FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Le cabinet de curiosités

Aller en bas 
+22
anno69
Doudou-GTi
Panini
Eric67
Jownz
Papa Bib
py3.14
Raxevis Arcofin
skeleton31
frbou
ak
Pat51
barney
seikoman
Petit Ktac
chrispare
stmartin
McQ
Trava
Milannimes
Virgile
ChristopheH
26 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Eric67
Membre éminent.



Nombre de messages : 10921
Date d'inscription : 02/10/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 2 Oct - 10:59

1.     Péroraison, en guise d’exorde
 
Dix années ont passé, maintenant qu’est venu le moment de conclure. L’espace d’un instant, éphémère, j’ai voulu tirer la couronne et le temps s’est arrêté, comme suspendu entre deux alternances de balancier. Un moment. Une respiration. Le temps de reprendre son souffle. Celui-là bien sûr s’écoule inexorablement. Mais le temps perdu ne l’est pas s’il peut être retrouvé.
 
Dix années ont passé. Et dix mille messages. Jetés sur cette toile aux mille et un replis qui, dans ses épaisseurs ouatées, assourdit déjà leurs sonorités presque jusqu’à l’inaudible. Dix mille messages, comme dix mille fils, et dans ce cas c’est une tapisserie que j’ai tissée. Ou dix mille touches de pinceau. Alors c’est un tableau. A peine une impression. Soleil couchant. Ou dix mille paroles tout simplement, jetées dans la marée du temps. Dix mille mots mis bout-à-bout, voilà qui doit bien faire une histoire. Du moins cela devrait, j’imagine…
 
Qu’aurai-je donc tenté là, si ce n’est de me retourner sur ces dix années, les balayant d’un regard rétrograde ? Comment en ai-je parlé, qu’ai-je su en dire ? Car ce ne fut qu’un commencement. Un chapitre qui se clôt porte en germe les prémices d’aventures futures. Le livre de ma passion doit–il être un récit ? Alors c’en est l’incipit, que je vous ai livré. Une messe ? L’introït. Une philosophie ? A peine les prolégomènes. Plutôt une passion, alors c’en furent les balbutiements, certainement.  Une chanson a son introduction, une symphonie un premier mouvement. Si c’est une fugue, à peine une escapade. Si ce doit être une magie, alors elle eut son prestige. Mais peut-être n’est-ce qu’une folie ? Ou peut-être une vie, alors c’en fut l’enfance… Si ce ne n’est rien qu’une blague, j’en attends la chute…
 
La seule chose certaine, c’est que ce fut une courtoisie… une offrande, un cadeau donné ou reçu peu importe, comme un remerciement pour le temps passé… et merci pour ce moment. Un panier garni, aigre-doux, empli des fruits mi-figue mi-raisin d’une expérience, de nostalgies et d’espérances mêlées, méli-mélo doux-amer. Dix années ont passé, et ma peau est niellée autant que mon cuir tanné, dorénavant les eaux seront fortes, et les natures mortes… Période.
 
C’est bien long dix années. Jadis le cavalier de fière allure avait le port altier, le regard sur l’horizon, et les bottes lustrées, deux fois donc si le compte est bon. Dorénavant dix années c’est bien long et les épaules voutées et les bottes crottées… Dix années donc ont passé, au tempo de la ronde d’une aiguille sur un cadran, comme dans un carrousel, déjà passées. C’est à croire que le temps galope plus sûrement qu’il ne trotte. Le mords glisse des mains aussi sûrement que le sable coule entre les doigts. La trotteuse s’affole, on peine à la retenir. J’ai bien essayé, mais le sablier s’est vidé…
 

Dix années ont passé, et il est temps à présent de reprendre ma route. La course de l’aiguille ne saurait s’interrompre plus d’un instant. Si les routes du passé sont déjà tracées, l’avenir quant-à lui est une terre qu’il reste à défricher. Ce ne sont pas les pistes qui manquent. Les fruits n’ont pas encore exprimé tout leur suc, et les plantes sont vivaces. Il y a bien ces temps courts à explorer, à mesurer. Sur le tachymètre des heures qui se rétrécissent ou sur le pulsomètre des heures qui se contractent. Il y a autant, si ce n’est davantage de nuances et d’iridescences dans le battement d’un cœur que dans celui des ailes d’un papillon, ou d’un éphémère. Il y a aussi ces heures qu’on dit universelles qui font croire que le temps s’écoule de même manière en tout point du globe et que l’époque n’a qu’une façon. Et cet autre quai de Genève, aussi, que l’on rêve depuis longtemps d’arpenter, où il fait bon paraît-il de flâner... Mais ceci est une autre histoire, ou une autre chanson… Qui vivra verra…
Revenir en haut Aller en bas
ChristopheH
Membre référent
ChristopheH


Nombre de messages : 7636
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2010

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 2 Oct - 12:09

Minuit passé déjà et le feu s’est éteint. 
J’ai lu et je relirai dès demain ton magnifique témoignage. 
à l’heure où les braises couvent encore sous les cendres.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Virgile
Membre éminent.
Virgile


Nombre de messages : 16265
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 12/12/2010

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 2 Oct - 18:30

Quel beau témoignage Éric, comme toujours tu as le mot juste  Chinois

Félicitations pour ces jalons importants que tu viens d'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/VirgileFontaine
Milannimes
Membre éminent.
Milannimes


Nombre de messages : 15505
Localisation : Nîmes, France
Date d'inscription : 17/03/2012

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 2 Oct - 19:14

thumright 

Ce texte permet de remonter le niveau !
ça change de ce que l'on voit de plus en plus sur les forums... pale
Revenir en haut Aller en bas
Trava
Animateur
Trava


Nombre de messages : 1218
Localisation : Madrid - Vosges
Date d'inscription : 03/11/2020

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 2 Oct - 19:18

Splendide verve Éric. 

Félicitations, pour les dix ans et les dix mille.
Revenir en haut Aller en bas
McQ
Animateur
McQ


Nombre de messages : 1203
Date d'inscription : 04/06/2020

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 2 Oct - 19:31

Dix mille nobles messages, témoins du temps qui passe
Dix années pour le sage qui jamais ne se lasse
Et l’espoir que jamais le spiral ne se casse 
Et qu’il raisonne mille ans dans la pudique Alsace

Big up Éric
Revenir en haut Aller en bas
stmartin
Animateur
stmartin


Nombre de messages : 1083
Age : 57
Localisation : Montpellier - Cannes
Date d'inscription : 28/10/2019

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 2 Oct - 19:41

Tu es particulièrement en verve ce week-end McQ.
Très beau témoignage Eric, comme souvent.
Revenir en haut Aller en bas
chrispare
Membre super actif



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 26/03/2014

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 2 Oct - 20:47

Quelle belle plume !
Revenir en haut Aller en bas
Petit Ktac
Animateur Chevronné
Petit Ktac


Nombre de messages : 1401
Age : 47
Localisation : Côtes de Genève
Date d'inscription : 19/09/2008

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyDim 3 Oct - 0:16

Et si c'était un opéra, quelle ouverture !
Je reste à l'écoute pour la narration...
Revenir en haut Aller en bas
seikoman
Membre très actif
seikoman


Nombre de messages : 162
Localisation : Bondeval dans le Doubs
Date d'inscription : 07/02/2012

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyDim 3 Oct - 0:29

C'est très beau, jamais je ne saurais exprimer mes ressentis de la sorte Sad
Revenir en haut Aller en bas
barney
Membre éminent.
barney


Nombre de messages : 34785
Age : 60
Date d'inscription : 03/10/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyDim 3 Oct - 0:39

Un très beau texte .
J’y suis sensible car pour moi, c’est aujourd’hui que je « fête »  ces 10 années passées sur ce forum.
Bon, avec un peu plus de 10 000 messages, mais certainement de bien moins bonne qualité que les tiens.
J’avais réfléchi à essayer de fêter ces 10 ans, mais après ta prose…je pense que je vais m’abstenir.
Et attendre la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pat51
Pilier du forum
Pat51


Nombre de messages : 1540
Age : 61
Date d'inscription : 04/05/2020

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyDim 3 Oct - 0:59

Très bel hommage à dix années passées.
Bon anniversaire par la même occasion.
bravohap
Revenir en haut Aller en bas
ak
Animateur
ak


Nombre de messages : 1055
Date d'inscription : 18/06/2012

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyDim 3 Oct - 3:08

10 ans
10 000 messages pile poil, au jour près  affraid

Difficile de faire mieux. 

De plus en plus difficile à lire aussi!    Mr.Red

A mon avis c'est la vieillesse... Une Calatrava et une Lange c'est jamais bon signe.

On se revoit bientôt?
Revenir en haut Aller en bas
frbou
Puits de connaissances
frbou


Nombre de messages : 4938
Age : 49
Localisation : Wild Wild West
Date d'inscription : 04/11/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyDim 3 Oct - 4:28

ak a écrit:
10 ans
10 000 messages pile poil, au jour près  affraid

Difficile de faire mieux. 
+1 C'est très fort !  thumleft

Une belle ode au temps qui passe inexorablement ...  Chinois
(m'en vais regarder dans le dico ces quelques mots que je découvris tantôt !  Wink )
Revenir en haut Aller en bas
skeleton31
Passionné de référence
skeleton31


Nombre de messages : 3431
Localisation : Ici ou là..
Date d'inscription : 09/05/2005

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyDim 3 Oct - 20:12

Quel magnifique texte ! Le seul souci est qu'il faut le dictionnaire à portée de main...

Tu devrais passer à l'écriture inclusive....  Le cabinet de curiosités 1f604
Revenir en haut Aller en bas
http://skeleton31.tictac.free.fr/
Raxevis Arcofin
Pilier du forum
Raxevis Arcofin


Nombre de messages : 1791
Age : 59
Localisation : Gourmandie
Date d'inscription : 21/07/2019

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyLun 4 Oct - 1:43

C'est l'heure de la sieste et dans la salle d'attente je découvre et lis ce magnifique regard vers l'avant dans le petit rétroviseur. 
Que de belles images et de mots choisis. A l'image de toutes ces belles aiguilles posées sur les cadrans satinés dont tu nous fais part.

Tu as bien fait de partager c'est du bonheur! Merci Eric67.
Revenir en haut Aller en bas
py3.14
Membre référent
py3.14


Nombre de messages : 7403
Localisation : Prague
Date d'inscription : 17/12/2016

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyLun 4 Oct - 2:30

Merci pour ces 10000 posts , de bons mots, toujours un régal à lire. 

Et je suppose ne pas être le seul à espérer, parfois, lors d'un débat qui part dans tous les sens ou s'enlise, l'intervention d'Eric. Pardon, Eric67, parce que sérieusement la moitié du forum c'est des Eric avec des noms de département derrière Mr. Green  (mais cela n'empêche pas les autres Eric de poster des choses intéressantes pour autant, bien évidemment). Heureusement que ton avatar n'est pas McQueen ou Brosnan, là on serait perdus.
Revenir en haut Aller en bas
Papa Bib
Membre super actif
Papa Bib


Nombre de messages : 397
Date d'inscription : 26/09/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyLun 4 Oct - 4:11

Euh... un brin ampoulé, non?
Suis pas allé au bout....

J'attends les baffes.
Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre éminent.



Nombre de messages : 10921
Date d'inscription : 02/10/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyLun 4 Oct - 6:59

ak a écrit:

A mon avis c'est la vieillesse... Une Calatrava et une Lange c'est jamais bon signe.

On se revoit bientôt?

Salut Arnaud, eh oui comme tu vois la vieillesse est un naufrage.  Mr. Green 
On se revoit quand tu veux, moi tant qu'il y a une tarte flambée et une (quelques) bière...  Chinois  Le cabinet de curiosités Blunt_gi
Revenir en haut Aller en bas
Jownz
Membre référent
Jownz


Nombre de messages : 5193
Date d'inscription : 14/03/2016

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyLun 4 Oct - 7:25

Joli texte introspectif Eric Wink Qui me rend un peu nostalgique également. 

J'ai quand même relevé deux choses :

- Tu songes donc à conclure cette frénésie horlogère ?
- "Flâner sur un autre quai de Genève", dois je comprendre que tu as des vues sur une Czapek "Quai des Bergues" ?  Incompréhensible Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre éminent.



Nombre de messages : 10921
Date d'inscription : 02/10/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyMer 6 Oct - 0:35

Merci à tous pour vos messages.  Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre éminent.



Nombre de messages : 10921
Date d'inscription : 02/10/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptyMer 6 Oct - 0:45

2. Naruralia


Le cabinet de curiosités Pxl_2536
Chrysalide 


Le cabinet de curiosités Pxl_2537
Imago
Revenir en haut Aller en bas
Panini
Passionné de référence
Panini


Nombre de messages : 3596
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 01/08/2018

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 9 Oct - 10:31

@Eric67 : Merci beaucoup d’avoir mis à mal mon frêle cerveau dyslexique. J’envie ta verve.
Ces clichés énigmatiques amènent du relief à ta prose transpirante de mélancolie.
10 ans, 10000 posts et en guise d’apothéose, l’accouchement d’un fil trouble et déroutant…
Tu fais quand même bien flipper Eric Le cabinet de curiosités Blunt_gi
Revenir en haut Aller en bas
Doudou-GTi
Membre éminent.
Doudou-GTi


Nombre de messages : 15249
Age : 43
Localisation : Je s'appelle Groot !
Date d'inscription : 07/08/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 9 Oct - 10:48

Trava a écrit:
Splendide verve Éric. 

Félicitations, pour les dix ans et les dix mille.
bravohap Chinois

Bravo Eric !
Revenir en haut Aller en bas
http://pros.lacentrale.fr/C023948/cat-AUTO/?sort=price
Eric67
Membre éminent.



Nombre de messages : 10921
Date d'inscription : 02/10/2011

Le cabinet de curiosités Empty
MessageSujet: Re: Le cabinet de curiosités   Le cabinet de curiosités EmptySam 13 Nov - 3:13

3. Le temps des Héros, Acte III : deux Allemands en vadrouille
 
1990. Par-delà la fenêtre la nuit tombe. Les bruits s’estompent, le monde va vers son repos. Seule encore palpite au plafond la lueur blafarde de la fée électricité, celle-là même qui, dit-on, fit trembler l’horlogerie sur ses fondements. C’est l’heure où l’adrénaline retombe et où prend place cet état de harassement mêlé de délassement qui succède aux activités du jour, et précède celles du soir ; cet instant entre deux temps où l’esprit, libre et sans entraves, entre chien et loup, vagabonde dans les contrées vespérales en quête de sa pitance. Avachi dans le fauteuil, et les pieds posés sur le bureau. Embrumé d’inspirations exhalées en fumeroles et alangui du goût boisé d’ambroisie d’une eau de vie nouvelle. Le jour décline, la chasse est finie, Diane est diurne, la nuit hésite encore dans une lumière sélénique, c’est l’heure des carrefours, l’heure d’Hécate, l’heure de choisir une voie nouvelle, sous le regard de la lune. Les chambres s’ouvrent où sommeillent les souvenirs, les pièces où s’agitent les desseins, et dansent et se mélangent.
 
1990. Schaffhausen. Bien des choses, ici, ont déjà été accomplies, bien des travaux menés à leur terme. Cela, ce pourrait être le labeur de la journée. Portofino. Da Vinci, le calendrier perpétuel de Kurt Klaus. Bientôt Il Destriero Scafusia, Grande Complication. Sur le versant ensoleillé, il souffle un vent de Méditerranée, et toute une noblesse mécanique à proclamer, à révéler, à réhabiliter, à exprimer. Comme un pied-de-nez aux circuits imprimés. Plus que cela. Un défi. Une revanche, une reconquête. Comme si, ici, résonnait encore, atténué par les âges, presque inaudible et pourtant bien présent dans la rumeur des temps, le nom de ce fondateur, Florentine Ariosto Jones. Florentine Ariosto Jones, comme un écho perpétué dans cette litanie de latinismes. Un nom qui est déjà une invitation au voyage, une curiosité, une étrangeté, un paradoxe. Un improbable alliage de cyprès, de soleil, de chianti, de chants, d’Europe Renaissante et d’industrie, de terre-à-terre, de Nouvelle Angleterre, d’ingéniérie. Un soupçon d’épopée enraciné dans cette région allemande de Suisse. Et ce sera bientôt aussi, sur le versant ombragé, Porsche design, le titane, la céramique, les montres d’aviateur, mark xi, le Doppelchronograph de Habring, le retour de la Portugaise. Un nouveau marketing, une nouvelle cible, un nouveau langage à destination de cet homme d’aujourd’hui, qu’on se représente volontiers homme d’action, avide de passer à son poignet des instruments à la mesure de sa virilité. Engineered for men. Les plus belles heures de l’International Watch Company, en somme. Et puis, aussi, ne l’oublions pas, la Grande Maison, plus délicate, à traiter avec davantage d’égards, de courtoisie, et les prouesses mécaniques, jusqu’à l’hybris peut-être. Et, bien sûr la Reverso.
            Ce qui est fait n’est plus à faire. Passons. Le présage des activités de demain, c’est peut-être une évocation du Rhin, qui coule ici, à Schaffhausen. Ce Rhin qui raconte à l’enfant quelque Märchen dans le miroitement de profondes et solennelles forêts, comme une voix maternelle, et chante à l’adolescent quelque Lied dans ses embruns, qui sont autant de notes de musique, dans les reflets argentés désargentés des écailles de quelque truite. Car il coule ici, à Schaffhausen, le Rhin, comme il coule en Allemagne, et charrie certainement dans ses eaux comme une concrétion puisée à la source des roches claires des vertigineux sommets alpins, perdus dans les brumes éthérées de l’inconscient, hors de vue mais à portée de main, une sédimentation qui porterait le nom de Heimat.
Oui, cette horlogerie sera allemande, résolument, et elle sera au sommet, ou elle ne sera pas.
 
            1990. Pforzheim
            Il y eut les années trente, années d’enfance dans le petit village de Glashütte. Il y eut les années d’apprentissage à l’école d’horlogerie, d’abord à Dresde, puis à Karlstein. Il y eut le nazisme, et il y eut la guerre. La mobilisation en 1942. Le travail pendant les rares congés dans les ateliers de la manufacture familiale, qui fournissaient l’armée allemande. La blessure du corps le 1er février 1945 à Königsberg, et celle du cœur la nuit du 8 au 9 mai, quand la manufacture est bombardée, et détruite. La nuit du 8 au 9 mai 1945. L’occupation et l’expropriation. Il y eut l’exil, enfin, pour échapper au travail forcé. Il y eut une tentative, cette Original Lange Uhr, bientôt avortée. Et puis il y eut ce vendredi 10 novembre 1989, et la chute du mur. Une explosion d’espoir, un éblouissement.
L’exil n’est pas, nous dit le romancier, une séparation de son pays, mais l’impossibilité d’avoir une patrie. Il n’y a pas de retour d’exil. Pourtant, si l’Histoire a ses fracas, l’Homme a ses obsessions. A Schaffhausen, le Rhin chute dans un bruit assourdissant, un bruit de tonnerre. Mais, en amont comme en aval, il suit un cours paisible et, s’il alterne les méandres, il dessine aussi au fil de son cours ce lac qui porte le nom symbolique de Constance. Mais c’est pousser un peu loin sans doute le jeu des correspondances et il est fort à douter que le grand horloger se soit montré si scrupuleux en son ouvrage.
            Les rêves, pour la plupart, que ce soit paresse ou fatalité, sont destinés à rester des chimères. Il en est certains cependant qui sont d’emblée des projets, et seront bientôt des œuvres. Les profondeurs immémoriales du Rhin sont pavées de rêves échoués. Le chant cristallin de la Lorelei noie les espoirs déchus. Mais la légende parle aussi d’un trésor d’or, dont on fera un anneau d’or, mais qui nous interdirait d’en faire une horloge d’or ?
 
 
Nul ne saurait connaître, bien sûr, quelles aspirations, quelles ambitions, quelles espérances, quelles craintes, quels doutes, quelles inquiétudes, quelles blessures, quelles utopies pouvaient hanter ou habiter ces hommes qui allaient rebâtir l’horlogerie allemande. Bien hasardeuse et téméraire serait l’entreprise de qui prétendrait se livrer à pareilles conjectures. Toujours est-il que le 07 décembre 1990, 145 ans plus tard, jour pour jour,  Walter Lange, fils de Rudolf Lange, petit-fils d’Emil Lange et arrière petit-fils de Ferdinand Adolf Lange, fonde la société Lange Uhren GmbH et dépose la marque A. Lange & Söhne. Et, le 24 octobre 1994, au Royal Palace de Dresde, grâce au support de Günter Blümlein et des équipes des manufactures suisses IWC et Jaeger Lecoultre, est présentée la collection inaugurale de A. Lange und Sohne, qui comprend 4 montres : Lange 1, Tourbillon « Pour le Mérite », Saxonia et Arkade. A la croisée d’un héritage et d’une vision.

Le cabinet de curiosités Jsh-jo10
Günter Blümlein

Le cabinet de curiosités 2720_a10
Walter Lange


Le cabinet de curiosités A_lang13

 Le cabinet de curiosités Retros11
 La collection inaugurale de A. Lange und Söhne
Revenir en haut Aller en bas
 
Le cabinet de curiosités
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actu : Cabinet de curiosités
» Mosbilo s'enferme au cabinet ministériel
» Audemars Piguet Tradition of Excellence Cabinet No.5
» Pour les amateurs de curiosités techniques
» nouveu blog de curiosités horlogères... un de plus...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: