FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Seiko et la haute horlogerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49392
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Seiko et la haute horlogerie    2010-06-27, 19:29

Les pièces Seiko haut de gamme relèvent-elles pour vous de la haute horlogerie ?

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
yous
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1762
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-06-27, 19:34

Je pense que oui il n'y a pas que l'horgerie suisse qui puisse revendiquer le terme HH, si ce n'est qu'elle doit répondre au critères le premier pour moi étant la précision, la fiabilité, et ce dans le temps long, le SAV, le fait que la montre seiko comme les PP ou Rolex puisse traverser les générations voire les siècles sans dégats importants Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
La Couane
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 45
Localisation : Niort / Paris
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-03, 12:39

Bonjour,

J'ai plusieurs Seiko.

Je ne sais pas si c'est de la haute horlogerie mais je sais que ces montres sont solides et fiables.

Que demander de plus à un mécanisme ?

Pour moi c'est donc de la bonne horlogerie.
Revenir en haut Aller en bas
atchoum
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1119
Age : 41
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-03, 12:52

Bonjour,

J'ai bien peur que les possesseurs de GS ne frequente pas assez ce sous forum pour venir donner leurs avis compétents Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Fulgurochat
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1433
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-03, 13:31

ZEN a écrit:
Les pièces Seiko haut de gamme relèvent-elles pour vous de la haute horlogerie ?

Qu'est-ce qu'une Seiko haut de gamme ?
Une Seiko Springdrive/Hi-beat ? Une Grand Seiko ? Une Credor Node ? Une Credor Juri ?
Qu'est-ce que de la haute horlogerie ?
Une complication ? La décoration ? Le fait que peu de gens travaillent dessus ? La faible production ? La fragilité ? L'anglage rentrant bien soigné et les côtes de Genêve soleillées bleuies à la flamme de pet de mère-grand ?

Il y aura toujours des gens qui, mordicus, excluront Seiko de la "HH", parce que ce n'est pas suisse, ou parce qu'il y a de l'électronique, ou pour n'importe quelle raison du moment que la mauvaise foi n'est pas trop demandée en renfort.

[url]http://www.youtube.com/watch?v=_abfAnKbLSM [/url]
Là il faut vraiment être de mauvaise foi.

http://www.youtube.com/watch?v=ad2dwBGOMdQ&feature=player_embedded
Là aussi. Le travail du cadran est absurde.

http://www.ninanet.net/watches/others09/Mediums/mspring.html
Pour le prix d'une 16600...

http://people.timezone.com/mdisher/seiko/springdrive/LargeFactoryCredor.jpg" border="0" alt="" />

Après, c'est surtout une affaire de goût, car "Haute horlogerie", c'est un peu comme "manufacture", des mots qui n'ont de sens que pour ceux qui accordent plus d'importance aux étiquettes qu'aux objets.




Revenir en haut Aller en bas
kaptainkarott
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2431
Age : 36
Localisation : charleville
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 09:10

crédor sans aucun doute voire au-dessus des suisses
Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.


Nombre de messages : 11260
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 09:53

comment peut-on prétendre ça Incompréhensible
citation:
"Il y aura toujours des gens qui, mordicus, excluront Seiko de la "HH", parce que ce n'est pas suisse"

beaucoup, ici mème , considèrent et à juste titre , Lange et Söhne comme Haute Horlogerie ...
et pourtant c'est allemand , suisse? NEIN !clown
et sans compter les Mc Gonigle, Roger Smith et bien d'autres qui de suisses , n'ont sans doute de commun que leur amour du chocolat
Revenir en haut Aller en bas
rizio.fab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 10:04

En tous cas, depuis 2009, Seiko est fournisseur de l'Horlogerie suisse ! mock

Mais, il est évident que certaines pièces de chez Seiko peuvent être considérées comme de la HH !

Malheureusement, Seiko a une telle force de frappe qu'il fait peur !

Et les européens ont bien raison d'avoir peur. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.


Nombre de messages : 11260
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 10:15

Seiko HH , j'en sais fichtre rien, tout ce que je peux dire, c'est que des modèles que je connais, ils arrivent pas à la cheville de Rolex;
mais je connais pas tout Mr. Green
alors, pour pas que j'meure idiot, soyez gentils, éclairez ma lanterne que je me fasse une opinion en connaisance de cause:
balancez moi des modèles et leurs mouvements de ces Seiko:
quantième perpétuel
chronos
répèt minutes
chronos QP
ten days
worldtime etcc
que je puisse comparer avec PP ,Lange , Vacheron et cie
et juré , promis, j'vous dirai ce que j'en pense avec le maximum d'honnèteté
Chinois d'avance , et après ça , on pourra discuter...
Revenir en haut Aller en bas
Dynamo
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 11:57

fatalitas a écrit:
Seiko HH , j'en sais fichtre rien, tout ce que je peux dire, c'est que des modèles que je connais, ils arrivent pas à la cheville de Rolex;
mais je connais pas tout Mr. Green
alors, pour pas que j'meure idiot, soyez gentils, éclairez ma lanterne que je me fasse une opinion en connaisance de cause:
balancez moi des modèles et leurs mouvements de ces Seiko:
quantième perpétuel
chronos
répèt minutes
chronos QP
ten days
worldtime etcc
que je puisse comparer avec PP ,Lange , Vacheron et cie
et juré , promis, j'vous dirai ce que j'en pense avec le maximum d'honnèteté
Chinois d'avance , et après ça , on pourra discuter...


=> http://www.seikospringdrive.com/sonnerie/sound/index.html
=> http://www.seikospringdrive.com/sonnerie/gallery/index.html

=> http://www.credor.com/lineup/sonnerie/index.html
=> http://www.credor.com/video/6870/video.html


Mais,vus les critères que tu donnes beaucoup de manufacture chinoise peuvent t'en produire par centenaire complet



Dynamo


Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.


Nombre de messages : 11260
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 12:06

"Mais,vus les critères que tu donnes beaucoup de manufacture chinoise peuvent t'en produire par centenaire complet "

dans les critères que je donne, et au cas ou ça t'aurais échappé -et ça t'a échappé ! Mr. Green -
j'ai demandé des photos des mouvements !
mais bon, j'vais pas passer mon temps à m'esquinter,
Seiko, Oris, Festina auto and so on, d'accord avec toi : C'EST de la HH mock
et pis c'est tout !
Revenir en haut Aller en bas
rizio.fab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 12:13





Revenir en haut Aller en bas
rizio.fab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 12:16





Revenir en haut Aller en bas
vbo
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 12:17

fatalitas a écrit:
Seiko HH , j'en sais fichtre rien, tout ce que je peux dire, c'est que des modèles que je connais, ils arrivent pas à la cheville de Rolex;
mais je connais pas tout Mr. Green
alors, pour pas que j'meure idiot, soyez gentils, éclairez ma lanterne que je me fasse une opinion en connaisance de cause:
balancez moi des modèles et leurs mouvements de ces Seiko:
quantième perpétuel
chronos
répèt minutes
chronos QP
ten days
worldtime etcc
que je puisse comparer avec PP ,Lange , Vacheron et cie
et juré , promis, j'vous dirai ce que j'en pense avec le maximum d'honnèteté
Chinois d'avance , et après ça , on pourra discuter...

Une reponse toute modeste de ma part, parce que la HH je ne la connais qu'en photo (et loin de toute volonte de polemique). Il manque dans ta liste le spring drive. Et la il n'y aurait que des mouvements seiko. Pour moi, ca releve quand meme de la haute horlogerie, en tout cas de la haute technicite horlogere.
Revenir en haut Aller en bas
rizio.fab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 12:18

fatalitas a écrit:
Seiko HH , j'en sais fichtre rien, tout ce que je peux dire, c'est que des modèles que je connais, ils arrivent pas à la cheville de Rolex;
mais je connais pas tout Mr. Green
alors, pour pas que j'meure idiot, soyez gentils, éclairez ma lanterne que je me fasse une opinion en connaisance de cause:
balancez moi des modèles et leurs mouvements de ces Seiko:
quantième perpétuel
chronos
répèt minutes
chronos QP
ten days
worldtime etcc
que je puisse comparer avec PP ,Lange , Vacheron et cie
et juré , promis, j'vous dirai ce que j'en pense avec le maximum d'honnèteté
Chinois d'avance , et après ça , on pourra discuter...

Je t'invite à nous montrer ce que fait Rolex dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
sypari
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1688
Age : 41
Localisation : le pays où habite la pluie
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 12:25

personne n'a dit que rolex c'était de la haute horlogerie, car ça n'en est pas, tout simplement.
ils font de bonnes montres, bien fiables, c'est tout.
si les critères de la haute horlogerie sont simplement le ressenti que l'on a vis à vis d'une marque, donc ça reste subjectif.
et à mon avis (subjectif) à moi, seiko n'est pas de la haute horlogerie.
Revenir en haut Aller en bas
rizio.fab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 12:25







Revenir en haut Aller en bas
Dynamo
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 12:34

fatalitas a écrit:
"Mais,vus les critères que tu donnes beaucoup de manufacture chinoise peuvent t'en produire par centenaire complet "

dans les critères que je donne, et au cas ou ça t'aurais échappé -et ça t'a échappé ! Mr. Green -
j'ai demandé des photos des mouvements !
mais bon, j'vais pas passer mon temps à m'esquinter,
Seiko, Oris, Festina auto and so on, d'accord avec toi : C'EST de la HH mock
et pis c'est tout !

Encore un qui confond décoration et technique horlogère

je te remet les liens

=> http://www.seikospringdrive.com/sonnerie/sound/index.html
=> http://www.seikospringdrive.com/sonnerie/gallery/index.html
=> http://www.credor.com/lineup/sonnerie/index.html
=> http://www.credor.com/video/6870/video.html


Par contre je suis fasciné pour ta vision étroite de l'horlogerie que tu limites a un pays de délocalisation comme la suisse.

En truc chinois :
Répétition minute : * http://www.businessmontres.com/breve_153.htm

QP : * http://forum.chronomania.net/mix_entry.php?id=88658&page=0&category=0&order=subject&descasc=DESC&PHPSESSID=f4cf15ea08312d3bd4060f6528a1d9f4
Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.


Nombre de messages : 11260
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 13:23

t'as raison :
"esprit étriqué " "confond horlogerie , technique horlogère et décoration"
tu sors d'ou , toi , pour me balancer ça Mr. Green
mes arguments à moi c'est ça , mais on doit pas jouer dans la mème cour, alors , sois gentil, mouches ton nez, et retournes à ton seau et ta pelle


http://1.bp.blogspot.com/_maw1g7mi_fI/Su11TaVEpoI/AAAAAAAACh0/J6ijy0h--WM/s320/lange124b.jpg








crédit FX Chinois
Revenir en haut Aller en bas
rizio.fab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 13:33

Monsieur fatalitas,

Vous qui êtes une sommité dans le domaine de la HH.

Pouvez-vous vous ouvrir à un néophyte en lui prodiguant votre science, et lui disant si les photos qu'il a postées relèvent un tant soi peu de la HH ?

Merci d'avance Monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgurochat
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1433
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 13:59

On manque de définition claire de ce qu'est la HH.
Si on prend par exemple le chrono Lange


Sans être provocateur, où se trouve la HH ?
Dans l'absolu c'est un chrono avec roue à colonnes, comme il en existe plein. Je peux me planter, mais structurellement et fonctionnellement il n'y a pas de spécificité Haute horlogère...
Pour l'instant, tout ce que je peux voir de la HH, ce sont la décoration, et les finitions.

amha, un calibre qui tend vers l'exploit (genre faire tenir 20 complications en 5 mm d'épaisseur) relève de la HH, mais ceux que Fatalitas a présenté relèvent de l'esthétique. Pourtant, des calibres comme le 240 à micro-rotor relèvent de "ma conception de HH", alors qu'un 324 n'éveille pas mon intérêt.

Y aurait-il moyen de tomber d'accord sur une définition un peu consensuelle de la Haute horlogerie ?
Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.


Nombre de messages : 11260
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 14:12

rizio.fab a écrit:
Monsieur fatalitas,

Vous qui êtes une sommité dans le domaine de la HH.

Pouvez-vous vous ouvrir à un néophyte en lui prodiguant votre science, et lui disant si les photos qu'il a postées relèvent un tant soi peu de la HH ?

Merci d'avance Monsieur.

ou bien tu me prètes des connaissances que je ne
revendique pas , ou bien tu te fous carrément de ma gueule
, Monsieur Rizio.Fab clown , ce qui , au demeurant , n'est pas fait pour me déplaire Wink
mais comme c'est demandé gentiment , lis ça
(et dans fonction recherches tu trouveras d'autres
sujets aussi intéressants à travers les réponses de vrais
connaisseurs qui savent de quoi ils parlent tels Dommars Wink
et quelques autres, et c'est à leur contact et lectures
que comme un chacun j'essaie de progresser )

http://forumamontres.forumactif.com/forumamontre-haute-horlogerie-f24/une-trois-aiguilles-peut-elle-relever-de-la-haute-horlogerie-t68435.htm?highlight=haute
Revenir en haut Aller en bas
jlevray
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 20/01/2010

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 14:53

Fulgurochat a écrit:
On manque de définition claire de ce qu'est la HH.
Si on prend par exemple le chrono Lange


Sans être provocateur, où se trouve la HH ?
Dans l'absolu c'est un chrono avec roue à colonnes, comme il en existe plein. Je peux me planter, mais structurellement et fonctionnellement il n'y a pas de spécificité Haute horlogère...
Pour l'instant, tout ce que je peux voir de la HH, ce sont la décoration, et les finitions.


Le cas de Lange est un peu particulier, mais pour te convaincre rends toi chez un AD et demande a essayer un chrono Lange...
Pas d'interet fonctionnel ou structurel ? Erreur !
Si tu as la chance de l'actionner tu te rendra compte que ces chronos sont fabuleux de douceur... Une chose assez rare dans l'horlogerie, meme très haut de gamme...
La conception du mouvement est très bien menée, et meme si c'est invisible pour le béotien moyen, cela change tout...
De plus tu as une garantie de durabilité exceptionnelle au vu des tests effectués par lange qui sont somme toute très severes.

Ensuite effectivement le reste des qualités HH relevent de l'esthetique et de la finition, et encore une fois je t'invite a prendre en main un de ces chronos pour te convaincre...
Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.


Nombre de messages : 11260
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 15:26

jlevray :
"Ensuite effectivement le reste des qualités HH relevent de l'esthetique et de la finition :"

on est bien d'accord , encore qu'esthétiquement
on peut trouver plein de modèles , de différentes
marques , dont l'esthétique - bien sure subjective-
est magnifique et reconnue comme telle par beaucoup ,
alors, et bien , reste le degré de finitions, qui traduit
la qualité d'un travail rematquablement bien réalisé,
la valeur ajoutée par l'horloger à fignoler les anglages,
à s'assurer que les vis sont pas positionnées de travers,
que le rotor ne dégueule pas de bavures ni ne porte
de coups de hachoir etc,
et parce qu'à bien y réfléchir , certaines qualités ne peuvent
en rien ètre un gage pour qualifier la HH:
la précision ?
ma Swatch Irony ou mon ORIS PDL sont d'une grande
précision , avec 4,5 secondes de dérive journalière
à une Vacheron ou une Lange;
la durabilité ?
j'ai retrouvé -j'en avais parlé à l'époque dans vintage
- une montre de marque SHD , Sté horlogère du Doubs
(ayant appartenu à mon beau père ) qui avait passé 35 ans
dans un coin, sans révision aucune: je la remonte et
quelques tours suffirent pour la remettre en marche
et elle fonctionne toujours très bien, en revanche ,
et bien qu'elles soient durables et précises, je n'aurai pas
la prétention de les qualifier de HH,
parce que dans le domaine qui nous intéresse ic i,
comme dans d'autres , l'est toujours bon de raison garder
Revenir en haut Aller en bas
jlevray
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 20/01/2010

MessageSujet: Re: Seiko et la haute horlogerie    2010-07-05, 17:19

fatalitas a écrit:

la durabilité ?
j'ai retrouvé -j'en avais parlé à l'époque dans vintage
- une montre de marque SHD , Sté horlogère du Doubs
(ayant appartenu à mon beau père ) qui avait passé 35 ans
dans un coin, sans révision aucune: je la remonte et
quelques tours suffirent pour la remettre en marche
et elle fonctionne toujours très bien, en revanche ,
et bien qu'elles soient durables et précises, je n'aurai pas
la prétention de les qualifier de HH,


effectivement je suis d'accord, cependant une HH qui n'est ni fiable ni durable... n'est plus vraiment HH...

la durabilité est pour moi une condition nécessaire mais pas suffisante au "titre" HH...
Revenir en haut Aller en bas
 
Seiko et la haute horlogerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haute horlogerie "à la française" ?
» haute horlogerie ou pas.....
» Salon International de Haute Horlogerie Genève
» Ma première montre Haute Horlogerie
» La haute horlogerie ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: ForumAmontres Haute Horlogerie-
Sauter vers: