FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 François-Paul Journe

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

François-Paul Journe Empty
MessageSujet: François-Paul Journe   François-Paul Journe EmptyJeu 19 Avr 2007 - 12:18

Citation :
François-Paul Journe, l’horloger qui possède l’art de surprendre son monde

19 Avril 2007


François-Paul Journe sera tou­jours un horloger à part, diffé­rent de tous les autres. Qui d’autre que lui aurait le courage de convoquer ses clients, les collectionneurs et la presse afin de dévoiler son dernier bébé, le «Centigraphe», et de consacrer toute la présentation à Jean­Constantin Detouche, un horlo­ger du XIXe siècle, et au régula­teur qu’il fabriqua pour l’ Expo­sition Universelle de Paris en 1855?
Une extraordinaire pendule, il est vrai, que François-Paul Journe découvrit en 2001 dans un triste état. Elle n’avait plus fonctionné depuis plus de 50 ans, elle était rouillée, des pièces manquaient, au point que tous ceux qui l’avaient ap­prochée, avaient été découragés de se lancer dans sa restaura­tion.
Pas François-Paul Journe qui la confia à Ludwig Oechslin, le directeur du Musée d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds, tout en créant une forme de bourse qui permit à une jeune horlogère­restauratrice de travailler du­rant trois ans sous la houlette du maître en la matière qu’est Ludwig Oechslin. Et ainsi de se former à ce difficile métier.
Mais le résultat est là. Im­pressionnant. Pas de quoi pour­tant oublier le «Centigraphe», même si la modestie de Fran­çois- Paul Journe l’a empêché de le mettre en valeur comme il convient. Il est vrai aussi qu’il est si extraordinaire qu’il n’a pas vraiment besoin de publicité.
Il s’agit en effet rien de moins, pour la première fois au monde, que d’une montre-bra­celet dotée d’un seul mouve­ment.
Il permet de mesurer des temps d’un centième de se­conde aussi bien que de dix minutes. Et ce, grâce à une aiguille foudroyante effectuant un tour de cadran en une se­conde, une seconde aiguille fai­sant un tour de cadran en 20 secondes et une troisième aiguille tournant en dix minu­tes. En plus évidemment des aiguilles indiquant les heures et les minutes. Cette montre per­met ainsi de mesurer des vites­ses allant jusqu’à 360 000 km/ heure. Ajoutez une réserve de marche de 90 heures (45 heures avec le chronographe en mar­che permanente) et vous aurez une petite idée de l’extraordi­naire exploit technique que constitue le «Centigraphe».
Quand on vous disait qu’il n’a pas vraiment besoin de publi­cité pour se vendre (à 56 000 francs).



Tribune de Genève

JEAN-CLAUDE PITTARD

www.tdg.ch

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
François-Paul Journe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François-Paul Journe
» François Paul Journe
» François Paul Journe
» Polémique : FRANÇOIS-PAUL JOURNE et le SAV
» François-Paul Journe: Patrimoine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: