FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Mon chrono Breitling Transocean

Aller en bas 
AuteurMessage
Guy 67
Modérateur
Guy 67


Nombre de messages : 15616
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/05/2005

Mon chrono Breitling Transocean Empty
MessageSujet: Mon chrono Breitling Transocean   Mon chrono Breitling Transocean EmptyJeu 21 Avr 2011 - 16:18

Le Chrono
Mon chrono Breitling Transocean Breitling-logo

Transocean

Calibre 01

Édition limitée


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3578b


Dans les années 1950-1960, Breitling partage au plus près la formidable épopée de la conquête des airs.

La Navitimer, lancée en 1952, s’impose rapidement comme la montre fétiche des pilotes et des passionnés d’aéronautique.

En 1958, profitant de l’excellente réputation  liée à ses instruments pour professionnels, Breitling lance un nouveau modèle baptisé Transocean.


Mon chrono Breitling Transocean Transcat


Antichoc, antimagnétique et étanche, ce modèle hautes performances se distingue également par son mouvement automatique de grande précision, pouvant être certifié chronomètre.


Mon chrono Breitling Transocean Transvint


Avec son esthétique sobre et raffinée, il connaîtra rapidement un grand succès et accompagnera l’essor des voyages transatlantiques, à l’heure où les fameux Boeing 707, DC-8 et Caravelle – trois symboles de vitesse, de confort et de sécurité – achèveront de rapprocher un peu plus les continents.


Mon chrono Breitling Transocean Transvint2


En 2010/ 2011 Breitling rend hommage à ce modèle de son histoire en lançant une nouvelle collection  Transocean (chrono et 3 aiguilles) qui rappelle par son esthétique épurée les lignes des  chronographes classiques des années 1950-1960 en les réinterprétant dans un style contemporain.



La boîte :


Lorsqu’on ôte la première surboîte en carton blanc, on découvre une boîte en carton de couleur jaune pour le bas et noire décorée de petits avions pour le couvercle :


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3087b


En ôtant le couvercle apparaît une jolie boîte bakélite décorée du logo de la marque :


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3074b


En l’ouvrant, surprise, il y a un étui en cuir :


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3076b


Que voila une bonne idée, car c’est dans cet étui de voyage facile à emporter que se trouve finalement la montre :


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3585b


Les différentes notices, carte de garantie, certificat de limitation et attestation de chronomètre émis par le très officiel contrôle suisse des chronomètres se trouvent dans un étui dédié.



Le boîtier :

Mon chrono Breitling Transocean IMG_3540b


Le boîtier élégant en acier poli miroir d’une taille de 43 mm pour une hauteur maximale de 14,5 mm se démarque par son design d’une parfaite sobriété, souligné par une fine lunette lisse à profil biseauté et des cornes élancées.


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3539b


Tout est harmonieux, c’est le grand art de la simplicité.


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3559b


Grâce à  ces longues cornes, le profil du boîtier est superbe, le confort de porté est fort appréciable, personnellement rien ne me gêne.

Sur le côté gauche est joliment gravé le numéro de série limitée :


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3592b


Avec environs 105 grammes sur cuir et ardillon le poids de la montre n’en fait pas une enclume.

Les poussoirs ronds à l’ancienne, clins d’œil aux premiers poussoirs étanches, donnent une petite touche rétro :


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3558b


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3593b



Ni la couronne avec le logo Breitling, ni les poussoirs ne sont vissés et pourtant l’étanchéité est annoncée à 100 m, ce qui est un plus appréciable par rapport au chrono Navitimer étanche seulement à 30 m.

Verre saphir également au niveau du fond vissé avec rappel en français, ce qui est bien sympathique et qui se fait malheureusement rare, du type de modèle et des numéros de série.



Mon chrono Breitling Transocean IMG_3544b


Le cadran :


Comme d’habitude chez Breitling, le verre saphir bombé est traité anti-reflets double face, ce qui est un vrai bonheur, car on a l’impression de plonger dans le cadran, mais laisse apparaître des reflets bleutés sous certains angles.


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3579b


Fleuron de clarté et de lisibilité, le cadran s’orne de détails très soignés comme les index appliqués, les compteurs finement creusés et « azurés » (décorés en spirale) et l’initiale B en or 18 carats qui fut pendant longtemps le symbole de la marque.



Mon chrono Breitling Transocean IMG_3555b


La disposition symétrique des compteurs est celle des chronos classiques, à savoir la seconde permanente à 9 h, le compteur des heures à 6 h et celui des minutes à 3 h.

En périphérie on trouve une échelle tachymétrique.

La date est positionnée entre 4 et 5 h, là où elle n’interfère pas avec les cercles des compteurs auxiliaires et elle est  blanche sur fond noir, ce qui est génialement cohérent et la rend lisible, tout en étant discrète.

Les indices appliqués voient leurs extrémités traitées au Superluminova.

Les grandes aiguilles rectilignes de type « bâton » sont également soulignées de matière luminescente.

Particularités de ce modèle en édition limitée : les compteurs argentés sur cadran noir.

Mon chrono Breitling Transocean IMG_3583b


La lisibilité nocturne est correcte et reste assez stable au fil des heures.



Mon chrono Breitling Transocean IMG_3586b


Le mouvement :

Mon chrono Breitling Transocean IMG_3547b


Le calibre 01 est le premier mouvement de chronographe 100% maison  chez Breitling.

Il a été entièrement développé et fabriqué par Breitling, dans ses ateliers Chronométrie à La Chaux-de-Fonds.


Le Calibre 01 de dimensions 30 x 7,2 mm :

- oscille à 28 800 A/h (= 4 Hz),

-          est doté d’une roue à colonnes,


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3588b


- d’un embrayage vertical assurant des démarrages sans risque de saut d’aiguille ,

- sa réserve de marche est supérieure à 70 heures garantissant une meilleure régularité de marche en optimisant la force du ressort,

- il est équipé d’un dispositif breveté d’autocentrage des marteaux de remise à zéro supprimant la traditionnelle retouche effectuée individuellement pour chaque mouvement par un horloger,

- son système de raquetterie exclusif permet de personnaliser rapidement le réglage de la montre en fonction du porteur,

- son architecture de type intégré, mais avec une certaine modularité, offre de grands avantages au niveau de l’assemblage comme de la maintenance,

- son calendrier à changement de date instantané pouvant être corrigé à tout moment, sans danger d’endommager le mouvement,

- maîtrise rare, l’assemblage de l’oscillateur du B01, l’organe réglant du mouvement, garant de sa précision, est réalisé par Breitling.


Le remontage par rotor central non ajouré en métal lourd est beaucoup plus discret qu’avec le Valjoux 7750 et on ne ressent aucune secousse.


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3548b


La décoration est très correcte (ponts décorés, têtes de vis polies, inscriptions dorées gravées sur le rotor soleillé), le but de la marque n’étant pas de faire de la HH, mais un mouvement robuste, fiable et précis.


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3590b


La précision est bien au rendez-vous puisque mon exemplaire est réglé à + 1/2 secondes par jour, il a donc passé avec succès les tests de fiabilité et de précision imposés par le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC).



Le bracelet :

J’ai monté un alligator noir avec surpiqûres blanches de la marque.

Ce bracelet renforce le côté sport et chic de la montre tout en ayant l’épaisseur qui convient à son gabarit.


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3575b


L’entrecornes est de 22 mm et l’ardillon en 20 mm.


A noter qu’un bracelet « mesh » (acier tressé) est également disponible.



Au poignet :


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3564b


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3562b


Comparaison avec le chrono Navitimer 01 :

Les deux chronos sont officiellement de taille identique, mais, au poignet, le Transocean apparaît visuellement bien plus grand que le Navitimer.

Cela tient d’abord à la forme différente des boîtiers, ensuite au cadran plus sobre et épuré du Transocean qui donne une impression de plus grande ouverture que celui plus chargé du  Navitimer.


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3566b


On se rend mieux compte de la différence en comparant les profils :


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3569b


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3567b


Mon chrono Breitling Transocean IMG_3571b


Deux chronos finalement assez différents et qui n’ont que le mouvement en commun.






Et voici quelques photos de saison pour terminer !



Mon chrono Breitling Transocean IMG_0358b


Mon chrono Breitling Transocean IMG_0360b


Mon chrono Breitling Transocean IMG_0357b


Chinois

_________________
La mode se démode, le style jamais.
Membre AHA n°1
Amicalement
Guy 67
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon chrono Breitling Transocean
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Breitling Transocean Chrono Vs IWC Portofino Chrono
» Mon breitling chrono Avenger
» ma derniere trouvaille breitling chronomatic bullhead etat ++
» Chrono breitling Lip
» Chrono Breitling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: LES RUBRIQUES DE FORUMAMONTRES :: Revues, Vidéos, Photographies, Fiches pratiques...-
Sauter vers: