FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Grand Prix d'Horlogerie de Genève

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
gregorypons
Animateur
gregorypons


Nombre de messages : 803
Age : 115
Localisation : Genève-Paris-Neuchâtel et toute la planète horlo
Date d'inscription : 26/03/2007

Grand Prix d'Horlogerie de Genève Empty
MessageSujet: Grand Prix d'Horlogerie de Genève   Grand Prix d'Horlogerie de Genève EmptySam 4 Aoû 2007 - 6:17

.

Pour compléter sans l'alourdir un post voisin sur le Grand Prix d'Horlogerie de Genève, voici un article que j'ai écrit dans Business Montres, en tant que membre du jury, pour rappeler aux marques quelques principes élémentaires...

Le post "A mon avis" (j'ai l'impression que le lien déconne) :
[url=Forum-general-de-discussions-horlogeres-f1/A-votre-avis-t21306.htm]https://forumamontres.forumactif.com/Forum-general-de-discussions-horlogeres-f1/A-votre-avis-t21306.htm[/url]

Comme ça, vous serez en direct dans les coulisses de la profession et vous ne vous ferez plus de fausses idées sur ce Grand Prix.

Citation :
Do it & Don't do it
Sans trahir la confidentialité des délibérations du jury, voici dix petits secrets pour mettre toutes les chances de son côté ce soir-là…

1) S’inscrire dans les délais, avec un dossier bien ficelé : 100 % des gagnants ont envoyé un dossier, même si les jurés ont la possibilité de voter pour un modèle qui n’aurait pas été officiellement présenté… La moindre des choses est tout de même de s’intéresser au GPH pour prétendre à sa récompense : ceux qui se plaignent de n’avoir pas été primés sont-ils certains d’avoir satisfait à cette exigence élémentaire ?

2) Oublier tout complexe : les récompenses du GPH sont ouvertes à toutes les marques, grandes ou petites, rattachées à un groupe ou indépendantes, et de tous les pays (pas de préférence genevoise, ni suisse, ni même européenne). Pas de priorité entre les marques grand public et les marques de niche. Pas de préjugé pour les montres mécaniques au détriment des griffes de mode. Tous les jurés peuvent en témoigner : il n’y a pas d’équilibrage subtil entre les différentes grandes puissances de la planète, ni de renvois d’ascenseur. Seule compte la passion qui anime un jury d’amoureux de la montre, très attaché à son indépendance de décision.

3) Lire attentivement le règlement : on peut le consulter sur www.worldtempus.com. Les conditions d’attribution sont très strictes pour ce qui concerne l’exclusion des concept watches et des prototypes, ainsi que les conditions de livraison effective des produits. Réseau international de référence, les jurés sont assez bien informés de ce qui se vend réellement sur tel ou tel marché. Ce règlement n’exclut pas les séries ultra-limitées : même une montre commercialisée dans les délais prévus à un seul exemplaire sur un seul marché a ses chances…

4) Sélectionner la bonne catégorie : douze prix sont en jeu, mais beaucoup se focalisent sur le seul prix de la montre Dame ou de la montre Homme, alors qu’ils pourraient tenter leur chance en Design, en Joaillerie ou en Sport, si ce n’est en montre compliquée. Ne pas négliger le prix de la montre Electronique : que de montres à quartz présentées au cours des années précédentes en montre Design ou en Sport auraient eu des chances de l’emporter en Electronique ! Au vu de l’inflation des candidatures pour le prix de la Montre Homme, il y avait en 2006 douze fois plus de chances de décrocher un prix en Montre électronique, et neuf fois plus de chances de l’obtenir en Montre extra-plate. Ce qui compte, c’est d’avoir le prix de l’année : peu importe la catégorie, pourvu qu’on ait le trophée et le label.

5) Choisir la bonne montre : à chaque catégorie de récompense, sa montre ! Autant retenir, pour chaque prix, un modèle fort et original plutôt que de proposer la même montre dans toutes les catégories, en se contentant de varier la taille, le sertissage ou la complication. Les jurés savent très bien faire la part des choses et séparer le bon grain de l’ivraie…

6) Penser au nouveau prix du meilleur concepteur/constructeur : récompense accordée à un homme et non à une marque, ce douzième prix – initiative 2007 – est ouvert aux animateurs des manufactures spécialisées et aux grands noms de la complication mécanique, mais aussi aux constructeurs des marques (Business Montres du 30 mai). A ces dernières de constituer les dossiers nécessaires et d’optimiser cette possibilité supplémentaire d’inscription au tableau d’honneur de la profession.

7) Miser sur l’intelligence des jurés : ne les prenez pas pour des crétins et ne leur resservez pas une montre déjà engagée sans succès les années précédentes, après avoir changé la couleur du cadran ou le sertissage de la lunette. Une nouveauté, c’est une nouveauté, ce qui autorise les rééditions d’un modèle légendaire si c’est un nouveau lancement. Aussi spectaculaire soit-il, le rhabillage d’un vieux cheval de retour ne fera jamais illusion : les jurés ont de la mémoire, ils connaissent leur métier et ils suivent l’actualité de très près…

8) Rester courtois : en 2006, un seul des présidents primés en 2006 a pensé à remercier les jurés. Cela ne garantit pas à Jean-Christophe Babin (TAG Heuer) un nouveau podium en 2007, mais c’est une bonne occasion de rappeler que les jurés sont d’autant plus sensibles à cette politesse élémentaire qu’ils sont bénévoles et qu’ils ne pratiquent cet exercice prenant – des centaines de montres à trier, c’est un gros dossier ! – qu’au nom d’une certaine exigence horlogère. S’ils ne décernent pas de prix à tel ou tel, c’est qu’ils ont estimé en leur âme et conscience que d’autres méritaient mieux ce prix. Question d’éthique et non d’influence occulte ! Les discussions entre jurés sont souvent très pointues, et toujours très pertinentes. Les opinions des uns et des autres peuvent influencer un débat collectif qui n’est dominé par personne, et qui ne tolèrerait d’ailleurs aucune suggestion venue de l’extérieur. L’alchimie du résultat final est aussi subtile qu’inattendue : tout est possible avec un jury aussi pluriel…

9) Respecter la dimension festive de ce prix : c’est un des meilleurs événements de relations publiques, puisqu’il propose une visibilité professionnelle maximum, mais qu’il se tient sur un terrain « neutre ». Une tradition s’est établie : cocktail de cohésion pour toute la communauté de la montre après le Grand Prix, dîner de représentation après le cocktail. On manque chaque année de tables pour les marques soucieuses de tenir leur rang, et de chaises pour tous leurs invités : avez-vous pensé à « marquer » votre territoire pour cette soirée exceptionnelle ?

10) Ne pas se décourager : si ça ne marche pas cette année, ça marchera l’année prochaine, ou la suivante ! Douze prix pour quelques centaines de dossiers en compétition : il y a forcément des marques déçues à l’issue de chaque concours ! En revanche, il n’y a pas de marques exclues, ni de marques soutenues. On ne le répètera jamais assez : chacun a ses chances, pourvu qu’il fasse des belles montres !


Nulle part ailleurs…

Le Grand Prix d’Horlogerie de Genève – septième édition cette année – est devenu la référence incontestée pour les récompenses mondiales de ce type. C’est à la fois le plus international – par son jury et par sa couverture géographique – et le plus « sérieux », puisqu’il associe des professionnels reconnus pour leur expertise et le grand public.

C’est aussi le moins entaché de considérations commerciales ou publicitaires, puisqu’il est lié aux autorités la ville de Genève, sans être pour autant une chasse gardée des marques genevoises.
Le GPH de Genève est le seul vrai marqueur de la reconnaissance de la profession : c’est le tableau d’honneur annuel d’une communauté de travail qui aime se retrouver dans la capitale horlogère de la planète. Ajoutons que c’est aussi le prix le plus couru : c’est au Grand Théâtre de Genève qu’il faut être vu ce soir-là, et nulle part ailleurs. On y vient d’ailleurs du monde entier.

L'avis de Business Montres
Sans pousser plus loin mes confidences de membre du jury, je peux personnellement témoigner que les jurés – d’origine géographique très diverses – ne sont motivés que par un dévouement exigeant et généreux à la seule cause des belles montres. C’est l’aréopage international le plus intègre qui soit, puisqu’il marie harmonieusement détaillants, experts et journalistes, tous soucieux d’affirmer des choix personnels, responsables et argumentés.

Comme l’année dernière, ma seule inquiétude est dans l’animation audiovisuelle de la soirée, rarement à la hauteur du prestige de la manifestation et de la qualité des personnes ainsi rassemblées. On commence à se lasser du bricolage et du gentil « amateurisme » des années précédentes. La mise en scène de ce Grand Prix d’Horlogerie doit absolument sortir de son style patronage paroissial pour s’offrir quelques vraies touches d’humour et de glamour. SOS bons professionnels de l’événement ! SOS sponsors malins !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.businessmontres.com
syrreau
Membre très actif
syrreau


Nombre de messages : 279
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/06/2007

Grand Prix d'Horlogerie de Genève Empty
MessageSujet: Re: Grand Prix d'Horlogerie de Genève   Grand Prix d'Horlogerie de Genève EmptySam 4 Aoû 2007 - 18:16

qu'en est-il de l'impact sur les ventes de cette montre gagnante ou le volume de la manufacture primée? Peut-on le comparer a une attribution du prix littéraire goncourt?
_si non,quel interêt la marque en retire-t-elle qu'elle n'a déja?
une remarque:la séparation catégorie montre homme et montre femme me semble ordonner une idée déja admise que seule la montre homme se voyant recevoir le prix restera dans les mémoires.Mais comme tous les hommes ,je suis borgne de ce coté la ,je peux me tromper.
_sinon,c'est un lieu parfait que ce forum pour savoir si le prix de Genève est considéré par les amateurs de montres,quels sont ceux ,par exemple, qui se souviennent de la montre primée,il y deux ans?
Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix d'Horlogerie de Genève
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GRAND PRIX D'HORLOGERIE DE GENEVE
» Cérémonie de remise des prix du 10ème Grand Prix d'Horlogerie de Genève
» Quelle crédibilité pour le prix du public du grand prix de Genève ?
» Grand-Prix de Genève 2013 : Toutes les marques auront un prix ...
» Palmarès Grand Prix de Genève 08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: