FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?

Aller en bas 
+16
bamboub
romuald21
gasteropode
H544
Boc21
PIERROT585
Cedric92
corsaire75
GMT
georges zaslavsky
Manivel
Jicé
l'ébat de coin
Daniel.Lohill
arbigoud
ZEN
20 participants

Etes-vous intéressé par les sujets horlogers historiques ?
Oui
Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Vote_lcap69%Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Vote_rcap
 69% [ 118 ]
Non
Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Vote_lcap26%Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Vote_rcap
 26% [ 44 ]
Sans opinion
Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Vote_lcap5%Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Vote_rcap
 5% [ 8 ]
Total des votes : 170
 
Sondage clos

AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyVen 27 Oct - 12:13

Les sujets historiques roulent-ils sur les voies de l'indifférence ?  Je ne compte plus le nombre d'amateurs de montres qui s'interrogent sur le passé de la marque de leur montre ou sur l'histoire de leur modèle. Je reçois de très nombreux mails sur l'histoire des montres dus autant à internet qu'aux articles publiés sur le sujet et je ne parle même pas du livre Zenith qui 2 ans après sa parution me vaut toujours autant de questions et de mails parfois très touchants à l'image de cet ancien magistrat anglais qui, il y a quelques semaines, m'expliquait que ce livre lui avait fait un immense plaisir.

Dénicher des anecdotes, aller à la pêche aux bonnes histoires, fouine dans des archives, échanger avec des conservateurs de musées, des archivistes de marques, remonter la traçabilité de montres depuis leur vente il y a parfois plus de 100 ans, reconstituer leur histoire pour mieux la raconter serait une voie sans issue selon certains et bien au contraire une manière originale d'aborder le sujet horloger et donc très attendu par d'autres.  

Et vous qu'en pensez-vous ?

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
arbigoud
Permanent passionné
arbigoud


Nombre de messages : 2445
Age : 48
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/01/2015

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyVen 27 Oct - 12:22

ZEN a écrit:
Dénicher des anecdotes [...] serait une voie sans issue [...]

l'auteur cherche-t-il pour lui ou pour les autres, pour son plaisir personnel, pour la transmission ... pour les sous, pour une certaine forme de reconnaissance ?

Aborder le sujet horloger d'un point de vue historique, et avec la méticulosité d'un chercheur zélé ne saurait être considéré comme quelque chose de "mal" ...

Démarche attendue, je ne sais pas, pas pour ma part, mais bienvenue quand les histoires nous sont données à lire, naturellement
Revenir en haut Aller en bas
Daniel.Lohill
Membre super actif
Daniel.Lohill


Nombre de messages : 457
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2012

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyVen 27 Oct - 12:46

ZEN a écrit:

Dénicher des anecdotes, aller à la pêche aux bonnes histoires, fouine dans des archives, échanger avec des conservateurs de musées, des archivistes de marques, remonter la traçabilité de montres depuis leur vente il y a parfois plus de 100 ans, reconstituer leur histoire pour mieux la raconter serait une voie sans issue selon certains et bien au contraire une manière originale d'aborder le sujet horloger et donc très attendu par d'autres.  

Pour moi, tout réside dans ce paragraphe.
Aujourd'hui, il m'est impossible de concevoir l'achat d'une montre sans étudier l'histoire de la marque, du modèle, du mécanisme.
D'ailleurs, plus le temps avance et plus j'aime cette phase de recherche qui s'apparente plus à une chasse aux trésors qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
l'ébat de coin
Passionné absolu
l'ébat de coin


Nombre de messages : 2611
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 02/10/2008

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyVen 27 Oct - 12:48

Tout dépend de la place de la marque dans l'Histoire de l'horlogerie . L'histoire de Festina ne m'intéressera  pas vraiment . Il en va autrement de Rolex , Zénith ... etc ...
Revenir en haut Aller en bas
Jicé
Animateur Chevronné



Nombre de messages : 1309
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 11/02/2009

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyVen 27 Oct - 13:33

Qu'entends tu par "sujet" ?

Un axe de recherche, un travail d'historien ? Dans ce cas, c'est à mon avis un travail mené dans l'ombre et animé par la passion. Le premier intérêt de la démarche est scientifique : il révèle des trajectoires ou rétablit des vérités notamment au travers de petites histoires. Le public est restreint. L'autre intérêt de cette démarche - je fais court - est la récupération mercatique du travail : les marques surlignent au fluo dans les textes, les faits qui les intéressent et une synthèse est rapidement faite cuisinée à la sauce com' ; il en va de même pour le client ou amateur, qui espère dans un article trouver une émotion ou une information de laquelle il synthétise ses phantasmes (ok ok, c'est brossé à gros traits, mais je fais court). La magie opère quand le message de la marque retrouve les espoirs du clients.

Une montre historique ? Type Kon-tiki, explo I, fifty fathom, speed... ? On nous a tellement bassiné avec "soyez un explorateur au guidon de votre scoot avec au poignet notre Mosbilo One"' qu'on en a le tournis. En fait, et c'est mon avis, ces montres, on les connait tous. Elles saturent notre imaginaire horloger et on se dit que pour le prix, on va acheter du gris, ou un autre modèle moins à la lumière, un modèle que la marque n'a pas torturé, qu'elle a laisser tranquille depuis plein d'années. De plus, à part quelques modèles, ces sujets historiques n'ont plus grand chose à voir avec leurs aïeuls, surtout pas le mouvement. Bref, on se fait enfler. Non mais Ok Ok, je fais toujours à gros traits

Quand je feuillète, ou lis un bouquin sur l'horlogerie... je me dis : il y a eu les pionniers (à la lueur de la bougie), la première phase industrielle (celle à la ouille blanche), la deuxième phase industrielle (quand les enfant avait à leur 1re communion une Jaz), puis la révolution quartz. Depuis... on se rachète, on fusionne, on fait de la communication... Seul quelques marques indépendantes et Zenith ou encore Swatch méritent leur place dans ces bouquins.
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel


Nombre de messages : 15007
Localisation : proximité Genève
Date d'inscription : 12/11/2009

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyVen 27 Oct - 13:54

Au delà du contenu, je pense que ton talent de plume est toujours un régal a lire...
...et d'autant plus si le sujet est historique et documenté. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
georges zaslavsky
Puits de connaissances
georges zaslavsky


Nombre de messages : 4619
Age : 43
Date d'inscription : 27/04/2008

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyVen 27 Oct - 14:08

J'ai voté oui car étant un grand passionné d'horlogerie ancienne, il est inconcevable que j'achète une marque ou un modèle sans en connaître l'histoire.Merci encore pour tes excellents articles très détaillés Chinois
Revenir en haut Aller en bas
GMT
Puits de connaissances
GMT


Nombre de messages : 4749
Age : 49
Localisation : Mont-Blanc
Date d'inscription : 28/08/2007

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyVen 27 Oct - 15:12

J'ai répondu un petit "oui" car pour moi la question est plus sur la forme que sur le fond desdits sujets... Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cronovestis.com
corsaire75
Passionné absolu
corsaire75


Nombre de messages : 2869
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/10/2005

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyJeu 2 Nov - 0:03

Bonsoir Zen,

Ce travail d'historien et de recherche me plaît beaucoup (voir mes sujets concernant le chrono Tutima Dod, l'Omega Marine Chronometer, l'Hamilton Otis, et l'IWC Porsche Design Compass).

Je l'assimile à un autre de mes hobby qui est la généalogie, alliée à l'héraldisme.
Revenir en haut Aller en bas
Cedric92
Animateur Chevronné
Cedric92


Nombre de messages : 1415
Age : 47
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/03/2014

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyJeu 2 Nov - 6:05

J'ai hésité et fini par voter "non" car même si j'adore l'Histoire en général et celle de l'horlogerie en particulier, je suis souvent agacé par le côté très romancé voire lourdement émotionnel qui revient un peu trop souvent à mon goût. Sans doute mon côté scientifique. clown
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyJeu 2 Nov - 8:08

Je comprends ce point de vue mais il est quasi impossible d'intéresser le public cible avec un mémoire de doctorat. Les recherches scientifiques sont en général faites de manière correcte mais toute la difficulté est à partir du fruit des recherches faites sur archives, de leur donner une dimension vivante.  Faire un catalogue raisonné ou une liste à la Prévert de montres et/ou calibres est beaucoup plus confortable à écrire que de rechercher un axe de communication à partir du fruit de ses recherches.

Le travail est très ingrat. On passe des heures sur des pistes sans issue mais il peut aussi donner lieu à de belles découvertes. En travaillant avec les services des archives du Sénat américain ou de l'US Navy, on a toutes les chances de tomber sur des perles. C'est chronophage et passionnant, il reste à le traduire en écriture qui va faire partager cet intérêt.

Les marques le font parfois maladroitement quand les scribes auxquels elles font confiance sont en sous-culture chronique mais lorsqu'elles se donnent les moyens cela peut donner une communication dynamique, historique et prospective qui donne aux montres actuelles une autre dimension.

Il ne faut donc pas tout mettre dans le même panier et une chronique historique bien faite doit susciter les envies.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
PIERROT585
Puits de connaissances
PIERROT585


Nombre de messages : 4764
Age : 64
Localisation : cannes
Date d'inscription : 08/07/2008

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 0:52

Oui c est l histoire d une passion
Revenir en haut Aller en bas
Boc21
Animateur



Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 30/09/2010

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 2:16

J'ai voté "oui" mais malheureusement ce vote ne reflète pas ma pensée, il me faudrait voter dix fois, cent fois "oui".
Ce qu'était l'horlogerie...ce qu'elle signifiait...c'est simple plus on remonte dans le passé plus je trouve d'intéret et de sens à l'horlogerie.
Ses débuts putain...les débuts de l'horlogerie...ils ont juste tout rendu possible...là tout ce qu'il y a autour de nous...le monde que nous connaissons...rien que ça...
Une copie du lever et coucher du soleil, rien que ça...les tous débuts de l'horlogerie, représenter le soleil qui se lève et se couche. Un progrès aussi important que lorsque les grecs ont compris la notion de rapport mathématique et dressé des cartes à échelle...leur donnant prise sur le monde.
Là on a eu non la conquête de l'espace, la géographie, mais la conquête du temps, et avec l'évolution des mécanismes de précision on a pu se repérer sur les océans, faire des choses...tant de choses...
Qu'est-ce que le présent de l'horlogerie ?
On en est arrivés aux orgies débiles, aux ambassadeurs attardés, aux éditions limitées pour des raisons toutes plus débiles les unes que les autres, la course au cash en espérant hameçonner un client que l'on va amorcer avec des appats toujours plus cons et insensés possibles, dans les zones où l'on trouve les nouveaux riches les plus cons de la planète.
Un peu ouais que je m'interresse à l'histoire de l'horlogerie : le reste, à savoir son présent, est principalement une putain de plaisanterie qui crache au visage de ce qu'elle a été.
Ce n'est déjà pas si mal...au moins il y a de quoi rire...rire jaune mais rire vraiment.
Merci à Mosbilo au passage.
Et merci à tous les horlogers talentueux qui arrivent encore à faire rêver avec de belles créations en dépit d'un environement de merde.




Revenir en haut Aller en bas
H544
Membre référent
H544


Nombre de messages : 5806
Age : 47
Date d'inscription : 17/10/2013

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 8:02

J'ai répondu oui sans hésitation aucune.

L'Histoire d'une Manufacture, d'une montre, d'une gamme tout autant que les personnages ayant un rapport étroit avec l'horlogerie sont de grand intérêt pour moi.

J'ai bon nombre d'ouvrages sur le sujet dont la fameuse saga Zenith, qui représente le modèle même d'un beau livre dédié à l'histoire d'une Manufacture. (sans les inconvénients de n'être pas traduit en français, d'être vendu à un prix prohibitif, ou de traiter le sujet avec légèreté, écueils rencontrés avec d'autres...)

J'ai d'ailleurs commandé cette semaine le nouveau livre "A Man and His Watch" de Matt Hranek paru cette semaine aux USA. Sujet historique serait peut-être un peu prétentieux pour ce dernier car il relève plus de l'histoire d'hommes et de leur montre.

Ma grande déception fut de ne pas voir le projet de ZEN se concrétiser autour des anecdotes historiques liée à la marque Omega. Cette approche du récit un peu plus romanesque mais sans s'éloigner de la vérité historique m'aurait passionné. (Dans le même esprit que le dernier Ken Follett que je lis en ce moment dans un autre registre historique).

Je ne pense pas être le seul dans ce cas mais il est vrai qu'il faut un catalyseur pour réveiller cet intérêt pour les sujets historiques liés à l'horlogerie auprès d'un plus grand nombre.

A défaut d'un livre sur les anecdotes Oméga, un billet mensuel comme Mosbillo peut le faire sur les travers des directions horlogères?


Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 10:32

Tout espoir n'est pas perdu avec Omega. Un extrait du livre va paraître en 13 langues en plein partenariat avec Omega. La suite pourrait être favorable.

J'ai en réserve des histoires qui peuvent nourrir une série de livres sur diverses marques. J'ai glané des choses incroyables et elles seront publiées.

La difficulté est l'édition car les coûts sont élevés dès qu'on fait appel à de l'illustration et qu'il faut acheter des images. Les éditeurs ne peuvent porter seuls ce type de livres que si on fait appel à des banques d'images et si on reste sur des contenus bas de gamme. Quand on sort de cela, les coûts s'envolent. Il faut donc le soutien financier des marques et la période de crise que nous traversons n'est pas favorable. Wait and see

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
gasteropode
Pilier du forum
gasteropode


Nombre de messages : 1741
Date d'inscription : 29/01/2014

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 10:37

Le crowdfunding peut être une piste à explorer ?

Je pense que ton sujet interroge la nature réelle de ce qu'on nomme sans doute trop rapidement et systématiquement "passion"...
Revenir en haut Aller en bas
romuald21
Animateur Chevronné



Nombre de messages : 1263
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 02/10/2015

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 10:43

J'ai répondu oui.

Oui quand on débute dans la passion horlogère avec l'histoire des grandes marques.

Oui plus tard quand au détour d'un site, d'un forum, on découvre une montre de marque inconnue et qu'avant de se passionner voir d'acheter cette belle inconnue, on veut savoir ce qu'il y a derrière son nom, non pas pour la spéculation mais pour vivre cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
H544
Membre référent
H544


Nombre de messages : 5806
Age : 47
Date d'inscription : 17/10/2013

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 10:45

ZEN a écrit:
Tout espoir n'est pas perdu avec Omega.  Un extrait du livre va paraître en 13 langues en plein partenariat avec Omega. La suite pourrait être favorable.

J'ai en réserve des histoires qui peuvent nourrir une série de livres sur diverses marques. J'ai glané des choses incroyables et elles seront publiées.

La difficulté est l'édition car les coûts sont élevés dès qu'on fait appel à de l'illustration et qu'il faut acheter des images. Les éditeurs ne peuvent porter seuls ce type de livres que si on fait appel à des banques d'images et si on reste sur des contenus bas de gamme. Quand on sort de cela, les coûts s'envolent. Il faut donc le soutien financier des marques et la période de crise que nous traversons n'est pas favorable. Wait and see  

C'est une bonne nouvelle, je craignais que le projet ne soit définitivement enterré.

Naïvement je pensais que la plupart des photos étaient mises à disposition par les marques, les familles héritières, collectionneurs et autres maisons d'enchères...

L'idée de Gasteropode ci dessus est pertinente! J'en serai si un tel projet était proposé par ZEN.
Revenir en haut Aller en bas
bamboub
Puits de connaissances
bamboub


Nombre de messages : 4348
Age : 50
Localisation : Normand depuis la création de la Normandie !
Date d'inscription : 09/10/2011

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 10:58

J'ai répondu "oui".

J'aime l'histoire en général et connaitre l'origine d'une marque, ses modèles emblématiques, ses erreurs... c'est toujours très intéressant. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Necro
Passionné de référence



Nombre de messages : 3498
Date d'inscription : 24/12/2015

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 17:48

Oui de fait.

Une montre mécanique étant anachronique par nature, je vois pas comment éviter l'histoire. Sauf à être un acheteur de cadrans comme en on voit beaucoup quand même.
Revenir en haut Aller en bas
didicargo
Animateur
didicargo


Nombre de messages : 903
Localisation : ouest et sud ouest
Date d'inscription : 05/08/2017

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 18:24

oui, sans hésiter, mais je dois avouer que même si je suis conscient du travail fourni, mettre plusieurs centaines d'euros dans un bouquin qui sont autant de moins à mettre dans mes montres et mes bracelets..

mais s'il s'agit d'Omega, je pense que je serai acheteur. ( sauf s'il s'agit d'un livre qui ne fait que référencer les modèles) l'aspect anecdotes et petites histoires sera nécessaire pour franchir le pas.
Revenir en haut Aller en bas
lones
Pilier du forum
lones


Nombre de messages : 1549
Age : 33
Date d'inscription : 31/01/2014

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 20:01

Moi j' ai bien aimé le sujet historique sur Walter Lange que vous avez fait, son histoire fût très captivante .
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptySam 4 Nov - 20:35

Ces livres sont très compliqués à faire. Il faut apprendre à écrire en fonction des pièces et images que l'on a et aussi illustrer en fonction de ce qu'on écrit.  Le temps de recherche et de collecte des données est énorme et souvent décourageant. J'ai souvenir d'une montre achetée à un Américain très sympa qui expliquait vendre une montre familiale par besoin de liquidités. La montre, une Omega, avait une histoire extraordinaire. Le sujet était très motivant. Je restai donc en contact avec le vendeur pour obtenir des images des membres de sa famille permettant d'illustrer l'histoire. Dans le même temps la recherche transitait par les archives d'un grand musée américain. Le vendeur m'expliqua qu'il était un peu gêné car pour avoir les images, il devait contacter sa mère qui habitait à 700 kilomètres de chez lui.
Les mois passèrent et le vendeur me contacta, il allait voir sa mère et prenait l'avion. Il lui demanderait ce qu'il pouvait avoir. Il ajouta qu'il allait lui annoncer qu'il était malade, atteint d'un cancer et que les médecins abandonnaient les soins. Il allait donc lui faire ses adieux et était content que son histoire reste à travers ce que j'écrivais. Cela me bouleversa. Il m'envoya les photos et deux mois plus tard lorsque je lui ai envoyé la version du texte traduite, l'adresse mail n'était plus valide.
Une recherche rapide me permit d'apprendre qu'il était décédé. Mon éditeur a travaillé avec moi sur les recherches d'images sur cette histoire. J'en ai encore froid dans le dos et surtout je me souviens lui avoir promis qu'il l'aurait à lire... Il n'a eu qu'une première version.

Dans un autre registre, une histoire dramatique m'a fait ressortir des choses terribles et j'ai dû arrêter les recherches car l'un de mes interlocuteurs, enfant à l'époque, était si bouleversé que cela devenait insupportable. J'ai écrit l'histoire complète. Dès que je la relis, elle me désespère pour ceux qui l'ont vécue. Elle ne paraîtra jamais. J'ai mis des mois à faire les recherches mais c'est humainement trop dur pour les personnes qui l'ont vécue.

Parfois c'est bien plus réjouissant, le pur hasard m'a fait retrouver le descendant d'un aviateur célèbre. Mes recherches longues et fastidieuses correspondaient à ses souvenirs. Si je l'avais connu avant d'écrire j'aurais gagné trois mois de recherches intenses.

Personne ne peut imaginer combien faire des choses qui sortent des copiés-collés est chronophage. C'est à la fois grisant et parfois épuisant au vu des résultats obtenus. Une fois le livre écrit et les illustrations acquises, il reste à le mettre en page et à l'éditer.  Il faut trouver les financements. Plus personne ne part sur des livres qui concernent des marques industrielles sans les marques elles-mêmes qui doivent budgéter le projet et en accepter le contenu.  Cela est très long. C'est tout le risque de faire le livre non pas sur commande mais de le faire admettre une fois écrit. Rien n'est jamais définitif.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
dedune
Animateur
dedune


Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 10/03/2008

Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   Empty
MessageSujet: Re: Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?    Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?   EmptyDim 5 Nov - 12:58

Ca dépend. J'aime les 2 extrêmes - les anecdotes ou histoires personnelles que tu écris si bien mais où les montres jouent un simple rôle d'objet (on pourrait écrire la même en parlant d'un stylo etc.); ou alors l'histoire de l'industrie elle même notamment la création d'un cluster horloger en Suisse, l'influence du protestantisme et des guerres de religion sur cette industrie, la formation de Swatch, l'histoire de Seiko, etc. L'histoire de modèles particuliers comme celle de la Kontiki voire même de la speed (aie je vais me faire des ennemis) et l'histoire de marques ne m'intéresse que dans leur rôle par rapport à l'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les sujets "historiques" n'intéressent-ils personne ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujets historiques généraux
» Identification / besoin d'aide !
» Elvis est mort!
» Des approximations historiques à la FHH
» Montres historiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: