FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Horlogerie. le début de la fin ?

Aller en bas 
+16
onon
pam63
4top
Amator
Panama
Vulcain
jemfi
fdm44
PIFPAF
Tokage
desouche
Did666
GMT
Arno
ZEN
Boogie
20 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
4top
Nouveau
4top


Nombre de messages : 21
Age : 62
Localisation : CAEN
Date d'inscription : 08/04/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyLun 5 Nov - 20:55

Face a un marche Bridé,Bouclé,Fermé ...que peut faire un horloger independant catalogué comme dixit Breitling de "stucture reduite"????
Reduite a quel niveau? Financier ou savoir -faire?
Il existe encore un bon nombre d'horlogers capable de reparer ou de restaurer un patrimoine existant,pour autant qu'on lui en donne les moyens!
Le SAV des marques fait partie integrante du commerce horloger,mais je ne vais pas m'etendre apres quelques posts sur le sujet qui ne suscite guere d'interets aupres des amateurs de montres.
Revenir en haut Aller en bas
pam63
Membre Hyper actif
pam63


Nombre de messages : 594
Age : 53
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 25/09/2005

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyLun 5 Nov - 22:32

Ca sent le plongeon à plein nez chez les Suisses tout ça ...

Encore une Fois, les Suisses vont être punis par là ou ils ont péchés : vanité, orgueil, mépris des clients et des distributeurs, effet "grosse tête" ...

Oui la Qualité générale de la production en Suisse baisse de jours en jours, on voit en effet de plus en plus de montres neuves dont le cadran ou la date sont mal alignés, qui tombent en panne dès les premiers jours d'utilisation ou qui comportent un défaut cosmétique de finition, avec à la clé un retour au SAV pour plusieurs mois ... et ceci quasiment toutes marques confondues !

Oui les clients finiront par se lasser d'attendre et surtout se lasseront de se faire plumer avec mépris. Les Suisses vendent toujours plus cher une production de moins en moins bonne qualité avec des délais de livraison ahurissants

Oui les SAV deviennent de plus en plus "mauvais" avec des délais incroyables, un travail parfois très limite et des prix encore une fois ahurissants

Oui les marques dénigrent de plus en plus les détaillants en leur mettant une pression incroyable et en essayant de les plumer jusqu'au duvet, mais ils oublient que la réussite est subordonnée à la fidélité et à la motivation de leurs détaillants, le jour où il y aura un retournement, plus personne ne sera la pour les soutenir ...

Oui, les suisses ont encore une fois des œillères qui les empêche de voir qu'à côté d'eux, pendant qu'ils se roulent dans leurs billets et qu'ils se prennent pour les rois du monde horloger, certaines marques sont en train de faire leur révolution silencieuse (suivez mon regard ...) voire certains pays sont en train de monter en gamme et en qualité avec une capacité de production inégalable (suivez toujours mon regard)...

Oui, la crise des subprimes au States qui commence à se propager partout et dont nous sommes au tout début des effets négatifs va faire baisser inévitablement les velléités d'achat de produits de Luxe

Alors oui ça va pas tarder à claquer fort ... ce qui est dommage c'est qu'ils ont pourtant déjà reçu une bonne leçon dans les années 70/80 et il semblerait que cela ne leur ait servi à rien .... et croyez moi, ils vont être nombreux à tomber de très haut et à se faire très mal ... laissant sur le carreau un grand nombre de clients qui pour le coup ressentiront vraiment le plumage en règle dont ils ont été victimes, et ces derniers ne seront pas prêts de l'oublier ...

A trop vouloir gagner trop vite, on finit par tout perdre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.toobeziers.com
PIFPAF
Membre référent
PIFPAF


Nombre de messages : 5332
Age : 46
Localisation : parc de sceaux, avec les écureuils, dans le maquis...
Date d'inscription : 24/04/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 0:00

Oui on perd par là ou on à péché.

Si je résume, ils sont trop capitaliste. En tout cas trop dans une logique de profit immédiat.

Personnelement une grosse crise horlogère ne serait pas pour me déplaire.

Je pourrais acheter plein de belles montres à moindres prix.

Mais avec les marchés émergents, je pense que les suisses ont de beaux jours devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bashfr.org/?sort=latest , www.paraletpiped.info/10.ht
onon
Animateur
onon


Nombre de messages : 752
Age : 95
Localisation : byron bay
Date d'inscription : 20/05/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 0:07

pam63 a écrit:
Ca sent le plongeon à plein nez chez les Suisses tout ça ...

Encore une Fois, les Suisses vont être punis par là ou ils ont péchés : vanité, orgueil, mépris des clients et des distributeurs, effet "grosse tête" ...

Oui la Qualité générale de la production en Suisse baisse de jours en jours, on voit en effet de plus en plus de montres neuves dont le cadran ou la date sont mal alignés, qui tombent en panne dès les premiers jours d'utilisation ou qui comportent un défaut cosmétique de finition, avec à la clé un retour au SAV pour plusieurs mois ... et ceci quasiment toutes marques confondues !

Oui les clients finiront par se lasser d'attendre et surtout se lasseront de se faire plumer avec mépris. Les Suisses vendent toujours plus cher une production de moins en moins bonne qualité avec des délais de livraison ahurissants

Oui les SAV deviennent de plus en plus "mauvais" avec des délais incroyables, un travail parfois très limite et des prix encore une fois ahurissants

Oui les marques dénigrent de plus en plus les détaillants en leur mettant une pression incroyable et en essayant de les plumer jusqu'au duvet, mais ils oublient que la réussite est subordonnée à la fidélité et à la motivation de leurs détaillants, le jour où il y aura un retournement, plus personne ne sera la pour les soutenir ...

Oui, les suisses ont encore une fois des œillères qui les empêche de voir qu'à côté d'eux, pendant qu'ils se roulent dans leurs billets et qu'ils se prennent pour les rois du monde horloger, certaines marques sont en train de faire leur révolution silencieuse (suivez mon regard ...) voire certains pays sont en train de monter en gamme et en qualité avec une capacité de production inégalable (suivez toujours mon regard)...

Oui, la crise des subprimes au States qui commence à se propager partout et dont nous sommes au tout début des effets négatifs va faire baisser inévitablement les velléités d'achat de produits de Luxe

Alors oui ça va pas tarder à claquer fort ... ce qui est dommage c'est qu'ils ont pourtant déjà reçu une bonne leçon dans les années 70/80 et il semblerait que cela ne leur ait servi à rien .... et croyez moi, ils vont être nombreux à tomber de très haut et à se faire très mal ... laissant sur le carreau un grand nombre de clients qui pour le coup ressentiront vraiment le plumage en règle dont ils ont été victimes, et ces derniers ne seront pas prêts de l'oublier ...

A trop vouloir gagner trop vite, on finit par tout perdre !

Avec tout le respect que je te dois, tu vas beaucoup trop loin et ça devient du n'importe quoi. C'est surement due à une mauvaise connaissance du milieu horloger.
Revenir en haut Aller en bas
Arno
Modérateur
Arno


Nombre de messages : 21278
Date d'inscription : 05/05/2005

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 0:25

Panama a écrit:
Leica, oui, mais avec des délais absolument interminables (plus d'un an) et un réseau de revendeurs qui de ce fait est frileux à envoyer les pièces en réparation...

Panama

Oui c'est possible d'être face à de longs délais.
J'avais un accés aux piéces et je restaurai Leica et Alpa jusqu'à fin 2006.
En revanche, plus aucune piéce pour Alpa.
Il est evident, que si on expédie à Solms un M-4, juste comme ça, ça doit trainer.
Une précision tt de même, pour être honnete:
1.Depuis 1989, plus aucune fournitures pour les Leica à Vis. ( 1925-1952)
2.Depuis 1996, plus de fournitures liées aux M-2 et M-3. Les fournitures particuliéres à ces deux Leica, sont surtout la télémètrie.
Et dans peu de temps ( si ce n'est deja réalisé ) plus de fournitures pour le M-4 et M-5.
Comme en horlogerie, il faut savoir que les réparateurs indépendants n'ont plus du tout accés aux fournitures.

_________________
"Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais ce dont je suis sûr, c´est que la quatrième guerre mondiale se résoudra à coups de bâtons et de silex" A. Einstein


Dernière édition par le Mar 6 Nov - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pam63
Membre Hyper actif
pam63


Nombre de messages : 594
Age : 53
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 25/09/2005

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 0:36

onon a écrit:

Avec tout le respect que je te dois, tu vas beaucoup trop loin et ça devient du n'importe quoi. C'est surement due à une mauvaise connaissance du milieu horloger.

Très certainement, je me suis effectivement un peu emporté car certaines attitudes de certaines marques que l'on peut lire ici où là me font hérisser les poils.

pour moi, un client qui accepte de payer très cher un produit (qui plus est clairement positionné Luxe et Haut de gamme) doit bénéficier non seulement d'un produit irréprochable mais aussi et surtout bénéficier d'un service de grande classe. Ce qui manifestement dans l'horlogerie est loin d'être le cas.

Dans ma profession, si on se permettait ce genre de délais et d'attitudes, ça fait longtemps que l'on aurait été lapidés !!!

Pour autant, j'ai effectivement qu'une très mince connaissance du milieu horloger, et je ne demande qu'à en connaître plus pour peut-être mieux le comprendre ... Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
http://www.toobeziers.com
SD4ever
Membre super actif
SD4ever


Nombre de messages : 499
Localisation : péï974
Date d'inscription : 13/08/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 6:46

>pam63

Au delà des considérations horlogères que je ne maîrise pas, je trouve néanmoins ton propos pertinent.
Plus je fréquente FAM, qui a le mérite de nous proposer le point de vue des amateurs, mais aussi des techniciens et des autres acteurs du monde horloger, plus j'ai un sentiment proche du tien.
Les hors séries et reportages spéciaux dans les magazines économiques sont le témoin d'une économie florissante, mais on connait tous les limites et les conséquences d'une économie boulimique...

>Onon, je suis preneur de plus de détails sur ce qui cloche dans le raisonnement de pam63, qui a développé des arguments intéressants (à mon sens j'entends). Probablement que si tu prenais le temps de développer, tu pourrais me convaincre que c'est du n'importe quoi...pour l'instant je ne demande qu'à en apprendre d'avantage (pam63 également apparamment).
Revenir en haut Aller en bas
Shazru
Animateur
Shazru


Nombre de messages : 772
Age : 41
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/04/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 7:33

Je ne veux pas rentrer dans le débats, surtout pas avant d'aller bosser. Mais j'appréçierai vraiment si vous pouviez dire "certain" SAV au lieu "des SAV.

Je m'eplique, je bosse moi même en SAV breitling. Le délai pour une révision sont un peu long c'est vrai, mais les délai ne s'allonge pas. Pour les retours sous garantie, les délais sont passés d'environ 25 jours il y a quelques mois à environ 15 jours maintenant. Je donnes aujourd'hui au horloger les montres qui sont arrivées hier. Tous ça en acceptant plus de 90% des montres de -24 mois et la plupart de celle de 36 mois.

POur les vintage nous avons deux horlogers qui s'en occupent en internes plus un troisième qui ne fait que les restauration en externe.

MAis là, il est 6h30, il faut que j'y aille je suis en retard!!!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bernard
Passionné de référence



Nombre de messages : 3416
Age : 93
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Où et sur quoi ? votre baptême de l'air ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 8:31

Bonjour , à toi Boogie et à tous !
Chapeau ! tu viens d'exprimer , (ce que je n'aurais jamais sû faire aussi bien ) , le sentiment que j'avais déjà éprouvé du temps de mon activité !
J'ai été détaillant , en Haute-Savoie , et concessionnaire "exclusif" , notamment , de deux grandes marques de montres suisses , ainsi que d'une autre , japonaise celle-là .
Force est de reconnaître que si , au début nos rapports ont été des plus agréables , la fin , aux alentours de 1990 , a été tout autre.... :
Obligation de stock important , obligation de publicité , d'étalages , de rafraîchissement de magasin , ...et enfin de CHIFFRE d'AFFAIRES !
La clientèle aussi avait changé...
Non ! ce n'était plus le "pied" et je vois que celà continue ....
et comme toi je me pose la question : çà ne pourra pas durer !
L'avenir le dira...
Je dois dire aussi que du temps des "vaches grasses" la qualité de certains de ces produits "hauts de gammes" n'a pas toujours été au top !
Celà fait du bien de vider son sac de temps en temps !
Cordialement bernard
Revenir en haut Aller en bas
jff66
Membre Hyper actif
jff66


Nombre de messages : 573
Age : 76
Localisation : Pyr. Or.
Date d'inscription : 20/05/2005

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 8:51

Bernard a écrit:

La clientèle aussi avait changé...!

Bonjour Bernard,

Intéressant le point de vue des détaillants, anciens ou en activité.
Peux-tu développer un peu?

Merci! Impec
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/jff66/
onon
Animateur
onon


Nombre de messages : 752
Age : 95
Localisation : byron bay
Date d'inscription : 20/05/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 10:27

Bonjour,
je vais tenter de répondre, ou du moins donner mon point de vue, à pam63 et sd4ever.
Pour planter un peu le décors, je bosse pour un bon distributeur multimarque.
Ce qui me gênes, c'est de décrire les marques suisses comme des gros mangeurs d'argent, au détriments des clients, revendeurs...
Ce qui fait la richesse des marques fait aussi la richesse des détaillants.
Oui les marques réclament un bon environnement, un stock cohérent... Mais c'est le BEABA du commerce. Quand une marque investie sur la qualité du produit, la comm, la cohérence de la gamme, il faut que cet effort soit répercuter jusqu'au moment ou le produit rencontre le client, c'est à dire le magasin.

N'oublions pas que l'horlogeire c'est un business avec de gros investissements à la base et donc faut être sérieux. Et tant mieux, ça en fait un monde bouillonnant, compétitif pour le bonheur des passionnés que nous sommes.

Quand au SAV, grande question. D'abord tout dépends des marques, et de l'endroit ou tu déposes ta montre. Mais il faut savoir que depuis des années de + en + de montres sont vendues par an, et que forcement l'outil industriel doit se développer en conséquence, mais ça ne se fait pas en un jour.
Mais moi perso, d'avoir attendu deux mois pour récupérer une master geo, ca m'a paru cohérent, un horloger pressé n'est pas un bon horloger. Et ce qui compte c'est la qualité du travail effectué.

Et pour finir, l'horlogerie, comme toute industrie, est soumise à des cycles, qui se répercutent de différentes manières sur les acteurs de cette branche. Et que ce qui transpire de la presse spécialisé n'est qu'une version d'une réalitée beaucoup plus complexe.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Bernard
Passionné de référence



Nombre de messages : 3416
Age : 93
Localisation : 74200 La Hiaute .....
Date d'inscription : 29/03/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 10:34

Bonjour jff66 ,
Tu as pu voir dans mon profil que je suis toujours en haute-savoie...
Que je réside toujours à Thonon où nous avons (depuis mes grands-parents ) toujours exercé la profession d'horlogers...
J'ai appris l'horlo 4 ans à l'école de Cluses...et la bijouterie , 3 ans chez un patron à Lyon , suivi ensuite de 20 ans à l'établi et ensuite 20 ans
"au magasin" avec trois salariés .
Voilà tu sais à peu ptrès tout sur le bonhomme .
Dans mon "post" n'aimant pas mettre du vinaigre dans mon encre , j'ai volontairement omis de citer X...., Y..... , et Z......
Ce sont de grandes marques certes , mais quelquefois elles vivaient...
un peu sur leur réputation !
Notamment X...... , si la plupart de ses calibres automatiques ont été exceptionnels , il en a existé certains dont le remontage automatique laissait à désirer (J'en ai oublié aujourd'hui le numéro de calibre , mais il m'en reste une , je pourrais l'ouvrir...)
Pas agréable de vendre une tocante à un sexagénaire..aisé , en sachant pertinament qu'on le reverra qq jours après..et vous disant :
C'est drôle ???je la touve arrêtée tous les matins...!!
Est-ce normal ???..
Quant'il n'y en a qu'un ! çà peut passer , mais....
Il m'est arrivé (une seule fois il faut le dire ) de vendre une montre dame "tour de bras-or jaune , boîte-pression , lunette avec entourage brillants , valant plusieurs dizaines de milliers de francs , à la réception de l'article , en boîte-valeur déclarée , j'ai trouvé cette pièce ...
en 3 morceaux ! : mouvement-cadran... + le fond...+ le reste ...
Celà fait un peu désordre pour un article flambant neuf et celà marque de façon indélébile son bonhomme !
Voilà , je n'ai pas abordé ici le problême de la modification des mentalités , et des difficultés de plus en plus grandes pour "gagner sa croûte" à l'heure actuelle dans tous les commerces ..où presque !
Bien à toi
bernard
Mettant en cause des marques , tu comprendras la raison de ce MP
p.s.
J'ai occulté les noms de marques...comme ceci , tout le monde en profitera A +
Revenir en haut Aller en bas
pam63
Membre Hyper actif
pam63


Nombre de messages : 594
Age : 53
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 25/09/2005

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMar 6 Nov - 23:04

Merci onon pour ces précisions.

D'ailleurs puisque de plus en plus de membres sur FAm travaillent dans le milieu horloger, et sont parfois même patrons de marque (je pense à Mr BIVER par exemple), peut être qu'ils pourraient nous éclairer un peu plus

Cela nous permettrait de mieux comprendre le fonctionnement, les tenants et les aboutissants et nous ferait voir ce beau petit monde horloger d'une meilleure façon que le côté obscur du client qui trop souvent se sent floué par des délais, des prix ou des attitudes commerciales qu'il ne comprend pas forcément !

A Shazru, merci de ta précision, pourrais tu nous en dire plus.

A vous lire ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.toobeziers.com
Shazru
Animateur
Shazru


Nombre de messages : 772
Age : 41
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/04/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyMer 7 Nov - 7:04

Pas de soucis, poses tes questions.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyJeu 8 Nov - 22:17

Que de posts intéressants sur ce topic, et salut amical à Bernard, puisqu'il semble connaître les galères dans lesquelels nous nous débattons.

Moi aussi, j'ai eu l'obligation de r^énover mon magasin il y a 4 ans, faute de quoi toutes les marques importantes s'en allaient.

maintenant, il faut amortir sur 10 ans, avec le loyer, les salaires, la pub, les assurances, etc...

Le pire, c'est de connaître des cycles de 15 jours toute l'année: 15 jours pour " faire " le chiffre nécessaire au paiement des marques, ( le 15 du mois, pour avoir droit à l'escompte de 2 % ), et de la fin du mois, pour les salaires et les charges.
Si vous vous vous plantez 3 jours d'affilée, vous êtes déjà mal barrés pour respecter vos engagements.

le pire, ce sont ces marques qui " reçoivent 2 de la part des sous-traitants des montres terminées ou des composants nécessaires à leur terminaison, aux alentours du 20-.22 du mois, et qui vous les envoient le 25-26 et que vous recevez vers le 28 -29, avec plus que deu semaines pour en faire quelque chose, alors que le planning achat est bouclé depuis une semaine.

dans toute société normalement gérée, vous faites une planification financière, de manière à savoir où vous allez, ce que vous devrez dépenser.

En horlogerie, c'est impossible, parce que le milieu est tellement réputé pour voler de record en record que les marques s'imaginent que dès que nous recevons quelque chose, c'est déjà vendu.
Hors, pendant l'année, vous avez des périodes creuses, les vacances, notamment, et ils se fichent de savoir comment vous allez faire, vous devez vous démmmmmerder.

C'est pourquoi certains détaillnats déstockent, et que vous trouvez des affaires sur le net.

En somme, le rapport de partenariat, basé sur collaboration d'égal à égal n'est pas respecté, on vous dit ce qu'il faut faire, sinon vous êtes contre la marque, qui vous menace de vous quitter si vous ne marchez pas droit.

Une dernière 'tite histoire, pour finir, qui illustre l'arrogance des marques: un horloger que je connais depuis longtems vient de passer quelques jours de vacances dans une station suisse de sports d'hiver bien connue.

il a parlé avec son ancien patron, agent Patek-Philippe dans cette station, qui lui racontait l'histoire d'un client allemand qui avait acheté il y a plus d'une année une PP à 60.000 euros.
Quelques semaines après l'achat, rentré dans son pays, l'allemand téléphone au magasin, pour leur dire que sa montre ne fonctionnait plus, mais qu'il ne revenait pas en Suisse avant l'année suivante.

Il y a quelques semaines, notre homme est revenu, mais PP a établi un devis de réparation de 1800 euros, parce que la garantie était dépassée de 4 mois !!!! et rien à faire !!!!
Voilà ce qui nous menace, ce qui menace les marques suisses, faites gaffe, ça sent le roussi
Revenir en haut Aller en bas
Amator
Membre super actif



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 05/08/2007

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyJeu 8 Nov - 22:54

Et avec les fabricants allemands, ça se passe comment ?
Revenir en haut Aller en bas
jemfi
Membre super actif



Nombre de messages : 409
Localisation : genève
Date d'inscription : 31/08/2006

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyVen 9 Nov - 10:38

Le client allemamd aurait du aller chez un concessionnaire en allemagne qui aurait pris sa montre sous garantie,

C'est pas parceque c'est PP que la garantie s'étendra audelà du légal.... Pleure 2

Combien de retours possible sinon....???


"ma montre c'est arrêtée deux jours après achat, mais j'habite en afghanistan, le duty de syngapour, j'y passe que tous les 5 ans... C'est pour ça que je vous demande de la prendre sous garantie.... Quoi les marques sur la boite et le bracelet pourri.... Vous savez, avec la guerre l'écrin de ma monttre a beaucoup changé de grotte..."




jemfi
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Horlogerie. le début de la fin ?   Horlogerie. le début de la fin ? - Page 2 EmptyVen 9 Nov - 11:33

Amator a écrit:
Et avec les fabricants allemands, ça se passe comment ?

J'aime mieux pas faire l'expérience, j'ai eu le cas d'une Du Bois, que j'ai vendue à un client français, et qui m'a donné des soucis.

Elle n'était garantie qu'une année, mais eux, au moins, ont accepté de considérer la garantie au-delà de sa date de validité.

Pour Jemfi, tu as raison, mais les clients croient, à tort ou a raison, que les montres traitées en Suisse sont mieux réparées que dans leur pays....

Pour revenir au sujet de départ, il y a beaucoup à dire au sujet des marques, mais ce qui est étonnant, c'est le comportement des sous-traitants.

Tout dépend si il s'agit d'une marque importante, ou appartenant au Swatch Group d'un côté, ou d'une bonne marque, mais indépendante de l'autre.

il y a quelques personnes en Suisse, des commerciaux, mais qui sont plus que ça, qui connaissent bien l'envers du décor, et également ce qu'il y a dans une montre.

Il y a donc des gens passionnants à écouter, et j'ai la chance d'en connaître deux.
Quand on est avec deux, on se dit : " oh, mirde, c'est quand même un milieu infernal, et si le public savait tout ça, c'est incroyable ".

En fait, tout ce busines est un rapport de forces, entre des gens qui sont coincés par leurs problèmes d'approvisionnement ce qui plombe leurs possibilités de livraison.
Les sous-traitants, fabricants de boîtes, de cadrans, de ci, de ça, tiennent le couteau par le manche aujourd'hui et se permettent de rudoyer même de grandes enseignes.

D'autre part, ces gens ne se laissent pas bercer par des promesses irréalistes, parce qu'ils savent que dès la prochaine crise, ils seront en première ligne pour sauter sur la première mine.
C'est pourquoi nombre d'entre eux refusent de s'agrandir, d'augmenter la suface de leurs locaux, d'embaucher plus: ils savent que cette situation peut tourner très vite, et menacer la survie même de leurs entreprises
Revenir en haut Aller en bas
 
Horlogerie. le début de la fin ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Debut en horlogerie
» Actu: L’horlogerie entrevoit un début de redressement
» Bon début d'année 2006 pour l'horlogerie Suisse
» Un début d'année 2019 très contrasté pour l'horlogerie Suisse
» Comment sortir l'horlogerie de la crise? Début de réponse avec le maître...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: