FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »

Aller en bas 
+12
DRADIN
Le temps retrouvé
tactic!
oliveka
Doudou-GTi
nicoclan31
ceballo
SR68
flazz
Eddy84
ChrisC75
Raxevis Arcofin
16 participants
AuteurMessage
Raxevis Arcofin
Animateur
Raxevis Arcofin


Nombre de messages : 1215
Age : 58
Localisation : Gourmandie
Date d'inscription : 21/07/2019

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMer 5 Mai - 6:16

Ahh! Les Chronomaster Zenith!. 


Bien sûr il y a le chronomaster sport si désirable avec sa chronométrie envoûtante et sa lunette noire. Évidemment il y a le Chrono Rainbow Fly-back si cher à  @Zen, au point qu’il a sans doute contribué par l’un de ses sujets si puissants à injecter la fièvre acheteuse à un grand nombre d’entre nous. Bien sûr encore il y a les Chronos au 100ème capables de donner le tournis. Et tant d’autres encore.


                                                       Mais n’oublions pas qu’il y a  LE Chronomaster T de 1994.


                                                                                 Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Boite_10
 


Et là encore @Zen en a fait un sujet brillant qui nous raconte la genèse et l’arrivée de ce chrono si particulier. Sans parler du chapitre du site ZENITHistoric consacré au El-Primero bien sûr.


Pourtant, point de « revue » de FàMeur sur ce modèle. Alors, fier de posséder un pareil chrono je vous propose la mienne. 


Soucieux de ne fâcher personne, je ne disputerai pas ici des dates de fabrication des différents modèles ni de leurs spécificités mécaniques ou commerciales, ce n’est pas l’objet et tout à été dit je pense. Vous le savez, cette revue, une fois publiée appartiendra au Forum et je ne pourrais pas y revenir. Au demeurant j’espère bien sûr ne pas écrire de bêtises. Quelques informations techniques viennent des propos exprimés par @Zen à l’écran ici et Joël Duval sur papier, mais surtout de la lecture des catalogues de la marque de 2000 et 2005 et bien entendu du manuel de la montre. Je précise aussi que les dimensions des aiguilles et sous cadrans mentionnés sont indicatives, je n’ai pas ouvert la montre. 


Voilà. En plus de vouloir proposer à certains la découverte de ce modèle charnière dans la vie de la marque, je souhaite aussi donner envie ou au contraire donner raison, d’aimer ou détester CE modèle et vice versa. 


Dans cette revue les photos sont des photos personnelles faites avec de petits moyens optiques mais une certaine persévérance. Ou issues de catalogues d’époque comme témoin ou encore du manuel.




Justement, qu’en disent-ils les catalogues de l’époque?

                                          Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Cat_2011                         Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Cat_2010                    


Il a existé de nombreux modèles dérivés. De tailles différentes allant de 40 à 45mm de diamètre mais toutes reprennent le code esthétique  « à double godron ».
Ont existé: des T, des XT, des GT, des XL et des XXL. Certaines ont bénéficié de cadrans Open, d’autres de finition squelettes. 
Pour l’esthétique et la finition on y trouve:
Des boitiers: en acier, en or blanc, jaune et en or rose, en platine, sertis de diamants. 
Des cadrans: en acier argenté, noir brillant, en or jaune ou en or blanc, lisses ou guillochés, guillochés mains pour des versions or blanc, mais encore en or blanc orné de nacre d’Australie ou évidement pavés de diamants. Et enfin de style baroque découpés mains. Sur les modèles pavés de diamant les godrons disparaissent, seuls reste le repli visible sur chaque corne.
Les aiguilles y sont le plus souvent des dauphines (h&m) et de type bâton pour les sous compteurs. Les grandes version ont reçues des aiguilles de sous-compteurs dauphines également. Elles sont en acier ou en or. Sur les versions squelette et diamant elles sont de type feuille et bâton (ss-compteurs)
Enfin, les bracelets proposés sont en alligator de Louisiane noir ou brun, en alligator bleu-noir, en alligator brun (Zenith), en caoutchouc noir ou brun, en acier avec fermoir double, en or jaune, gris ou rose, en python noir,  et enfin en agneau rehaussé de satin noir. 
Bracelets recevants des boucles déployantes triples en acier ou en platine. Les premières versions jusqu’en 1996 des modèles T ne recevant que des bracelets en cuir d’alligator semble t-il.
Les bracelets acier ne s’adaptants pas à ces premiers modèles j’en déduirai (voir plus bas) que les cornes percées seront modifiées avec un perçage moins proche du boitier.


Signe d’une époque le tarif de 2005 nous informe qu’il y a 91 versions disponibles à l’achat et l’on peut y apprendre que les prix vont de 6500€ à … 300 000€.


Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Chrono10


Pour animer tout ce beau monde, là aussi, des mouvements EP différents:
- Chronos date et tourbillon (4005).
- Chronos avec quantièmes perpétuels et PdL (4003).
- Chronos Flyback affichants quantièmes annuels et âge de lune (4009).
- Chronos simples squelette (4019SQ).
- Chronos date, jour, mois et PdL squelette (410SQ).
- Chronos date rétrograde et réserve de marche (4023).
- Chrono avec réserve de marche (4021).
- Chronos Fly-back date, jour, mois et Age de Lune (4009).


Seront certifié COSC pour ces modèles, les mouvements: 4003, 4009, 4001 et 410 et 410z (Le 400 à vérifier).
Bref: Que des merveilles c’est certain!



Le modèle dont je vais vous parler est la version T Acier 02 0240 410 de 40mm de diamètre équipée du mouvement 410.


                                                             Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Boite10




Un rapide coup d’oeil à l’arrière du boitier judicieusement équipé d’un verre quasiment plat maintenu par un disque d’acier fixée au boitier par 6 vis, et l’on distinguera parfaitement ce calibre de 13’’’ d’un diamètre de 30mm. Le balancier est sobre mais d’autres versions ultérieures sont guillochées.


                                                   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Balanc10


L’on voit immédiatement les 31 rubis judicieusement placés pour actionner les 354 pièces (dont 277 différentes) qui se logent sans souci dans les 7,55mm d’épaisseur de ce mouvement chrono à roue à colonnes. L’on ne se lasse pas non plus d’admirer sa raquette avec réglage fin, son dispositif antichoc et son rotor central monté sur roulement à billes. Évidemment.
                                                             Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Dos10




C’est donc un El Primero (ce qui permet de poster sans vergogne dans le sujet « El Primero Day!!!) battant 36000 alternances par heure affichant date, jour, mois et phase de lune.


(Donc pendant que vous lisiez cette courte ligne, son coeur a battu entre 20 et 40 fois).
- Oui c’est çà: entre 20 et 40 fois. 
…Respirez… votre coeur à vous, qui vient d’accélérer, n’a battu que 3 ou 4 coups.


Maintenant prenons un peu de recul pour admirer l’ensemble.


                                                               Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Img_2823
                                                           
Le profil de la lunette de fond de boîte est arrondie et l’oeil comme le doigt glisse doucement du verre jusqu’au boitier. Le dépassement du verre est minime. Les inscriptions Zenith Chronomaster Swiss-Made Modele Déposé 02 0240 4.10 ainsi que le logo avec l’étoile à 4 branches insérée dans un carré sont gravées finement au laser sur le pourtour. Plus au bord, les 6 vis de fixation au boitier. Cette couronne mesure 38,4mm de diamètre et est donc très légèrement plus petite que le boitier.
  Les flancs du boitier de 40mm de diamètre sont droits mais sans angles vif. Tous les bords sont avec des arrêtes arrondies finement. 
Le boitier - cornes, couronne et poussoirs inclus-  loge dans un rectangle de H 46,2mm X L 42,5mm. L’épaisseur verre à verre est de 13,3mm.
Vue de dessus les cornes percées arrivent avec fluidité sur le boitier dans un mouvement souple mais sans lenteur. 
L’intérieur des cornes présente les seuls angles vifs de la boite et uniquement à l’angle rentrant entre corne et boitier. L’entre-corne est de 20mm.
La distance mesurée de trou à trou (entraxes) -entre les cornes 12h et 6h- est de 46,2mm. Pour le modèle que j’ai, cela laisse donc un espace entre le boîtier et la barrette fine, en place, de l’ordre de 1,5mm. Ce qui nécessite un bracelet avec passage de barrette fin. Comme celui que je commande quelques mois après son arrivée à mon poignet.  
La couronne, ornée de l’étoile de la marque, est crénelée de façon douce sous les doigts et mesure 6mm de diamètre.
Les poussoirs « de forme »  mesurent 6,6mm x 1,7mm. De section oblongue leur tranche est presque plate. Leur position sur le boitier et leur forme est de sorte que vue de dessus une ligne passant par le bord des poussoir coupe la couronne par son milieu. Pas de dépassement intempestif. Tout en harmonie je vous dit.
      
                                                                 Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Bracel12


                                                              Le dessus de la montre, est la trouvaille absolue de cette montre. 





                                                                                       La lunette à double godron. 




                                                 Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Dscn0110








(J’ai un document officiel de Zenith qui note Gaudron (?)). 
Ce motif de décoration va donner  son identité remarquable au modèle. 
Les godrons en orfèvrerie sont souvent séparés par une portion concave ou plate de métal ce qui rend l’affaire un peu pompeuse. Comme sur les soupières en metal repoussé qui se donnent de l’importance sur les buffets, entre la pendulette cadeau de Chicorée-Leroux et la reproduction de la victoire de Samothrace en porcelaine biscuit, elle-même posée devant l’édition de l’Album des jeunes 1962 du Reader’s Digest. Vous voyez ce que je veux dire…


Mais là, 

LÀ vraiment! Rien de tel. Tout l’opposé même. 
En fait de godron d’orfèvrerie je dirais plutôt qu’il s’agit de deux anneau bombés de diamètres   différents posés l’un sur l’autre  comme un pli sur la peau d’un nouveau-né.
Le verre de 32,4mm de diamètre dépassant ensuite de 2mm environ.
En épaisseur l’on a donc: Le verre, une anneau bombé, un second anneau bombé, le boitier. Le plus grand anneau recouvre presque le boitier, mais est juste un peu plus petit. Le plis formé par cet anneau semble se prolonger en une échancrure sur chaque corne lui apportant une impression de finesse.
Toutes ces pièces en acier sont polies brillant et cet assemblage parfait donne une une impression d’écrin pour le cadran. D’autant que ces cercles concentriques donnent chacun un même éclat dans la lumière. Un fin trait brillant ourlé d’un fin trait sombre.

Boitier, poussoirs, verres, tout est d’une très grande douceur sous les doigts. Pas d’arrête qui accroche, aucun angle qui ne soit pas arrondi. Tout et lisse, soyeux même. 
Prendre la montre en main procure un plaisir intense que l’on ne trouve que sur les goussets les mieux finis, les mieux polis. Et c’est peut-être l’un des points les plus notable dans la désidérabilité de ce modèle et sans doute celui dont, à postériori, l’on se souvient physiquement le plus si l’on change de montre ou si, grave erreur, l’on commet l’irréparable en se séparant de ce Chrono.


Incrustés sur le flanc gauche du boîtier, positionnés entre 8h et 9h, 2 poussoirs  incrustés de réglages. Celui du bas (Y) sert à régler la date par pression. Celui plus haut (X) sert à régler la phase de Lune. Un outil de réglage est livré avec la montre dans sa petite pochette.


Le verre offre une lisibilité parfaite, sous tous les angles. Et franchement? Tant mieux, il est là pour çà! Parce-qu’avec cet écran HD le cadran est une merveille de détails.


Justement venons-en au cadran.
Dans la version qui fait mon bonheur, il est argent guilloché. 


                                       Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Cadran10








Pour le boîtier T, il a existé 2 versions: lisse ou guilloché. Pour chacune des versions au moins trois teintes: Argent, Noir, Or, disponibles selon les années.


Exemple de cadran noir.  


                                                                     Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Cadran11


Dans son ensemble, le cadran comporte un certain nombre de parties nettement distinctes dans leurs aspects et délimitées de façons subtiles. 
La prose y est peinte, ainsi que les sous index de minute. Les index d’heures en chiffres Romains sont appliqués. Brillants ils passent ainsi de couleur argent à noirs selon le porté. Les index 2h et 10h sont remplacés par des triangles facettés (3f) de 1,5mm env. de long pour permettre le placement des guichets de jours et mois. Ceux de 3h,6h et 9h par des triangles identiques plus petits 1mm env., facettés également. Toute la beauté du cadran alternant parties satinées et guillochées réside dans la variation des reflets au porté. A noter que sur les version guillochées les chiffre V du VIII et le dernier I du VII sont de typo plus petite pour ne pas mordre sur les sous cadrans. Dans les versions lisses tous les lettres sont de la même taille pour les chiffres d’heure.


Si l’on regarde de l’extérieur vers l’intérieur:
                                                                      Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Dzotai11
                                                                  
                                        

  • A. Un premier anneau incliné rentrant vers l’intérieur d’environ 2mm de largeur. Argent satiné. Reçoit les graduation du tachymètre. Outil indispensable pour faire paraître court le chemin en auto qui mène par là, ou par là selon l’heure du jour. 
  • B. Cercle de fine crémaillère. Guilloché. 1/2mm de large env. 
  • C. Second anneau. Argent satiné. D’une largeur d’env. 6mm, reçois les index appliqués, les graduations des minutes et 20eme de seconde du chrono.  Les aiguilles du compteur de secondes du Chrono et l’aiguille des minutes recouvrent exactement cet anneau sans mordre sur le cercle guilloché. Indiquant ainsi parfaitement les repères concernés. 

Sur ce second anneau l’on retrouve à 4h30 le guichet de date. Masquant les graduation de minutes et 20èmes, elles sont reportées sur le haut du guichet, assurant ainsi un chronométrage idéal. Les repères et marquages de vitesse 180 et 170 Km/h souffrent néanmoins de ce guichet et sont tronqués. D’une taille inférieure au mm, on peu donc les caractériser d’illisibles. Dans l’ensemble la lecture du tachymètre requiert une attention certaine.

  • D. Un disque central guilloché Grain de Riz à trame verticale. Bordé d’un fin trait ciselé marquant son périmètre. La partie haute de ce disque reçoit un cartouche satiné rectangulaire où s’écrit ZENITH en capitales. Ecrit au dessous entre les deux guichets jours/mois: El Primero et Chronomètre. 
  • E. Deux guichets positionnés à 2h et 10h pour le jour et le mois. J’ai mesuré ces guichets pour une taille de 2,2mm x 1mm (c’est très petit!). J’ai la chance de posséder un calendrier en français.



C’est vraiment cette partie apporte au cadran sa vraie personnalité, son charme discret et une certaine majesté. L’aiguille des heures pointe exactement le bord de ce disque guilloché.
                                                                 Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Dzotai12




Pour les Sous-Compteurs:


Ils mesurent environ 8mm de diamètre. Leurs aiguilles bâtons environ 3,5mm. Il sont très légèrement plus petits (suppression de la crémaillère de pourtour) sur les cadran non guillochés.


- Le chronographe avec ses deux sous compteurs totalisateurs situés à 3h pour les minutes et 6h pour les heures. (12h possibles de comptage).


Le sous compteur à 9h s’occupe de la petite seconde. 


Les graduations à leur circonférence sont:
- Compteur des minutes: 5, 10, 15, 20, 30 avec graduations de minutes.
- Compteur des heures: 2, 4, 6, 10, 12. Les chiffres 2, 10 et 12 étant de taille réduite par rapport aux autres (0,5mm! Ce qui est très petit.) Avec graduations également. Trait courts pour les demies, longs pour les heures intermédiaires. 

Le compteur des secondes est quand à lui gradué: 10, 20, 30, 40, 50, 60 avec traits longs de 5 en 5 et courts pour marquer les secondes.


Ces sous compteurs sont particulièrement décorés. (De l’extérieur vers l’intérieur.) 
- Une crémaillère très fine de 0,2mm ourle chaque sous compteur d’un guillochis de 124 ciselures. 
- Un premier anneau lisse et satiné d’environ 1,8mm de large reçoit les indexations peintes des compteurs. A noter que ce premier disque est réduit à moins d’1mm de large dansl a portion 9h à 3h pour le compteur des heures de chrono logé à 6h, ce, pour augmenter l’ouverture du guichet de phase de Lune.
- Un disque central guilloché motif  « flanqué » (je pense).
Les aiguilles de ces sous compteurs sont plates, de type bâton et mesurent: +-3,5mm de long pour 0,3mm de large. Elles offrent un reflet noir la plupart du temps mais en lumière rasante peuvent présenter un reflet cuivre.


                                                                       Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Daup_a10








Le sous compteur à 6 heures accueille également la Phase de Lune. Un sous cadran bleu (proche du RAL 5026)  où tournent 2 magnifiques lunes; chacune disparaissant pour laisser place à la nouvelle. 2 étoiles à gauche, 2 à droite de chaque Lune.


Pour le réglage de PdL: à partir d’un calendrier des postes, l’on repère la dernière date de PL. L’on compte ensuite le nombre de jours passés depuis. Alors, après avoir pressé le poussoir pour amener la Lune au centre, il suffit de presser autant de fois que de jours passés depuis la dernière PL.





Enfin, les aiguilles centrales, heures, minutes et la seconde du Chrono.


Heures et minutes dauphines a deux pans. Noires polies brillantes. (Argent pour les version non guillochées et les versions cadran noir, Or pour les version « luxe »)
Seconde  de chrono: Noire, très fine,  (env. 0,3mm de large).
D’une longueur de 13,5mm pour les deux grande et 8mm pour celle des heures.
Bien que noires, ces aiguilles brillantes entrent en harmonie avec le cadran en prenant une couleur argent sous certaines inclinaisons. Parfois par moitié dans la longueur sur l’un des pans.


                                                   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Img_3513




              
Aucun index, aucune aiguille ne reçoit de Lum pour ne pas déranger le décor si fin de l’ensemble. C’est valable sur tous les modèles.






Mise à l’heure, à date, au jour, au mois.


                                                            C’EST LE POINT DÉLICAT.




Il faudrait presque l’écrire deux fois.
En effet, nombre de possesseurs on eut recours à la maison mère pour réparer la belle après une mauvaise manipulation.

Il n’y a rien de nouveau à écrire que la mise à date ne doit se faire qu’avec les aiguilles entre 9h00 ET 15h00 pour éviter le démarrage du processus de changement de date. Et ici de date + jour et même + mois.
  En revanche il est utile de bien se mettre en tête que la couronne se tire sans effort avec 2 crans.  MAIS LA MISE À L’HEURE SE FAIT AU CRAN 1.  Et l’écart entre le cran 1 et le 2 est minime.

Au contraire de la plupart des montre avec date ou date et jour (+, +) pour lesquelles l’heure se règle au 2nd cran et la date jour  au 1er cran.
Avec ce Chronomaster il faut être très attentif à d’abord rester au 1er cran pour positionner les aiguilles H et M en partie basse du cadran PUIS tirer la couronne au second cran pour mettre à date. La mise au jour et au mois se fait avec l’outil. 


Je suis bien certain que les accidents surviennent lorsque la montre n’est pas portée en tout temps, mais en alternance avec d’autres. Pressés de faire la mise à l’heure/jour/mois/lune on tire la couronne et l’on tourne. Le temps de voir que les aiguilles ne bougent pas et Vlan! 
C’est donc un des points à contrôler avec la plus grande attention avant d’acheter en occasion. Faire une mise à l’heure soit même, notice sous les yeux, et surveiller le glissé de la couronne sous les doigts.
Lorsque cela m’arrive je fais toujours de la manière suivante:

  • Je mets en 1 et je tourne les aiguilles jusqu’à 6h du matin.
  • Je positionne le jour à la veille. (Outil)
  • Je tire la couronne en 2 et mets la date à j-1 et le mois correct (sauf si l’on est le 31)
  • Je remets la couronne en 1 et tourne les aiguilles jusque’à ce que la date soit changée à minuit et règle ensuite l’heure.
  • Ensuite je règle la lune.



                                                                      Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Rzogla10




Fonctionnement du Chrono.
      Tout à fait classique la manipulation est assez ferme - je compare ici avec le 3303 de la speedmaster Broad-Arrow. La course des poussoirs est peut-être un poil moins longue aussi. Je ne remarque pas de « saut » au démarrage et la RàZ est instantanée. La lecture du tachymètre est pour le moins sportive en voiture compte tenu de la finesse des graduations.


Changement de date: il est instantané à minuit. Un ajustement est nécessaire en fin de mois pour février et les mois de 30 jours.


Tenue de l’heure: Pour ma part je mesure souvent +2/3 sec/jours
Réserve de marche: Donné pour 50 heures je n’ai jamais contrôlé mais pense qu’il est inférieur. Plutôt autour de 40h pour la mienne.
Etanchéité: A son âge? Un bain la tuerait voyons! Donnée pour une étanchéité de 30 mètres à l’origine je me contente aujourd’hui de la tenir éloignée mais la nettoie régulièrement.


Bracelets.


Comme indiqué au début, le modèle dont je dispose nécessite un passage de barrettes fin. Pour exemple, le bracelet cuir Omega pour speed ne peux pas se monter. D’autres bracelets cuirs « standards » en 20mm non plus. Un modèle commandé spécialement chez Camille Fournet en revanche conviendra parfaitement.
Je dispose de boucles déployantes doubles Zenith. Le pli se fait à l’inverse de toutes mes autres BD si l’on veux conserver le logo écrit dans le bon sens au poignet.
Idem, l’achat d’un bracelet métal Zenith (marqué BA 083) absolument identique et acheté neuf ne pourra être installé qu’après un lent usinage à l’atelier pour ajuster le passage de barrette des End-Link en face des trous percées dans les cornes.

                              Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Img_3323    Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Bracel13
C’est ce qui me fait penser que mon modèle est d’avant 1996. En effet seules les versions venant après 1996 seront disponible sur cuir ou acier.


Personnellement je porte plutôt l’acier de mars-avril à septembre octobre pour repasser ensuite au cuir.


Voilà ce qui fait mon bonheur les jours où je la retrouve. 


En résumé:


Les + de cette montre:

  • Un El-Primero
  • Un coté Sport-Chic discret.
  • Une taille contenue.
  • Une montre très douce à tenir et à porter.
  • Une montre rare à voir chez les autres.

Les - de cette montre:

  • Taille des guichets jours/mois incompatibles avec les yeux d'un porteur né avant 1970.
  • Coût des révisions/réparations Zenith. 
  • Le réglage des heures et des jours que je trouve dangereux, mais plus par l'habitude des autres mouvements.





C'est une montre qui reste disponible en occasion à un tarif assez constant. Avoir un historique et un suivi avec factures est un plus que je pense necessaire. 


Volà, j'adore cette montre depuis les années 2000 où je l'ai découverte. Trop chère pour moi à l'époque il à fallu d'incroyables suites de circonstances pour qu'elle soit à mon poignet. Grâce à FàM et à un Fameur tout à fait sympathique.





                                                       Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Img_3716
Revenir en haut Aller en bas
ChrisC75
Membre éminent.
ChrisC75


Nombre de messages : 12565
Localisation : Paname
Date d'inscription : 04/05/2012

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMer 5 Mai - 6:48

Très belle revue qui mériterait de figurer dans le Général, en ce jour anniversaire de FAM et en hommage à Zen Smile
Revenir en haut Aller en bas
Eddy84
Membre Actif
Eddy84


Nombre de messages : 57
Age : 38
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/11/2020

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMer 5 Mai - 7:47

Whaouh thumleft
À la fois très complet et intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
flazz
Membre éminent.
flazz


Nombre de messages : 14125
Localisation : 75011
Date d'inscription : 19/11/2010

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMer 5 Mai - 7:48

Merci pour le partage !  thumright bravohap
Revenir en haut Aller en bas
SR68
Membre très actif
SR68


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 05/10/2018

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyJeu 6 Mai - 1:24

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Dsc_1114
Revenir en haut Aller en bas
ceballo
Membre très actif
ceballo


Nombre de messages : 289
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/03/2020

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyJeu 6 Mai - 1:46

Une montre que j'ai failli acheter très récemment (j'ai d'autres priorités en ce moment hélas). Mais ta superbe revue me le fait regretter Smile
Je trouve que c'est le plus beau calendrier complet à un tarif "raisonnable".
Revenir en haut Aller en bas
Raxevis Arcofin
Animateur
Raxevis Arcofin


Nombre de messages : 1215
Age : 58
Localisation : Gourmandie
Date d'inscription : 21/07/2019

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyJeu 6 Mai - 8:12

SR68 a écrit:
Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Dsc_1114
 Sublime!

Je suis bien certain que la mienne aura une copine toute pareille un jour ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
nicoclan31
Membre très actif



Nombre de messages : 239
Age : 48
Localisation : muret
Date d'inscription : 29/12/2012

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyJeu 6 Mai - 8:20

C'est THE montre avec le mvt El Primero
Trop grosse pour moi malheureusement mais vraiment plus belle que les actuelles je trouve
Revenir en haut Aller en bas
Doudou-GTi
Membre éminent.
Doudou-GTi


Nombre de messages : 13608
Age : 41
Localisation : Je s'appelle Groot !
Date d'inscription : 07/08/2011

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyJeu 6 Mai - 8:43

👍🏻Merci pour le partage Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://pros.lacentrale.fr/C023948/cat-AUTO/?sort=price
oliveka
Modérateur
oliveka


Nombre de messages : 3285
Age : 53
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/03/2008

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyJeu 6 Mai - 21:15

Une montre absolument sublime et une très belle revue!

Pour reprendre les mots des markéteux ... c'est la pièce iconique qui porte l'ADN de la marque ....!

Un jour elle sera mienne!

_________________
Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui.
Revenir en haut Aller en bas
tactic!
Pilier du forum
tactic!


Nombre de messages : 1824
Age : 69
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 21/03/2007

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMar 11 Mai - 4:13

Félicitations pour cette importante revue,

le cadran guilloché a ma faveur, il apporte un plus en ce qui concerne le visuel.

Et bravo pour le détail mit en évidence dans votre revue, je n'y avais jamais fait attention!!


  • B. Cercle de fine crémaillère. Guilloché. 1/2mm de large env. 

Revenir en haut Aller en bas
Le temps retrouvé
Animateur
Le temps retrouvé


Nombre de messages : 926
Age : 65
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 01/09/2017

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMar 18 Mai - 9:47

Pour ma part , la mise à l'heure date / jour/ mois me semble bien trop complexe et source d'erreurs : c'est un problème que je découvre et qui empêcherait , à lui seul , tout achat .

Le mouvement El Primero , qui peut être d'une fiabilité relative , doit avoir été révisé récemment , facture Zenith à l'appui, en cas d'achat  de cette montre d'occasion déjà ancienne .
Revenir en haut Aller en bas
DRADIN
Membre très actif
DRADIN


Nombre de messages : 166
Age : 63
Localisation : Malèves Sainte Marie
Date d'inscription : 25/01/2012

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMar 18 Mai - 22:07

Très belle revue qui me donne envie d'en acquérir une. Le fait de déjà avoir une Rainbow me fait hésiter depuis longtemps mais j'ai toujours trouvé cette montre très jolie et à prix contenu pour un CP avec PDL. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Raxevis Arcofin
Animateur
Raxevis Arcofin


Nombre de messages : 1215
Age : 58
Localisation : Gourmandie
Date d'inscription : 21/07/2019

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMer 19 Mai - 22:05

Pour info j'ai scanné le mode d'emploi de cette version (pages en français) et peux donc le difuser par email en retour de contact MP ou email.
Revenir en haut Aller en bas
PMCHOIX
Nouveau



Nombre de messages : 5
Age : 67
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 30/04/2013

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyDim 23 Mai - 22:10

J'ai actuellement le bonheur d'en posséder une. Avec le cadran lisse.
En revanche, je n'ai pas trouvé comment régler les mois rapidement avec l'outil. Je me suis contente de faire tourner la date jusqu'à l'obtention du bon mois. Y a t il une technique plus rapide?
Revenir en haut Aller en bas
Manu03
Membre très actif
Manu03


Nombre de messages : 291
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 20/11/2018

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyLun 24 Mai - 18:34

Bravo pour ce post lumineux.
Merci pour ce reportage.
Revenir en haut Aller en bas
georges zaslavsky
Puits de connaissances
georges zaslavsky


Nombre de messages : 4616
Age : 43
Date d'inscription : 27/04/2008

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyLun 24 Mai - 19:48

Merci pour cette revue d'une grande classique Chinois
Revenir en haut Aller en bas
pilàlheure
Permanent passionné
pilàlheure


Nombre de messages : 2051
Date d'inscription : 17/02/2015

Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » Empty
MessageSujet: Re: Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »   Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons » EmptyMar 25 Mai - 0:39

voilà une revue qui transpire l'amour et la passion
ça manquait
pas ma came mais belle montre, sauf peut être les impressions sur  cadran guilloché
j'ai jamais compris ce délire, un peu comme tracé un passage piéton sur la trouée d'arenberg

on va à l'essentiel, on apprend des trucs, plein de détailles sympa, un ressenti, un peu comme un essai bilan des 100 000
de bonnes photos et de bonnes idées  continuez Mr Raxevis   Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Une revue d’une jeune vintage. La Chronomaster T dite « à double Godrons »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revue de la Submariner des Galeries Lafayette dite « Sub’Galfa' »
» Revue de la Seiko SBDC031 dite « SUMO », une diver qui n’a plus rien à prouver !
» Yema Rallye vintage dite Andretti ou non,Brown Sugar,Formica
» Un petit coup de jeune pour une vintage...
» Ma revue du Chronomaster Sport de Zenith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum ZENITH Forum Officiel Francophone-
Sauter vers: