FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 La vallée de Joux s’expose à Palexpo

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

La vallée de Joux s’expose à Palexpo Empty
MessageSujet: La vallée de Joux s’expose à Palexpo   La vallée de Joux s’expose à Palexpo EmptyLun 23 Avr 2007 - 9:41

Citation :
La vallée de Joux s’expose à Palexpo


22 Avril 2007



Jérôme Lambert, une connivence avec ses horlogers. (SANDRA FRIZZA)


La Vallée de Joux au coeur du SIHH à Palexpo. C’est ce que propose Jé­rôme Lambert avec le stand qu’il a concocté pour Jaeger-Le­Coultre, la marque mythique du Sentier. Deux horlogers et un graveur, concentrés derrière leur établi, vous accueillent ainsi d’un sourire sans pertur­ber leur minutieux travail. Les clients japonais ou chinois sont fascinés d’emblée.
Quant à Jérôme Lambert, il s’enthousiasme dès qu’il a l’oc­casion d’évoquer sa montre «Duomètre». Il est vrai que, avec elle, pour 28 000 euros on peut s’offrir une sorte de quin­tessence de l’art horloger.
«Avec ses deux mouvements régulés par un seul échappe­ment, la Duomètre constitue la plus belle expression de toute la culture dhorlogère de Jaeger­Le Coultre. Bien qu’elle soit très pure, cette montre intègre tous les codes de notre manu­facture et surtout celui de l’in­novation, rappelant l’épisode des premières montres de po­ches transformées en montres­bracelet. Nous avons réussi une montre compliquée – un chro­nographe monopoussoir – ex­trêmement lisible, «intuitive» même pour laquelle nous n’avons pas accepté le moindre compromis, qu’il s’agisse de sa construction ou de sa décoration.»
La foudroyante…
Le calibre 380, qui équipe la «Duomètre» constitue le pre­mier mécanisme de chronogra­phe sans embrayage, d’une pré­cision de mesure allant jusqu’au 1/6e de seconde (avec seconde foudroyante). Il comprend en fait deux mécanismes horlogers distincts, synchronisés par un seul organe réglant. Chacun de ces mécanismes possède sa pro­pre source d’énergie et il n’y a aucune interaction entre les deux, à part, évidemment l’organe réglant.
La précision de la montre n’est ainsi pas influencée par l’utilisation du chronographe.
Quant au système d’embrayage, inhérent à tout chronographe, il est remplacé par la fou­droyante, un processus inventé au XIXe siècle, qui effectue une rotation complète en une se­conde et qui, grâce à un mécan­sime complexe, permet égale­ment d’afficher le total des se­condes, des minutes et des heures.
Inséré dans une boîte en or ou en platine, superbe de sim­plicité, derrière un cadran grené, ce mouvement constitue une première mondiale.



Tribune de Genève

JEAN-CLAUDE PITTARD

www.tdg.ch

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
La vallée de Joux s’expose à Palexpo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une chasse au trésor à la vallée de Joux
» La Toussaint au Sentier, Vallée de Joux
» Bourse horlogère - Vallée de Joux
» Liste des manufactures horlogères de la Vallée de Joux
» 4ème Bourse Horlogère à la Vallée de Joux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: