FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 56536
Date d'inscription : 05/05/2005

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty4/3/2011, 11:58

Quand Zenith équipait les avions de l'armée Française




Le 10 mai 1940, les attaques allemandes sont concentrées sur les bases aériennes françaises et cette déferlante anéantit les forces aériennes de la France. Etampes accueille à l'époque un important centre d'instruction militaire dédié aux avions de chasse, le CIC. La base aérienne d'Etampes constitue alors une patrouille DAT ( Défense Aérienne du Territoire) avec des chasseurs et des moniteurs du CIC. L'unité est renforcée avec trois pilotes tchèques venus de Chartres et quatres pilotes polonais venus de Lyon. La nouvelle unité aérienne est dotée de deux type d'avions "chasseurs" : Des Morane 406 d'une part et des Bloch 151/152 d'autre part. Leurs missions sont de couvrir la région en cas d'alertes et d'agir en reconnaissance.

-Le 3 juin 1940, la Luftwaffe lance une opération de grande envergure dite "Opération Paula" ceci sur toutes les bases française de la région parisienne. Cette opération vise à asphyxier l'aviation française avant l'offensive allemande prévue sur la Picardie en l'occurrence essentiellement la Somme et l'Aisne.
Dès le début d'après-midi, le terrain d'Etampes est la cible de tirs nourris et la patrouille surprise décolle au moment même où les bombes détruisent le terrain. Les systèmes d'alerte ont une fois de plus été défaillants et la débâcle n'est pas loin. Tandis qu'un avion français en feu et un autre touché moins significativement pareviennent à attérir, un troisième réussit à abattre un bombardier allemand. Les dégâts sur le terrain d'Etampes se résument à des avions détruits et des pistes faiblement endommagées.

-A partir du 10 juin, la patrouille est dépêchée sur la base de Villacoublay qu’il vont protégeront. Cette journée sera marquée par de violentes attaques des avions français au dessus de Rennes.

-Le 14 juin, la patrouille est contrainte de quitter face au raid allemand.

A bord des avions Morane 406, les montres embarquées sont des Zenith d'Aéronef type 20 fabriquées sur la base d'un cahier des charges militaire mis au point par l'armée Française en 1939 et livrées dès le mois d'octobre de cette même année par Zenith.

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Che-2010
Le Morane 406 de l'armée Française

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Gms40610

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Aerone10
La type 20 Zenith


D’un diamètre global de 65 mm, elles sont équipées d’une trotteuse à 6 heures et d’un cadran noir mat disposant de chiffres arabes peints avec une matière incluant du radium pour en optimiser la lecture de nuit. Les aiguilles larges et également revêtues de radium confortent cette lisibilité instantanée indispensable en vol. Les pilotes lors du check up précédant le vol, remontent le mouvement en tournant la lunette crantée dans le sens des aiguilles d’une montre puis soulèvent celle-ci pour la mise à l’heure en prenant soin de placer le repaire situé sous le verre plat de manière à identifier l’heure de départ afin de sécuriser par un instrument supplémentaire, l’autonomie de leur appareil. D’une simplicité évidente l’instrument a été conçu avec une infinie intelligence pour les pilotes qui peuvent le manipuler avec leurs gants et disposer instantanément d’une lecture fiable de l’heure. Les mouvements auraient pu être certifiés chronomètres tant ils sont précis mais pas question d’encombrer le cadran avec des mentions inutiles.

Au dos de la pièce horlogère, la mention Zenith Type 20 est rappelée ainsi que le numéro de série et la date de fabrication. La plupart des pièces sont datées des mois d’octobre et novembre 1939 mais on en rencontre avec d’autres dates.

Ce sont ces montres de bord Type 20 qui équipaient les bombardiers Français, les Morane 406 et les Bloch 151/152 ainsi que les Dewoitine de l’armée de l’air Française.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par ZEN le 13/3/2011, 10:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
AlexR
Membre très actif
AlexR

Nombre de messages : 289
Age : 42
Localisation : Tours
Date d'inscription : 26/08/2010

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty4/3/2011, 12:06

Merci pour ce morceau d'Histoire, très instructif Chinois


On ne peut pas dire que ces montres de bord aient porté chance à l'aviation française... mais il y a bien-sûr de toutes autres raisons à cela Wink
Revenir en haut Aller en bas
EtienneBF
Permanent passionné
EtienneBF

Nombre de messages : 2075
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/02/2010

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty4/3/2011, 14:08

Merci pour cet article très intéressant.

Il est resté dans l'esprit de la population que le ciel n'était occupé que par des avions allemands. C'est totalement faux, et l'Armée de l'Air n'a pas à rougir de son action au cours de ces quelques semaines désastreuses. Les Allemands ont perdu 500 avions durant cette campagne, qui leur ont bien fait défaut ensuite. Mais c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 56536
Date d'inscription : 05/05/2005

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty4/3/2011, 18:14

N'oublions pas que la france avait signé un premier armistice en juin 1940...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 56536
Date d'inscription : 05/05/2005

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty11/3/2011, 17:55

Pour mémoire, Zenith a produit ces type 20 en octobre et novembre 1939. En mars de la même année , la manufacture sortait des type 10 qui remplaçaient les Type B de 1935. Les différences sont subtiles pour ce qui est des montres militaires. Les montres civiles de leur coté sont tout aussi efficaces et furent livrées en continu des années 20 à 40.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
gorgonzola
Membre Hyper actif
gorgonzola

Nombre de messages : 721
Date d'inscription : 14/09/2010

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty11/3/2011, 18:07

L'armée de l'air française n'a jamais été anéantie, elle a même plutôt bien fonctionné en défense aérienne puisqu'elle a descendu 1500 appareils allemands en viron ( plus d'appareils perdu par l'allemagne que dans toute la bataille d'angleterre). C'est dans le soutien et l'attaque au sol qu'elle a été mal organisée.
Les 1500 appareils que l'armée de l'air a descendu sont souvent considérés comme ceux qui ont manqué à la victoire de l'allemagne sur l'angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
TheShadow
Membre référent
TheShadow

Nombre de messages : 5251
Localisation : Pays de Buch
Date d'inscription : 01/11/2009

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty12/3/2011, 17:34

Hummm...Sans rien enlever au courage et à l'esprit de sacrifice qui animèrent nos aviateurs durant la bataille de France,le bilan des appareils abattus par la chasse française est évalué entre 400 (estimation la plus basse,établie selon le tableau des victoires homologuées) et 1000 (estimation haute,souvent contestée)...
Au total,les pertes allemandes durant cette campagne sont évaluées à 1400 appareils.Alors que la Luftwaffe perdit (selon ses propres archives) environ 1700 autres appareils lors de la bataille d'Angleterre. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
gorgonzola
Membre Hyper actif
gorgonzola

Nombre de messages : 721
Date d'inscription : 14/09/2010

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty12/3/2011, 18:43

@TheShadow a écrit:
Hummm...Sans rien enlever au courage et à l'esprit de sacrifice qui animèrent nos aviateurs durant la bataille de France,le bilan des appareils abattus par la chasse française est évalué entre 400 (estimation la plus basse,établie selon le tableau des victoires homologuées) et 1000 (estimation haute,souvent contestée)...
Au total,les pertes allemandes durant cette campagne sont évaluées à 1400 appareils.Alors que la Luftwaffe perdit (selon ses propres archives) environ 1700 autres appareils lors de la bataille d'Angleterre. Chinois

Une de nos sources n'est pas la bonne, mais je ne pourrais affirmer que la mienne est la plus proche de la vérité.
Sur wikipedia qui n'est pas une reference très fiable la lufftwaffe semble avoir perdu pas moins de 1300 appareils seulement entre mai et juin 1940. C'est déjà pratiquement en un seul mois l'équivalent de toutes les pertes de la bataille d'angleterre.
Donc je pense qu'on peut dire que la chasse et la défense aérienne française n'a pas été du tout ridicule, c'est plutôt le contraire vu qu'ils avaient quand même une force supérieure en nombre en face.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 56536
Date d'inscription : 05/05/2005

Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty
MessageSujet: Re: Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale   Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale Empty13/3/2011, 10:42

Le 10 mai 1940 destructura la force aérienne française qui mit presque un mois à se ressourcer. La France a clairement provoqué des destruction significative des forces aériennes allemandes et les chiffres contradictoires des uns et des autres dépendent des dates de publication...

On ne pourra clore le débat ici et ce n'est pas vraiment l'objet du sujet qui porte sur les montres embarquées à bord des premiers avions de chasse de l'armée Française. Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale 915324

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Une page d'histoire authentique de la seconde guerre mondiale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum ZENITH Forum Officiel Francophone-
Sauter vers: