FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : Swatch : l’émergence d’un pôle horloger aux portes du nord Franche-Comté

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Swatch : l’émergence d’un pôle horloger aux portes du nord Franche-Comté Empty
MessageSujet: Actu : Swatch : l’émergence d’un pôle horloger aux portes du nord Franche-Comté   Actu : Swatch : l’émergence d’un pôle horloger aux portes du nord Franche-Comté EmptyDim 2 Sep - 17:51

Citation :
Swatch : l’émergence d’un pôle horloger aux portes du nord Franche-Comté

C’est un nouveau pôle d’activités dédié à l’horlogerie qui verra le jour et se renforcera au cours des années à venir dans le Jura suisse, aux portes même d’un nord Franche-Comté mis à rude épreuve. Chance à saisir ou pas, le débat semble tranché côté français.





La nouvelle usine de Swatch, numéro un mondial de l’horlogerie, commence à prendre forme à Boncourt, en Suisse voisine, à la frontière même du Territoire de Belfort et du nord Franche-Comté. Formidable opportunité à court terme pour les bassins de Belfort et de Montbéliard qui subissent un taux de chômage de 11 à 12 % côté français ?

« C’est une chance à ne pas laisser passer », disent les uns, tandis que d’autres redoutent des effets pervers pour les entreprises franc-comtoises déjà confrontées dans certains métiers à de réelles difficultés de recrutement.

D’ici à quelques mois, la nouvelle unité de fabrication de Swatch commencera à fonctionner à Boncourt avec un effectif estimé entre 400 et 600 salariés, mais qui pourrait atteindre à un horizon plus lointain un millier de personnes.

Il y a quelques mois de cela, Nick Hayek, directeur général de Swatch, déclarait à l’hebdomadaire Der Sonntag que l’objectif de son groupe était de créer un millier de nouveaux postes à l’échelle mondiale. « Nous aurons besoin, précisait le dirigeant, d’au moins 500 nouveaux postes en Suisse ». Cette stratégie de Swatch n’est pas dictée pour des raisons liées au développement de l’emploi, mais à l’objectif d’ « atteindre un jour les 10 milliards de francs suisses ». Swatch devrait, cette année, réaliser un chiffre d’affaires proche des 8 milliards. Le groupe a, en 2011, dégagé un bénéfice net de 1,3 milliard, en hausse de 10,7 %.

3 500 emplois à terme avec des fournisseurs de proximité

Au-delà de l’implantation de cette locomotive de l’horlogerie mondiale aux portes de la France, qui entraîne la venue dans la proximité immédiate de fournisseurs comme Sonceboz, Tag Heuer ou Richemont, c’est la constitution d’un véritable pôle horloger. Il prendra son envol dans un avenir proche, notamment dans un Jura suisse déjà riche de ses petites et moyennes entreprises spécialisées dans le secteur horloger.

La presse helvétique fait état, pour sa part, de la création de 3 500 emplois nouveaux, dont 80 % dans les seuls cantons du Jura et de Neuchâtel au cours des années à venir. L’annonce faite ces jours derniers de l’implantation de la manufacture Cartier aux Brenets, commune neuchâteloise, qui bénéficiera de la création pour le moins de 400 emplois, tend à démontrer que l’industrie du luxe, que ce soit dans la joaillerie et dans l’horlogerie, connaît un véritable boom chez nos proches voisins suisses.

Une augmentation prévisible du nombre des travailleurs frontaliers

En s’implantant aux portes du Nord Franche-Comté, le pari peut être tenu, même si les bassins d’emploi de Belfort et de Montbéliard présentent deux dominantes fortes liées aux secteurs des transports (automobile et ferroviaire) et de l’énergie.

Il sera vraisemblablement d’autant plus facile à gagner que pouvoirs publics et les collectivités ont pris la pleine mesure de l’opportunité qui se présente. En dépit des réticences qu’il ne convient pas d’occulter, les craintes légitimes manifestées par un certain nombre d’industriels établis en Franche-Comté de longue date, c’est le pragmatisme qui a prévalu côté nord comtois. Des actions de formation (voire notre article ci-dessous) se mettent en place pour permettre notamment à des chômeurs de retrouver le chemin de l’emploi, mais en ne perdant pas de vue que l’industrie franc-comtoise, confrontée à une nouvelle crise, a besoin pour n’être pas davantage encore déstabilisée, d’aides et d’accompagnement.


le 31/08/2012 à 05:00 par Jacques Balthazard


http://www.lepays.fr/actualite/2012/08/31/swatch-l-emergence-d-un-pole-horloger-aux-portes-du-nord-franche-comte

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu : Swatch : l’émergence d’un pôle horloger aux portes du nord Franche-Comté
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Baselworld ouvrira ses portes, sans Swatch
» Actu: L'Espace horloger ferme ses portes après un vol
» Actu: A Meyrin se bâtit un nouveau pôle horloger
» Actu: Comment Swatch Group réinvente le salon horloger
» Actu: Swatch et Richemont en hausse, perspectives optimistes pour l'horlogerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: