FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dcc
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1095
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Dim 21 Fév 2010, 16:15

Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – la suite – les contemporaines

Introduction

Dans un post précédent http://forumamontres.forumactif.com/forumamontre-haute-horlogerie-f24/historique-des-patek-philippe-vintage-a-quantieme-perpetuel-t72097.htm, j’ai abordé la production des quantièmes perpétuels vintage de Patek Philippe.

Je vous propose de découvrir la production contemporaine.

Les quantièmes perpétuels contemporains de Patek Philippe sont fondés sur deux calibres : d’une part, les montres équipées du fameux calibre 240 à micro-rotor et, d’autre part, les montres équipées du calibre 315 et de sa version actualisée, le calibre 324.

Le calibre 240

Le calibre 240 a été développé à l’initiative de Philippe Stern et fut la réponse de PP à la crise engendrée par l’avènement du quartz. Il fut lancé en 1977 et sa version à quantième perpétuel date de 1984 (référence 240 Q).

D’un diamètre de 27,5mm et d’une épaisseur de 3,88mm (2,53mm pour la version de base sans quantième annuel), ce calibre doté d’un micro-rotor de 22 carats est considéré comme une véritable œuvre d’art. Toutefois son architecture ne permet d’intégrer ni une seconde au centre ni une petite seconde à 6 heures.

Comparé à son prédécesseur, le 27-460 AT d’une épaisseur de 4,60mm, le calibre 240 était la réponse de PP à la vague des montres ultraplates équipées de mouvements à quartz.

Ce calibre comprend 275 pièces et sa réserve de marche est d’environ 48 heures.


crédit photo: MM magazine

Les montres équipées du calibre 240

3940/5140

La référence 3940 fut introduite en 1985. D’un diamètre de 36 mm, elle abandonne les guichets pour des cadrans auxiliaires. Il s’agit en soi d’un révolution car auparavant, seul le premier quantième perpétuel jamais produit par PP (référence 97 975) avait adopté une telle présentation. Mon AD m’a toujours affirmé que PP, en lançant le QP 3940 entendait revenir à ses sources en abandonnant les guichets. Les cadrans auxiliaires ont aussi la poésie d’afficher le temps qui passe.

Certains regretteront l’absence d’une aiguille des secondes, d’autres relèveront que le cadran présente un léger déséquilibre avec trois guichets auxiliaires à respectivement 3, 6 et 9 heures et un vide dans le haut du cadran.

Au début de son existence, la référence 3940 était dotée d’un fond plein et d’une boucle à ardillon. Elle fut ultérieurement équipée de deux fonds (transparent à verre saphir et plein) ainsi que d’une déployante.



La toute première série fut fabriquée pour célébrer le jubilée de l’horlogerie Beyer. Cette montre est dotée d’un cadran doré qui fut abandonné. C’est également la montre de Philippe Stern.


crédit photo: PP magazine

La référence 3940 a connu deux types de cadrans :


  • le cadran classique à index en obus et aiguilles dauphines ;


  • un cadran équipé de chiffres romains et aiguilles sabres qui ne fut pas une réussite absolue (voir plus loin 5038).


La référence actuelle 5140 est une version actualisée de la 3940 avec un diamètre sensiblement plus conséquent de 37mm.


crédit photo: PP website

3945

La référence 3945 qui fut produite durant une courte période de temps se caractérise par un boîtier avec bracelet « mesh » intégré très révélateur de l’époque de sa production.


crédit photo: Patrizzi

5040

La référence 5040 est un superbe boîtier tortue d’une taille malheureusement un peu chétive à mon humble avis. Elle fut disponibles en deux versions de cadran : d’une part un cadran chemin de fer, chiffres arabes et aiguilles feuilles et, d’autre part, une version bien plus élégante avec des chiffres et aiguilles Breguet (voir plus loin 5041). La 5040 ne figure plus au catalogue.


crédit photo: Patrizzi

5039/5139

La 5039 est une version intégrée dans un boîtier classique Calatrava avec lunette « clous de Paris). D’un diamètre de 35mm, la version 5139 a été portée à mm 38mm. Ci-dessous une photo de la 5139.


crédit photo: PP website

5136

La 5136 emprunte le boîtier et le bracelet en métal intégré du quantième annuel 5036/1. D’un diamètre de 37mm, elle a également l’épaisseur plus conséquente du quantième annuel.


crédit photo: Patrizzi

Les montres équipées du calibre 240 en séries limitées

Le quantième perpétuel a connu quelques séries limitées.

5038

La référence 5038 n’est pas la production la plus heureuse. Il s’agit en fait d’une 3940 dont la décoration a été adaptée. Outre le cadran chiffres romains et aiguilles sabres, la lunette est guillochée.

Elle fut produite à 500 exemplaires en or blanc et cadran noir



5041
La 5041 est certainement la référence la plus rare et la plus recherchée par les collectionneurs. Il s’agit d’une version en platine de la 5040 avec chiffres et aiguilles Breguet mais dont le boîtier adopte des formes plus contemporaines et dont la lunette est aplatie par rapport à sa cousine.



5049

D’un diamètre de 35mm et uniquement produite en 20 exemplaires en platine, la 5049 apparut en 1989 pour le 200ème anniversaire de la fondation Boodle & Dunthorne.


crédit photo: Patrizzi

Les calibres 315 et 324

On ne présente plus le calibre de base 315 qui a succédé aux somptueux 12-600 AT et 27-460 AT. J’ai déjà eu l’occasion de le présenter dans sa version en quantième annuel http://forumamontres.forumactif.com/forumamontre-haute-horlogerie-f24/revue-d-une-patek-quantieme-annuel-t71605.htm.

Il s’agit d’un calibre automatique à rotor central qui est ici équipé de la complication à quantième perpétuel et portant la référence 315 S QR. D’un diamètre de 28mm et d’une épaisseur de 5,25mm, ce calibre comprend 368 pièces et sa réserve de marche est d’environ 48 heures.

Outre le fait qu’il comprend une aiguille des secondes au centre, il se caractérise par une indication rétrograde de la date.

Les différences entre les calibres 315 et 324 sont les suivantes :
- une fréquence portée de 21.600 à 28.800 ;
- un balancier Gyromax comportant respectivement 8 et 4 masselottes.

Ci-dessous une photo du calibre 324.


crédit photo: PP magazine

Les montres équipées des calibres 315/324

5050

La référence 5050 est la quintessence de l’équilibre. D’un diamètre de 36 mm, son cadran était disponible soit avec des chiffres romains soit avec des index.

Les 3 guichets à respectivement 9, 12 et 3 heures sont parfaitement alignés par rapport à l’indication de la date rétrograde.

La 5050 ne figure plus au catalogue et a été remplacée par la 5059 (elle-même remplacée par la 5159).



Réédition de la 5050

Patek Philippe a récemment réédité la référence 5050 en une série très limitée. Les quelques photos que je suis parvenu à trouver indiquent que cette nouvelle version est dotée d’un cadran ardoise. Cette montre ne fut disponible qu’auprès du Salon Patek Philippe de la rue du Rhône à Genève.


crédit photo : ThePurists

5059

La 5059 est dotée d’un boîtier officier (pour un bref historique des PP équipées d’un tel boîtier – voir ma réponse dans le post sur une Calatrava http://forumamontres.forumactif.com/forumamontre-haute-horlogerie-f24/une-calatrava-dont-on-parle-peu-t73913.htm). Ce boîtier comprend un fond à cuvette protégeant le fond en verre saphir.

Cette montre ne laisse pas indifférent. La complexité de son boîtier la rend relativement massive par rapport à un diamètre de 36mm. Elle présente également un élément qui me chagrine : le fait que l’indication de l’année mange littéralement les chiffres 15 et 17 sur l’indication de la date rétrograde.



5159

Pour répondre à la mode des montres d’un diamètre plus substantiel, Patek Philippe a fait subir une légère cure d’anabolisants à la référence 5059. La 5159 actuelle se voit dotée du nouveau calibre 324 S QR. Son diamètre a été porté à 38 mm et son cadran est maintenant doté d’un guillochage « Soleil » en son centre. Les chiffres romains ont été allongés. Les aiguilles sont modifiées. Malheureusement, le guichet de l’indication de l’année est toujours aussi mal placé…


crédit photo: PP website


A titre personnel, j’avoue ne pas être totalement emballé par la production contemporaine des quantièmes perpétuels de Patek Philippe. Les références vintage sont insurpassées et demeurent le summum de l’élégance en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.


Nombre de messages : 11259
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Dim 21 Fév 2010, 16:36

Chinois rien à redire ,
revue en règle de ce que je considère comme THE QP : 3940 et 5140
en revanche , et quoique magnifiques , toutes les officiers ne m'emballent pas :
la 5059 qui roule comme un oeuf au poignet ou la 5159 dont on ne voit plus le superbe guillochage bouffé par toutes ces aiguilles et PDL
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Dim 21 Fév 2010, 19:47

Une somme.

Encore un beau sujet de qualité, avec du contenu.

On salue, je salue. Chinois et je remercie, aussi. Bulles
Revenir en haut Aller en bas
TICTALCOOLIQUE
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 40
Localisation : French touch
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Dim 21 Fév 2010, 19:53

Chinois on voit que le dimanche c'est repos ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Raoul94
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2734
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Dim 21 Fév 2010, 20:58

Merci pour cet article, la 3940 reste la plus réussie à mon avis, taille un poil petite malheureusement et prix exessif. Dommage également que Patek n'ait pas réussi/voulu faire de QP avec indication de l'année comme IWC, JLC ou UN.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel H
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3196
Age : 45
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Dim 21 Fév 2010, 21:35

Bravo pour avoir rédigé cet historique très intéressant et merci de le partager ainsi avec nous.

Chinois

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
pepitomicorazon
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1165
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Dim 21 Fév 2010, 21:51

Merci pour cet excellent article.
Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com
Benoit C
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1468
Localisation : Londres
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Dim 21 Fév 2010, 22:10

Merci pour ce nouvel excellent post. Impec
C'est simple, précis et vraiment agréable à lire.


Le QP PP que je préfère est sans hésitation la 1526 I love you mais dans les modernes la 3940 a de loin mes préférences (NicoSD si tu passe par ici n'hésite pas à poster quelque photos de la tienne Wink ).

D'ailleurs je me suis souvent demandé ce qu'elle aurait donné avec des registres fermés (par les cercles noirs) comme sur cette AP QA de la même époque:


crédit:chrono24

A noter que la 3940 a aussi existé avec au moins un autre cadran (que je n'aime pas beaucoup):


crédit:chrono24

Savez-vous s'il y en a eut d'autres?
Revenir en haut Aller en bas
kazeba
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Lun 22 Fév 2010, 00:14

Passionnant, bravo !
Et la 5050, quelle merveille !!

J'aurais juste une question : Est ce que le boîtier tortue de la 5041 ou de la 5040 ont été réutilisés à d'autre reprise par PP ?
Revenir en haut Aller en bas
Tokage
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 8719
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Lun 22 Fév 2010, 06:38

Merci dcc pour cette revue fort instructive !

Nic Impec las
Revenir en haut Aller en bas
nermal
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4045
Age : 59
Localisation : I/c\I
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Lun 22 Fév 2010, 07:28

Magnifique revue.
Des calibres magnifiques, mais des tailles que je trouve bien trop petites.
Merci dcc Chinois
Revenir en haut Aller en bas
dcc
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1095
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Lun 22 Fév 2010, 07:32

kazeba a écrit:


J'aurais juste une question : Est ce que le boîtier tortue de la 5041 ou de la 5040 ont été réutilisés à d'autre reprise par PP ?

Dans les productions récentes et dans les limites de mes connaissances, deux autres montres ont été dotées d'un boîtier similaire:

- la référence 3969 à heures sautantes (série limitée)



- la référence 5030 Gondolo




La référence 5013 a également un boîtier tortue mais c'est une autre histoire.

Revenir en haut Aller en bas
caput
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4687
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Lun 22 Fév 2010, 07:51

Très intéressante revue, bravo et merci.
Revenir en haut Aller en bas
Nemo auditur
Animateur
avatar

Nombre de messages : 773
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Lun 22 Fév 2010, 09:23

Merci pour ce post très intéressant Chinois




Nemo
Revenir en haut Aller en bas
sag
Animateur
avatar

Nombre de messages : 756
Age : 48
Date d'inscription : 13/01/2007

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Lun 22 Fév 2010, 11:11

Superbe post, merci.

Mon Qp préféré: le 5040. Sa taille n'est pas un problème, sa forme tortue la rend plus grande à mes yeux.
Ses défauts sont le bracelet minus: 18-14mm et l'absence d'étanchéité.
Toujours un stress pour moi.

Le 5050 est pour moi la quintescence de PP, sobre, discret efficace... hélas les prix sont dingues.
Revenir en haut Aller en bas
BFL
Animateur Chevronné


Nombre de messages : 1380
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Mar 23 Fév 2010, 10:59

Merci beaucoup Chinois

La 5140 est mon graal..
Revenir en haut Aller en bas
pasadena44
Nouveau


Nombre de messages : 4
Age : 51
Localisation : Algerie
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines   Mar 23 Fév 2010, 18:49

Merci pour cet excellent article.

bravohap
Revenir en haut Aller en bas
 
Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Historique des Patek Philippe à quantième perpétuel – les contemporaines
» Quantième perpétuel
» NEWS : Jaeger-LeCoultre Master Grande Tradition à Quantième Perpétuel 8 jours SQ
» Quantième perpétuel
» Historique des Patek Philippe vintage à quantième perpétuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: ForumAmontres Haute Horlogerie-
Sauter vers: