période de 80 jours ont montré une avance de la pendule de 1 seconde, ce qui n’est pas mal du tout.

Bon dimanche à tous.

Sacavis




Revenir en haut Aller en bas
Bernard
Passionné de référence


Nombre de messages : 3081
Age : 86
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Dim 3 Oct 2010 - 9:37

Sacavis a écrit:
Bonsoir Bernard,

Dans l’entretien à transistor, l’amplitude du balancier est proportionnelle à la tension de la pile et au nombre de spires de la bobine. La pile étant ce qu’elle est, si l’amplitude était trop faible, c’est que la bobine était insuffisante, il aurait fallu ajouter des spires.
Polir la mécanique était un palliatif, et tu as usé le soleil pour faire marcher l’engin.
Sur ma pendule, l’amplitude me semble correcte, le pole supérieur gauche de l’aimant s’arrête à cheval sur le côté de la bobine. Je crois que c’était le critère.
Quand j’ai fait mes essais de synchronisation, le pilote ajoutait ½ mm d’amplitude, et comme j’avais mis une pile neuve alcaline qui faisait 1,61 V, l’aimant est arrivé à taper dans la tige du milieu. Finalement je suis revenu à une pile un peu usée qui ne fait que 1,47 V.

J’avais déjà remarqué que cette pendule était sensible à la valeur de la pile. Une pile neuve donne une amplitude plus grande, et du retard. Quand la pile s’use, l’amplitude diminue et la pendule avance.

Cela peut s’expliquer : plus la pile est forte, plus l’amplitude est grande puisque c’est la pile qui donne la force motrice.
Quand l’amplitude augmente, la vitesse du pendule augmente puisqu’il parcourt plus de chemin dans le même temps. Et par conséquent le freinage dû a la résistance de l’air augmente, et rappelons nous que la résistance de l’air croit avec le carré de la vitesse.

Pour éviter d’avoir à trier les piles, je vais peut-être faire une alimentation stabilisée à 1,5 V. Dans mon cas ça sera facile puis que j’ai déjà une alimentation stabilisée à 5 V.
En attendant, les essais faits pendant les vacances sur une période de 80 jours ont montré une avance de la pendule de 1 seconde, ce qui n’est pas mal du tout.

Bon dimanche à tous.

Sacavis

Merci Sacavis pour ton petit cours (apprécié!) d'électonique !!
Je possède encore deux pendule-mères en fonctionnement ....
(dont "une" qui "tourne" depuis 1952.....)
J'ai été confronté au problême du remplacement de "LA" pile d'alimentation...
Les piles de type "Ferry" ne se trouvant plus , j'ai mis des piles sèches modifiées (Des Cipel AD 532 si mes souvenirs sont exacts...)
Ces dernières , peu performantes et SCANDALEUSEMENTchères m'ont amené à faire une bidouille...(voir photos)
Ce qui me permet d'utiliser des piles baton (n'importe quelle marque) de type "A" à 3 euros (leur durée excède 5 ans....)
Elles me semblent en outre plus stables que les anciennes ...
Mais , "çà" , celà reste à démontrer !
Bon dimanche à tous,
bernard
Mes deux bidouilles en photos....le principe restant le même
"çà" pourrait servir...sait'on jamais....









Revenir en haut Aller en bas
Charles
Membre super actif


Nombre de messages : 498
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Dim 3 Oct 2010 - 22:53

Trouvée sur brocante cette pièce (boîtier de raccordements électriques) qui me pernet ainsi de participer un tout petit peu à ce très beau post.






Charles
Revenir en haut Aller en bas
Bernard
Passionné de référence


Nombre de messages : 3081
Age : 86
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Lun 4 Oct 2010 - 8:36

Charles a écrit:
Trouvée sur brocante cette pièce (boîtier de raccordements électriques) qui me pernet ainsi de participer un tout petit peu à ce très beau post.






Charles

Merci Charles pour cette magnifique photo !
Cette "pièce" dont le nom usuel était : "une rosace" peut ètre considèrée comme incontournable dans ces systêmes
de distribution de l'heure .
C'est une sorte de boite de dérivation qui présente la particularité d'avoir un "shunt"
situé entre les deux bornes marquées de peinture noire.
Il fallait raccorder ici la pendule réceptrice.
L'utilité du "shunt" ... ??
Il permettait tout simplement de débrancher une "réceptrice"
sans que celà n'arrête toutes les autres ... , le courant passant alors en totalité
par le shunt (résistance) tout en rétablissant l'intensité requise "en ligne"
A+
bernard
Revenir en haut Aller en bas
Sacavis
Nouveau


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Lun 4 Oct 2010 - 23:03

Bonsoir,
Bravo à Bernard pour ses porte-piles, c'est du travail de mécanicien.
Les photos de rosaces de Charles sont excellentes, c'est toujours mieux de mettre une bonne photo.

J'ai aussi monté un porte pile, mais n'ayant pas voulu me casser la tête, j'ai simplement mis un accessoire du commerce acheté chez Conrad. J'en ai d'ailleurs plein d'autres et c'est très pratique quand on bricole des petits montages.
Il est fixé sur une plaque de laiton assez épaisse (pour encastrer les têtes de vis). J'ai mis un connecteur RCA qui permet d'arrêter la pendule quand je fais des essais.

Sacavis


Revenir en haut Aller en bas
kelorkilé
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4864
Age : 67
Localisation : L.A.
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mar 12 Oct 2010 - 10:53

Bonjour,

je profite de ce post sur les Brillié pour vous montrer celle-ci dont je ne sais pas grand chose.

Elle était "soit disant" à la gare SNCF de Nantes, une acquisition plus par curiosité qu'autre chose (5 €)

Petite question : j'aimerais connaître la tension d'alimentation, et si effectivement c'est une pendule mère.

Il y a 23 ohms à la sortie de la bobine, et je n'ose pas la brancher faute de renseignements et de plaque constructeur.

Merci par avances pour vos réponses éclairées.

Amicalement GG Wink











Revenir en haut Aller en bas
Sacavis
Nouveau


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mar 12 Oct 2010 - 11:29

Bonjour cow-boy,

D'après moi, c'est seulement une pendule réceptrice qui avance d'une seconde à chaque fois qu'on lui envoie une impulsion électrique. C'est la pendule mère qui envoie les impulsions.

Puisque je suis là, voici les dernières nouvelles : mon pilote à quartz est opérationnel. Le dernier essai a donné un écart d'une seconde sur une dizaine de jours. C'est pas terrible mais c'est dû au fait que mon fréquencemètre n'est pas très juste, il avance de 4 x 10-6.
J'ai donc repris l'idée de le synchroniser sur le 162 kHz de France Inter Allouis. Le récepteur fonctionne bien et la synchronisation est bonne. Reste un détail à résoudre, F.I. s'arrête pour maintenance tous les mardis de 0 h à 4 h (environ), d'où la nécessité de remettre le pilote en autonome à chaque arrêt des émissions.

Dernière chose, récupérer la modulation pour l'envoyer sur un haut-parleur, de sorte qu'en tournant un bouton, j'aurai de la musique, ce qui montrera au visiteur éventuel que c'est bien F.I.

Sacavis
Revenir en haut Aller en bas
kelorkilé
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4864
Age : 67
Localisation : L.A.
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mar 12 Oct 2010 - 11:44

Bizarre non !! une réceptrice qui fait onze centimètres au carré yeux

Amicalement GG Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sacavis
Nouveau


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mar 12 Oct 2010 - 12:02

Il faut demander à Bernard qui connait bien ces pendules.

Mieux vaut un qui sait que dix qui cherchent.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard
Passionné de référence


Nombre de messages : 3081
Age : 86
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mar 12 Oct 2010 - 12:24

kelorkilé a écrit:
Bizarre non !! une réceptrice qui fait onze centimètres au carré yeux

Amicalement GG Wink

Bonjour Messieurs ,
C'est effectivement une réceptrice !!!
Pièce rare ???? ....Je ne pourrais pas le certifier ....,
Je n'en ai jamais vues équipées de ce mouvement .
Il serait intéressant de voir comment les impulsions reçues (polarité inversée) sont
transformées de façon à ce que le "rochet" des minutes ne tourne que dans un sens ,
le "bon" naturellement... clown
Merci pour les photos !

Cordialement
bernard
Revenir en haut Aller en bas
kelorkilé
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4864
Age : 67
Localisation : L.A.
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mar 12 Oct 2010 - 13:02

Bernard a écrit:

Il serait intéressant de voir comment les impulsions reçues (polarité inversée) sont
transformées de façon à ce que le "rochet" des minutes ne tourne que dans un sens ,
le "bon" naturellement... clown
Merci pour les photos !

Cordialement
bernard

Et je fais comment ? Incompréhensible

Amicalement GG Wink
Revenir en haut Aller en bas
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mer 13 Oct 2010 - 17:40

Aprés ma visite chez les spécialites de la chronométrie à la SNCF, Ils m'on raconté pleins de choses que j'ai pas tout compris. quid 2
Les horloges étaient en séries, le voltage était fonction du nombre d'horloges sur le circuit.
S'il y a d'autres questions, je vais tenter de leur poser.
Et j'ai un schéma grifonné:
Revenir en haut Aller en bas
Sacavis
Nouveau


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mer 13 Oct 2010 - 23:02

Ben voila une réponse qu'elle est bonne ! A mon avis, essayez avec une pile de 4,5 V en inversant la polarité à chaque fois.
Si c'est une pendule de petite dimension, elle n'allait sans doute pas au mur, mais plutôt sur une armoire d'équipement électrique.
Vos photos sont très bonnes.
Sacavis
Revenir en haut Aller en bas
cheminal67
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 60
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Mer 13 Oct 2010 - 23:11

Bernard a écrit:
Charles a écrit:
Trouvée sur brocante cette pièce (boîtier de raccordements électriques) qui me pernet ainsi de participer un tout petit peu à ce très beau post.






Charles

Merci Charles pour cette magnifique photo !
Cette "pièce" dont le nom usuel était : "une rosace" peut ètre considèrée comme incontournable dans ces systêmes
de distribution de l'heure .
C'est une sorte de boite de dérivation qui présente la particularité d'avoir un "shunt"
situé entre les deux bornes marquées de peinture noire.
Il fallait raccorder ici la pendule réceptrice.
L'utilité du "shunt" ... ??
Il permettait tout simplement de débrancher une "réceptrice"
sans que celà n'arrête toutes les autres ... , le courant passant alors en totalité
par le shunt (résistance) tout en rétablissant l'intensité requise "en ligne"
A+
bernard

le collègue a représenté la rosace sur son dessin en haut de l'image.
Il lui en restait mais sans le couvercle gravé.
Revenir en haut Aller en bas
kelorkilé
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4864
Age : 67
Localisation : L.A.
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Jeu 14 Oct 2010 - 10:43

Bonjour,

Tout d'abord merci à cheminal67, Bernard et Sacavis Chinois, je pense démonter la pendule et passer la mécanique au bain ultrasons,

Question : au remontage que faut-il huiler (jurassienne) ?

Amicalement GG Wink
Revenir en haut Aller en bas
Christian67
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Lun 18 Oct 2010 - 22:02

Bonsoir à tous,

J'avais récupéré il y a quelques ans, au fond d'un atelier d'une usine datant de 1930, une pendule Brillié semblable à celle décrite en page 1 de ce forum. N'étant pas horloger mais simple "bricoleur" je me pose la question de sa rénovation.

Est-il possible de la rénover soi-même javascript:emoticonp('Incompréhensible') (au vue du contenu de ce forum j'en doute) ou tout du moins la rendre présentable un horloger digne de ce nom ? Si vous en connaissez un dans le sud du Haut Rhin vous pouvez me faire signe.

Nettoyage du marbre, des pièces en bronzes ou du caisson en bois et avec quels produits ?

Forum très intéressant j'y ai passé une bonne partie de la journée.

D'avance Merci.

Christian
Revenir en haut Aller en bas
Toquante26
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Ven 4 Fév 2011 - 9:55

Dernières nouvelles 1 an après confiused

Ma pendule va bien et tiens l'heure à quelques secondes d'avance par semaine Fier 2

Le réglage n'est pas évident et je retiens une chose ultra-importante. Le contact sec (électrique) doit être super propre. J'avais utilisé du nettoyant contact KF. Ce n'était pas bon. Quand j'ai re-gratté et nettoyé le contact à l'acéton, j'ai enfin pu avoir un réglage qui n'évolue pas dans le temps. Quand mon contact était "sale", ma pendule avait tedance à avancer de plus en plus au fil du temps.

J'ai aussi acheter une suspension neuve ...


Evolution possible : le contact électrique est bien usé (rongé par les micro arcs électriques) et j'aimerais le changer si j'en trouve un neuf (encore plus dur à trouver qu'une suspension) ou si je trouve la plaquette à transistor. Brillie avait transistorisé les dernières ...


Les BRILLIE sont thumleft



jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Bernard
Passionné de référence


Nombre de messages : 3081
Age : 86
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Réfection d'une pendule mère BRILLIE   Ven 4 Fév 2011 - 11:34

Toquante26 a écrit:
Dernières nouvelles 1 an après confiused

Ma pendule va bien et tiens l'heure à quelques secondes d'avance par semaine Fier 2

Le réglage n'est pas évident et je retiens une chose ultra-importante. Le contact sec (électrique) doit être super propre. J'avais utilisé du nettoyant contact KF. Ce n'était pas bon. Quand j'ai re-gratté et nettoyé le contact à l'acéton, j'ai enfin pu avoir un réglage qui n'évolue pas dans le temps. Quand mon contact était "sale", ma pendule avait tedance à avancer de plus en plus au fil du temps.

J'ai aussi acheter une suspension neuve ...


Evolution possible : le contact électrique est bien usé (rongé par les micro arcs électriques) et j'aimerais le changer si j'en trouve un neuf (encore plus dur à trouver qu'une suspension) ou si je trouve la plaquette à transistor. Brillie avait transistorisé les dernières ...


Les BRILLIE sont thumleft



jocolor

Salut Toquante ,
Tu as très bien fait de qualifier ton observation sur le contact de "super importante"
et malgré un dégraissage parfait (acétone ou "trichloréthylène" que l'on ne trouve plus , sauf erreur) ,
tu pourras constater , à l'issue de deux ou trois mois de fonctionnement , en passant un papier blanc ,
exempt de corps gras , entre les deux pôles de ce contact une présence de "cambouis" noir ...
Pour que ce contact soit efficace à 100% , il convient de les régler de façon qu'ils soient légèrement frottants
(ce qui est très délicat à réaliser) ils deviennent ainsi d'une certaine manière "auto-nettoyants"
Enfin concernant ta recherche de contact , il se pourrait qu'il m'en reste encore un à l'atelier ...
Rien n'est moins sûr mais je vérifierai et te contacterai le cas échéant !
Je crois que je ne mettrai plus jamais les "pattes" dans une "Brillié" et il va sans dire que je donnerai avec plaisir
cette fourniture....
Cordiales salutations
bernard


Image hébergée par servimg.com


Revenir en haut Aller en bas
 
Réfection d'une pendule mère BRILLIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réfection d'une pendule mère BRILLIE
» BRILLIE N°2
» Régulateur Pendule mère Bohmeyer
» Pendule electrique Charvet Delorme besoin d'aide
» Cherche adresse pour réfection d'un cadran de pendule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres vintages et sujets techniques-
Sauter vers: