FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée

Aller en bas 
+26
Bourgeois
LeGugussDeMontauban
Ze White Rabbit
steyr
speedy57
toinou-33
pmk
LE_STURM
jackyaudio
sunguess
jbbruxelles
Pierre-Yves
Mx
Aviateur bourbonnais
MORPHEUS
Yvan
watcher
pam63
titof70
D@OU
Eléa
le plombier
fred0666
Xaipe
baratier
ZEN
30 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 8:53

L'histoire de la préservation du El primero de ZENITH



En 1971, ZENITH à bout de souffle et financièrement exangue devient la propriété de la firme Américaine ZENITH Radio Data corporation de Chicago. Contrairement à l'idée reçue la firme ne s'empare pas de la manufacture mais celle-ci est heureuse de trouver les nouveaux actionnaires que les dirigeants de ZENITH sontallés chercher dès lors que toute l'industrie Suisse en crise ne démontre aucune solidarité à son égard malgré des tentatives de rapprochement recherchées par les dirigeants de la marque.
La firme américaine fait rapidement le constat que ses ambition de créer un grand pôle horloger avec la manufacture du Locle seront compromises dès lors que celle-ci est peu engagée dans la production de calibre à quartz et les achète à l'extérieur.
Les américains tente rapidement de limiter la casse et leurs pertes sont telles qu'ils annoncent la fin dès 1975 de toute production mécanique.
Charles Vermot est découragé à cette idée et prend seul l'initiative sans en référer à sa hiérarchie d'écrire à la nouvelle direction son désaccord profond et tente d'expliquer que la crise est temporaire. Il risque sa place mais probablement perçu comme un marginal, ne recevra pas directement de réponse si ce n'est un ordre répercuté par sa hiérarchie de livrer à la destruction machines, étampes et outillages dédiés aux montres mécaniques pendant que la Direction de ZENITH est chargée de revendre les ateliers du Pont de martel où sont produit depuis 1969 les El Primero dans les anciens ateliers de Martel Watch.




ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée ZENITHCharlesVermotbis
Charles Vermot


Les ateliers sont vendus à une entreprise agro-alimentaire.
N'écoutant rien de l'ordre donné, Charles Vermot (dit Charly) entreprend de classer, étiqueter et ranger avec précaution toutes les étampes du El Primero et d'écrire dans des cahiers tout le processus de fabrication du mouvement et toutes les recettes qui en font les secrets de préparation. Les plans, les fiches techniques sont également répertoriés et classés avec soin.

La manufacture du Locle est grande et personne ne vient controler si les locaux vendus sont pleins ou vidés alors Charly range dans un des greniers autrefois atelier au moment des heures de gloires , quand il y avait 1000 personnes qui animaient la manufacture et la transformait chaque jour en une fourmilière.

Chaque décision des Américains est commentée vertement par Charly qui défend l'horlogerie mécanique auprès de ses collégues résignés même s'ils caressent tous l'espoir d'un retour à la propulsion mécanique des montres.

Le domaine d'activité est peu prospère et en 1978, les américains ne voient plus l'intérêt de posséder cette manufacture quand l'électronique impose d'autres investissements. Il revendent ZENITH aux Suisses...
ZENITH peine à relancer son outil de production et à se refaire une place malgrè toute la passion de la nouvelle équipe de direction. En 1982, Ebel s'intéresse au mouvement dans sa version avec phase de lune pour ses propres collections et en assemble quelques dizaines sortis des stocks disponibles depuis 1975.

"Un intermédiaire" présente le El primero à Rolex en version classique qu'il a fait assembler sur des modèles qu'il commercialise après avoir racheté les stocks restants chez Zenith. Rolex en possession de cette montre en examine le mouvement et les ingénieurs de la marque dressent un cahier des charges des adaptations qu'ils voudraient y voir si la Direction choisit ce mouvement pour ses Daytona.

La Direction de ZENITH se tourne vers Jean-Pierre Gerber directeur Technique pour étudier la faisabilité d'une remise en fabrication. C'est à ce moment que Charles Vermot vit l'un des plus beaux moments de sa vie et les larmes aux yeux explique tout ce qu'il a mis en oeuvre en 1975 pour qu'un jour, son protégé soit à nouveau fabriqué...

Il faudra 2 ans pour "relancer la machine" et c'est en 1984 que les premiers El primero sortent des ateliers du Locle...Un atelier spécial travaille pour Rolex qui conciliant a "payé d'avance" certaines livraisons et offert sa garantie donnant à la marque du Locle les moyens des investissements indispensables à la remise en fabrication de son mouvement mythique.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par le Mer 5 Sep - 9:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
baratier
Pilier du forum
baratier


Nombre de messages : 1563
Age : 64
Localisation : Une île dans la méditerrannée
Date d'inscription : 17/12/2006

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 8:59

Je commence à aimer Rolex pour cette magnifique histoire de sauvetage bravohap

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Xaipe
Modérateur
Xaipe


Nombre de messages : 7756
Date d'inscription : 16/05/2005

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 9:00

c'est un petit grand moment d'histoire que je suis très content de connaître au delà de ce qui est raconté habituellement, merci Zen pour ces détails !

par contre ce qui me titille : je ne comprend pas la logique des ricains, pourquoi ont-il ordonné les destruction de l'outil de production ? par représailles pour l'attitude de Charly ? par peur d'un "réactionnariat" latent des employés ? ou pour faire comme Cortez pour la conquête du Mexique, : brûler ses navires pour empêcher tout retour en arrière ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fred0666
Puits de connaissances
fred0666


Nombre de messages : 4446
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 29/05/2007

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 9:03

Impec Impec
Je pense que t'as raté la Yema de peu avec cette histoire.

Merci Zen.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 9:03

Non, les américains voulaient simplement récupérer le prix de l'acier et le laiton et ne pas payer noi déménagement (jusqu'au Locle) si frais de stockage et de maintenance ....

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
le plombier
Puits de connaissances
le plombier


Nombre de messages : 4402
Age : 50
Date d'inscription : 19/12/2006

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 9:07

OUF !!!
Sans ce Héros point de EL Priméro .








le prix s'oublie la qualité reste (les tontons flingueurs).
Revenir en haut Aller en bas
baratier
Pilier du forum
baratier


Nombre de messages : 1563
Age : 64
Localisation : Une île dans la méditerrannée
Date d'inscription : 17/12/2006

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 9:11

le plombier a écrit:
OUF !!!
Sans ce Héros point de EL Priméro .










le prix s'oublie la qualité reste (les tontons flingueurs).

tu voulais dire, Sans la roro point de El primero. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Eléa
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 600
Age : 45
Date d'inscription : 20/07/2006

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 9:18

je me demande quand même s'il n'y avait pas de la part des américains une volonté délibérée de détruire l'appareil de production (le côté terre brûlée quoi...) avec l'idée que si n'avait pas réussi à faire de l'argent avec "ces trucs" ils ne voulaient que personne d'autre ne puisse en faire. De plus, le métier de Zenith radio corporation n'était pas la montre à la base, et je pense que la mécanique leur semblait de toute façon un dinosaure... N'empêche que cette "aventure" américaine a empêché Zenith de vendre sur sol US jusqu'en 2000.... quand un certain Thierry Nataf a renégocié les accords (et pour ça, chapeau le Thierry quand même...)
Revenir en haut Aller en bas
le plombier
Puits de connaissances
le plombier


Nombre de messages : 4402
Age : 50
Date d'inscription : 19/12/2006

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 9:22

baratier a écrit:
le plombier a écrit:
OUF !!!
Sans ce Héros point de EL Priméro .










le prix s'oublie la qualité reste (les tontons flingueurs).

tu voulais dire, Sans la roro point de El primero. Very Happy



Impec y a aussi : Pas de Primero,pas de Dayto (sa marche aussi dans l'autre sens)
Revenir en haut Aller en bas
D@OU
Membre Hyper actif
D@OU


Nombre de messages : 572
Age : 40
Localisation : BREST
Date d'inscription : 25/03/2007

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 11:15

ZEN t'a commencé le script pour l'adaptation ciné ?
Un futur box office assuré ! bravohap
Revenir en haut Aller en bas
titof70
Passionné de référence
titof70


Nombre de messages : 3547
Age : 52
Localisation : Va savoir...
Date d'inscription : 22/01/2006

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 11:27

le plombier a écrit:


Impec y a aussi : Pas de Primero,pas de Dayto (sa marche aussi dans l'autre sens)

Euuuhhhh, t'es vraiment sûr là. Non parce qu'il y a quand même pas mal de Dayto avant l'épisode El Primero.
Roro aurait juste eu à trouver un autre mouvement chrono sur le marché. Tu ne crois pas ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 12:04

titof70 a écrit:

Roro aurait juste eu à trouver un autre mouvement chrono sur le marché. Tu ne crois pas ? scratch

Certes, mais chez qui ? ETA ? Lémania ? y'avait pas grand monde...

Å Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 18:14

Vous ne croyez pas si bien dire . Rolex a tenté d'autres recherches mais des calibres plats et automatiques, faites le tour en 1982 ...Ils ne sont pas légion .

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
pam63
Membre Hyper actif
pam63


Nombre de messages : 594
Age : 51
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 24/09/2005

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 19:56

Je crois que Rolex ont été très très sympas, d'autres auraient tout simplement "avalés" la manufacture pour quelques deniers et se seraient emparés du "trésor".
Rolex a préféré jouer le jeu et aider Zénith à redémarrer ... une bien belle histoire et un EXEMPLE que devraient suivre aujourd'hui de nombreuses entreprises !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.toobeziers.com
titof70
Passionné de référence
titof70


Nombre de messages : 3547
Age : 52
Localisation : Va savoir...
Date d'inscription : 22/01/2006

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 20:03

Mnementh a écrit:
titof70 a écrit:

Roro aurait juste eu à trouver un autre mouvement chrono sur le marché. Tu ne crois pas ? scratch

Certes, mais chez qui ? ETA ? Lémania ? y'avait pas grand monde...

Å Incompréhensible

Ah, ça en fait déjà 2. Et le Lemania, d'autres, et pas des moindres, l'ont utilisé.
Alors, volonté de se démarquer ou pas, on peut quand même remercier Rolex d'avoir fait ce choix.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 20:08

pam63 a écrit:
Je crois que Rolex ont été très très sympas, d'autres auraient tout simplement "avalés" la manufacture pour quelques deniers et se seraient emparés du "trésor".
Rolex a préféré jouer le jeu et aider Zénith à redémarrer ... une bien belle histoire et un EXEMPLE que devraient suivre aujourd'hui de nombreuses entreprises !


Rolex a joué dans son intéret en étant certes compatissant mais ils ne voulaient pas avaler la manufacture avec des immeubles à rénover, du personnel, des machines à changer ... Non , Rolex ne voulait pas de ZENITH.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
watcher
Membre super actif
watcher


Nombre de messages : 346
Age : 64
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/04/2007

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 20:14

Chapeau a ce grand monsieur Impec

Je m'incline devant ce heros Chinois

Meme moi, dans les années 80 et ouvrier de construction a l'époque, je croyais les montres mecaniques perdu, alors j'ai achete plus de mecanique possible avec mes revenus modestes pour sauver ce que je pouvais.

Ces histoires des heros fait bouillir le sang Impec
Revenir en haut Aller en bas
http://www.turksaat.net
watcher
Membre super actif
watcher


Nombre de messages : 346
Age : 64
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/04/2007

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 20:35

MERCI ZEN POUR CETTE HISTOIRE TRES INTERESSANTE Impec
Revenir en haut Aller en bas
http://www.turksaat.net
Yvan
Animateur
Yvan


Nombre de messages : 1133
Age : 54
Localisation : Dans l'angle mort :-)
Date d'inscription : 15/10/2006

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 20:37

Merci ZEN pour cette mise au point historique Impec Impec bravohap
Revenir en haut Aller en bas
https://www.automotivpress.fr/articles/horlogerie/
MORPHEUS
Pilier du forum
MORPHEUS


Nombre de messages : 1738
Age : 58
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 18/06/2007

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 20:50

Chinois C'est un saint homme ce M. Charles Vermot, sans lui je ne caresserais pas du regard à longueur de journée ma 410Z I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://montres-russes.org/
Aviateur bourbonnais
Membre Actif
Aviateur bourbonnais


Nombre de messages : 103
Age : 65
Localisation : Ex Neuchatel, retour en France
Date d'inscription : 14/05/2007

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 20:51

Au vu des relations inter-entreprises durant ces années, (ASUAG, etc...), je ne crois pas que l'on puisse créditer Rolex de l'intention d'une bonne action.
Ca n'est pas trop dans la mentalité business, et moins encore dans la culture horlogère.
Je crois plutôt qu'ils ont saisi une opportunité industrielle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 23:39

titof70 a écrit:
Ah, ça en fait déjà 2. Et le Lemania, d'autres, et pas des moindres, l'ont utilisé.
Alors, volonté de se démarquer ou pas, on peut quand même remercier Rolex d'avoir fait ce choix.

Certes mais Rolex a obtenu sur ce coup un calibre chronographe

- chronomètre
- intégré
- roue à colonnes
- automatique
- adaptable à la technologie Rolex microstella et avec un rotor pleine taille...

De mémoire, il n'y avait que Zénith sur le marché. Je crois savoir que Zénith fit plus que de la simple fourniture de calibre dans cette affaire.

Rolex a fait une excellente affaire.

Å Incompréhensible


Dernière édition par le Mer 5 Sep - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mx
Passionné absolu
Mx


Nombre de messages : 2629
Localisation : Au sud
Date d'inscription : 24/08/2007

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyMer 5 Sep - 23:57

Belle histoire, merci Zen.
Par contre juste une question de novice...
Quels sont les constructeurs qui font et n'integrent que leur propre mouvement dans leur montre ?
Je ne savais pas que Rolex ne developpait pas en interne tous les mouvements de ses montres ... mouvement Zenith pour ces daytonas...
Tout les constructeurs font ils çà ?
Peux-t-on les appellé créateur construteur, alors que pour le coup ils ne sont qu'assembleur ?
J'etait persuadé que pour les montres de luxe, c'etaient des fabrications de A à Z maison...
Pleure 2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyJeu 6 Sep - 0:03

Ils ne furent pas qu'assembleur, faut pas exagérer quand même... Incompréhensible

Se reporter aux nombreux posts sur la notion de manufacture pour le reste.

C'est un sujet délicat dans le sens où nous ne sommes pas tous d'accord sur ce que recouvre le terme, suivant qu'on ait un point de vue au niveau de l'entreprise seule ou du groupe industriel, du niveau d'intégration de la fabrication requis (les verres saphir par exemple... le spiral...).

Vaste débat.

Å

Bien des gens diront SEIKO Laughing eh oui...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Yves
Modérateur
Pierre-Yves


Nombre de messages : 15373
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée Empty
MessageSujet: Re: ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée   ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée EmptyJeu 6 Sep - 9:13

Bien belle, cette histoire. Merci, Zen.

On pourrait presque en faire un livre, de toutes ces anecdotes que tu nous distilles sur la Manufacture. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
 
ZENITH El primero: L'histoire n'est pas un conte de fée
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ZENITH
» 50 ans El Primero / Quel chrono Zenith El Primero vous parle le plus ?
» Zenith Rainbow El Primero vs Rolex Daytona El Primero
» ZENITH - EL PRIMERO 410
» Zenith El Primero

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Les Grandes Heures de FAM-
Sauter vers: