FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
rafiki
Animateur
rafiki


Nombre de messages : 1236
Localisation : Le Ch'Nord
Date d'inscription : 12/11/2006

Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine Empty
MessageSujet: Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine   Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine Empty12/4/2007, 08:32

Lu sur Boursorama ce matin:
Citation :

Une employée devant le stand Dior au Baselworld, à Bâle le 11 avril 2007
© AFP Olivier Morin
Les horlogers du monde entier réunis à Bâle se sentent à l'aube d'un âge d'or, stimulé par l'essor des ventes de montres de luxe et par le nombre croissant de riches consommateurs chinois.

"Il n'y a jamais eu autant d'argent en circulation dans le monde", a affirmé Jacques Duchêne, président du comité des exposants de "Baselworld", le plus grand salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie, qui s'ouvre ce jeudi.

"Les marques suisses ne se sont jamais si bien portées, surtout les grandes marques de luxe", a-t-il déclaré devant les journalistes.

Les montres de luxe en métaux ou pierres précieux et composées de mouvements mécaniques artisanaux comptent désormais pour 80% des ventes de montres suisses en valeur.

Selon la Fédération horlogère suisse, les exportations ont pratiquement doublé en dix ans, pour atteindre 13,7 milliards de francs suisses (8,3 milliards d'euros) en 2006.

"Le début de l'année permet d'espérer une croissance à deux chiffres pour 2007", a déclaré François Thiébaud, président des exposants suisses et patron des montres Tissot.

Durant le seul mois de février, les exportations suisses ont augmenté de 12,1% par rapport à l'année précédente. L'Asie reste le plus gros marché, comptant pour 42,7% des exportations en 2006, devançant l'Europe.

Mais la production des montres bracelet continue de diminuer.

Le marché s'est modifié radicalement par rapport au début des années 1990, lorsque les montres en plastique à quartz avaient été perçues comme devant sauver l'industrie horlogère suisse.

En 1996, la valeur des montres électroniques vendues à l'étranger dépassait légèrement celle des montres mécaniques, mais aujourd'hui, la situation s'est inversée.

Les montres aux mécanismes artisanaux compliqués ont totalisé 5 milliards d'euros d'exportations en 2006, alors que les exportations de montres électroniques ont été évaluées à 2,6 milliards d'euros.

Même Hong Kong, qui fut un temps synonyme de montres bon marché, essaie de répondre à la demande croissante pour le luxe en Chine.


Des employés finissent de préparer les stands au Baselworld, à Bâle le 11 avril 2007
© AFP Olivier Morin
"Nous essayons de monter en gamme. Les entreprises de Hong Kong se centrent davantage sur la qualité, le modèle et la vitesse de production" a déclaré Ralph Chow, du Conseil de développement du commerce de Hong Kong. "Nous visons plus de 200 millions de consommateurs de classe moyenne en Chine."

Au-delà de la classe moyenne, il y a en Chine de nombreux millionnaires en dollars -- une estimation grossière les estime à 300.000, a-t-il expliqué.

Un petit spécialiste suisse à Baselworld cherche à proposer de la valeur ajoutée avec un nouveau modèle qui incorpore de l'acier oxydé de l'épave du Titanic, du titane, des matériaux composites et un verre en saphir.

La mode pour les prix élevés commence néanmoins à provoquer l'inquiétude des hautes sphères de l'industrie horlogère.

M. Thiébaud a dit au journal suisse Le Temps que certains prix étaient "surfaits, abusifs" et a prévenu que la vente d'une pièce à 100.000 francs suisses (61.000 euros), devait posséder "une valeur intrinsèque".

Même les contrefaçons montent en qualité, constatent avec inquiétude les responsables de l'industrie.

"Les contrefaçons sont de plus en plus l'affaire de spécialistes -- fini les contrefaçons bon marché," a affirmé M. Duchêne.

Baselworld rassemble jusqu'au 19 avril, 2.109 exposants de 45 pays, dont les deux-tiers viennent d'Europe.

Voici le lien https://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?news=4082136
Revenir en haut Aller en bas
eboissier
Membre Actif



Nombre de messages : 128
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/02/2007

Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine Empty
MessageSujet: Re: Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine   Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine Empty12/4/2007, 11:01

Plus rapide que moi... Impec
Revenir en haut Aller en bas
kaptainkarott
Permanent passionné
kaptainkarott


Nombre de messages : 2455
Age : 43
Localisation : charleville
Date d'inscription : 01/11/2006

Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine Empty
MessageSujet: Re: Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine   Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine Empty12/4/2007, 11:13

on a tous les mêmes lecture. flower
Revenir en haut Aller en bas
arnagemulliner
Animateur



Nombre de messages : 1119
Date d'inscription : 07/01/2007

Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine Empty
MessageSujet: Re: Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine   Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine Empty12/4/2007, 19:53

C'est l'une des raisons avancées par la division marketing de Rolex.

Résultat: les horreurs du SIHH! Je pensais que l'instigateur de la Daytona "panthère diamantée" avait été viré! Hélas non!
Revenir en haut Aller en bas
 
Les horlogers à l'aube d'un âge d'or grâce à la Chine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : Hublot entend accéder à la Chine grâce à LVMH
» Actu: Les ventes de l’horlogerie Suisse se stabilisent beaucoup grâce à la Chine
» Actu : Des horlogers se protègent des vols grâce à internet
» Actu: Coup de grâce pour les petits horlogers
» Actu: Ain. “Grâce à la Grande Guerre, nous sommes encore horlogers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: