FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: Horlogerie: beaucoup d'incertitudes après la suppression de centaines d'em

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Horlogerie: beaucoup d'incertitudes après la suppression de centaines d'em Empty
MessageSujet: Actu: Horlogerie: beaucoup d'incertitudes après la suppression de centaines d'em   Actu: Horlogerie: beaucoup d'incertitudes après la suppression de centaines d'em EmptyJeu 9 Juil 2020 - 12:15

Citation :
Horlogerie: beaucoup d'incertitudes après la suppression de centaines d'emplois

Les suppressions d'emplois se chiffrent à plusieurs centaines dans l'horlogerie suisse depuis la mi-mars. "Il est très difficile de savoir si les licenciements vont se poursuivre ou s'arrêter", selon François Matile, un expert du domaine.

Les annonces de suppressions d'emplois se sont succédé ces dernières semaines chez les marques horlogères comme Greubel Forsey ou chez Corum, selon le syndicat Unia. Les sous-traitants ont aussi réduit la voilure, comme Gilbert Petit-Jean, actif dans l'assemblage de mouvements mécaniques, aux Brenets (NE) qui a annoncé le 10 juin 30 licenciements.

"Les situations sont très contrastées d'une entreprise à l'autre. Certaines ont toujours du travail, y compris de toutes petites sociétés, et d'autres n'ont pas vendu une seule pièce depuis deux mois", a déclaré à Keystone-ATS François Matile, secrétaire général de la Convention patronale horlogère.

Doit-on s'attendre à une nouvelle vague d'annonces de suppression d'emplois ? "Ce qui va rester déterminant est la demande mondiale car l'horlogerie s'est beaucoup rationalisée depuis 15 ans. Lors de périodes d'incertitudes, l'achat de biens non essentiels est repoussé à des jours meilleurs et certains clients pourraient renoncer à l'achat d'une montre", a précisé François Matile.

L'évolution de l'emploi dans l'horlogerie dépendra de la forme de la reprise, en V, en W, en U ou en L . "Le pire scénario serait une reprise en L", avec un maintien de l'activité à bas niveau, a ajouté François Matile.

30'000 personnes en RHT

Et dans l'horlogerie, quand la situation économique est mauvaise, les premiers à subir la crise sont les sous-traitants, surtout s'ils ne travaillent que pour ce secteur, comme les fabricants de boîtes, de cadrans ou d'aiguilles. Ceux qui sont actifs dans la galvanoplastie ou le décolletage ont d'autres débouchés, même si dans le secteur automobile, cela reste compliqué.

Lire la suite

https://www.bilan.ch/luxe/horlogerie-beaucoup-dincertitudes-apres-la-suppression-de-centaines-demplois

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu: Horlogerie: beaucoup d'incertitudes après la suppression de centaines d'em
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Les ventes de l’horlogerie Suisse se stabilisent beaucoup grâce à la Chine
» Actu : Après la mécanique, l'horlogerie
» Actu: Horlogerie suisse: vents contraires après une année 2008 record
» Actu : Cartier crée des centaines d'emplois à Neuchâtel
» Actu: Richemont envisage la suppression de 350 postes en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: