FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: Le gros blues des montres de luxe

Aller en bas 
+13
Toniodell
blastula
Ludo888
jacno1977
Manivel
Milannimes
lones
DON
oliveka
Saturne
km'rol
francoisb
ZEN
17 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyLun 10 Oct 2016 - 18:52

Citation :
Richemont a annoncé ce lundi que ses résultats devraient chuter de 45% au prochain semestre de son exercice décalé. Un symptôme de plus de la crise qui chahute l'industrie horlogère suisse.



Gros temps sur la montre de luxe. La nouvelle publication de Richemont suit le mouvement de déclin. La maison-mère des horlogers Cartier et Jaeger-LeCoultre a annoncé ce lundi des prévisions inquiétantes pour les six prochains mois. Ses profits devraient chuter de 45%, alors qu'entre avril et août, ses ventes reculaient déjà de 13%.

Et si ça va mal pour Richemont, la situation de ses concurrents est encore moins enviable. Le groupe de luxe limite la casse grâce à ses marques de joaillerie. Mais si on regarde le seul chiffre d'affaires de Cartier dans les montres, la chute dépasse les 30% selon UBS. Autant dire que chez ceux qui ne font que de la montre -les Patek Philippe, Tissot (Swatch Group), TAG Heuer (LVMH), Piaget ou Rolex- ça va saigner, prédit Philippe Jourdan, spécialiste du luxe chez Promise Consulting.

Les montres en or, stigmate de la corruption

Après des années de croissance joyeuse, 2015 a marqué le début de la morosité qui plombe toute l'industrie horlogère haut-de-gamme. La faute, en premier lieu, à la lutte contre la corruption en Chine. Depuis 2013, Pékin multiplie les mesures contre "l'habitude de se créer un réseau de relations et d'interdépendances autour de services rendus et de cadeaux remis" souligne Philippe Jourdan. Une politique qui nuit particulièrement aux montres de 20.000 à 100.000 euros, parce qu'affichées au poignet, elles sont plus visibles qu'une bouteille de coûteux cognac ou un joli portefeuille. Et donc plus stigmatisantes. "Les photos des montres en or et platine des leaders politiques et autres personnalités influentes se partagent des millions de fois sur les réseaux sociaux", explique le consultant en luxe.

Du coup, les riches Chinois et les industriels, qui achètent d'ordinaire ces produits à l'étranger pour ne pas risquer de se faire avoir par les brillants contrefacteurs sur leur territoire, freinent drastiquement leurs achats. Et ça se voit dans les comptes: les exportations de montres-bracelets ont dégringolé de 54% au deuxième trimestre 2016, selon une étude Deloitte. Avec moins de 600 millions de francs suisses de ventes totales (contre 1,3 milliard en début de période), elles atteignent leur plus bas niveau depuis 2011.

"Le nouveau riche n'a pas de culture horlogère"

Et puis plus globalement, les acheteurs traditionnels de montres de luxe réorientent leurs achats, explique le spécialiste du marché. Par exemple, les montres à complications, que les collectionneurs achetaient en série, attirent peu "le nouveau riche qui n'a pas de culture horlogère", souligne Philippe Jourdan. Ce dernier en achète une seule. Et comme ces marques le vantent dans leurs pubs, le mécanisme est si élaboré que les montres ne tombent jamais en panne. Donc son propriétaire n'a plus jamais besoin de la remplacer. Quant à l'entrée de gamme de la montre de luxe, pointe l'expert "une partie du marché est menacée par les montres connectées".

Face à ce constat, le remède des horlogers pour sauver leurs ventes pourrait aggraver le mal. Parce que pour inciter des distributeurs de luxe, de plus en plus frileux, à continuer de leur acheter des stocks, les fabricants promettent de reprendre les invendus. Or ces rachats pèsent sur leur trésorerie. Et surtout, ces invendus, les marques les confient ensuite à des revendeurs qui les mettent sur le marché sur des sites spécialisés, à prix cassés. À l'arrivée, souligne Philippe Jourdan, "des ventes moins rentables et des pratiques qui nuisent pour longtemps à l'image d'exclusivité et de prestige de ces marques".



http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/le-gros-blues-des-montres-de-luxe-1046336.html


_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8293
Age : 47
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyLun 10 Oct 2016 - 20:13

Bonne analyse mais incomplète sur les causes.

Pour moi, je (comme ça on sait que c'est mon avis) considère que le fait d'avoir rendu inaccessible les boitiers en or pour les européens, qui faisaient partie des clients "principaux", en est une autre cause.

Pour beaucoup, les bijoux en or représentent une sorte de consécration, de passage d'un stade, contrairement à un objet en acier. Il y a 10-15 ans, en faisant une petite rallonge, c'était possible avec une montre, maintenant, ça double le prix de la montre.

Même sur ce forum de passionnés, prêts à faire des concessions sur d'autres loisirs pour une montre, il n'y a quasiment plus de présentation de montre en or. Sur les marques ne faisant que des boitiers or, il n'y a quasiment pas de post "j'ai acheté ou on m'a offert".

Pire, pour essayer de regagner leur ancienne clientèle, certaines marques ressortent des modèles en version acier, GP et sa 1966, Chopard et sa XPS, etc (mais bien trop tard par rapport à des marques comme JLC qui ont des modèles acier/or/platine depuis déjà quelques années), mais ça doit marcher moyen : comme dit plus haut, ça ne fait pas rêver.

D'autant que comme le dit l'article, le nouveau riche se fout du mouvement, de la technicité. Il veut du symbole... Comme nous avant ! Là où ils ont raison aussi, c'est que les manufactures ont coupé la branche... et ça va pas se refaire facilement...
Revenir en haut Aller en bas
km'rol
Membre éminent.
km'rol


Nombre de messages : 23531
Localisation : Socialie , pays enchanté de la spoliation légale
Date d'inscription : 10/07/2007

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyLun 10 Oct 2016 - 20:21

une montre full gold c'est x 3 pas fois 2 Wink
le dernier paragraphe démontre l'incurie du rédacteur de l'article concernant PP et Rolex les deux majors , on a l'habitude Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Saturne
Pilier du forum
Saturne


Nombre de messages : 1626
Age : 35
Localisation : Dans les Cévennes
Date d'inscription : 01/02/2008

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyLun 10 Oct 2016 - 20:26

Citation :

le mécanisme est si élaboré que les montres ne tombent jamais en panne.

C'est donc pour ça que ça ne se vend plus ! Incompréhensible  Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
oliveka
Modérateur
oliveka


Nombre de messages : 3296
Age : 53
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/03/2008

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyLun 10 Oct 2016 - 20:27

Richemont a écrit:
La faute, en premier lieu, à la lutte contre la corruption en Chine.

cette lutte va devenir le "marronnier" pour expliquer la baisse des ventes!

à croire que la lutte contre la corruption en Chine explique ( aussi ) la baisse des ventes en Europe, aux Etats Unis, en Russie, etc .... à croire que toutes les montres offertes en Chine étaient achetées dans le reste du monde.

J'imagine bien qu'il peut y avoir interaction .... mais bon ... la ficelle est de plus en plus grosse ....

pour moi, le manque d'imagination et de renouvellement des gammes ( parlons de l'absence de prises de risques ! ) est aussi une des causes de ce marasme ( pour ne pas dire baisse )

_________________
Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2819
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyLun 10 Oct 2016 - 21:15

oliveka a écrit:
à croire que la lutte contre la corruption en Chine explique ( aussi ) la baisse des ventes en Europe, aux Etats Unis, en Russie, etc .... à croire que toutes les montres offertes en Chine étaient achetées dans le reste du monde.

Chinois Oui, comme toujours, la défaite est orpheline. C'est la faute aux facteurs exogènes, à la politique anti-corruption, au franc (suisse) fort, à la conjonction de Jupiter et de Saturne...

Certains managers devraient commencer à regarder dans les facteurs endogènes : une crise structurelle appelle des réformes structurelles. Cette période de crise est propice à un travail (très tardif) d'introspection pour corriger les dérives du secteur horloger.

BFM TV a écrit:
Les montres en or, stigmate de la corruption

francoisb a écrit:
Sur les marques ne faisant que des boitiers or, il n'y a quasiment pas de post "j'ai acheté ou on m'a offert".

Pire, pour essayer de regagner leur ancienne clientèle, certaines marques ressortent des modèles en version acier

Effectivement, les marques recherchent un appel d'air/point d'appui pour regonfler leur trésorerie qui brûle rapidement à force de rachats d'invendus en plus de la chute du CA/bénéfices. Mais on ne construit pas une stratégie en ressortant dans l'urgence les mêmes modèles à nouveau en acier.

Cela dit en passant, je pense que le retour de modèles qui n'existaient plus dans ce métal est tout de même une bonne chose. Un palliatif de court terme peut-être pour les marques mais une bonne chose en général pour le secteur. Une forme de retour à l'essentiel (un beau design, un bon mouvement, et moins de bling bling). Je ne vais pas critiquer les montres en or (ou en platine), j'en possède 2 (toutes de famille) mais je n'envisage pas un seul instant l’acquisition d'un nouveau modèle avec un boitier en métal précieux. Plutôt que multiplier les éditions en or blanc, jaune, rose (comme cela se faisait il n'y a encore pas si longtemps)... il est temps de faire évoluer les modèles actuels pour revenir vers certains designs historiques réinterprétés et aussi vers de nouveaux designs.

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
lones
Pilier du forum
lones


Nombre de messages : 1549
Age : 33
Date d'inscription : 31/01/2014

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyLun 10 Oct 2016 - 22:33

Il y a aura de sacrés affaires d'ici 4-6 mois , une jaeger lecoultre master ultra thin moon or bradée -50% j'achète dessuite Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8293
Age : 47
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 9:44

km'rol a écrit:
une montre full gold c'est x 3 pas fois 2 Wink
le dernier paragraphe démontre l'incurie du rédacteur de l'article concernant PP et Rolex les deux majors , on a l'habitude Rolling Eyes

2 fois si bracelet cuir, 3 fois si bracelet or, comme ça tout le monde est content !

francoisb a écrit:
Sur les marques ne faisant que des boitiers or, il n'y a quasiment pas de post "j'ai acheté ou on m'a offert".

Pire, pour essayer de regagner leur ancienne clientèle, certaines marques ressortent des modèles en version acier
DraperDon a écrit:

Effectivement, les marques recherchent un appel d'air/point d'appui pour regonfler leur trésorerie qui brûle rapidement à force de rachats d'invendus en plus de la chute du CA/bénéfices. Mais on ne construit pas une stratégie en ressortant dans l'urgence les mêmes modèles à nouveau en acier.

Cela dit en passant, je pense que le retour de modèles qui n'existaient plus dans ce métal est tout de même une bonne chose. Un palliatif de court terme peut-être pour les marques mais une bonne chose en général pour le secteur. Une forme de retour à l'essentiel (un beau design, un bon mouvement, et moins de bling bling).
...

En fait, avant, les clients comprenaient que pour avoir une montre bijoux, il fallait ajouter 3000 euros (+/- on va pas chipoter) à celui d'une autre montre en acier. Quand les deux existaient déjà à l'époque, comme chez Omega par exemple, ça le faisait...

Car dans notre inconscient, bijou = métal précieux et/ou pierre précieuse. Offrez une bague en acier à votre compagne/maîtresse (rabbit ), même avec un beau caillou, vous verrez que ça ne fera pas le même effet qu'une bague en or, même avec une pierre plus petite ou moins précieuse. Quand la mienne reçoit un truc en argent, elle demande déjà ce qu'elle a fait de mal...

Des posts existent sur la courbe "prix des montres" et "revenus moyens" donc je ne vais pas la refaire ici, mais le constat est simple : plutôt qu'une montre bijou en or à 15 K€, une personne "qui ne peut tout avoir" consacrera cet argent à améliorer son logement ou upgrader sa voiture.

Et plutôt qu'une montre "ordinaire" pour le non amateur d'horlogerie ou de mécanique, vendue 7000 €, le client qui veut se faire plaisir achètera un home cinema ou se paiera un voyage qui le fera plus rêver qu'un "bout d'acier".

Nous ça ne nous empêche pas d'acheter un bout d'inox à 7 K€, mais l'an dernier, en signant le chèque pour ma Jaeger, j'ai versé une larmichette en pensant à la Blancpain en or blanc et cadran émail essayée 7 ans plus tôt et vendue au même prix...

Et des amateurs comme nous, c'est une minorité d'acheteurs. Imaginez la scène. Un mariage proche. Monsieur offre à madame une bague or + diamant à 5 K€ (c'est déjà un beau brillant). Pour ce prix, madame a du mal à trouver une montre de marque prestigieuse en acier (ou est limitée à l'entrée de gamme)
Revenir en haut Aller en bas
Milannimes
Membre éminent.
Milannimes


Nombre de messages : 13821
Localisation : Nîmes, France
Date d'inscription : 18/03/2012

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 11:32

Incompréhensible

C'est vrai que les acheteurs de montres de luxe étaient assez volatil(e)s...
Genre pigeon, mais les temps ont changés ! Twisted Evil Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15014
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 11:33

Richemont est particulièrement touché. Il m'en est encore revenu sur Piaget et Cartier effectivement.
Grosse prise de bouillon pour les deux. Les travaux de génie civil ont été arrêté chez Piaget.

Rolex par contre a trop de stock et a donc ralenti la production mais vend encore pas trop mal, et il ne faut pas oublier que pour la fondation ce n'est que de l'argent de poche. clown

Une fois de plus Richemont se contente de constater les états de faits et son impuissance plutôt que de réagir... Rolling Eyes

Vu le cynisme du groupe je pense qu'ils vont tenter de faire passer une loi pour rendre obligatoire l'achat d'une montre de luxe d'une valeur minimum de 10000chf le jour de la majorité de chaque citoyen suisse, avec effet rétroactif pour écouler les stocks actuels. Ça ne passera pas en votation mais sera acclamé en assemblé générale interne comme la solution évidente et la seule action a mener...
Je ne vois pas de quoi d'autre ils seraient capables... Rolling Eyes

Ils ferait bien de regarder du côté de LVMH et de se mettre a la Biverine...

Par contre le gris se gave d'une force actuellement... ils se font tellement cirer les pompes pour racheter qu'ils faut les regarder avec des lunettes de soudeur. Il parait qu'il doivent aussi en porter pour aller pisser. clown

Encore un savant calcul... le gris sera bientôt saturé, les stocks non écoulés, les trésoreries bouffées, et le montres bradées sur le net tuant les ventes des nouvelles collections d’où fermeture de boutiques avec baisse d'image...

A ce stade, leur seule issue est de se mettre eux même a la vente en ligne, et de solder eux mêmes...
...pour tout compte.
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Passionné absolu
jacno1977


Nombre de messages : 2688
Date d'inscription : 15/03/2016

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 11:47

Les prix des montres sont trop élevés, si le monde de l'automobile avait connu dans le même temps, une pareille inflation tarifaire, il ne se vendrait plus d'autos.
Il me semble que les horlogers ont perdus un peu le sens de la réalité, enivrés par leurs ventes "cadeaux chinois", ils ont cru que le reste de la planète suivrait, manque de bol, ça suit pas, et en Chine, ça coince aussi.
ils leur suffiraient de baisser leurs prix, d'être raisonnable, peut être ça repartirait.
Comme, ils ne le font pas, les possibles acheteurs se détournent de l'achat montre, si ça perdure de trop, le fil va se rompre, culturellement les gens vont oublier la montre de luxe, c'est un objet qui risque de se perdre, de rentrer définitivement dans les objets du passé. Je crains même que la montre de luxe, ça finisse, par passer pour le truc ringard, c'est le risque auquel il s'expose maintenant, c'est bien dommage. Dorénavant, c'est le prestige et l'avenir de la montre qui est en jeu, avec un risque définitif.
Revenir en haut Aller en bas
km'rol
Membre éminent.
km'rol


Nombre de messages : 23531
Localisation : Socialie , pays enchanté de la spoliation légale
Date d'inscription : 10/07/2007

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 12:03

ne pas oublier quand même qu'une automobile peut perdre 100 % de sa valeur d'achat; ce qui n'est pas le cas d'une montre méca Wink
par ailleurs en 2005 tu pouvais acheter une A6 correctement optionnée pour moins de 50 k , ce n'est plus le cas actuellement , l'inflation auto est très importante également
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8293
Age : 47
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 12:09

Manivel,

Cartier est un des exemples typiques de ce que je dis au dessus.

Lors d'une matinée parisienne, nous nous sommes retrouvés à 2 couples à transformer nos conjointes en "cobaye" avant de nous quitter, en leur demandant ce qu'elles pensaient du look et du confort au porté de plusieurs modèles (oui car la mécanique, elles s'en foutaient), sans les orienter vers une marque particulière. Etant en face de la vitrine Cartier, elles ne cherchent pas à aller ailleurs -> la marque leur plait.

Résultat sans appel, déjà, s'il n'y a pas de "jaune", c'est pas la peine d'essayer, surtout s'il n'y a pas de diamant. Mon amie est la moins intransigeante sur ce sujet et accepte d'essayer des modèles acier/or. La clé lui plait "encore" dans cette configuration. Vient le prix... et là, silence, pour le prix (dans les 8K), elle préfère largement un ensemble coordonné bague + boucles d'oreilles.

Du coup, Hendrick lui dit qu'elle va sortir en "tout acier" à l'automne pour la moitié du prix. L'électroencéphalogramme retombe de suite : sans or (jaune ou rose, pour qu'on voit que c'est pas de l'argent...), l'attention s'évanouie ! Dans son esprit, pas de métal précieux = c'est pas un bijou = je vais voir autre chose. Je lui ai demandé plus tard si une montre "acier et diamants", ça pourrait lui plaire, réponse : "je préfèrerai les avoir sur une bague".

Bref, pour 90 % de la clientèle, même masculine, il y a un rapport culturel entre le bijou et le métal utilisé, tout au moins pour les cadeaux/petits plaisirs "commémoratifs" (car la quincaille fantaisie, ça se vend très bien, mais c'est fait pour alterner souvent...)
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8293
Age : 47
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 12:12

km'rol a écrit:
ne pas oublier quand même qu'une automobile peut perdre 100 % de sa valeur d'achat; ce  qui n'est pas le cas d'une montre méca Wink
par ailleurs en 2005 tu pouvais acheter une A6 correctement optionnée pour moins de 50 k , ce n'est plus le cas actuellement , l'inflation auto est très importante également

Certes mais :
- une A4 d'aujourd'hui, proposée au prix de l'A6 en 2005, ne rivalise t-elle pas en confort, en puissance et en aménagements intérieurs ?
- quel est le pourcentage de personnes qui lors d'un achat important pense à sa revente ? La pensée première, c'est le plaisir de posséder, le plaisir d'avoir pu se faire plaisir..
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2819
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 12:24

Tout à fait, le secteur horloger n'est pas le seul à avoir connu une inflation certaine. Cela ne se voit pas dans les chiffres de l'inflation car elle est lissée par d'autres produits (cf. indices des prix à la consommation avec son panier). Il faut remettre en perspective l'inflation dans le secteur horloger mais le secteur a plutôt suivi les prix pratiqués par le secteur du luxe (qui lui-même commence à sérieusement à s'essouffler après tant d'années de croissance à deux chiffres).

Par contre, il est vrai que, selon les marques, à la revente, les pertes sont relativement contenues (voir nulles) et surtout par rapport à une automobile.

Beaucoup de marques horlogères attendent une hypothétique reprise pour que cela reparte comme avant... mais si la demande change structurellement comme certains faits semblent l'indiquer, il risque d'y avoir de douloureux réajustements tardifs pour le secteur. Tout dépend d'un ensemble de facteurs mais les entreprises qui savent s'adapter rapidement seront les grandes gagnantes à la sortie de cette période tourmentée pour le secteur.

La part des montres en métal précieux risque de durablement baisser. L'Inde n'est pas la Chine, il faudrait un boom économique à deux chiffres dans un pays avec une taille critique mais autant dire que ce n'est pas pour maintenant, un certain nombre de dangers pèsent sur la croissance mondiale. Il y aura toujours un marché mais plus restreint pour ce genre de modèles.

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Ludo888
Permanent passionné
Ludo888


Nombre de messages : 2342
Date d'inscription : 22/10/2015

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 12:59

On arrête pas d'en parler mais moi j'ai juste hâte de voir comment les marques vont réagir..nouveaux modèles, baisse des prix, attente d'une reprise? Chaque marque va devoir définir sa stratégie mais j'espère qu'ils vont essayer de voir à un peu plus long terme Wink
Je suis jeune passionné et je ne me retrouve pas vraiment dans le marché actuel (mon niveau de vie est à peu prêt celui de mon père à son époque et quand je vois ce qu'il pouvait se payer à mon âge ça me donne envie de verser une larme)..beaucoup de montres sont hors de prix et ne correspondent pas à mes critères (hormis seiko, junghans, akrone et nomos)..
Pour moi beaucoup de marques gagneraient à revenir vers plus de simplicité dans la communication et dans l'image, à baisser les prix ou sortir des modèles entre 1000 et 2000 euros et à arrêter de vouloir absolument concurrencer Rolex en terme de prix et de nom!
Par exemple chez Omega toute la gamme vintage me fait rêver..pourquoi ne pas ressortir un 565 ou un 601 un peu modernisé (déjà très performant à l'époque et encore maintenant) et l'incorporer dans un boîtier sympa pas trop gros le tout pour 1500euros environ? Ne me dites pas qu'à ce prix il n'y aurait pas de marge vu la puissance de production d'oméga, ils cibleraient une clientèle jeune qui formerait les clients du futur pour des modèles plus aboutis et plus chers Wink (quand je vois les montres de mes amis je me fais beaucoup de soucis pour l'horlogerie dans 30 ans..ils ne connaissent que les marques de supermarchés et Rolex)
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15014
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 13:01

Le problème de Richemont c'est d'avoir misé sur des marques traditionnelles qu'ils sera très dur de faire évoluer...
De plus c'est toute leur stratégie qui est a revoir.

Des marques comme Tag et Hublot m'ont surpris et même rendu septique quand a leurs stratégies. Montre connectée, quartz multi fonction avec appel d'urgence, bracelets en jeans troués, etc...
Mais leur force est d'être des marques plus modernes qui ont toujours revendiqué une regard tourné vers l'ouverture, la technologie, et l'avenir.
Ces marques peuvent donc presque tout ce permettre alors que pour des marques historique c'est plus compliqué, ce serait une véritable rupture difficile a négocier.
Tag et Hublot évoluent, Zenith régresse... c'est éloquant et la Biverine n'y fait rien pour Zenith.
Et que faire d'ailleurs? C'est bien toute la problématique...

Même Rolex pourrait en souffrir a terme.
Il y a eu le bodybuildage et la céramique qui ont fait sauter la marque dans le troisième millénaire, désormais une nouvelle certification et une extension de la garantie, mais l'étape suivante semble beaucoup plus difficile a négocier, et pire, la marque a fait des retours en arrière pour la première fois de son histoire. Le design de demain est bloqué dans le tuyaux...
Si elle continue dans cette direction son hégémonie pourrait bien être remise en cause...

L'avenir est clairement a une nouvelle forme de communication et a des marques évolutives, ce qui n'est pas le cas de la plupart...
Revenir en haut Aller en bas
blastula
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 03/01/2016

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 13:18

Le 16 septembre c'était la crise, et le moment de se positionner sur la panique des gens.
Quelques semaines de patience et une bonne opération sur les actions SWATCH GROUP POR. et CIE FIN.RICHEMONT NOM. puisque tout ce petit monde a repris des couleurs et encore ce matin grâce à LVMH qui a tiré le secteur vers le haut pour les moutons, il est temps de prendre ses bénéfices.

Merci FAM. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Toniodell
Membre Actif
Toniodell


Nombre de messages : 106
Age : 39
Localisation : LH
Date d'inscription : 29/01/2010

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 13:21

Je ne pense pas que Rolex en souffrira autant que les autres, ils sont dans la continuité et maitrisent parfaitement leur image, il subiront surement une baisse des ventes, comme tout le monde mais la marque reste une valeur refuge.

Le virage de la montre connectée n'est pas forcément nécessaire, personnellement une montre connectée est pour moi un gadget, à utiliser comme on utilise son téléphone portable, la montre mécanique est un bijou, le premier n'est pas forcément le concurrent du second, en tout cas pour Rolex.

Au final c'est l'image de la marque qui traversera la crise, rachat de stock et réduction de production, en attendant des jours meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15014
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 13:32

J'interprète plus cela en terme de perception de la marque vis a vis de la clientèle...
Aujourd'hui pour se vendre une marque a besoin de modernité... il faut vendre de la montre moderne qui a de la gueule et non du garde temps intemporel générationnel.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
DON


Nombre de messages : 2819
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 13:43

blastula a écrit:
Le 16 septembre c'était la crise, et le moment de se positionner sur la panique des gens.
Quelques semaines de patience et une bonne opération sur les actions SWATCH GROUP POR. et CIE FIN.RICHEMONT NOM. puisque tout ce petit monde a repris des couleurs et encore ce matin grâce à LVMH qui a tiré le secteur vers le haut pour les moutons, il est temps de prendre ses bénéfices.

Merci FAM. Chinois

On parle de cet article de l'Express de ce matin je crois... LVMH : que des bonnes nouvelles !

L'Express a écrit:
La bonne surprise est venue principalement du pôle mode et maroquinerie (34% du chiffre d'affaires) qui retrouve une belle dynamique (+5%) après avoir stagné sur les six premiers mois de l'année.

L'Express a écrit:
Parmi les autres bonnes nouvelles du troisième trimestre, il faut aussi noter l'accélération dans les parfums (+10%) permise par des gains de parts de marché, notamment pour la marque Christian Dior.

Oui, effectivement, quel est le rapport avec le secteur horloger ? Ah, on ne parle pas sur FAM de Tag / Hublot (et Zenith) géré par Mr. Biver pour le compte du groupe LVMH ? Actu: «Zenith a suivi le trend de l’industrie horlogère»

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
blastula
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 03/01/2016

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 14:04

DraperDon a écrit:
On parle de cet article de l'Express de ce matin je crois... LVMH : que des bonnes nouvelles !

Oui, effectivement, quel est le rapport avec le secteur horloger ? Ah, on ne parle pas sur FAM de Tag / Hublot (et Zenith) géré par Mr. Biver pour le compte du groupe LVMH ?[/url]

On parle de la publication des comptes T3 de LVMH hier soir, si on attend après les journaux on ne risque pas de gagner de l'argent.
A noter que le secteur montre n'est pas au mieux mais il faut lire l'analytique, les journalistes n'ont pas le temps.
L'Express donne un avis positif à 11h du matin... ils bossent avec des heures de retard.

Ce qui est amusant, et pourquoi j'en parlais, c'est le réflexe de montée de Richemont et SWG qui n'ont aucune publication optimiste, plutôt le contraire, mais le secteur a été tiré par LVMH et ça a suivi.
Sinon, qui a dit que FAM n'évoquait pas la question ? Rolling Eyes   c'était sarcastique ?  Incompréhensible
Au contraire, en attirant l'attention sur des données économiques, et en suivant l'actualité, fam permet de se poser des questions financières au-delà des dissertations sur qui fait quoi bien ou mal.
Chinois
Revenir en haut Aller en bas
godspeed
Membre super actif



Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 19/06/2008

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 14:21

Manivel a écrit:
J'interprète plus cela en terme de perception de la marque vis a vis de la clientèle...
Aujourd'hui pour se vendre une marque a besoin de modernité... il faut vendre de la montre moderne qui a de la gueule et non du garde temps intemporel générationnel.

Ca me fait penser qu constructeur automobile Jaguar dont le design est reparti de zero pour permettre une renaissance. Car même les anglais ne voulaient plus de ce style british intemporel...
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent



Nombre de messages : 8293
Age : 47
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 14:26

Tu veux dire que quand Richemont sera passé sous pavillon indien, ça ira mieux Mr. Green ?
Revenir en haut Aller en bas
godspeed
Membre super actif



Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 19/06/2008

Actu: Le gros blues des montres de luxe Empty
MessageSujet: Re: Actu: Le gros blues des montres de luxe   Actu: Le gros blues des montres de luxe EmptyMar 11 Oct 2016 - 14:32

francoisb a écrit:
Tu veux dire que quand Richemont sera passé sous pavillon indien, ça ira mieux Mr. Green  ?


Certes les Indiens ont recapitalisé Jaguar, mais au delà la marque a opéré une véritable renaissance stylistique, et depuis lors, ça se vend.
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: Le gros blues des montres de luxe
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actu : Vol de montres de luxe
» Actu: Montres : le luxe affiché
» Actu: Les montres de luxe ciblées
» Actu: Les montres de luxe pour juniors
» Actu : Hongkong, l'Eldorado des montres de luxe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: