FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49391
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 20:48

Je me rends compte avec le recul, que je suis devenu un véritable esclave de la précision de mes montres. Fini pour ce qui me concerne de m'interroger sur la rayure pourvu que ce soit la mienne mais par contre que ma montre prenne quelques secondes de retard ou plus de 7/8 secondes d'avance par jour et là, c'est devenu une catastrophe.

Sur les montres anciennes, j'use naturellement de la raquette mais sur les modèles récents sans raquette, force est de constater que je suis dépendant du régleur en usine ou de l'horloger.

Me rendant compte de cette dérive, je me suis dit que je ne devais plus aller que vers des chronomètres. Hélas, le COSC ne garantit rien et des montres qui retardent de 4 secondes reçoivent le certificat... Autant dire qu'une montre chronomètre qui retarde est inadmissible pour moi.

J'entends bien ceux qui disent changer de montre chaque jour et en tous les cas, dans un laps de temps suffisant pour que le retard ou l'avance ne les dérange pas mais rien n'y fait, je chronocompare, je vérifie et je chronorègle. Je suis devenu chronoexigeant.

Force est de constater que j'arrive à mes fins dans cette recherche de la précision puisque (je touche à cet instant du bois) mes montres sont pratiquement toutes dans la précision du Cosc, coté avance s'entend et que la plupart sont en dessous des 2 secondes qui sont ma norme à moi.

Pourquoi en suis-je arrivé là ? Je me pose aussi cette question et je sais y répondre, je pense... Je me suis digéré les réglements des concours de chronomètrie, j'ai lu tout ce que je pouvais lire sur la recherche de la précision à travers le temps et maintenant je rencontre des régleurs qui m'expliquent partager mon fétichisme isochronique.

Ce fétichisme sans nul doute enferme, isole et finit par devenir incompréhensible des autres. On m'a ici contesté le plaisir d'avoir à mon poignet une Defy mais qui s'est rendu compte que ces montres avaient bénéficié d'un travail supplémentaire de réglage des calibres et que 90% d'entre elles sont quasiment à 1 ou 2 secondes par jour ? La plupart des Defy sont coscables en sortie de montage. Les chronomaster à phase de lune avaient aussi cette caractéristique.

Plus que le calibre de manufacture, plus encore que la beauté je ne conçois que l'efficacité comme critère essentiel. Ce fameux calibre de Lum Tec d'origine soviétique était d'une précision diabolique. J'ai souvent eu la chance de pouvoir choisir ma montre au sein de plusieurs modèles identiques... Je me souviens en avoir fait tourner 24 heures avant de revenir et de comparer la précision ...

A quoi bon placer une somme importante dans une montre si la prise de tête est au rendez-vous par défaut de précision.. Je n'achète plus qu'avec la certitude écrite de l'échange au cas d'un défaut de précision hors de mes normes et si on me refuse cet avantage peu importe, je n'achète rien.

Chacun se souvient du Graal, une montre qui m'est chère à plus d'un titre et dont la précision bluffante est restée après 85 ans... Je ne fais plus de concours de précision entre mes montres et je m'arrête à l'unité de seconde... Je m'amuse de voir des marques faire des scores dans les concours de précision et avoir plus de difficulté pour les pièces commerciales, à assurer moins de 15 secondes d'avance... On me dit souvent que je devrais m'en contrefiche mais qu'est-ce que Patek et quel plaisir de la porter si elle n'est pas précise ? Pourquoi avoir une Rolex si elle dévie de 20 secondes par jour quand une montre de poche qui a 100 ans avance de 2 secondes par semaine alors qu'elle est issue d'une série ordinaire ?

Je fais partie de ceux qui considérent que la précision est un dû. Bien sur , je ne suis pas insensible à l'esthétique, au travail conceptuel du calibre mais une très belle montre pas précise est déviée de son art. la montre est avant tout un instrument de précision pour lequel les horlogers se battent depuis 4 siècles pour offrir l'heure juste.

La détention individuelle de l'heure précise est une conquète industrielle et une conquète sociale... Je regrette parfois que l'heure ne soit pas davantage au coeur des préoccupations...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
gorim
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 21:00

ZEN a écrit:

Je fais partie de ceux qui considérent que la précision est un dû.

Je lis ceci très rarement sur FAM et pourtant, c'est exactement ce que je pense.

J'ai eu une Aviator russe qui était à +2 sec/jour, une Seiko 5 à +3sec/jour et ma Sumo est à -1,5sec/jours.
Si des montres de ce tarif sont capables de tenir cette précision, il est difficilement acceptable et explicable que des montres nettement plus coûteuses et abouties ne soient pas foutues de faire de même !
Revenir en haut Aller en bas
Fulgurochat
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1433
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 21:06

Merci pour ce post I love you
Depuis le XVIème siècle, on se bat pour la précision.
C'est d'elle que sont nés industrialisation et progrès scientifiques, et finalement les horloges mécaniques ont été remplacées par la toute puissante électronique.
Il faut croire que le statut de "vestige préhistorique" de nos tocantes tend à les reléguer au rang de simples bijoux.
Nos montres réglées, COSCées, et ajustées, sont les témoins de ce que l'homme peut accomplir avec son cerveau et son pouce opposable, et en ces temps où l'on perd la foi, c'est quelque chose de rassurant.

A quand le sous-forum obsession isochronique et réglages intempestifs ?
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent


Nombre de messages : 7569
Age : 42
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 21:16

Je ne me pose pas cette question... mais la hantise me guette. Qu'adviendra t il de la précision de la mienne après sa révision septennale ?

Pour le moment, j'en suis à +4 secondes depuis le règlage de la date du 1er mai et ça me convient.

François
Revenir en haut Aller en bas
Pianiste
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3713
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 21:16

Je partage ton avis ZEN, le but premier d'une montre est de donner l'heure la plus précise possible et j'ai horreur des montres qui retardent de plus d'une seconde et qui avancent de plus de 5. Je pense que ceux qui s'intéressent à l'horlogerie ancienne et à son Histoire, ceux qui manipulent des garde-temps centenaires ont davantage ce sentiment. Mais l'arrivée des montres à quartz n'explique-t-elle pas en partie la perte d'intérêt pour la précision des montres mécaniques ?
Revenir en haut Aller en bas
http://pocketwatchesforum.com
Spock
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2145
Age : 46
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 15/07/2005

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 21:24

Je comprend parfaitement ce point de vue. Chinois

Le vrai grall de l'horlogerie n'a jamais été de faire de belles côtes de Genève ou de superbes angles rentrants polis, mais de s'approcher le plus possible de la précision ultime, même lorsque celle-ci n'est pas perçue comme indispensable par la majorité des utilisateurs.

Je regrette que la plupart des marques ne s'en préoccuppent plus vraiment. Qui connait une publicité récente d'une marque qui avance cet argument fondamental de l'horlogerie comme appat de vente ?

Ceci dit, à titre personnel j'ai finis - plus par paresse que par principe - par supporter des écarts largement en dehors des clous du COSC. Mais je déplore cet état de fait. Confused

Cdlt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 21:29

Entièrement d'accord avec l'ensemble du post. La fonction d'une montre, c'est de donner l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
sherlock
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 21:29

Le jour ou ton gosse chope une maladie vraiment grave, tu es guéri à jamais de ce genre de considération. Je parle d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
zamenhof
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 21:48

Se recentrer sur l'essentiel est parfois nécessaire, et pour nos montres, c'est la précision qui doit prévaloir même si force est de constater que le monde horloger ne communique pas forcément d'emblée sur cette qualité là .... c'est plutôt curieux d'ailleurs .... confused

Merci à toi ZEN pour cette réflexion qui m'a fait me questionner plusieurs minutes ..... mais combien exactement à quelques secondes prés bien sûr ???? clown clown clown

@+
Revenir en haut Aller en bas
PAG1964
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 109
Localisation : Border(line)
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 22:01

ZEN a écrit:
Pourquoi avoir une Rolex si elle dévie de 20 secondes par jour quand une montre de poche qui a 100 ans avance de 2 secondes par semaine alors qu'elle est issue d'une série ordinaire ?

Il faut comparer ce qui est comparable. Volume, positions, usage...
Néanmoins, les techniques actuelles nous ont montré à l'occasion du récent concours qu'il était possible de faire des montres très précises, a eux de profiter des baisses de cadences pour prendre le temps de généraliser ces bonnes performances.

P@G
Revenir en haut Aller en bas
lolo4529
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2402
Age : 50
Localisation : 45/29
Date d'inscription : 21/08/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 22:06

Moi , je m'y interresse surtout les premières semaines après l'achat de la montre, je note, je calcule ... on se fiche de moi à la maison , puis ça se calme et je prend alors le temps de profiter de la beauté de la belle sans forcément regarder l'heure!!!

Et puis il y a le plaisir le matin de remonter et régler l'heure de sa montre !!!
Revenir en haut Aller en bas
ft1000mp
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 20095
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 22:12

En ce qui me concerne, l'ultra précision, ça m'est égal! la norme COSC me suffit largement...même si ma montre est à +-20s/j aucun problème, un réglage toutes les semaines et hop... si je veux de la précision j'achète une radio-pilotée...on va quand même pas se laisser emm.... par des détails pareils! Mr. Green

_________________
>> ICI << prochainement rédaction d'une signature géniale.
Revenir en haut Aller en bas
hecq
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 584
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 22:13

Pas d'accord : Si on souhaite de la précision on achète des quartz. Je suis arrivé dans l'horlogerie par admiration envers la technicité et la beauté d'une mécanique en mouvement. Je porte avant tout des automates de poignets. Si je souhaitais acheter des montres, j'achèterais des montres à quartz. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
zorglub007
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 38
Localisation : Haut Rhin
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 22:31

Comme j'avais deja reagi en creant un post sur ce même sujet pour moi la precision n'a AUCUN interet, je change de montre presque tout les jours et bien souvent je regle l'heure au "blair" sur mon micro onde ou sur une vague pendule (salon ou bureau) !

Bref j'aime le look et l'aspect technique des montres mecaniques tout comme j'aime les carrosseries et les belles mecaniques auto/moto mais les performances pures et dures m'interessent de moins en moins (même si les 450cv de ma GT chauffent de temps en temps Mr. Green )...
Revenir en haut Aller en bas
FURET
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3293
Age : 65
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 22:53

Très intéressante la reflexion de Zen!
Mon premier réflexe était de penser que vu le prix, mes montres coscées devaient avoir une précision irréprochable, proche de celle du quartz!
Dans un premier temps, j'étais même tenté de faire règler des montres qui étaient largement dans les normes COSC mais j'avais tellement peur qu'elles reviennent avec des pignes que j'ai abandonné (au moins pour le moment) le projet.
Par la suite on relativise: elles avancent de 1 à 2 ou 3 secondes par jour?
Et alors! C'est pas grave et en plus MA montre est la seule qui avance ou retarde EXACTEMENT de cette durée, c'est sa marque de fabrique, elle est donc unique!
Et comme le disent fort bien sherlok et bernat 11 il y a plus grave dans la vie! Wink
Revenir en haut Aller en bas
sherlock
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Mer 23 Juin 2010, 23:14

Ceci dit, être exigeant ( surtout pour soi) est une qualité, bien sûr.
Lorsque j'ai eu mon premier cosc, je m'attendais a ce qu'il soit le plus precis de mes mecaniques. J'en suis revenu. Devenir esclave d'une telle chose ... C'est pathologique et je plains celui qui serait vraiment affublé d'un tel TOC. J'espere que Zen a exagéré son propos.
Comme disait Talleyrand "ce qui est excessif est insignifiant"
Vive le Clavier bien tempéré ...
Revenir en haut Aller en bas
balibalo
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4878
Age : 53
Localisation : lacanau
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 09:58

moi je règle ma montre au blair cad à la minute pres avec la tv ou ordi et de plus je mets 10/15mn de plus pour eviter d'etre en retard alors la precision au quart de seconde je m'en temponne comme de l'EDF
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Fulgurochat
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1433
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 09:58

Terrible !
Zen est devenu un maniaque toqué en l'espace de quelques posts. Essayez de comprendre, avant de juger, que Diable (je mets un majuscule pour ne pas le froisser, si d'aventure j'avais affaire avec lui).
Le post traite de l'importance relative de l'isochronisme, par rapport à tous les autres aspects d'une montre, et non de l'importance de l'isochronisme dans l'absolu du reste du monde.
On a clairement deux approches de l'horlogerie ici : une esthétique et précieuse, et l'autre fonctionnelle. Pour tous ceux qui pensent que pour avoir l'heure, il vaut mieux acheter un quartz, eh ben allez acheter une Romain Jérôme et une G-shock. C'est grâce à des gens comme vous que la majorité des marques se contente de faire de la dentelle, des éditions limitées, et de l'emboîtage au lieu de travailler sur la fiabilité et l'isochronisme... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9154
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 10:45

Bah... des secondes par jour t'es encore pas trop atteind Zen...
Moi j'en suis aux secondes par semaine! Mr. Green

Plus serieusement, je considere aussi que la precision est une des principales qualites d'une montre mecanique.
D'autant plus que cette precision peut etre obtenue de tout calibre d'une qualite minimum, meme de chinoiseries (mais a reregler bien plus frequemment qu'un calibre suisse dont la precision tiendra des annees...).

Mon obsession a moi si on peut la considerer en tant que telle, opere au moment du reglage de la montre ou je vais me montrer particulierement exigeant.
Par la suite bien evidemment cette precision est soumise a mon utilisation mais le fait de savoir qu'en utilisation regiuliere la montre est tres precise me suffit, et je ne reviens pas dessus tant que cela n'evolue pas.

Mon cosc a moi se serait plutot entre 0 et +2sec par "semaine-train-train-quotidien" ce que tout calibre ETA recent ou revise peut atteindre par exemple. Cela dit je retouche pas une montre jusqu'a +4s/j. A defaut d'instrument de mesure, obtenir un meilleur reglage est un vrai casse tete qui doit en valoir la peine.

Vincent.
Revenir en haut Aller en bas
Subta
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Pas loin des montres
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 10:52

D'accord avec Fulgurochat, on parle de précision d'un montre, aucun rapport avec les problèmes extérieurs.

En adoptant ce point de vue, je suis d'accord avec Zen, une montre est une instrument de précision et mon degré de tolérance varie en fonction de la montre.

Si je suis près à accepter 20 s par jour sur une Russe, je ne l'accepte pas sur ma Rolex, qui au passage est dans la limite des normes du COSC, piètre performance par rapport à mes bons vieux unitas (pas de polémique sur les marques, c'est juste pour dire que le prix de la montre ne fait pas la précision....)

Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9154
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 11:13

Subta a écrit:
(pas de polémique sur les marques, c'est juste pour dire que le prix de la montre ne fait pas la précision....)


Exacte, c'est son reglage. Ta russe pourait donc meme etre plus precise que ta Rolex! Mr. Green
...pendant quelques mois disons. Rolling Eyes

Vincent.
Revenir en haut Aller en bas
Subta
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Pas loin des montres
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 11:19

Manivel a écrit:

Exacte, c'est son reglage. Ta russe pourait donc meme etre plus precise que ta Rolex! Mr. Green
...pendant quelques mois disons. Rolling Eyes
Vincent.

Nous sommes bien d'accord, et j'ajoute que eu égard au prix de certaines montres, un réglage plus précis en "manufacture/usine/atelier de marmottes" ne serait pas superflu.
On va me dire que je suis chiant mais bon flower
Revenir en haut Aller en bas
Sancho Pança
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 67
Localisation : Fontenay sous Bois
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 11:31

Je suis moi aussi gravement atteint par la précision manie... Je partage à la lettre l'opinion et les angoisses de Zen.
J'ajouterai que j'ai le bonheur de posséder (photo suit...) Une Lip Genève en or (c'est accessoire) deux aiguilles qui ne varie pas sur une semaine (le grand maniaque que je suis aligne, mouvement arrêté l'aiguille des minutes avec un repère à la loupe 20x, et je suis apaisé pour un bon bout de temps car la montre ne varie pas au porté jour ou sur la table de nuit.
Revenir en haut Aller en bas
loule
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1439
Age : 67
Localisation : HAMMAMET (Tunisie), au pays du jasmin...
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 11:31

zorglub007 a écrit:
Comme j'avais deja reagi en creant un post sur ce même sujet pour moi la precision n'a AUCUN interet, je change de montre presque tout les jours et bien souvent je regle l'heure au "blair" sur mon micro onde ou sur une vague pendule (salon ou bureau) !

Bref j'aime le look et l'aspect technique des montres mecaniques tout comme j'aime les carrosseries et les belles mecaniques auto/moto mais les performances pures et dures m'interessent de moins en moins (même si les 450cv de ma GT chauffent de temps en temps Mr. Green )...

Tout à fait de cet avis! Mon intéret pour les montres est un ensemble, exactement que pour les puissantes motos et belles autos sportives, quand j'avais l'âge et les moyens de me les payer! J'entendais avec plaisir rugir le 1600 "travaillé" de ma berlinette Alpine, j'adorais la piloter, mais qu'elle rende 130 ou 135 cv, je m'en fichais éperdûment!. J'avais des copains de club pour qui c'était primordial! C'est un peu pareil pour les montres! Ce qui est dommage, c'est que cela vous préoccupe, vous inquiéte et vous coûte de l'argent et du temps (Quel paradoxe!! Rolling Eyes Sinon, votre recherche est compréhensible et légitime...N'en soyez pas obsédé, car je pense que c'est une quéte perdue d'avance!
les TOC, vous connaissez? Je connais un psychiatre, eh ben, figurez-vous, il porte une Timex à quartz et a donné sa L&S à son fils de 15 ans... Mr. Green Là, je rigole, c'est juste une vanne...ouverte!
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEUS
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1738
Age : 53
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.    Jeu 24 Juin 2010, 11:39

La peur de la mort? Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
http://montres-russes.org/
 
Comment devient-on esclave de la précision... Pensée profonde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pensée profonde de Confucius!
» Ce qu'on appelle précision ...
» Pinscher croisé ( 57 )
» NINA femelle croisée Rottweiler de 1 an (contrat SCB)
» Bienvenue FantaG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Précision & Chronométrie-
Sauter vers: