FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix

Aller en bas 
AuteurMessage
Tokage
Membre référent
Tokage

Nombre de messages : 8719
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 3:32

Bonjour tout le monde,

Un article intéressant sur l'inflation tarifaire qu'ont connue les montres ces dix dernières années à lire sur Horlogerie Suisse.

Bonne lecture,

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 3:46

Très interessant, mais pas très convaincant...Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
guillaume140
Membre éminent.
guillaume140

Nombre de messages : 20235
Date d'inscription : 19/12/2009

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 3:53

Merci ca fait peur !

Chinois


Le fichier Excel fait flipper même !


Dernière édition par guillaume140 le Lun 17 Jan - 4:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cda
Animateur


Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 30/03/2008

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 4:14

Cet article est très documenté et semble frappé au coin du bon sens.
Néanmoins, alors qu'il suggère en conclusion de se porter vers les nouveautés, qui offrent de ce point de vue plus de valeur car elles utilisent l'argent dégagé par les 'cash cows' (les modèles historiques, valeurs sures, qui se vendent seuls avec un effort a minima) à des tarifs peu ou prou similaires aux 'nouveautés' (qui ont couté en développement), je déplore personnellement une course en avant vers l'innovation à tout prix.
Au final, qu'est-ce que l'amateur recherche ? Une montre qui a couté cher en développement (parfois au dépit du bon sens), ou bien une belle montre, de qualité perceptible, et relativement précise / bien assemblée.
Pas forcément la montre portée par la dernière starlette, ou qui incorpore les derniers délires des designers ou des cellules R&D.
Pourtant c'est ce que l'on nous vend à longueur de journée.

Le marché de la montre de luxe, c'est un marché qui est de manière inhérente rétrograde (une montre mécanique n'a plus aucun sens technologique).
Des lors, pour exister (notamment dans l'espace médiatique et dans le temps de cerveau disponible), il faut absolument produire des soi-disant nouveautés, à un rythme effréné (que ce soit des séries limitées de cadrans colorés, ou une nième pseudo-complication inutile).
Mais le client a-t-il fondamentalement besoin de 20 nouveautés par an (alors qu'au fond de lui même, il recherche avant tout une belle montre)?

Les nouveautés apportent de la couverture médiatique, de l'événementiel, et aussi le lot de 'nouveaux consommateurs' (qui dans une première phase ne demandent qu'à adhérer au discours que les marques leur vendent, avant d'avoir le recul et la maturité qui conduisent à des achats relativement différents).
Avec pour conséquence une hausse généralisée, et une offre dans le 'simple mais qualitatif', finalement très limitée face à l'ampleur du bruit autour des gadgets, séries limitées, et 'complications exclusives' qui ne concernent que peu les amateurs.
Bref, à lire cet article, je déplore l'avènement du tout nouveauté, tout communication, au détriment des fondamentaux (preuve en est que les modèles repères de la qualité d'il y a 10 ans ont subi cette inflation déraisonnable et injustifiée, pour financer les délires de nouveauté que le marché a forcé pour satisfaire le monde de la communication et des marchés émergeants).

C'est ce qui fait que je me retrouve très peu dans l'offre actuelle (et dans ses tarifs), et que de fait je ne me nourris que de seconde main (où les exces tarifaires et les amortissements d'investissements superflus ont laissé la place à une bonne vieille logique de marché - l'offre et la demande font le prix - et les montres déraisonnables passent à la trappe / au fin fond de la décote, tandis que les montres traditionnelles mais 'de bon sens' atteignent une valeur stable et plus en phase avec les réalités en Euros constants)




Dernière édition par cda le Lun 17 Jan - 4:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Spiff
Passionné absolu
Spiff

Nombre de messages : 2854
Age : 49
Localisation : BE
Date d'inscription : 18/01/2007

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 4:20

Merci Nicolas pour l'article.

As tu regardé le fichier excel qui a servi de base. J'ai jeté un oeil rapide et y ai constaté des erreurs grosses comme des maisons.

Chez L&S par exemple. Le datographe passe de 37300 à 87000 eur... waouw, enorme l'inflation.. mais au passage il gagne aussi un QP (c'est le prix du dato perpetuel)... Même chose sur la langematik grade date or (15000 -> 53000). C'est vrai qu'en version QP elle a une grande date aussi... Par contre la L1 ne prends que 35% Pas de bol, il n'y a pas de QP en L1, ils auraient pu prendre le prix de Timezone, on aurait sans doute pu gagner quelques % supplémentaires Incompréhensible

Bref, a prendre avec des pincettes. je n'ai pas regardé toutes les marques/modèles, mais quand j'ai vu les raw data pour L&S...

J'espère que ce sont des erreurs fortuites et non dirigées What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
gilles42
Permanent passionné
gilles42

Nombre de messages : 2478
Age : 63
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 29/06/2008

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 4:44

100% d' accord avec cda, je n' aurais pas dit mieux!


merci Spiff, mais 50 000€ le QP, ça fait beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
toutatis
Membre référent
toutatis

Nombre de messages : 6044
Age : 60
Localisation : Hauts de seine
Date d'inscription : 04/04/2008

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 4:57

Merci pour le lien.

@guillaume140 a écrit:

Le fichier Excel fait flipper même !

Il comporte cependant une grosse erreur, il me semble ! affraid

la moyenne des augmentation est mal calculée. Ils ont additionné toutes les augmentations et diviser par le nombre de montres pour trouver 68%.

Or il vaudrait mieux additionner les prix 2000 d'un côté, puis 2010 de l'autre, calculer la différence et la rapporter au résultat 2000.

On trouve quand même 51%...
Revenir en haut Aller en bas
nicolas21000
Passionné absolu
nicolas21000

Nombre de messages : 2632
Localisation : BZH 22000
Date d'inscription : 20/03/2010

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 5:26

Hier j'ai pris l'annuel des montres 2001 pour comparer les prix & leurs evolutions à celui de 2011... affraid affraid ...Du delire! Vraiment.
Mais bon c'est ça le marché du luxe , ç'est censer etre valorisant pour l'acquéreur...
Revenir en haut Aller en bas
Piet
Nouveau


Nombre de messages : 25
Age : 63
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 11/01/2011

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 5:36


le prix de la speed moon devait être plus bas que çà en 2.000
il est indiqué 1980€, c'est le prix en 2.005 il me semble
Revenir en haut Aller en bas
Mahuzard
Membre Hyper actif
Mahuzard

Nombre de messages : 502
Age : 22
Date d'inscription : 13/10/2010

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 5:53

@cda a écrit:
Cet article est très documenté et semble frappé au coin du bon sens.
Néanmoins, alors qu'il suggère en conclusion de se porter vers les nouveautés, qui offrent de ce point de vue plus de valeur car elles utilisent l'argent dégagé par les 'cash cows' (les modèles historiques, valeurs sures, qui se vendent seuls avec un effort a minima) à des tarifs peu ou prou similaires aux 'nouveautés' (qui ont couté en développement), je déplore personnellement une course en avant vers l'innovation à tout prix.
Au final, qu'est-ce que l'amateur recherche ? Une montre qui a couté cher en développement (parfois au dépit du bon sens), ou bien une belle montre, de qualité perceptible, et relativement précise / bien assemblée.
Pas forcément la montre portée par la dernière starlette, ou qui incorpore les derniers délires des designers ou des cellules R&D.
Pourtant c'est ce que l'on nous vend à longueur de journée.

Le marché de la montre de luxe, c'est un marché qui est de manière inhérente rétrograde (une montre mécanique n'a plus aucun sens technologique).
Des lors, pour exister (notamment dans l'espace médiatique et dans le temps de cerveau disponible), il faut absolument produire des soi-disant nouveautés, à un rythme effréné (que ce soit des séries limitées de cadrans colorés, ou une nième pseudo-complication inutile).
Mais le client a-t-il fondamentalement besoin de 20 nouveautés par an (alors qu'au fond de lui même, il recherche avant tout une belle montre)?

Les nouveautés apportent de la couverture médiatique, de l'événementiel, et aussi le lot de 'nouveaux consommateurs' (qui dans une première phase ne demandent qu'à adhérer au discours que les marques leur vendent, avant d'avoir le recul et la maturité qui conduisent à des achats relativement différents).
Avec pour conséquence une hausse généralisée, et une offre dans le 'simple mais qualitatif', finalement très limitée face à l'ampleur du bruit autour des gadgets, séries limitées, et 'complications exclusives' qui ne concernent que peu les amateurs.
Bref, à lire cet article, je déplore l'avènement du tout nouveauté, tout communication, au détriment des fondamentaux (preuve en est que les modèles repères de la qualité d'il y a 10 ans ont subi cette inflation déraisonnable et injustifiée, pour financer les délires de nouveauté que le marché a forcé pour satisfaire le monde de la communication et des marchés émergeants).

C'est ce qui fait que je me retrouve très peu dans l'offre actuelle (et dans ses tarifs), et que de fait je ne me nourris que de seconde main (où les exces tarifaires et les amortissements d'investissements superflus ont laissé la place à une bonne vieille logique de marché - l'offre et la demande font le prix - et les montres déraisonnables passent à la trappe / au fin fond de la décote, tandis que les montres traditionnelles mais 'de bon sens' atteignent une valeur stable et plus en phase avec les réalités en Euros constants)




très bonne analyse,je l'aurais écrit tel quel si j'étais un littéraire.

je dirais simplement qu'une montre de poche du 19e siècle avec mouvement en laiton et échappement bi-métallique ou à vis,était aussi précis qu'une montre en zébulium comprimé à l'azote et aromatiser à la grenadine,il ne font pas mieux en terme de précision en 2011.

quand au design de ces nouvelles montres...si on excepte le coup de génie Panerai avec son sublime boitier luminor,les autres sont dans le n'importe kweuuua!
Revenir en haut Aller en bas
ftikai
Puits de connaissances
ftikai

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/07/2006

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 8:16

@cda a écrit:
je déplore personnellement une course en avant vers l'innovation à tout prix.

Pas mal d'accord avec ce que tu as écrit, sauf sur un point.

Si c'était vraiment une course en avant vers l'innovation, je ne dirais rien. Mais j'ai peur qu'ils confondent complication et innovation.

Un boîtier en xyzium - alliage de matériaux super-rares, extra-difficiles à travailler et ultra-fragiles (et bien sûr méga-cher), sur une montre destinée aux soirées chez la comptesse, j'appelle çà se compliquer la vie pour rien. Je n'appelle pas ça de l'innovation.[list][*]
Revenir en haut Aller en bas
Truz
Pilier du forum
Truz

Nombre de messages : 1698
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/01/2009

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 11:07

@cda a écrit:
Cet article est très documenté et semble frappé au coin du bon sens.
Néanmoins, alors qu'il suggère en conclusion de se porter vers les nouveautés, qui offrent de ce point de vue plus de valeur car elles utilisent l'argent dégagé par les 'cash cows' (les modèles historiques, valeurs sures, qui se vendent seuls avec un effort a minima) à des tarifs peu ou prou similaires aux 'nouveautés' (qui ont couté en développement), je déplore personnellement une course en avant vers l'innovation à tout prix.
Au final, qu'est-ce que l'amateur recherche ? Une montre qui a couté cher en développement (parfois au dépit du bon sens), ou bien une belle montre, de qualité perceptible, et relativement précise / bien assemblée.
Pas forcément la montre portée par la dernière starlette, ou qui incorpore les derniers délires des designers ou des cellules R&D.
Pourtant c'est ce que l'on nous vend à longueur de journée.

Le marché de la montre de luxe, c'est un marché qui est de manière inhérente rétrograde (une montre mécanique n'a plus aucun sens technologique).
Des lors, pour exister (notamment dans l'espace médiatique et dans le temps de cerveau disponible), il faut absolument produire des soi-disant nouveautés, à un rythme effréné (que ce soit des séries limitées de cadrans colorés, ou une nième pseudo-complication inutile).
Mais le client a-t-il fondamentalement besoin de 20 nouveautés par an (alors qu'au fond de lui même, il recherche avant tout une belle montre)?

Les nouveautés apportent de la couverture médiatique, de l'événementiel, et aussi le lot de 'nouveaux consommateurs' (qui dans une première phase ne demandent qu'à adhérer au discours que les marques leur vendent, avant d'avoir le recul et la maturité qui conduisent à des achats relativement différents).
Avec pour conséquence une hausse généralisée, et une offre dans le 'simple mais qualitatif', finalement très limitée face à l'ampleur du bruit autour des gadgets, séries limitées, et 'complications exclusives' qui ne concernent que peu les amateurs.
Bref, à lire cet article, je déplore l'avènement du tout nouveauté, tout communication, au détriment des fondamentaux (preuve en est que les modèles repères de la qualité d'il y a 10 ans ont subi cette inflation déraisonnable et injustifiée, pour financer les délires de nouveauté que le marché a forcé pour satisfaire le monde de la communication et des marchés émergeants).

C'est ce qui fait que je me retrouve très peu dans l'offre actuelle (et dans ses tarifs), et que de fait je ne me nourris que de seconde main (où les exces tarifaires et les amortissements d'investissements superflus ont laissé la place à une bonne vieille logique de marché - l'offre et la demande font le prix - et les montres déraisonnables passent à la trappe / au fin fond de la décote, tandis que les montres traditionnelles mais 'de bon sens' atteignent une valeur stable et plus en phase avec les réalités en Euros constants)



Autant comme d'autres le disent, on peu saluer l'analyse. Elle ne tient toutefois pas compte de nombreux échanges ayant déjà eu lieu sur le Forum.
Cette vision des chose est restreinte à la vision de l'amateur. En tant qu'amateur, nous trouvons cette course à la nouveauté effrénée, sans fondement. Nous voulons effectivement des montres de qualité, bien construites et précises.
Mais combien, nous les amateurs, représentons en pourcentage de client dans le monde ? Les montres "de luxe" ne sont-elles pas aussi une marque de réussite sociale ? (l'explosion de pays émergent n'est pas prêt d'inverser la tendance) Combien achètent une montre de luxe juste pour le prestige de la marque ? Pour la majorité des client, il faut donc de la nouveauté pour se démarquer du voisin ! D'autres encore ont recours aux crédits à la consommation pour s'acheter des biens qu'il n'ont pas les moyens de s'offrir pour impressionner des gens qu'il n'aime pas. (crédit je sais plus qui !)
Les marques ne peuvent ignorer cela sous peine de prendre du retard sur la concurrence et si elles perdent quelques amateurs en mal d'euros en routes ... et bien ... elles s'en arrangerons !
Le prix des montres augmente mais nous continuerons d'acheter Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Midipile
Membre Actif


Nombre de messages : 131
Age : 61
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 16/08/2010

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 12:32

Je souscris totalement à l'analyse de "cda", par ailleurs remarquablement construite et argumentée.

Il faut cependant tenir compte de la dimension passionnelle, à l'origine de nos excès, mais également de nos enthouisiasmes.

Enfin, ce qui est valable pour l'univers horloger l'est également pour celui -par exemple- des motos ou des autos. Sans un brin de folie ou d'irrationalité, la vie serait assez triste : tous à regarder l'heure à nos Sw...ch à bord de nos Tw....go.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54976
Date d'inscription : 05/05/2005

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 19:54

Pas du tout convaincu. L'outil de production souvent n'est plus le même et sur certaines marques la qualité a évolué. Les tourbillons sont aussi parfois beaucoup moins chers... Les légumes ont proportionnellement plus augmenté que les montres et ça c'est anormal. On paie en Euros ce qu'on payait en francs... Une baguette de pain à un franc coute aujourd'hui un euro. ce n'est pas le cas dans l'horlogerie.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Zorrino
Animateur
Zorrino

Nombre de messages : 1049
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/05/2007

2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix Empty
MessageSujet: Re: 2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix   2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix EmptyLun 17 Jan - 21:25

Merci Nicolas pour cet article fort intéressant. Même s'il gagnerait évidement à corriger les erreurs factuelles, le fond de l'argumentaire est tout à fait convaincant. Il suffit d'ailleurs de prendre deux Annuels à quelques années d'écart pour se rendre compte de quelques de jolis gonflements tarifaires chez certaines marques/modèles.
Revenir en haut Aller en bas
 
2000-2010 : dix ans d'augmentation des prix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon calendrier 2010 personnalisé est arrivé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: