FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Frainier - La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier   Empty
MessageSujet: La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier    Frainier - La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier   EmptySam 22 Oct 2011, 16:09

Témoignage : La rencontre en 1905 de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier




Pierre et Alfred Frainier : (Pierre 1840-1927 Alfred 1869-1937) Père et Fils, furent les pionniers de l’horlogerie à Morteau. Fondateurs de la « Manufacture de boites de montres » qui se situait rue de la Chaussée à Morteau, ils spécialisérent leur entreprise dans la fabrication de boîtiers de montres travaillés, les médailles notamment pour les prix et décorations et les clochettes en métal. En 1905, ils créérent au sein de leur entreprise une école de graveurs. Le bâtiment est occupé aujourd'hui par l’école Sainte Jeanne d’Arc de Morteau.

Les Frainier étaient originaires de Porrentruy en Suisse où le père avait créé une entreprise de fabrication de boites de montres. Rapidement, il sut créer un style en plein art nouveau avec des méthodes de fabrication très artisanales et de haute qualité. Les Frainier frappaient (c'est le terme donné à la gravure des médailles et boites) au balancier. Leur art s'exerça sur deux générations de 1864 à 1930.

Le musée de Morteau conserve aujourd'hui un atelier de production de boîtiers de montres qui n'est autre que celui de la fabrique Frainier & fils. L’atelier est doté d’une machine à guillocher et la collection de fonds de boîtes qui l’accompagne illustre le travail à l’époque de l’Art nouveau. Comme une montre n'est pas complète sans son calibre et qu'un mouvement ne serait rien sans sa boite, il fallait bien que la maison Frainier ait un jour rencontré la manufacture la plus imposante dans un rayon de 25 kilomètres. Cette manufacture, c'est évidemment Zenith.

Précisément l'année ou Frainier crée un atelier de gravure, la manufacture horlogère Zenith présente un nouveau calibre qui répond au nom fraichement déposé de "Défi" . Les années 60 feront réapparaitre ce nom en lui donnant une consonnance anglo-saxonne et en lui substituant "Defy" cette fois pour une montre bracelet. Le nom de Defy sera réactualisé avec une collection aujourd'hui disparue et crée en 2006. Mais revenons à 1905, année de cette rencontre de Zenith manufacture créatrice d'horlogerie avec à sa tête un grand amateur d'art nouveau en la personne de Georges Favre Jacot qui avait signé avec Mucha une collection rarissime de montres sur le thème des quatre saisons, et de Pierre Frainier amateur lui aussi d'art nouveau et qui se fait une réputation mondiale pour la qualité de ses boites.

Georges Favre Jacot passe donc commande de quelques boites pour habiller son calibre Defi ... Le résultat est à la hauteur des ambitions de ses créateurs ... Encore une fois, le nom de Zenith apparait en rouge, expression de l'importance que la manufacture du Locle place dans ces pièces. La montre est une savonnette avec le calibre Defi à ancre dans sa version de 18 lignes.

Frainier - La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier   Zenith35

Frainier - La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier   Fraini11

Frainier - La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier   Zenith36

Frainier - La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier   Fraini13

Frainier - La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier   Fraini10

Le succès de Frainier fut immense et sa réputation mondiale. Sa publicité de l'époque justifie par son succès qu'il ne puisse livrer tout le monde. Il signe toutes ses fabrications et les boites de montres n'y échappent pas ...

Frainier - La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier   Fraini12

Les montres très demandées étaient hélas fabriquées dans de toutes petites séries et Frainier n'avait pas la capacité de livrer davantage. Georges Favre Jacot partageat ses commandes de montres "art nouveau " avec d'autres graveurs mais l'exécution des boites par Frainier reste d'une immense qualité que le temps n'a pas altéré.


Textes Protégés. droits réservés - Joël Jidet . Forumamontres Octobre 2011

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
La rencontre de deux passionnés d'art nouveau : G.F Jacot et Pierre Frainier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZENITH
» [ICI vos demandes d'IDENTIFICATION de Montres de Poches]
» La saga Zenith - La manufacture Zenith à travers le temps - 150 ans d'histoire
» Actu : Deux riches passionnés de montres sauvent Péquignet
» Un nouveau modérateur sur FAM : Pierre-Yves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum ZENITH Forum Officiel Francophone-
Sauter vers: