FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère Empty
MessageSujet: Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère   Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère EmptyMer 16 Sep 2015, 14:57

Citation :
Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère

Coup de frein sur les exportations vers l’Asie, franc fort, montres connectées… Les maux s’abattent sur la tête des cadres horlogers suisses, à en croire une étude publiée mardi par le cabinet Deloitte

L’heure n’est plus à la fête. Sur les 51 cadres supérieurs suisses du secteur horloger sondés entre mai et juillet 2015 par Deloitte, ils sont plus nombreux (41%) à se dire pessimistes quant à l’avenir de leur industrie que l’inverse (14%). Depuis que le cabinet de conseil a pour la première fois mené ce coup de sonde, en 2012, jamais le moral n’avait été aussi bas. L’affaiblissement de la demande extérieure, l’appréciation du franc suisse et l’intensification de la concurrence des montres connectées sont les trois éléments pesant essentiellement sur l’humeur de l’industrie, selon cette étude publiée mardi.

Pour Jules Boudrand, coauteur du document, la surprise est relative. «Nous nous attendions à un pessimisme, certes, mais dans une moindre mesure», concède-t-il. Première source d’inquiétude: les exportations vers l’Asie. Cela se traduit par une chute des intentions d’ouvrir des boutiques dans cette région du monde (de 85% en 2014 à 53% cette année). «L’arrivée de la loi anti-corruption, les manifestations à Hongkong, le ralentissement économique en Chine… Plusieurs éléments expliquent la chute observée ces derniers mois», note Jules Boudrand.

Vers l’Amérique du Nord

Pour le seul mois de juillet, la Fédération horlogère notait un recul des exportations vers l’Asie de 21,4%. Et cela devrait se poursuivre. «Même si la base comparative reste élevée vu la croissance de ces dernières années, je pense que l’on n’a pas encore atteint le plancher. Les exportations vers Hongkong devraient encore baisser avant de se stabiliser. Dans tous les cas, cette destination restera la plus grosse place du marché asiatique», pronostique Jules Boudrand.

En revanche, les yeux sont toujours plus nombreux à se tourner vers l’Amérique du Nord. Ils sont 91% à estimer que cette région offrira des perspectives de croissance cette année (contre 75% l’an dernier). «Aux Etats-Unis, Omega a ouvert plusieurs boutiques ces dernières années. Jaeger-Lecoultre également: six en l’espace de six mois… Certaines marques peuvent encore y créer un réseau de boutique en propre pour se rapprocher des consommateurs», estime encore le coauteur de l’étude. La reprise rapide après la récession ainsi que l’augmentation des dépenses des consommateurs sont autant de signes de bon augure, selon Deloitte.

Réduction des coûts face au franc fort

Pour répondre à l’abolition du taux plancher décidé en janvier dernier, les marques horlogères appliquent différentes stratégies. Montblanc, Audemars-Piguet ou Jaeger-Lecoultre ont par exemple augmenté leurs prix en zone euro de 5 à 7%, à l’image de 41% des cadres sondés. En outre, plus de la moitié (51%) affirment réfléchir à des réductions de coûts.

En réponse au franc fort, on a justement assisté à des fermetures d’usines, comme celle de Bulgari à La Chaux-de-Fonds en mai dernier. Pour autant, Jules Boudrand ne s’inquiète pas et ne parle pas de désindustrialisation: «Différentes marques ont eu recours au chômage partiel ou à des licenciements en raison de la conjoncture. Mais les investissements sont encore là.»

Menace de la montre connectée

Enfin, alors que les cadres pensant que la montre connectée pouvait représenter une «menace importante» n’étaient que 11% l’an dernier, la proportion a plus que doublé en 2015 (25%). «Encore récemment en lançant son partenariat avec Hermès, Apple change vraiment la donne. On sent que le marché évolue pour intéresser une clientèle moins technophile qu’à l’origine», reprend le spécialiste.

Pour autant, les Suisses semblent peu enclins à faire le saut de la montre connectée. L’étude – qui a également recueilli les opinions de 3000 consommateurs dans le monde – note que si 61% des Chinois sont susceptibles d’acheter une smartwatch dans l’année à venir, ils ne sont que 17% en Suisse. «Nous pensons que c’est parce que les Suisses sont relativement conservateurs et qu’ils tiennent davantage à l’horlogerie traditionnelle», conclut Jules Boudrand.

Source Le Temps

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ÔPieRÔ
Membre Hyper actif
ÔPieRÔ


Nombre de messages : 744
Age : 34
Localisation : Paris / Toulouse
Date d'inscription : 25/07/2014

Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère Empty
MessageSujet: Re: Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère   Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère EmptyMer 16 Sep 2015, 16:22

Bah le vent du pessimisme souffle aujourd'hui, et demain on verra tous les CEO à fanfaronner et nous expliquer que leur marque va mieux que jamais, grâce à sa capacité à conjuguer à la perfection une histoire que nul ne peut espérer égaler et une modernité d'avant garde lui permettant de créer des garde-temps d'exceptions dont les prouesses technologiques sont vouées à défier le temps et à faire vibrer le cœur des hommes pour les 150 prochaines années.

Finalement rien de nouveau dans ce petit monde un petit trop consanguin ...
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère Empty
MessageSujet: Re: Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère   Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère EmptyMer 16 Sep 2015, 21:34

Tu as 100% raison .

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu: Un vent de pessimisme souffle sur l’industrie horlogère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Un vent d’euphorie souffle sur l’horlogerie
» Actu : Les pare-crise de l’industrie horlogère
» Actu: La reprise de l'industrie horlogère est-elle un frémissement ou ...
» Actu : Enfin une histoire de l'industrie horlogère suisse!
» Actu: L'industrie horlogère a perdu des employés en 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: