FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Reportage : Au coeur de la manufacture Glashütte Original

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Tytil
Membre très actif



Nombre de messages : 226
Age : 51
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 17/05/2006

Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original Empty
MessageSujet: Reportage : Au coeur de la manufacture Glashütte Original   Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original EmptyVen 11 Sep 2015 - 15:42

Reportage : au coeur de la manufacture Glashütte Original

C’est par un beau samedi ensoleillé que débute notre journée à Glashütte




 photo 67513944_zpsxrfqdx06.jpg


La petite ville de Glashütte  est  enfouie dans la campagne d'Allemagne de l'Est  entre :
-Dresde, Florence saxonne
-et la frontière tchèque

 photo carte_zpsvwjqsjc1.gif


Son tic-tac rythme avec fierté toute la marche de la vallée de Müglitz.

 photo Glashutte_zpslo5jg0qt.gif


Elle existe depuis plus de 500 ans et a connu une histoire très mouvementée  (notamment  fin de l’exploitation des mines , 1ere et 2ieme guerre mondiale). Mais l'histoire de cette cité, autrefois réputée pour ses mines d'argent, ne se dissociera plus  à partir de 1845 de celle de son industrie horlogère.  
Une très longue histoire de tradition horlogère de  près de 170 ans …qui commença sous l’impulsion de Ferdinand Adolph Lange

 photo Ferdinand Adolph Lange_zpsm87xmtyd.jpg


Nota : la ville de Glashütte, bourgade de montagne dans le Sud de la Saxe (à quelques km de la République tchèque), est le seul cas dans l'histoire de l'horlogerie où une ville a été "marketée" au point de devenir une marque. Avec l’ accord des autorités locales, le "sceau" régional est en effet ouvert à toutes les marques implantées sur place.   On imagine difficilement l’inscription "La Chaux-de-Fonds Original" ou de "Le Brassus Authentic" sur le cadran de nos chères marques suisses!



Glashütte : un des berceaux de de l’horlogerie allemande
L'histoire commence donc en 1845, lorsque Ferdinand Adolph Lange ouvre le premier atelier horloger dans la petite ville minière de Glashütte.
Pendant de nombreuses années, cette vallée vivait surtout de l’exploitation de ses mines d'argent. L'éclat de ce métal a trouvé son reflet dans le nom de la ville, « Glashütte », qui signifie « le lieu du métal brillant ».
Lorsque les ressources d'argent diminuèrent, la ville fut frappée d'une grande misère. Lange, qui travaillait alors comme maître horloger à la cour de Saxe, décida de lancer un atelier indépendant de production de montres à Glashütte. A côté de nombreux horlogers, les constructeurs de boîtiers, d’aiguilles et de balanciers s'installèrent à Glashütte.
Ces artisans (dont Julius Assman, Ludwig Strasser, Johannes Durrstein, Adolf Schneider, Strasser und Rohde et Ernst Kasiske) contribueront au même titre que la maison Lange à l'incroyable réputation de Glashütte. Plus encore, ils créeront son avenir, puisque la marque actuelle «Glashütte Original» est un peu leur descendante.

En 1878, Moritz Grossman fonde l'Ecole d'Horlogerie Allemande et transforme définitivement cette région en un bastion de l'horlogerie de haute précision.

 photo Moritz-Grossmann_01_zpsnishqatv.jpg


Au cours des années qui suivent, l'industrie de Glashütte atteint une renommée de plus en plus grande, celle de productrice de montres de première classe destinées à des consommateurs à la recherche de pièces alliant un mécanisme sophistiqué et de haute précision à un design moderne et élégant.
Les maisons horlogères prospèrent et la ville assiste également à l'ouverture d'une myriade de petits ateliers spécialisés dans la fabrication de joyaux pour montres, tels visserie, roues ou encore ressorts et aiguilles.
L'Exposition Universelle de 1900 accueillera des modèles  des différentes marques
Glashütte : une histoire mouvementée
La 2nde guerre mondiale déclarée, l'industrie de Glashütte se maintient grâce à sa reconversion. De montres haut de gamme destinées à quelques élus sa production s'oriente vers la fabrication de montres-bracelets pour aviateurs et de chronomètres de marine.

En 1951, toutes les entreprises d’horlogerie indépendantes fusionnèrent sur ordre des pouvoirs politiques, pour constituer un combinat horloger de grande taille sous la tutelle de l’état : le « VEB Glashütter Uhrenbetriebe », qui alimenta les pays du bloc de l'Est en montres et horloges.

Après la réunification politique et économique de l’Allemagne, le conglomérat se transforma en SARL. En 1994, elle fut privatisée. Et en 2000, Glashütter Uhrenbetriebe  rentre dans le groupe Swatch.

Depuis la chute du mur de Berlin la ville est-allemande renoue avec un passé horloger prestigieux que le régime communiste avait réduit quelque peu ébranlé. Depuis une dizaine d'années, les plus grandes marques comme Glashutte Original, Union ou encore Lange & Söhne refont leur apparition.

Aujourd’hui encore, au même titre qu’au siècle passé, Glashütte demeure la vitrine de l’industrie horlogère allemande.
Pourtant isolée au cœur d’une vallée de l’ouest des Monts Métallifères, à quelques 30 kilomètres des portes de Dresde, la capitale régionale, la petite ville a su conserver le savoir-faire et la renommée des fabricants de montre de poche qui l’ont rendue célèbre grâce à leurs produits considérés comme de véritables hommages à la qualité, l’esthétique et la précision.





 photo 13956090_zps7kbt8qcs.jpg


Nous pénétrons alors dans le bâtiment de G.O qui fait près de 10 000m²

 photo 67575318 1_zpsodl9cety.jpg


La seule façade du bâtiment fait près de 5000 m² dont 1/3 est en verre.

 photo 01-Atrium-Galerie_zps80frm9ym.jpg


 photo DSCN2075_zpsdqxlofah.jpg


 photo DSCN2074_zpsireqw2yg.jpg


L’atrium très lumineux fait plus de 5000 m3 dont 220 m² de verre pour une hauteur de 23 m


 photo DSCN2071_zpsgue41x6l.jpg


 photo DSCN2070_zps27be2nyn.jpg



Une partie des plus beaux modèles de la manufacture sont exposés dans le hall d’accueil

 photo DSCN2076_zpsd1dz4mhg.jpg



Nous visitons au pas de charge en raison de la fin de journée qui approche et des départs en WE (car nous sommes vendredi !)  toute la partie production
Mais les locaux hébergent également :
-le marketing : une douzaine de personnes
- la R&D : du concept au lancement il faut compter 3 ou 4 ans environ. Pour les complications, cela peut aller jusqu’à 6 ans (par exemple Grande cosmopolite)


 photo DSCN2041_zpst6ax7pyy.jpg

 photo DSCN2044_zps61iwgscx.jpg

 photo DSCN2043_zpshqzx3gur.jpg

 photo DSCN2042_zpsc9jhfuyu.jpg




Direction  donc la production : huit écrans de présentation expliquent les différentes étapes





1. Fabrication d’outillage


 photo DSCN2039_zpshmrbdoy8.jpg


La manufacture fabrique la majorité  de ses outillages
C’est notamment le cas pour certaines perceuses spécifiques  et tout ce qui concerne le tournage et le fraisage



 photo DSCN2046_zpscicpimbd.jpg

 photo DSCN2048_zpsvi8r7gmc.jpg


 photo DSCN2049_zpss932daxz.jpg

 photo DSCN2050_zpsgw6zugpd.jpg

 photo DSCN2051_zps1nl6kdkg.jpg



 photo DSCN2054_zps3b1qnilr.jpg





2. Fabrication des composants de la montre  


 photo DSCN2058_zps3lsqek20.jpg



Une des matières premières est le laiton qui résiste à la chaleur et tolère bien la déformation et l’abrasion. Le laiton est notamment utilisé pour la fabrication des platines et des ponts
La seule fabrication d’une platine peut prendre jusqu’à 6 heures pour une seule face!

 photo DSCN2052_zps8el3mc6t.jpg


 photo DSCN2059_zpsbttoivgk.jpg

 photo DSCN2061_zpszdmt4hcd.jpg



Les platines subiront ensuite un sablage  pour éliminer les bavures

 photo DSCN2064_zpshee2yv8j.jpg




On utilise aussi des tiges métalliques qui sont montées sur des tours automatiques à tête mobile

 photo barres_zpslbbyjhxf.gif



Arbres, pignons, engrenages et barillets sont notamment usinés à partir de ces tiges ! Idem pour la cage du tourbillon
Sauf que l’on parle ici de dimension de 0.4 voire 0.3 mm
Grace à la technologie des machines-outils à commande numérique (CNC), on est passé d’un temps de fabrication de 12 heures à 4 heures
Durant le process, l’huile est utilisée pour refroidir et ôter les bavures

 photo DSCN2060_zpsskkb9mw8.jpg

 photo turning department_zpsvndci9md.gif




3. Contrôle des cotes


 photo DSCN2065_zpsrhvtxknp.jpg


Suivant la pièce et sa complexité, l’examen  peut prendre jusqu’à 4 heures !
Ainsi une platine,  c’est entre 20 et 30 mesures en général …


Par exemple, pour une platine : dimensions, rayon et profondeur de fraisage du trou doivent notamment être vérifiés

On vérifie aussi le contour des pièces
 photo DSCN2067_zpszaz3ozem.jpg



Ici on vérifie le trou du forage et profondeur de fraisage

 photo check_zpsmxuupjlz.gif


Là on vérifie les cotes et les profondeurs de perçage & fraisage
-soit avec un projecteur


 photo projector_zpsanst0v8c.gif



-soit avec un appareil de mesure optique (vidéo mesure) qui permet de vérifier plus rapidement


 photo video mesure_zps8wdn854y.gif




4. Découpe




Ancre, col de cygne, cage du tourbillon nécessitent  une précision au 1/1000 de mm
Ils sont notamment fabriqués par électro érosion ce qui permet une très grande précision
La matière première est généralement  des bandes d’acier inoxydable, du laiton horloger ou du Berylco (beryllium copper)

Electro érosion :  principe
Fil en alliage de tungstène qui fait entre  0,05  et 0,1mm d’épaisseur. Pour rappel, un cheveu c’est 0.07 mm
On fait passer du courant  dans ce fil sous 220V et cela permet une découpe avec une tolérance de 5/1000 mm soit 5 µm
Tout cela se passe dans de l’eau dé-ionisée

Exemple fabrication du col de cygne par électro érosion  avec un arc à 10 000°C
120 pièces sont fabriquées en 8 heures


 photo DSCN2057_zpsef4n15pr.jpg




5. Dentelage et polissage


 photo DSCN1990_zpsnuqnttki.jpg



Roues, barillets sont par définition dentelées


 photo DSCN1991_zpskiy9qqks.jpg
 photo DSCN1986_zpshszjroww.jpg

6. Durcissement




Cette opération se fait via un four avec gaz inerte qui monte jusqu’à 900°C
Les composants sont ensuite refroidis dans un bain d’huile
Ensuite les propriétés sont figées à 300°C (tempered)
La dureté est finalement  testée avec la méthode Vickers (on presse un diamant en forme de pyramide)

 photo DSCN1995_zpsk32mzrot.jpg

 photo DSCN1994_zpsk0brx9su.jpg


 photo DSCN1996_zpsudrx61ta.jpg





7. Traitement de surface/protection galvanique



 photo DSCN2010_zps1up7f4vn.jpg


Il s’agit notamment d’un revêtement galvanique de protection

 photo DSCN2014_zpshecxlnag.jpg


Le procédé se fait généralement via une électrolyse avec du nickel, de l’or ou rhodium
On applique parfois plusieurs couches
Les composants reçoivent généralement une première couche avec du nickel. Ils sont ensuite dorés
Certaines pièces reçoivent  à nouveau un traitement de surface mais cette fois avec du rhodium. Ce qui donne au rotor la couleur argent
Certaines parties sont recouvertes de vernis pour être protégées. Ensuite on enlèvera le vernis pour retrouver l’aspect or

 photo coating_zpsyc0m0ijq.gif

8. Polissage et biseautage à 45°


 photo DSCN2018_zpsieswhc0k.jpg


Chez G.O, cet atelier compte environ 20 personnes !

Biseautage à la main
Les ponts sont biseautés à  45°


 photo biseautage_zpsxuvkidrn.gif



Et le polissage également manuel

 photo polisage_zpsu2w3u1rt.gif

 photo polissage manuel_zpsepvxffai.gif



La précision à 1/1000 de mm pour certaines pièces nécessite des CNC (machines à commande numérique) et un contrôle
Nous avons le droit à un petit atelier pratique avec un col de cygne…
On applique une pâte à polir sur une barre en étain et on frotte ensuite la pièce

 photo DSCN2022_zpsev0wjsrq.jpg

 photo DSCN2024_zpspxyrli5h.jpg


Il faut compter entre 30 minutes et 1heure pour polir parfaitement un col de cygne à la main !
Il y a des considérations esthétiques puisque certaines pièces se voient à travers le fond saphir de la montre

 photo col de cygne_zps0xmc30uz.gif


Mais le polissage permet également de protéger la pièce contre l’humidité dans l’air et l’oxydation




9. Vis bleuies


 photo DSCN2027_zpsfuakfsdd.jpg




Les vis sont polies mais également bleuies. L’opération se fait à 290°C via un choc thermique

 photo DSCN2025_zpsg0rzjlas.jpg

Il faut que la vis ait  exactement la même couleur que ses proches voisines !


Idem, nous allons devoir bleuir quelques vis…et tout se joue en quelques secondes

 photo DSCN2032_zpsavydslgo.jpg


La vis va passer successivement par ses différentes couleurs : jaune, brun, rouge, violet puis bleu
Il est alors temps de la retirer immédiatement!





10. Décoration


Décoration en bandes, gravage ou ponçage solaire sont également effectués en interne

 photo DSCN1982_zpsxi6dt6so.jpg



Gravage à la main

 photo gravage_zpsyrfesrvs.gif

 photo DSCN1979_zpscizjxs52.jpg

 photo bandes_zpsurixz91l.gif





11. Perlage


Cela se fait via une machine mais cela reste une opération manuelle. L’artisan est le seul juge de la profondeur et de l’écartement


 photo DSCN1976_zpswh4w1tvv.jpg


 photo pearls_zpsg2i9vkd7.gif

 photo perlage_zpsrcc0sdom.gif




12. Pré-assemblage


 photo DSCN1998_zpsb7nev7gq.jpg



Avant toute opération, toutes les pièces sont ébavurées avec un couteau pour enlever les irrégularités


 photo ebavurage_zpsfretj2kp.gif

 photo trimming_zpser2ii9li.gif


 photo DSCN2001_zpsndzyb4pw.jpg



Pose de rubis dans des chatons en or vissés

 photo DSCN2006_zps2rsqo79o.jpg

 photo DSCN2002_zpslf4jpb1j.jpg

 photo DSCN2004_zps0i0qn8cz.jpg



Chatons en or vissés, rubis


 photo chaton rubis_zpsgqqjilsd.gif



Balancier à vis

 photo screw balance_zps976aprvk.gif






13. Assemblage complet /emboitage complet



 photo assemblage_zpsdwrz4hwx.gif


Ce service comprend 50 personnes
A noter que les cadrans ne sont pas faits à Glashutte. Ils viennent d’un autre site à Pforzheim
Historiquement, c’était un partenaire (du temps de GUB/période soviétique) mais il a été intégré au sein de la manufacture

 photo DSCN2038_zpsyuhmathq.jpg



Il est vendredi 16h et nous sommes en période de vacances d’été : il n’y a pratiquement plus personnes


Un mouvement « simple/basic » : c’est environ 200 composants ce qui requiert  10 à 12  heures pour le monter complètement
Pour un quantième perpétuel, on est plutôt sur 300 pièces  donc il faut compter entre 43- 46 heures
Chaque boitier sera ensuite testé pendant 10 jours

 photo DSCN2034_zps5tmvdz5k.jpg



 photo manual assemblies_zpsdjtkv06n.gif



 photo assemblies_zpsz4yutu7o.gif


 photo panograph_zpszhlvxogy.gif




14. Contrôle qualité

Ultime étape dans le processus de fabrication : le contrôle qualité avant expédition
La montre est testée dans 5 positions, à 3 températures différentes  (8, 23 et 38°C)
On teste également la réserve de marche
Au total, il faut compter environ  2 semaines de test




On termine la journée par une séance d’essayage !


Direction Dresde

 photo IMG_20150814_184336_zpsjczvs4ql.jpg


 photo IMG_20150815_104447_zpsfpyas39l.jpg


 photo IMG_20150814_185136_zpsr4eglsj6.jpg



La boutique se situe au passage QF à Dresde.  Elle a été inaugurée le 24 Octobre 2012

 photo p1060472q_zps5hpleiw6.jpg


Elle donne sur un petit centre commercial

 photo centre commercial_zps9yepcl3y.png



C’est le show-room de la marque qui vient en complément de la manufacture (où il est impossible d’acheter une montre ou des accessoires )

 photo interieur_zps81ixs1o9.png

 photo t-4-lounge_zpsd8vohs9v.jpg


Aujourd’hui, Glashütte Original c’est :
-quelques   montres cultes dont notamment  la gamme Senator
Une collection qui se décline avec  4 lignes /piliers. Soit au total  18 modèles, 44 références
Dans les collections, j’ai notamment en tête : Senator, Panoreserve/panolunar, Panograph, Pavonina, 20th Century Vintage,  Grande Cosmopolite Tourbillon, etc …


Mon modèle phare pour cette année 2015 est la Senator Cosmopolite

 photo senator_zps96mwz3hq.png


-Nouveau calibre 89-02 à 4Hz (28800 alternances/heure) avec 400 composants

 photo SC mvt_zpssefwoxda.png




-Choix entre 38 fuseaux horaires  (merci à la Corée du Nord et à son nouveau fuseau décalé de 30 minutes !) avec code IATA dont :
*24 fuseaux qui sont en décalage de 1h / GMT (Greenwich mean time) donc inscription en noir
-=*10 fuseaux qui sont en décalage de 1/2h par rapport au GMT donc inscription en bleu

-Indicateur nuit/jour à 9h
-Grande date à 4h
- Mouvement automatique
-Reserve de marche de 72h

 photo zoom senator_zps1hivisrx.png

 photo senator cosmopolite_zpsjoyar8zu.png



Pour terminer, un grand merci à :

-René.M pour l’organisation de cette journée et l’extraordinaire accueil
-Michael.H pour ses explications
-Philippe.S  mon fidèle "lieutenant"
-Christina.H pour nos longues conversations marketing
-Gunnar.M
Revenir en haut Aller en bas
MHELKIOT
Puits de connaissances
MHELKIOT


Nombre de messages : 4274
Date d'inscription : 22/01/2011

Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original Empty
MessageSujet: Re: Reportage : Au coeur de la manufacture Glashütte Original   Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original EmptyVen 11 Sep 2015 - 22:44

splendide !!!
Revenir en haut Aller en bas
nurunet
Membre très actif
nurunet


Nombre de messages : 153
Localisation : Hambourg, Allemagne
Date d'inscription : 16/01/2012

Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original Empty
MessageSujet: Re: Reportage : Au coeur de la manufacture Glashütte Original   Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original EmptyJeu 18 Fév 2016 - 15:03

Wow, merci de cette reportage classe! C'est très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
BRxavier
Membre référent
BRxavier


Nombre de messages : 5635
Age : 48
Date d'inscription : 21/01/2010

Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original Empty
MessageSujet: Re: Reportage : Au coeur de la manufacture Glashütte Original   Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original EmptyDim 13 Mar 2016 - 23:20

Très bien fait ce reportage, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Asfrag
Animateur Chevronné
Asfrag


Nombre de messages : 1432
Date d'inscription : 30/05/2014

Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original Empty
MessageSujet: Re: Reportage : Au coeur de la manufacture Glashütte Original   Reportage  : Au coeur de la manufacture Glashütte Original EmptyLun 14 Mar 2016 - 6:07

Magnifique reportage chez une manufacture que j'ai découvert il y'a 3 semaines à Berlin lors d'une visite chez wempe !!

J'ai pu essayer les versions de la cosmopolite, sublime, innovante, impressionnante.. La disponibilité et la passion de la représentante de la marque étaient un véritable pousse au crime.. Mais à 38000€ le morceau, il faut y penser à 2 fois avant de craquer !!

Merci beaucoup pour le partage !
Revenir en haut Aller en bas
 
Reportage : Au coeur de la manufacture Glashütte Original
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reportage (2ieme partie) : Au coeur de la manufacture Glashütte Original
» Baselworld 2018 : reportage nouveautés Glashutte Original
» [Revue photo] Visite de la Manufacture Glashütte Original
» Baselworld 2017 : reportage nouveautés Glashutte Original
» Reportage : lancement nouveautés Glashütte Original à Paris (images)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: LES RUBRIQUES DE FORUMAMONTRES :: Revues, Vidéos, Photographies, Fiches pratiques...-
Sauter vers: