FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 master compressor extrem lab

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
onon
Animateur
onon


Nombre de messages : 752
Age : 94
Localisation : byron bay
Date d'inscription : 20/05/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 9:17

Je suis tombé sur cet article ce matin :




Master compressor Extreme LAB
Une nouvelle dimension horlogère


Depuis quelque temps déjà, la Manufacture du Sentier voulait faire la démonstration de sa compétence dans le secteur des nouvelles technologies appliquées à l’horlogerie. La “Master Compressor Extreme LAB” concrétise cette démarche en réunissant, dans quelques centimètres carrés, le meilleur de la science horlogère d’aujourd’hui. Avec cet instrument, l’idée n’est pas d’éblouir les amateurs ni de faire dans l’art de la cosmétique horlogère. Objet d’étude, la “Master Compressor Extreme LAB” entend être un nouveau jalon dans le secteur ; une sorte de Formule 1 d’atelier horloger. Pour cette réalisation, les ingénieurs et maîtres horlogers ont listé les différents problèmes qu’il était possible de rencontrer dans une montre mécanique classique. Dans un calibre traditionnel, les horlogers ont recours à des huiles, graisses et différents autres lubrifiants pour limiter les frictions et assurer aux mouvements un fonctionnement harmonieux le plus longtemps possible. Depuis la mise au point des Esther Glycols et la généralisation de leur emploi pour la lubrification des pivots des mécanismes, la durée de vie des huiles avait été substantiellement augmentée. Cependant, on sait qu’une montre ne demeure jamais dans un environnement stabilisé en termes de températures. Par exemple, dans les vitrines du bijoutier ou sur les bords d’une piscine en été, les montres sont souvent exposées à de fortes températures. Les huiles de nouvelles générations, même de très bonne qualité, perdent certaines de leurs qualités lorsqu’elles sont soumises à de pareilles contraintes. John Harrison ou Breguet avait anticipé l’invention d’une huile indéfectible ou son abandon total. Les spécialistes d’aujourd’hui, après avoir tâtonné, ont plutôt tendance à considérer l’absence de lubrification comme la seule voie possible de recherche. C’est en tout cas le parti pris de Jaeger-LeCoultre. La suppression de toute lubrification a exigé du bureau d’études qu’il revoit intégralement sa conception des mouvements mécaniques. La montre “Master Compressor Extreme LAB” est donc le produit d’une réflexion globale. Les deux années de recherche et de développement ont donné naissance au calibre JLC 988C, un mouvement de nouvelle génération capable de fonctionner de façon continue sans la moindre lubrification. Pour parvenir à ce résultat, les techniciens de l’entreprise ont employé de nouveaux matériaux. Au nombre desquels, pour la première fois utilisés en horlogerie, on trouve le Carbonitrure Easium™. D’une grande dureté, celui-ci a des propriétés tribologiques extraordinaires (autrement dit antifriction) et se prête parfaitement à la fabrication de paliers pouvant fonctionner à sec. Ce composant remplace les rubis du mouvement, y compris au niveau de la cage du tourbillon et du balancier, au profil optimisé et inspiré de ceux des chronomètres de marine. Si cette matière novatrice remplit merveilleusement bien sa fonction à cet endroit, les pivots roulés reçoivent toutefois un traitement de surface spécifique. Deux points dans le mouvement ont pourtant nécessité de la part des horlogers qu’ils trouvent d’autres solutions aux problèmes de frictions. Il s’agit de la lubrification des levées d’échappement et de celle de la lame ressort du barillet. Pour se passer d’huile sur les palettes de l’ancre, les ingénieurs ont tout d’abord remplacé les levées de cet organe transmettant la force de la roue d’échappement au balancier habituellement en rubis, par d’autres taillées dans du diamant cristallin noir. Ils ont ensuite remplacé la roue d’échappement habituellement en acier par une version en silicium car les deux matériaux, en contact, peuvent travailler sans huile. Restait la lubrification du barillet. La classique graisse a été remplacée par une poudre de graphite dont les qualités sont constantes quelles que soient les conditions de température. La masse oscillante, allégée et optimisée, a reçu un roulement à billes de céramique qui peut se passer de lubrification. À la pointe de la technologie Que serait une montre sans lubrification, dénuée de précision ? Pour obtenir un résultat satisfaisant, la manufacture a pris l’option de travailler l’organe régulateur dans son ensemble avec des matériaux innovants. Pour cette nouvelle merveille, les ingénieurs ont retenu une cage en magnésium, plus légère que le titane, et lui ont associé un nouveau type de balancier à serge coupée à forte inertie (11,5 mg/cm2), couplé à un spiral au développement parfaitement concentrique permettant un accroissement de l’isochronisme. Pour cette pièce, plus de raquetterie classique ; le réglage inertiel avec visserie directement montée sur la serge est bien supérieur et se retrouve aujourd’hui sur tous les produits automatiques fabriqués par la manufacture. Que seraient les résultats horlogers les meilleurs s’ils ne sont pas agrémentés d’une esthétique dans l’air du temps ? Somme toute, fort peu de choses puisque la montre, tout en étant un outil de précision, n’en reste pas moins un bijou. Pourtant, pas de débauche de matières précieuses, juste des matériaux de pointe travaillés avec des outillages high-tech. Pour protéger le mouvement comportant un grand nombre de composés innovants comme le Ticalium® pour le pont de centre (aluminium et carbure de titane), la manufacture a privilégié un boîtier en composite, associant ainsi le titane Grade 5 à la fibre de carbone usinée. Mais l’ensemble de la composition fait également usage d’une lunette en carbonitrure de silicium pour la légèreté et la dureté, ainsi que d’un amortisseur de choc en polyuréthane souple de couleur rouge. Monté sur une sorte de “silent block”, le mouvement est ainsi plus résistant aux chocs et autres agressions extérieures. Au final, cet instrument qui ne sera produit qu’à un nombre très réduit d’exemplaires, dispose aussi d’un bracelet innovant mélangeant matériaux classiques et avant-gardistes. Objet précieux recueillant 6 dépôts de brevet, il est le condensé de 174 ans d’un esprit pionnier dans le secteur horloger, et le dernier exemple d’une recherche poursuivie au quotidien pour faire de l’horlogerie — art mécanique traditionnel — une science contemporaine en permanente évolution.

master compressor extrem lab Mcexla10

master compressor extrem lab Exlabm10
Revenir en haut Aller en bas
titof70
Passionné de référence
titof70


Nombre de messages : 3547
Age : 54
Localisation : Va savoir...
Date d'inscription : 22/01/2006

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 9:47

Merci mais pense à mettre des coupures : tel quel, je n'avais aucune envie de lire le pavé. Wink

Master compressor Extreme LAB
Une nouvelle dimension horlogère


Depuis quelque temps déjà, la Manufacture du Sentier voulait faire la démonstration de sa compétence dans le secteur des nouvelles technologies appliquées à l’horlogerie. La “Master Compressor Extreme LAB” concrétise cette démarche en réunissant, dans quelques centimètres carrés, le meilleur de la science horlogère d’aujourd’hui.

Avec cet instrument, l’idée n’est pas d’éblouir les amateurs ni de faire dans l’art de la cosmétique horlogère. Objet d’étude, la “Master Compressor Extreme LAB” entend être un nouveau jalon dans le secteur ; une sorte de Formule 1 d’atelier horloger. Pour cette réalisation, les ingénieurs et maîtres horlogers ont listé les différents problèmes qu’il était possible de rencontrer dans une montre mécanique classique.

Dans un calibre traditionnel, les horlogers ont recours à des huiles, graisses et différents autres lubrifiants pour limiter les frictions et assurer aux mouvements un fonctionnement harmonieux le plus longtemps possible. Depuis la mise au point des Esther Glycols et la généralisation de leur emploi pour la lubrification des pivots des mécanismes, la durée de vie des huiles avait été substantiellement augmentée.

Cependant, on sait qu’une montre ne demeure jamais dans un environnement stabilisé en termes de températures. Par exemple, dans les vitrines du bijoutier ou sur les bords d’une piscine en été, les montres sont souvent exposées à de fortes températures. Les huiles de nouvelles générations, même de très bonne qualité, perdent certaines de leurs qualités lorsqu’elles sont soumises à de pareilles contraintes. John Harrison ou Breguet avait anticipé l’invention d’une huile indéfectible ou son abandon total. Les spécialistes d’aujourd’hui, après avoir tâtonné, ont plutôt tendance à considérer l’absence de lubrification comme la seule voie possible de recherche.

C’est en tout cas le parti pris de Jaeger-LeCoultre. La suppression de toute lubrification a exigé du bureau d’études qu’il revoit intégralement sa conception des mouvements mécaniques. La montre “Master Compressor Extreme LAB” est donc le produit d’une réflexion globale.

Les deux années de recherche et de développement ont donné naissance au calibre JLC 988C, un mouvement de nouvelle génération capable de fonctionner de façon continue sans la moindre lubrification. Pour parvenir à ce résultat, les techniciens de l’entreprise ont employé de nouveaux matériaux. Au nombre desquels, pour la première fois utilisés en horlogerie, on trouve le Carbonitrure Easium™️. D’une grande dureté, celui-ci a des propriétés tribologiques extraordinaires (autrement dit antifriction) et se prête parfaitement à la fabrication de paliers pouvant fonctionner à sec. Ce composant remplace les rubis du mouvement, y compris au niveau de la cage du tourbillon et du balancier, au profil optimisé et inspiré de ceux des chronomètres de marine. Si cette matière novatrice remplit merveilleusement bien sa fonction à cet endroit, les pivots roulés reçoivent toutefois un traitement de surface spécifique.

Deux points dans le mouvement ont pourtant nécessité de la part des horlogers qu’ils trouvent d’autres solutions aux problèmes de frictions. Il s’agit de la lubrification des levées d’échappement et de celle de la lame ressort du barillet.

Pour se passer d’huile sur les palettes de l’ancre, les ingénieurs ont tout d’abord remplacé les levées de cet organe transmettant la force de la roue d’échappement au balancier habituellement en rubis, par d’autres taillées dans du diamant cristallin noir. Ils ont ensuite remplacé la roue d’échappement habituellement en acier par une version en silicium car les deux matériaux, en contact, peuvent travailler sans huile. Restait la lubrification du barillet. La classique graisse a été remplacée par une poudre de graphite dont les qualités sont constantes quelles que soient les conditions de température. La masse oscillante, allégée et optimisée, a reçu un roulement à billes de céramique qui peut se passer de lubrification. À la pointe de la technologie Que serait une montre sans lubrification, dénuée de précision ? Pour obtenir un résultat satisfaisant, la manufacture a pris l’option de travailler l’organe régulateur dans son ensemble avec des matériaux innovants. Pour cette nouvelle merveille, les ingénieurs ont retenu une cage en magnésium, plus légère que le titane, et lui ont associé un nouveau type de balancier à serge coupée à forte inertie (11,5 mg/cm2), couplé à un spiral au développement parfaitement concentrique permettant un accroissement de l’isochronisme.

Pour cette pièce, plus de raquetterie classique ; le réglage inertiel avec visserie directement montée sur la serge est bien supérieur et se retrouve aujourd’hui sur tous les produits automatiques fabriqués par la manufacture. Que seraient les résultats horlogers les meilleurs s’ils ne sont pas agrémentés d’une esthétique dans l’air du temps ? Somme toute, fort peu de choses puisque la montre, tout en étant un outil de précision, n’en reste pas moins un bijou. Pourtant, pas de débauche de matières précieuses, juste des matériaux de pointe travaillés avec des outillages high-tech. Pour protéger le mouvement comportant un grand nombre de composés innovants comme le Ticalium®️ pour le pont de centre (aluminium et carbure de titane), la manufacture a privilégié un boîtier en composite, associant ainsi le titane Grade 5 à la fibre de carbone usinée.
Mais l’ensemble de la composition fait également usage d’une lunette en carbonitrure de silicium pour la légèreté et la dureté, ainsi que d’un amortisseur de choc en polyuréthane souple de couleur rouge. Monté sur une sorte de “silent block”, le mouvement est ainsi plus résistant aux chocs et autres agressions extérieures. Au final, cet instrument qui ne sera produit qu’à un nombre très réduit d’exemplaires, dispose aussi d’un bracelet innovant mélangeant matériaux classiques et avant-gardistes. Objet précieux recueillant 6 dépôts de brevet, il est le condensé de 174 ans d’un esprit pionnier dans le secteur horloger, et le dernier exemple d’une recherche poursuivie au quotidien pour faire de l’horlogerie — art mécanique traditionnel — une science contemporaine en permanente évolution.
Revenir en haut Aller en bas
rolexor
Animateur
rolexor


Nombre de messages : 1003
Age : 52
Localisation : st malo
Date d'inscription : 14/07/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 10:08

quoi qu on puisses penser de jaeger lecoultre .amha, cette manufacture , reste l une des manufactures les plus innoventes.
Revenir en haut Aller en bas
onon
Animateur
onon


Nombre de messages : 752
Age : 94
Localisation : byron bay
Date d'inscription : 20/05/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 10:13

Tu as complètement raison titof70, c'est plus comestible avec ta mise en forme.

Pour rebondir sur le post de rolexor, cette manufacture offre un choix extrement large de montres, toutes d'une grande qualitées, de l'ultra thin à la master compressor ultra technique, sans oublier la reverso.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 718
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/08/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 10:23

wé les gars, mais c'était tellement difficile de la rendre jolie?
Revenir en haut Aller en bas
titof70
Passionné de référence
titof70


Nombre de messages : 3547
Age : 54
Localisation : Va savoir...
Date d'inscription : 22/01/2006

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 10:27

onon a écrit:
Pour rebondir sur le post de rolexor, cette manufacture offre un choix extrement large de montres, toutes d'une grande qualitées, de l'ultra thin à la master compressor ultra technique, sans oublier la reverso.

Je ne pense pas que ce soit l'innovation, ou la qualité de JLC qui soient critiquées de manière générale, mais plutôt le design de certaines pièces et les dérives stylistiques récentes.

Techniquement, JLC reste une manufacture de haut niveau, du moins me semble-t-il. Il suffit de voir l'Amvox II et son système de déclenchement du chrono pour le moins original. Le look de la montre en revanche... Ou comment gâcher une idée géniale avec un design de daube. Non Non
Revenir en haut Aller en bas
onon
Animateur
onon


Nombre de messages : 752
Age : 94
Localisation : byron bay
Date d'inscription : 20/05/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 10:40

Alexis a écrit:
wé les gars, mais c'était tellement difficile de la rendre jolie?

Cette montre nécessite un essayage, et un peu de temps pour s'habituer a son esthétisme.
C'est comme l'amvox, j'ai mis trois mois à l'apprécier, je lui trouvais pas grand chose, et finalement elle se retrouve trés bien placé dans ma wish list C'est amha, ce genre de design dont on ne se lasse pas.

Allez, une petite photo de l'amvox:
Vous en pensez quoi Alexis et Titof ?



master compressor extrem lab Amvoxx10
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 718
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/08/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 10:47

le plus grand bien! Plus que de l'amvox 2, d'ailleurs. Mais elle réunit bon nombre de canons esthétiques.

Par contre, la "lab" porte bien son nom: "on va vous montrer qu'elle est au top technologiquememnt, elle va ressembler à une machine".

Et ben non, je l'aurais préférée dans le boitier d'une master...
Revenir en haut Aller en bas
rolexor
Animateur
rolexor


Nombre de messages : 1003
Age : 52
Localisation : st malo
Date d'inscription : 14/07/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 10:49

titof70 a écrit:
onon a écrit:
Pour rebondir sur le post de rolexor, cette manufacture offre un choix extrement large de montres, toutes d'une grande qualitées, de l'ultra thin à la master compressor ultra technique, sans oublier la reverso.

Je ne pense pas que ce soit l'innovation, ou la qualité de JLC qui soient critiquées de manière générale, mais plutôt le design de certaines pièces et les dérives stylistiques récentes.

Techniquement, JLC reste une manufacture de haut niveau, du moins me semble-t-il. Il suffit de voir l'Amvox II et son système de déclenchement du chrono pour le moins original. Le look de la montre en revanche... Ou comment gâcher une idée géniale avec un design de daube. Non Non
je ne partages pas ton avis, pour avoir eut au poignet pendant un mois la master compressor chronograph.je peut t assurer que cette montre , est esthetiquement tres belle.et je dois avouer , que si je n avais pas eut besoin de liquiditer pour acheter ma daytona , je l aurais toujours. d ailleur , il n est pas exclu. que je la rachetes un jour ou l autre.
Revenir en haut Aller en bas
rolexor
Animateur
rolexor


Nombre de messages : 1003
Age : 52
Localisation : st malo
Date d'inscription : 14/07/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 10:52

onon a écrit:
Alexis a écrit:
wé les gars, mais c'était tellement difficile de la rendre jolie?

Cette montre nécessite un essayage, et un peu de temps pour s'habituer a son esthétisme.
C'est comme l'amvox, j'ai mis trois mois à l'apprécier, je lui trouvais pas grand chose, et finalement elle se retrouve trés bien placé dans ma wish list C'est amha, ce genre de design dont on ne se lasse pas.

Allez, une petite photo de l'amvox:
Vous en pensez quoi Alexis et Titof ?



master compressor extrem lab Amvoxx10
tu ne me l as pas demander , mais je te donnes mon avis quand meme, cette jlc est tout bettement superbe. j aimes les montres intemporelles et celle ci en est le doux reflet.
Revenir en haut Aller en bas
titof70
Passionné de référence
titof70


Nombre de messages : 3547
Age : 54
Localisation : Va savoir...
Date d'inscription : 22/01/2006

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 11:02

onon a écrit:

Cette montre nécessite un essayage, et un peu de temps pour s'habituer a son esthétisme.
C'est comme l'amvox, j'ai mis trois mois à l'apprécier, je lui trouvais pas grand chose, et finalement elle se retrouve trés bien placé dans ma wish list C'est amha, ce genre de design dont on ne se lasse pas.

Allez, une petite photo de l'amvox:
Vous en pensez quoi Alexis et Titof ?

J'ai toujours beaucoup apprécié l'Amvox. Je la trouve superbe, sobre et attirante.
Je comprends les critiques formulées à son encontre, critiques reprises dans un post récent, mais les défauts en question n'en sont pas pour moi. Ils ne me dérangent pas.

Il y a un peu plus d'un an de cela, j'avais décidé de faire un échange avec un marchand : son Amvox titane neuve (série limitée à 1000 ex) contre ma LV277 avec une légère soulte. Celle-là :

master compressor extrem lab Photo065

J'avais hésité, un peu, la Vuitton étant un cadeau. En fait, j'ai tergiversé assez longtemps pour que le marchand en question, qui avait déjà un modèle de cette marque, se rende compte qu'il aurait du mal à la revendre. Résultat : quand je me suis décidé, il n'était plus intéressé.
Je n'ai pas l'habitude de régretter les choses, mais là, oui un peu quand même (beaucoup en fait Wink ). Je pense, qui plus est, que j'aurais porté la JLC plus souvent que la LV (4 fois en 2 ans)
Et en tant que pièce horlogère, elle me semble beaucoup plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 718
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/08/2007

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 11:05

à noter aussi: le logotype "jaeger lecoultre" à 6 heures en écriture...euh...moderne.
Revenir en haut Aller en bas
titof70
Passionné de référence
titof70


Nombre de messages : 3547
Age : 54
Localisation : Va savoir...
Date d'inscription : 22/01/2006

master compressor extrem lab Empty
MessageSujet: Re: master compressor extrem lab   master compressor extrem lab EmptySam 3 Nov 2007 - 11:33

rolexor a écrit:
je ne partages pas ton avis, pour avoir eut au poignet pendant un mois la master compressor chronograph.je peut t assurer que cette montre , est esthetiquement tres belle.et je dois avouer , que si je n avais pas eut besoin de liquiditer pour acheter ma daytona , je l aurais toujours. d ailleur , il n est pas exclu. que je la rachetes un jour ou l autre.

Tant mieux si tu aimais la montre que tu avais achetée. Ca vaut mieux en général, non ? Wink

D'abord je ne parlais pas des compressors. Mon propos était concentré sur un seul modèle et pas sur la gamme JLC.
J'évoquais le design de l'Amvox II. Ce modèle là en clair :

master compressor extrem lab IMG_0884

Modèle que je trouve fascinant mais dont je trouve le cadran totalement raté. Et vu le concept de cette montre, je trouve cela très dommage. Pourquoi, JLC se sent-il obligé de charger le design de ce type de montres ? C'est en général le genre de reproches que les amoureux de la marque formulent en les voyant.

Pour en revenir à ton post, j'aime assez certains modèles de Compressor, notamment les Memovox et Geographiques. J'en ai même plusieurs fois envisagé l'acquisition, et rien ne dit qu'un jour ce ne sera pas le cas. Même si j'ai aujourd'hui beaucoup d'autres montres devant dans ma short list (si "short", qu'elle doit bien faire 2 pages Mr.Red ).
Par contre, j'apprécie un peu moins le chrono (désolé) et pas du tout les EWC.
Revenir en haut Aller en bas
 
master compressor extrem lab
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JLC master compressor diving chrono ou master compressor extreme world chrono
» Quel est votre chrono préféré?
» JLC - Master Compressor Memovox
» Breguet XX ou IWC Portuguaise
» tributo to master compressor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: