FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés

Aller en bas 
+8
DUF
georges zaslavsky
Franceallemagne
willbur
pecoste
arbigoud
Jicé
ZEN
12 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57508
Date d'inscription : 05/05/2005

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyMer 13 Fév 2019, 15:17

Cette fois la rencontre et la conversation ont eu lieu avec une responsable de marchés. Nous l'appellerons Virginie et elle a vécu aux Etats-Unis quelques années, elle a connu le marché chinois, le marché russe et a géré aussi d'autres marchés mais par discrétion et parce qu'on pourrait l'identifier, je ne vais pas tous les citer et surtout pas dans l'ordre ! Elle est sur un autre poste dans une grande maison…C'est quelqu'un d'adorable et je ne le dis pas souvent !

-Merci Virginie d'accepter l'exercice !
-Tu me garantis bien l'anonymat ?
-Tu veux que je crache ?
-Non … Je sais que tu le ferais !
-Virginie on se connait depuis un bon bout de temps. D'abord tu as vécu dans à peu près 6 pays différents ces dernières décennies. Où vit-on le mieux ?
-Tu commences très fort !  Alors à Paris pour les sorties culturelles, à Genève pour la propreté de la ville, à Londres aussi pour le foisonnement culturel, New-York aussi pour ça et les sorties gastronomiques… Hong-Kong pour la gentillesse des gens mais aussi pour plein de choses … En fait , je ne sais pas. Ca dépend des amis qu'on se fait, de ce que fait le conjoint, si lui aussi s'éclate … J'adore New-York et Londres mais l'esprit anglais s'est un peu tendu, je trouve et du coup New-York aurait ma préférence.
-Bon ça c'est fait !
-Ah Ah ! Tu t'attendais à une autre réponse ?
-Oui, mais ce n'est pas grave ! Est-ce que les montres sont perçues partout de la même façon.
-Quand on travaille pour le luxe et pour l'horlogerie, on a une vision déformée du monde. Tu vois ce que je veux dire ? On regarde par un prisme déformant et donc on voit des hommes qui ont entre 30 et 40/45 ans, ont des salaires confortables et s'achètent 5 ou 6 montres par an. Ca ne reflète pas du tout la réalité de ce qu'est le monde. Mais on travaille avec eux, on les a comme clients et on les retrouve comme vendeurs chez les détaillants. On perd de vue qu'un client peut avoir 50 ou 60 ans, avoir un revenu qui ne lui permet d'acheter qu'une montre tous les deux ans et qu'il rame à la fin du mois. On a une vision qui est conditionnée par les ventes. Il faut faire le chiffre objectif et le dépasser.
-Alors que le quinqua ou le sexagénaire a peut-être plus les moyens ?
-Oui mais lui tu ne l'embarques pas aussi facilement dans la vision que la marque veut qu'il ait. Tu comprends ce que je veux dire ? J'aurais plus de mal à te convaincre que la montre que je veux te vendre t'est indispensable pour réussir parce que la réussite est derrière toi .
-Je suis un homme du passé, alors ?
-Mais non, je ne veux pas dire ça mais tu as une maturité qui te fait prendre de la hauteur et il me faut donc plus de travail pour te vendre une montre qu'au trentenaire que je vais vite convaincre que cela conditionne son futur.  
-Donc ton budget de publicité ira plus facilement à GQ qu'à Notre Temps.
-Ah Ah ! Joël ! Je t'adore !
-Est-ce que les clients sont différents d'un pays à l'autre ?
-Oui et non. Oui ils sont différents car aux USA, ils se foutent du SAV. En fait ils gardent une montre 2 ou 3 ans et comme il y a un énorme marché de l'occasion, il est très facile de revendre sa montre. Ils vendent avant la fin de la garantie et ne sont jamais ennuyés.
-Oui, enfin il perdent sur la revente !
-Il achètent la tranquillité et ça c'est très américain. Les Chinois deviennent pareils avec une rotation plus rapide et une soif de consommer et d'avoir le dernier truc à la mode. Il est difficile de fidéliser un client sur une marque à la différence des Etats-Unis. En Europe, l'achat se fait davantage avec une volonté de pérennité. la notion de transmission intergénérationnelle y a encore du sens. C'est un peu moins vrai en Angleterre qui s'américanise beaucoup mais reste quand même influencé par tous les jeunes Français notamment qui s'y sont installés. Encore que ça c'est vrai à Londres mais pas en province. Le Brexit va sans doute avoir une conséquence sur la consommation.
-Et les détaillants ?
-Ils sont partout pareils mais il ne faut pas s'aviser de ne pas livrer à la date prévue aux USA. Les Américains ne supportent pas que la date dite ne soit pas respectée.
-Pourquoi tu n'est pas restée aux USA ?
-Ah. Pour des raisons familiales. J'ai suivi mon conjoint.
-Tu n'aurais pas du changer de conjoint plutôt que de quitter les USA ?
-Ah Ah Ah !  Maintenant que tu le dis ! J'adore cet humour ! Tu n'as rien perdu !  
-La montre est un consommable malgré son prix ?
-Oui ça on peut le dire mais pas en Europe. Tu veux que je te parle des Français ?
-Oui oui !
-Ah Ah ! Tu tournes autour du pot ! Les Français sont passionnés mais ils sont un rang derrière les Italiens, bien plus passionnés encore. "Passionnés" est au sens fusionnel, tu vois ? Les Français discutent beaucoup le prix. Je crois que c'est dans les pays que je connais celui où le prix est un élément aussi prépondérant. Ca pollue presque la relation commerciale. Tu n'as pas accepté une remise que déjà, il va y avoir surenchère jusqu'au moment où c'est au bord de craquer. L'Américain te dit cash son prix et c'est oui ou non mais sans marchandage. Au Qatar, le type te demande de coucher avec lui et si tu refuses il fera l'affaire mais avec un mec pas avec toi.
- Tu y as passé du temps donc tu as du donner de ta personne ?

-Ah Ah ! T'es dingue ! Non, évidemment !      
-Je plaisantais ! La communication des marques s'est mondialisée. Ca veut dire qu'elle est forcément inadaptée à certains pays ?
-Non. Elle est tellement minimaliste qu'elle passe partout. Par contre, ce qui est vrai et dont nous parlions il y a quelques jours, c'est que les Américains et maintenant les Chinois se mettent à rechercher une légitimité historique de leur montre. L'histoire de la marque devient vendeuse et voir les jeunes Chinois se passionner pour des montres au passé militaire aux Etats-Unis est déroutant pour nous Européens.  
-Tu vis en Suisse à nouveau. Tu as envie de repartir ?
-Non, honnêtement non. J'ai trop couru. Mes frères et ma sœur ont pris les années comme moi mais ils ont des enfants que je n'ai pas eu le temps de faire. J'ai vécu intensément mais eux, ils ont des enfants et pas moi. Et tout le reste …
-Tu es belle, tu as la vie devant toi et tu a du peps !
-J'ai tout donné pour le travail et rien gardé pour moi. J'ai joué, j'ai vécu mais je n'ai rien.
-C'est vrai pour tous les commerciaux qui sont sur les routes et pas chez eux ?  
-Sauf qu'ils rentrent chez eux et que moi j'ai mis des années pour revenir .
-Je te sens très en peine avec ça ?
-Non, j'ai fait des choix mais qui ne sont sans doute pas les bons. J'ai profité de certains pays mais pas partout.
-Bilan négatif ?
-Professionnellement non même si on reste virable à tout moment. Personnellement, si celui avec lequel tu as construit s'en va, tu passes vite en déficit.
-Tu es dégoutée des montres ?
-Non au contraire mais je me demande si on ne devrait pas écouter mieux les gens de plus de 50 ans.
-Tu voudrais créer une carte de fidélité sénior ?
-Ah Ah ! Non quand même pas.
-Tu veux que je t'offre une peluche ou un repas ?
-Pfff ! Tu ne prends rien au sérieux
-Si ! Un mec en phase terminale, ça c'est sérieux mais le reste franchement ?  Tu sais, le conjoint qui se barre te rend peut-être le plus grand service que tu puisse imaginer. Cela t'ouvre les portes d'une autre vie et tu n'as même pas à culpabiliser.
-Tu es très psychologue! Tu sais me remonter le moral.
-Et plus si affinités. Allez, on va choisir le restau !

Quelques jours après cette discussion, Virginie a eu un petit accident pas grave mais je lui souhaite à la suisse "Tout de bon " Wink  et lui fais un gros bisou baveux ...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par ZEN le Mer 13 Fév 2019, 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Jicé
Animateur Chevronné



Nombre de messages : 1309
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 11/02/2009

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyMer 13 Fév 2019, 15:42

Pwôa pwôa pwôa !!!! Le patron, il est amoureux eux, le patron il est amoureux eux !!!! clown

Bon, bah sinon, on apprend quoi ? Que l'horlogerie de masse de luxe est soumis aux même contraintes commerciales que le yaourt en GMS ? Que l'industrie horlogère se concentre sur les publics les plus captifs ? Qu'elle suit ce public plutôt qu'elle ne l'anticipe ?

Un peu tout ça.

Merci Zen, j'ai souris à la lecture de cet échange un peu fleur bleu.
Revenir en haut Aller en bas
arbigoud
Permanent passionné
arbigoud


Nombre de messages : 2434
Age : 47
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 25/01/2015

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyMer 13 Fév 2019, 15:47

bon, et ... tu as fini par pécho ?  quid 2 Mr. Green clown

chouette discussion, où vous parlez essentiellement de "gros consommateurs" (même le sénior qui n'achète qu'une montre tous les 2 ans)
Revenir en haut Aller en bas
pecoste
Puits de connaissances
pecoste


Nombre de messages : 4702
Age : 37
Localisation : Lion’s butt
Date d'inscription : 27/04/2017

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyMer 13 Fév 2019, 15:52

arbigoud a écrit:
qu'une montre tous les 2 ans

Quelle horreur  Pleure 2


Arrow
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/pecoste/ En ligne
willbur
Passionné de référence
willbur


Nombre de messages : 3147
Age : 46
Localisation : IDF
Date d'inscription : 11/07/2013

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyMer 13 Fév 2019, 18:10

ZEN a écrit:
 J'aurais plus de mal à te convaincre que la montre que je veux te vendre t'est indispensable pour réussir parce que la réussite est derrière toi . 

Sérieusement, il y a des gens qui pensent que pour réussir il faut telle ou telle montre ?

La montre X est plus forte que ton intellect, que ton charisme, que ta perspicacité que ta chance, ........ grâce à elle tu réussira dans la vie !

On est encore au stade d’après celui de Seguela qui lui se contentait de dire qu'avec la Rolex, tu montrais que tu avais réussi. Shit
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Franceallemagne
Animateur Chevronné
Franceallemagne


Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 02/12/2007

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyMer 13 Fév 2019, 21:50

ZEN a écrit:

-C'est vrai pour tous les commerciaux qui sont sur les routes et pas chez eux ?  
-Sauf qu'ils rentrent chez eux et que moi j'ai mis des années pour revenir .
-Je te sens très en peine avec ça ?
-Non, j'ai fait des choix mais qui ne sont sans doute pas les bons. J'ai profité de certains pays mais pas partout.
-Bilan négatif ?
-Professionnellement non même si on reste virable à tout moment. Personnellement, si celui avec lequel tu as construit s'en va, tu passes vite en déficit.

Je connais. Pas toujours facile le changement de pays, de langues, de mentalité etc... C'est très enrichissant mais le temps tourne. Heureusement, il y a des jolies montres pour regarder le temps qui passe :-) 

(Donc Zen tu vas aller plus souvent en Suisse, on peut te passer des commandes de montres ?  Wink ok je  Arrow

A+
FA
Revenir en haut Aller en bas
georges zaslavsky
Puits de connaissances
georges zaslavsky


Nombre de messages : 4464
Age : 43
Date d'inscription : 27/04/2008

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyMer 13 Fév 2019, 22:02

Un reportage fort intéressant et merci du partage Chinois
Revenir en haut Aller en bas
DUF
Puits de connaissances
DUF


Nombre de messages : 4087
Localisation : Vive les ravioles et la pogne!
Date d'inscription : 21/07/2010

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyMer 13 Fév 2019, 22:42

Intéressant encore!! thumleft
 ce coté culturel de la montre est fort révélateur de la culture des pays en général.
merci pour le partage Zen
Revenir en haut Aller en bas
ChristopheH
Puits de connaissances
ChristopheH


Nombre de messages : 4147
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2010

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyJeu 14 Fév 2019, 08:34

Merci Zen pour ce nouvel épisode. Ces témoignages sont très interessant. 

... Les italiens passionnés au sens "fusionnel" ... c'est tellement vrai. 
Il y a des marques et modèles qui leur doivent beaucoup.

"L'histoire de la marque devient vendeuse et voir les jeunes Chinois se passionner pour des montres au passé militaire aux Etats-Unis est déroutant pour nous Européens." 
Perso, je ne trouve pas cela déroutant mais tout plein de bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lamontretictac
Animateur
Lamontretictac


Nombre de messages : 947
Age : 52
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 11/09/2014

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyJeu 14 Fév 2019, 12:07

Encore un bel angle de vue de l’industrie horlogère. 2 remarques :
1- on a l’impression d’être considérés comme des bœufs. Il y a ceux qui ne valent plus grand chose, ceux qu’on peut mener facilement où l’on veut, ceux qui n’écoutent plus ...
2- l’univers horloger semble mâcher puis recracher ses bons serviteurs, ne laissant plus derrière lui que des âmes tristes avec une vie bien vide. Il est cependant à noter que les autres secteurs font souvent la même chose ...
En tout cas, merci Zen et courage à « Virginie »
Revenir en haut Aller en bas
herge81
Passionné de référence
herge81


Nombre de messages : 3026
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/09/2015

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptyJeu 14 Fév 2019, 16:26

Intéressant !
Cependant, comme d'autres l'ont souligné, son discours commercial sur les montres à avoir pour réussir fait carrément "has been" enfin il faut bien flatter le corbeau pour qu'il lâche son fromage Mr. Green
 
Le passage sur les différences entre clients est intéressant, on comprends pourquoi il y a des dizaines d'ADs Patek en Italie vs 2 en France...
Revenir en haut Aller en bas
paulfromaris
Membre très actif
paulfromaris


Nombre de messages : 288
Age : 46
Localisation : USA
Date d'inscription : 20/03/2008

Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  Empty
MessageSujet: Re: Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés    Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés  EmptySam 16 Fév 2019, 22:39

ZEN a écrit:
Cette fois la rencontre et la conversation ont eu lieu avec une responsable de marchés. Nous l'appellerons Virginie et elle a vécu aux Etats-Unis quelques années, elle a connu le marché chinois, le marché russe et a géré aussi d'autres marchés mais par discrétion et parce qu'on pourrait l'identifier, je ne vais pas tous les citer et surtout pas dans l'ordre ! Elle est sur un autre poste dans une grande maison…C'est quelqu'un d'adorable et je ne le dis pas souvent !

-Merci Virginie d'accepter l'exercice !
-Tu me garantis bien l'anonymat ?
-Tu veux que je crache ?
-Non … Je sais que tu le ferais !
-Virginie on se connait depuis un bon bout de temps. D'abord tu as vécu dans à peu près 6 pays différents ces dernières décennies. Où vit-on le mieux ?
-Tu commences très fort !  Alors à Paris pour les sorties culturelles, à Genève pour la propreté de la ville, à Londres aussi pour le foisonnement culturel, New-York aussi pour ça et les sorties gastronomiques… Hong-Kong pour la gentillesse des gens mais aussi pour plein de choses … En fait , je ne sais pas. Ca dépend des amis qu'on se fait, de ce que fait le conjoint, si lui aussi s'éclate … J'adore New-York et Londres mais l'esprit anglais s'est un peu tendu, je trouve et du coup New-York aurait ma préférence.
-Bon ça c'est fait !
-Ah Ah ! Tu t'attendais à une autre réponse ?
-Oui, mais ce n'est pas grave ! Est-ce que les montres sont perçues partout de la même façon.
-Quand on travaille pour le luxe et pour l'horlogerie, on a une vision déformée du monde. Tu vois ce que je veux dire ? On regarde par un prisme déformant et donc on voit des hommes qui ont entre 30 et 40/45 ans, ont des salaires confortables et s'achètent 5 ou 6 montres par an. Ca ne reflète pas du tout la réalité de ce qu'est le monde. Mais on travaille avec eux, on les a comme clients et on les retrouve comme vendeurs chez les détaillants. On perd de vue qu'un client peut avoir 50 ou 60 ans, avoir un revenu qui ne lui permet d'acheter qu'une montre tous les deux ans et qu'il rame à la fin du mois. On a une vision qui est conditionnée par les ventes. Il faut faire le chiffre objectif et le dépasser.
-Alors que le quinqua ou le sexagénaire a peut-être plus les moyens ?
-Oui mais lui tu ne l'embarques pas aussi facilement dans la vision que la marque veut qu'il ait. Tu comprends ce que je veux dire ? J'aurais plus de mal à te convaincre que la montre que je veux te vendre t'est indispensable pour réussir parce que la réussite est derrière toi .
-Je suis un homme du passé, alors ?
-Mais non, je ne veux pas dire ça mais tu as une maturité qui te fait prendre de la hauteur et il me faut donc plus de travail pour te vendre une montre qu'au trentenaire que je vais vite convaincre que cela conditionne son futur.  
-Donc ton budget de publicité ira plus facilement à GQ qu'à Notre Temps.
-Ah Ah ! Joël ! Je t'adore !
-Est-ce que les clients sont différents d'un pays à l'autre ?
-Oui et non. Oui ils sont différents car aux USA, ils se foutent du SAV. En fait ils gardent une montre 2 ou 3 ans et comme il y a un énorme marché de l'occasion, il est très facile de revendre sa montre. Ils vendent avant la fin de la garantie et ne sont jamais ennuyés.
-Oui, enfin il perdent sur la revente !
-Il achètent la tranquillité et ça c'est très américain. Les Chinois deviennent pareils avec une rotation plus rapide et une soif de consommer et d'avoir le dernier truc à la mode. Il est difficile de fidéliser un client sur une marque à la différence des Etats-Unis. En Europe, l'achat se fait davantage avec une volonté de pérennité. la notion de transmission intergénérationnelle y a encore du sens. C'est un peu moins vrai en Angleterre qui s'américanise beaucoup mais reste quand même influencé par tous les jeunes Français notamment qui s'y sont installés. Encore que ça c'est vrai à Londres mais pas en province. Le Brexit va sans doute avoir une conséquence sur la consommation.
-Et les détaillants ?
-Ils sont partout pareils mais il ne faut pas s'aviser de ne pas livrer à la date prévue aux USA. Les Américains ne supportent pas que la date dite ne soit pas respectée.
-Pourquoi tu n'est pas restée aux USA ?
-Ah. Pour des raisons familiales. J'ai suivi mon conjoint.
-Tu n'aurais pas du changer de conjoint plutôt que de quitter les USA ?
-Ah Ah Ah !  Maintenant que tu le dis ! J'adore cet humour ! Tu n'as rien perdu !  
-La montre est un consommable malgré son prix ?
-Oui ça on peut le dire mais pas en Europe. Tu veux que je te parle des Français ?
-Oui oui !
-Ah Ah ! Tu tournes autour du pot ! Les Français sont passionnés mais ils sont un rang derrière les Italiens, bien plus passionnés encore. "Passionnés" est au sens fusionnel, tu vois ? Les Français discutent beaucoup le prix. Je crois que c'est dans les pays que je connais celui où le prix est un élément aussi prépondérant. Ca pollue presque la relation commerciale. Tu n'as pas accepté une remise que déjà, il va y avoir surenchère jusqu'au moment où c'est au bord de craquer. L'Américain te dit cash son prix et c'est oui ou non mais sans marchandage. Au Qatar, le type te demande de coucher avec lui et si tu refuses il fera l'affaire mais avec un mec pas avec toi.
- Tu y as passé du temps donc tu as du donner de ta personne ?

-Ah Ah ! T'es dingue ! Non, évidemment !      
-Je plaisantais ! La communication des marques s'est mondialisée. Ca veut dire qu'elle est forcément inadaptée à certains pays ?
-Non. Elle est tellement minimaliste qu'elle passe partout. Par contre, ce qui est vrai et dont nous parlions il y a quelques jours, c'est que les Américains et maintenant les Chinois se mettent à rechercher une légitimité historique de leur montre. L'histoire de la marque devient vendeuse et voir les jeunes Chinois se passionner pour des montres au passé militaire aux Etats-Unis est déroutant pour nous Européens.  
-Tu vis en Suisse à nouveau. Tu as envie de repartir ?
-Non, honnêtement non. J'ai trop couru. Mes frères et ma sœur ont pris les années comme moi mais ils ont des enfants que je n'ai pas eu le temps de faire. J'ai vécu intensément mais eux, ils ont des enfants et pas moi. Et tout le reste …
-Tu es belle, tu as la vie devant toi et tu a du peps !
-J'ai tout donné pour le travail et rien gardé pour moi. J'ai joué, j'ai vécu mais je n'ai rien.
-C'est vrai pour tous les commerciaux qui sont sur les routes et pas chez eux ?  
-Sauf qu'ils rentrent chez eux et que moi j'ai mis des années pour revenir .
-Je te sens très en peine avec ça ?
-Non, j'ai fait des choix mais qui ne sont sans doute pas les bons. J'ai profité de certains pays mais pas partout.
-Bilan négatif ?
-Professionnellement non même si on reste virable à tout moment. Personnellement, si celui avec lequel tu as construit s'en va, tu passes vite en déficit.
-Tu es dégoutée des montres ?
-Non au contraire mais je me demande si on ne devrait pas écouter mieux les gens de plus de 50 ans.
-Tu voudrais créer une carte de fidélité sénior ?
-Ah Ah ! Non quand même pas.
-Tu veux que je t'offre une peluche ou un repas ?
-Pfff ! Tu ne prends rien au sérieux
-Si ! Un mec en phase terminale, ça c'est sérieux mais le reste franchement ?  Tu sais, le conjoint qui se barre te rend peut-être le plus grand service que tu puisse imaginer. Cela t'ouvre les portes d'une autre vie et tu n'as même pas à culpabiliser.
-Tu es très psychologue! Tu sais me remonter le moral.
-Et plus si affinités. Allez, on va choisir le restau !

Quelques jours après cette discussion, Virginie a eu un petit accident pas grave mais je lui souhaite à la suisse "Tout de bon " Wink  et lui fais un gros bisou baveux ...
Extrêmement révélateur concernant la communication des marques / segmentation qui oublie les senior et/ ou les style de clients: aseptiséees , interchangeables et neutres! Par contre, moins d’accord avec le SAV. Ils sont impitoyables sur les forum et Panerai par exemple en souffre beaucoup. Les montres sont revendues aux USA ( problème evident de taxe / transport) et donc elles sont réparées / révisées aux USA. Et c’est leur premiere question car ils achètent de l’occasion tres facilemmment. 
Après, de quelle marque parlait elle?... La est la question. 

Comme tous VRP, ils se posent en Suisse curieusement. Promotion probablement. 

Merci Zen!
Revenir en haut Aller en bas
 
Encore une discussion à bâtons rompus avec une responsable de marchés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle conversation à bâtons rompus avec un responsable développement...
» Une nouvelle discussion à bâtons rompus avec un collectionneur
» Une nouvelle discussion à bâtons rompus avec une professionnelle de l'horlo..
» Une nouvelle discussion à bâtons rompus avec cette fois un ancien prototypiste
» Une autre discussion à batons rompus sur FAM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: