FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 L’irrésistible ascension horlogère de Victorinox

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54199
Date d'inscription : 05/05/2005

L’irrésistible ascension horlogère de Victorinox Empty
MessageSujet: L’irrésistible ascension horlogère de Victorinox   L’irrésistible ascension horlogère de Victorinox EmptyJeu 29 Juin - 5:29

Citation :
L’irrésistible ascension horlogère de Victorinox

29 Juin 2006


De quatre employés lors de sa création en 1998, Victorinox Watch est passé à 38 collaborateurs. Une expansion future étant encore prévisible, l’unité horlogère de la coutellerie schwytzoise a déménagé de Bonfol à Porrentruy. Au vu du succès rencontré par les quelque 200 modèles mis en vente ces dernières années, dans une fourchette variant entre 300 et 2000 francs, l’objectif avoué est de commercialiser dans un avenir proche entre 1,5 et 2 millions de montres annuellement. Dans ce lot sont comprises les montres Wenger, filiale de Victorinox.

Directeur de l’entreprise ajoulote et de Victorinox Swiss Army Watch SA à Bienne, Sébastien Muller avait 24 ans en 1998 quand Karl Elsener, le boss de la coutellerie d’Ibach, lui a proposé de prendre la tête de l’unité horlogère qu’il se proposait de fonder: «L’histoire a commencé en 1991, quand mon père, patron d’une fabrique d’horlogerie, a reçu un coup de téléphone de Karl Elsener, lui indiquant qu’une relation d’affaires commune lui avait refilé son adresse pour une commande de 100 000 montres. Une collaboration de six ans a permis à notre entreprise familiale d’alors de développer toute une série de collections comme Edelweiss ou Matterhorn. »

Fort potentiel en Europe

Sébastien Muller, le fils, était à l’origine de ces nouveautés. Il coordonnait le travail des designers et des artisans de la région. Comme les produits faisaient un tabac sur le marché américain – 80% de la production est aujourd’hui encore écoulée aux USA – le décideur schwytzois lui proposa la direction de Victorinox Watch, scellant de la sorte l’union entre les familles Muller et Elsener.

Dès l’an prochain, toutes les montres Victorinox seront commercialisées sous le label Victorinox Swiss Army. La nouveauté est un leitmotiv: lors de la dernière Foire de l’horlogerie de Bâle, le catalogue comprenait quelque trente nouveaux modèles. «Karl Elsener avait lancé sa montre Swiss made aux Etats-Unis pour convaincre les grands acheteurs de couteaux suisses. Cela a été une réussite. Il reste maintenant à développer les ventes ailleurs, et notamment en Europe, où il existe un fort potentiel» indique le jeune chef d’entreprise.

Bagages et vêtements

La diversification de Victorinox ne s’arrête pas à la montre. Après avoir produit sa propre ligne de bagages, le groupe vient de lancer une ligne de vêtements sur les marchés américain et européen. Victorinox, qui a récemment racheté son concurrent delémontain Wenger, ne cesse de renforcer sa position dans le canton du Jura. Sur les 1500 personnes qu’emploie le groupe, 250 le sont dans le nouveau canton. Un quart des 400 millions du chiffre d’affaires annuel du groupe provient des différentes filiales jurassiennes.

Le Matin - Jean-Pierre Molliet

www.lematin.ch

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
L’irrésistible ascension horlogère de Victorinox
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warhammer - Les irrécupérables du jdr - 2 au 5 juin 2011
» Marque horlogère disparue Buxy
» Victorinox Infantry Vintage Chronograph (sur amazon.com)
» Oxydation irréversible ou pas !
» La communication horlogère va-t-elle trop loin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: