FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: Les nanorevêtements de Surfactis et l'horlogerie-Vers l'autolubrification

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Les nanorevêtements de Surfactis  et l'horlogerie-Vers l'autolubrification Empty
MessageSujet: Actu: Les nanorevêtements de Surfactis et l'horlogerie-Vers l'autolubrification   Actu: Les nanorevêtements de Surfactis  et l'horlogerie-Vers l'autolubrification EmptyVen 5 Avr 2013 - 19:51


Citation :
Les nanorevêtements de Surfactis séduisent l'horlogerie suisse

Le transfert de technologies emprunte parfois des chemins de traverse. Comme le montre l'histoire de Surfactis, qui, spécialisé dans les biomatériaux pour implants médicaux, annonce la signature d'un contrat avec un leader de… l'horlogerie suisse, dont l'identité n'est pas dévoilée. Fruit de quatre ans de R&D avec l'Association suisse de recherche horlogère, il porte sur la formulation exclusive de nanomolécules aux propriétés lubrifiantes inédites qui protègent le mécanisme des montres contre l'usure.


« Ce contrat valide nos solutions adaptées à toutes les surfaces métalliques et minérales, sans aucun solvant fluoré, estime Stéphane Bejanin, président de Surfactis Technologies. C'est une vitrine qui reflète le potentiel de nos nanorevêtements hydrophobes à devenir le standard de l'industrie horlogère. » Ce docteur issu de l'université Pierre-et-Marie-Curie décide, après vingt ans d'expérience dans des start-up de biotechnologies, à l'instar de Genset, de fonder Surfactis avec David Portet, chercheur de l'unité Inserm U646 à l'université d'Angers, dont les travaux vont servir de socle technologique. Pendant six ans, ils peaufinent les propriétés de leurs nanocomposés avant de les commercialiser en 2010.


Avec un chiffre d'affaires de 0,6 million d'euros investi à 80 % en R&D, l'entreprise affiche une rentabilité de 20 %. Surfactis a déjà conclu deux partenariats avec un constructeur aéronautique sur un nanorevêtement antigivre spécifique pour les ailes d'avion et avec un sous-traitant automobile allemand pour la lubrification sèche des circuits de transmission.

Chantal Houzelle

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/innovateurs/0202665429678-les-nanorevetements-de-surfactis-seduisent-l-horlogerie-suisse-555089.php

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Omégon
Pilier du forum
Omégon


Nombre de messages : 1540
Age : 30
Localisation : Swiss
Date d'inscription : 12/02/2010

Actu: Les nanorevêtements de Surfactis  et l'horlogerie-Vers l'autolubrification Empty
MessageSujet: Re: Actu: Les nanorevêtements de Surfactis et l'horlogerie-Vers l'autolubrification   Actu: Les nanorevêtements de Surfactis  et l'horlogerie-Vers l'autolubrification EmptyVen 5 Avr 2013 - 20:08

Intéressant! A voir sur le long terme bien sûr!
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: Les nanorevêtements de Surfactis et l'horlogerie-Vers l'autolubrification
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: EPFL: vers des mécanismes horlogers en diamant
» Actu : La ruée vers le platine
» Actu : Vers une identité horlogère commune
» Actu: Vers la fin du salon horloger mode B2B
» Actu: Baselworld: Les horlogers vers le e-commerce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: