FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 La précision en altitude

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La précision en altitude  Empty
MessageSujet: La précision en altitude    La précision en altitude  EmptySeptembre 1st 2013, 13:53

Mars 1917, John Bringthon, 26 ans pilote de la Royal Air Force reçoit pour mission de survoler un retranchement allemand en Picardie dans la Somme. Il doit voler à basse altitude pour impressionner l'ennemi et mitrailler à tout va. Son S.E.5 est équipé d'une mitrailleuse synchronisée Vickers cal. 7,7 mm qui est fixée sur le flanc gauche du fuselage et est facile à commander. Une autre mitrailleuse Lewis cal. 7,7 mm est située au-dessus de l'aile supérieure. "Il faudra descendre à moins de 30 mètres, tu devras avoir un oeil collé sur ton altimètre" ...
 
La précision en altitude  Royal_10
 
Ils sont des centaines comme John a avoir reçu des missions de mitraillage des lignes ennemies et a s'être fait descendre par les lignes antiaériennes allemandes. Il faut dire qu'en 1917, les Allemands dominent le combat aérien. Les avions volent à moins de 2000 mètres et encore. Les altimètres permettent de monter à 15 000 pieds soit à peu près 4500 mètres.  
 
Les Anglais ont à bord de leurs avions des altimètres Zenith comme celui-là ... Des pièces renforcées avec des boitiers en fonte d'aluminium et des vitres biseautées épaisses.
 
La précision en altitude  Altima10
 
Près d'un siècle plus tard, des collectionneurs d'objets militaires américains, amateurs de reconstitution d'avion ont testé l'un de ces altimètres datant de 1917... Le résultat est bluffant.  
 
Jusqu'à 10 000 pieds, l'altimètre ne dérive pas d'un mètre par rapport à un appareil électronique ! A 12 000 pieds, il ne dérive que de 160 mètres. Pour une pièce fabriquée sans étalonnage ni test in situ, c'est une performance fantastique.  Zenith avait implanté cette fabrication dès le début des années 1910. La manufacture participa ainsi aux premiers vols des avions militaires et fut retenue par les Français, les Américains et les Anglais pour leurs armées...


_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Stan567
Membre Actif
Stan567


Nombre de messages : 138
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/05/2011

La précision en altitude  Empty
MessageSujet: Re: La précision en altitude    La précision en altitude  EmptySeptembre 1st 2013, 20:28

Belle histoire Zen, et belle prouesse de la part de Zenith.
Revenir en haut Aller en bas
 
La précision en altitude
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top Chrono !
» [ICI vos demandes d'IDENTIFICATION et RENSEIGNEMENTS de vos montres]
» Vos wristshot en altitude !
» altitude, une baroudeuse en knickers
» La montre fashion prend de l'altitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum ZENITH Forum Officiel Francophone-
Sauter vers: