FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques

Aller en bas 
+7
Toquante26
ArchibaldT
georges zaslavsky
Duwan
plume68
carlgustav
PLATYPUS
11 participants
AuteurMessage
PLATYPUS
Membre très actif
PLATYPUS


Nombre de messages : 185
Age : 55
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/10/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyJeu 16 Juin 2011, 23:20

Bonjour

J'ai la chance de travailler avec un client sur un sujet passionnant et d'actualité touchant au nucléaire et d'autant plus d'actualité depuis l'accident dramatique survenu au Japon.
Je travaille avec des ingénieurs spécialisés dans la mesure de la radioactivité et j'ai eu la chance aujourd'hui, en marge d'une réunion de procéder à quelques essais de mesures de radioactivité sur certaines de mes montres avec la complicité de mon client.

J'ai donc pris avec moi un échantillon représentatif mais non exhaustif de ma collection et nous avons soumis 11 montres à un détecteur Inspector 1000 Canberra au bromure de lanthane LaBR3 (on m'a dit de préciser s'il y avait des spécialistes).

Plus d'infos sur l'appareil ici :
http://www.canberra.com/products/12850.asp

Nous avons placé chaque montre individuellement dans une enceinte en plomb et les mesures ont été effectuées par un ingénieur compétent.

Les mesures de l'appareil sont données en nanosievert / heure et en Coup par seconde (CPS). Nous avons constaté un bruit de fond de 60 nSv/h et de 140 CPS.
Ne me demandez pas de rentrer dans les détails techniques j'en suis bien incapable n'ayant pas planché sur les problèmes du nucléaire depuis mon bac soit un quart de siècle cette année....

Les deux gagnantes sont :
ma Vixa type 20 offerte par mon épouse pour nos fiançailles.... un message brillant et radioactif..... Incompréhensible
Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Jzfwybjs9a0zmg3z8q-vixa_type_20

suivie de près par une surprenante Longines Marine Nationale.... que je n'attendais pas si bien placée
Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques K4916t-longines-marine-nationale

Pour tout vous dire je m'attendais à ce que la Breguet type 20 figure en haut de la liste et bien non.... Elle ne monte même pas sur le podium battue par la Stowa (modèle 16 J avec les grosses aiguilles).

Je ne résiste pas à poster une photo de deux des médaillées. La Stowa mesurée est celle de gauche. Celle de droite était restée au coffre.
Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Lfd99zgo5ezljc4oxn-stowa_longines


Voici donc les résultats des mesures :

200

valeur brute en nSv/h

Valeur nette en nSv/h

valeur brute en CPS

valeur nette en CPS

Breguet type 20

200

140

200

60

Airain type 20

150

90

400

260

Vixa type 20

600

540

800

660

Dodane type 21

60

BDF

140

BDF

Auricoste type 20

60

BDF

140

BDF

ZRC Spatiale

60

BDF

140

BDF

ZRC Grands Fonds Série 2

60

BDF

140

BDF

ZRC Grands Fonds Série 3

60

BDF

140

BDF

Longines Marine Nationale

550

490

700

560

Stowa Armée française 16 J

220

160

200

60

Siegerin KM

120

60

200

60

Nous avons ensuite laissé la Vixa presque une heure dans l'enceinte avec le détecteur branché. Mon complice m'a promis de m'envoyer le graphique obtenu et retraité par ses soins.

Pour ceux qui ont eu le courage d'aller au bout je posterai dès que possible deux ou trois clichés des conditions de la séance d'essai et le graphique de l'analyse de la radioactivité générée par la Vixa.
Je crois que mon complice m'a pris pour un doux dingue (sa charmante stagiaire aussi d'ailleurs) mais il a semblé beaucoup s'amuser et moi aussi! confiused
Revenir en haut Aller en bas
carlgustav
Puits de connaissances



Nombre de messages : 4899
Date d'inscription : 27/10/2009

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyJeu 16 Juin 2011, 23:48

Les pièces militaires sont souvent les plus " chargées ", ce que semble confirmer ce tableau ; mais pas seulement ; avec une fréquence moindre, certaines pièces des années 30, ne sont pas tristes non plus.

Outres quelques bracelets, pas mal de réveils, j'ai une 8 jours portefeuille, 22 ''', dont le cadran, les aiguilles affolent le Geiger, c'est " normal ", mais aussi le mouvement , ce qui signifie bien que la radio activité est susceptible de migration significative, et parfaitement pérenne, ce garde temps datant des années 20.
Revenir en haut Aller en bas
plume68
Passionné absolu
plume68


Nombre de messages : 2733
Localisation : paris
Date d'inscription : 13/05/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyJeu 16 Juin 2011, 23:59

carrément que l'on aura le courage d'allé jusqu'au bout!


fort intéressant. Merci!
Revenir en haut Aller en bas
PLATYPUS
Membre très actif
PLATYPUS


Nombre de messages : 185
Age : 55
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/10/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: d'autres sources sur le sujet   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 06:49

Sur le même sujet :


  • un document word de la Criirad mais bon c'est la Criirad donc à prendre avec également un peu de précaution et cela date de 2003
  • un article de Libé assez grand public
Revenir en haut Aller en bas
Duwan
Permanent passionné
Duwan


Nombre de messages : 2050
Localisation : Herault
Date d'inscription : 07/08/2006

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 07:50

Ces relevés chiffrés représentent quoi en réalité par rapport à la radio-activité ambiante ? Au final je ne sais toujours pas si la Vixa et la Longines sont dangereuses ou seulement plus rayonnantes.
Revenir en haut Aller en bas
PLATYPUS
Membre très actif
PLATYPUS


Nombre de messages : 185
Age : 55
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/10/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: un élément de réponse partiel   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 09:25

Duwan a écrit:
Ces relevés chiffrés représentent quoi en réalité par rapport à la radio-activité ambiante ? Au final je ne sais toujours pas si la Vixa et la Longines sont dangereuses ou seulement plus rayonnantes.

Ce que m'a dit la personne ayant réalisé les mesures c'est que ce n'était pas négligeable et que porter la Vixa en permanence pendant 30 ans pouvait être risqué.
Néanmoins j'attends les résultats de l'analyse sur une heure pour vous en dire plus
Et si dans l'honorable assemblée il y a des experts du nucléaire je suis le premier intéressé par leurs avis
Revenir en haut Aller en bas
georges zaslavsky
Puits de connaissances
georges zaslavsky


Nombre de messages : 4806
Age : 45
Date d'inscription : 27/04/2008

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 09:34

le fait qu'elle soient radioactives indique que le radium est toujours actif, le radium a été abandonné en 1965 car jugé trop radioactif et remplacé par le tritium en 1966.
Revenir en haut Aller en bas
ArchibaldT
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 689
Date d'inscription : 07/04/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 09:35

Duwan a écrit:
Ces relevés chiffrés représentent quoi en réalité par rapport à la radio-activité ambiante ? Au final je ne sais toujours pas si la Vixa et la Longines sont dangereuses ou seulement plus rayonnantes.

Bonne question!
"seulement rayonnantes" Incompréhensible

Pas de panique. Mas c'est un post intéressant et concret qui aborde un sujet tabou qui se termine généralement en noeud de boudin à la façon: "je bois six litres de rouge chaque jour et je me porte comme un charme".

Hors sujet....au fait, le Japon, vous avez des nouvelles??? Ah oui!, le machin à Zizi!!
Revenir en haut Aller en bas
Toquante26
Animateur
Toquante26


Nombre de messages : 1151
Date d'inscription : 09/10/2007

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 09:36

La radio-activité ambiante correspond aux lignes du tableau qui se terminent par BDF (bruit de fond).
C'est à dire que le signal émis par la montre se confond avec la radio-activité ambiante et ne peut être distingué car du même ordre de grandeur.

Pour se faire peur, j'aimerai avoir les valeurs pour une radio des poumons ou des dents !!! Mr. Green

jocolor
Revenir en haut Aller en bas
PLATYPUS
Membre très actif
PLATYPUS


Nombre de messages : 185
Age : 55
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/10/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: C'était le but du jeu   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 09:39

C'était le but du jeu
Donner enfin des mesures concrètes et réalisées par une personne compétente sur quelques montres "représentatives" (enfin du moins ma collection)
D'où le choix de prendre quelques montres de plongée ZRC pour faire le test et pas seulement des militaires anciennes qui me semblaient des candidates idéales...

Je pense que si j'avais apporté toutes mes vieilles dames datant de la seconde guerre mondiale cela aurait bippé dans tous les sens !

Attendons l'analyse complète pour évaluer vraiment les risques...

En effet des comparaisons avec des données radiologiques pourraient être sympa
Revenir en haut Aller en bas
milwatch
Puits de connaissances
milwatch


Nombre de messages : 4834
Localisation : 34
Date d'inscription : 02/07/2005

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 10:17

Etrange la différence entre le dodane et l'airain qui sont les mêmes !!
Revenir en haut Aller en bas
http://militarywatch.over-blog.com/
ArchibaldT
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 689
Date d'inscription : 07/04/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 10:39



Le tritium perd une demi-vie tout les 10 ans, le radium tous les .....1600 ans. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15083
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 11:22

Aucun risque avec un vieux tritium et tres peu avec un actif de toute facon.

Par contre le radium... Incompréhensible

tres sympa comme experience en tout cas! Merci...

Vincent. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
PLATYPUS
Membre très actif
PLATYPUS


Nombre de messages : 185
Age : 55
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/10/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Airain / Dodane   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 11:39

milwatch a écrit:
Etrange la différence entre le dodane et l'airain qui sont les mêmes !!


La Airain est clairement la plus ancienne des deux et la probabilité de présence de peinture radioactive est plus importante à mon sens.
La Dodane est, selon mes connaissances, parmi les dernières séries (Type 21 en grande typo) donc je ne suis pas surpris du résultat obtenu
Revenir en haut Aller en bas
milwatch
Puits de connaissances
milwatch


Nombre de messages : 4834
Localisation : 34
Date d'inscription : 02/07/2005

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 18:15

Les premiers seraient au radium alors, je vais étudier ça Mr. Green

En tout cas bravo pour l'état de tes montres.
Les longines mn vieillissent mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://militarywatch.over-blog.com/
cheminal67
Puits de connaissances
cheminal67


Nombre de messages : 4856
Age : 67
Localisation : tout au bord du RHIN
Date d'inscription : 27/06/2007

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 18:27

Arno a écrit:
georges zaslavsky a écrit:
le fait qu'elle soient radioactives indique que le radium est toujours actif, le radium a été abandonné en 1965 car jugé trop radioactif et remplacé par le tritium en 1966.

Noooooonn .... Sandéc ?

Manivel a écrit:
Aucun risque avec un vieux tritium et tres peu avec un actif de toute facon.

Par contre le radium... Incompréhensible

tres sympa comme experience en tout cas! Merci...

Vincent. Chinois

Et celle là? Sandec, Juste pour faire pêter les stats. Mr. Green
100% pur radium d'origine.
Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Dscn3813
Revenir en haut Aller en bas
PLATYPUS
Membre très actif
PLATYPUS


Nombre de messages : 185
Age : 55
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/10/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Photos du test   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyVen 17 Juin 2011, 20:59

Deux photos (pardon pour la qualité elle a été réalisée avec mon portable) des premières mesures réalisées avec un autre appareil dont la batterie était faiblarde d'où le choix de l'appareil Canberra

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques M70a5o-radioactivite
On devine un bout de ZRC, la Vixa, la Dodane et l'Auricoste mais bon ce n'est pas très net

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Ibt1qj-radioactivite

Deux photos des conditions de test avec l'enceinte en plomb bien visible. Le dosimètre est lui caché par l'opérateur

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Jyf9dt-radioactivite

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques N1spq6-radioactivite


Et une photo de famille des type 20 testées.

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques H4gcq6il7bh4k035qt-5_type_20



Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15083
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyJeu 30 Juin 2011, 16:19

Petit UP...

Je viens de faire controler ma GMT 1675 de 77 tritium sur un compteur senssible.
Rien, pas une seule deviation de la valeur en approchant la montre. Fier 2

Par contre j'ai eu la surprise l'autre nuit de percevoir tres faiblement comme une lueur.
Pas de quoi lire l'heure loin de la mais etonnant tout de meme pour un tritium de 34 ans patine et meme un peu craquele.

Vincent.
Revenir en haut Aller en bas
PLATYPUS
Membre très actif
PLATYPUS


Nombre de messages : 185
Age : 55
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/10/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Mise à jour   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyDim 18 Nov 2012, 15:26

J'ai eu récemment une question sur ce test et je m'aperçois que je n'avais pas cité l'organisme (sérieux) qui a permis cette expérience

Les mesures ont été réalisées dans un laboratoire de l'IRSN

L’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire qui a été en pointe de l'actualité pour informer sur l'accident de Fukushima

P
Revenir en haut Aller en bas
carlgustav
Puits de connaissances



Nombre de messages : 4899
Date d'inscription : 27/10/2009

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyDim 18 Nov 2012, 18:25


Un tout simple compteur Geiger, rends aussi bien des services en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
PLATYPUS
Membre très actif
PLATYPUS


Nombre de messages : 185
Age : 55
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 04/10/2010

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: expertise   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyDim 18 Nov 2012, 18:41

certes encore faut il qu'il soit bien calibré etc etc
et là j'avais un expert avec enceinte en plomb et tout le toutim cela aurait été dommage de s'en priver!
Revenir en haut Aller en bas
carlgustav
Puits de connaissances



Nombre de messages : 4899
Date d'inscription : 27/10/2009

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyDim 18 Nov 2012, 18:48

PLATYPUS a écrit:
certes encore faut il qu'il soit bien calibré etc etc
et là j'avais un expert avec enceinte en plomb et tout le toutim cela aurait été dommage de s'en priver!

Là d'accord, c'est mieux, mais faute de gens de cette qualité, et si pas trop désireux de mesures précises, un malheureux Geiger donne tout de même d'utiles indications.
Revenir en haut Aller en bas
apprentie
Membre Actif
apprentie


Nombre de messages : 100
Age : 34
Localisation : paris
Date d'inscription : 27/09/2011

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Empty
MessageSujet: Re: Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques   Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques EmptyDim 18 Nov 2012, 20:58

Un petit tour il y a un petit mois au musée Pierre et Marie Curie à Paris dans une des vitrines du musée

Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Wp_00010
Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Wp_00012
Aiguilles lumineuses au radium
Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques Wp_00013
Revenir en haut Aller en bas
 
Montres anciennes et radioactivité : quelques mesures empiriques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques de mes montres Longines
» Mesures radio-activité de montres vintages
» Quelques montres ...
» quelques montres
» Renseignement sur montre gousset .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres vintages et sujets techniques-
Sauter vers: