FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Le recours à l'asiatique et les grandes marques

Aller en bas 
+87
broncos
Jango32
Zoltar1572
keanu666
MisterP
Eric67
swisspilot
olh
Nabu
gilles42
colinsuper7
cheminal67
Aeromariner
Woodcat
Eric-01
artefact0
Alexload
popopoil
fefen
kjeldor
Kerangaro
neuf75
guilluame-m
rizio.fab
Manivel
EtienneBF
Zorrino
t-rayx
JackMontréal
spmpro
francknwatch
francis28
Code NK
didbert
MARC-RENE
Lis@ndru
Pianiste
couscous garbit
ftikai
Dynamo
incabloc
dedune
jackyaudio
Mat770251
pepitomicorazon
Fokker III
Jean Patrick
kiv
christophe92600
jerome pingouin
chronomat25
FrançoisG
MORPHEUS
Jacob_Singer
ArchibaldT
LETRANGER
oursgris
Cafetao
nermal
oliver
yéti ariégeois
martiniracing
fabricio
Pollux70
Abbazz
karly
ft1000mp
Luc 62
cesar
laurent806
roloniaille
single_malt_fever
Juan el jibaro
bobparis94
TICTALCOOLIQUE
POLO LE BELGE
baratier
Amator
jpcreims
Montremoi
spinaphil
le plombier
Lupin
did
OdeX
Boogie
ZEN
91 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
nermal
Puits de connaissances
nermal


Nombre de messages : 4049
Age : 65
Localisation : I/c\I
Date d'inscription : 01/11/2008

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 9:38

L'ennui ne repose que sur la mention du lieu de fabrication "Swiss Made" car pour le reste, tant qu'on fabrique selon les "normes Suisses" disons, peu importe où.
Mais l'ennui demeure dans la confusion : le "Swiss Made" veut être perçu comme une appellation AOC alors que ce n'est que rarement le cas.
D'un autre côté je vois mal le dos des montres gravé avec la "composition" de l'engin :
- décolletage 29% - Thailand
- fond 10% - China
- rouages 10% - China
- contrôles de qualité 51% - Swiss
Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Cafetao
Membre référent
Cafetao


Nombre de messages : 8550
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/01/2010

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 9:40

ft1000mp a écrit:
C'est tout simplement la législation du "Swiss Made" qui est scandaleuse ! c'est la porte ouverte à tout... vous imaginez la même chose pour le vin, des vignes au Portugal, vinifié en Italie, embouteillé à St Emilion, donc sur l'étiquette : "St Emilion Grand Cru"... Mr. Green

Ce concept porte un nom : la mondialisation Twisted Evil
On labellise un produit fini ... .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.graciebarra75.com/
oursgris
Animateur
oursgris


Nombre de messages : 914
Age : 60
Localisation : basse normandie
Date d'inscription : 18/01/2010

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 9:52

dans l'alimentation c'est pareil "transformé en france " avec des produits ble viandes epices qui viennent de partout. Cette denomination est trompeuse car il suffit d'une toute petite transformation pour que le mot France apparaisse; sur une montre il n'y a pas la place pour inscrire "emboité en Suisse ; calibre assemblé en Chine" ; yeux Dans certains cas la réalité est celle là
Revenir en haut Aller en bas
LETRANGER
Membre très actif



Nombre de messages : 249
Localisation : Lëtzebuerg
Date d'inscription : 15/06/2009

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 10:09

En tant que simple amateur, que simple consommateur, que simple citoyen européen, que simple "suissophile", que simple "financeur", j'aimerai tout simplement avoir des noms.... même tout simplement avoir tous les noms......

Si on trouve un costume Hugo Boss (ou autre marque dite "de luxe") "made in RDC", il faut le payer au prix du "made in RDC" et non au prix du Hugo Boss (ou autre "marque de luxe").

Nous ne sommes pas obligés d'être stupides en laissant partir nos emplois et notre savoir faire et d'être masochistes en rémunérant grassement les organisateurs et/ou les complices de ces départs....

S'il y a des montres "swiss made" "made in RDC", il faut que nous le sachions et que nous les payions au prix du "made in RDC" et non au prix du "swiss made", c'est assez simple et logique comme raisonnement, AMHA.

Qui a les connaissances nécessaires et surtout qui aura le courage de nous établir cette liste ?

Bien entendu, il n'est pas question d'interdire aux thailandais et aux chinois de fabriquer des montres, même de grande qualité, il faut juste que nous sachions où est réellement fabriqué ce que l'on nous vend et où va aller notre argent.... pour pouvoir accepter ou refuser le prix demandé.

Il y a bien évidemment des situations intermédiaires, mais il reste logique de payer du 50 % "swiss made" beaucoup moins cher que du 100 % "swiss made"....

Si j'apprends qu'une marque suisse est réellement fabriquée au Maroc, cela me permettra d'un discuter le prix chez l'AD officiel local pendant des journées entières devant un thé à la menthe jusqu'à l'obtention d'une remise de 90 %....

En attendant cette liste....

A défaut de pouvoir (ou plutôt de "vouloir") établir cette liste, ne serait-il pas possible d'établir une liste des marques vraiment (c'est à dire à 100 %) "swiss made"... (ou au moins 100 % "made in europa") s'il en existe encore, bien entendu ?

Cordialement

Chinois Chinois

Réponse made 100 % in Europa.
Revenir en haut Aller en bas
ArchibaldT
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 689
Date d'inscription : 07/04/2010

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 10:36

Bonjour

Cette démarche est bien connue: le beurre, l'argent du beurre et le.....de la crémière.

Il était une fois, il y a une douzaine d'années, les Suisses se crêpaient le chignon à propos du swiss made. Le très haut de gamme voulait créer son propre label pour s'extraire du ruisseau.
Dans un article, une revue suisse consacrée à l'horlogerie s'était amusée à monter une montre basique authentiquement « swiss made ». En fait, le plus légalement du monde, seul l'emboitage et les aiguilles étaient Suisse, le reste provenait d'Asie.

Dans la même revue, un article était consacré à un fabricant de boîtes (suisse). qui fabriquait des boites de qualité pour le prix d'un rôti. Il se désolait que le bas et moyen de gamme importaient déjà des boîtes asiatiques pour économiser quatre-cinq € par boîte.

Ainsi va le monde, mais depuis, je ne peux pas m'empêcher de considérer une montre suisse à 1500€ comme une chinoiserie de qualité.

Les montres ont perdu leur valeur d'usage, c'est du vent, du rêve et il fait bon rêver parfois.
Mais tout ceci évidement casse un peu ce rêve et le sujet dérange.

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Jacob_Singer
Nouveau
Jacob_Singer


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/02/2010

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 10:55

Extrêmement intéressant Blink thumleft

A-t-on des certitudes en terme de traçabilité et de suivi qualité, de la fabrication 100% suisse pour certaines marques?

Ou bien peut-on (doit-on ?) avoir des soupçons sur toutes les marques réputées ? Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Luc 62
Membre Hyper actif
Luc 62


Nombre de messages : 606
Age : 61
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 24/05/2009

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:04

je pense qu'il y a encore des personnes qui croient au PERE NÖEL , pensez -vous qu'une marque fasse des montres pour vous faire plaisir ? non c'est une entreprise comme une autre , le but est de gagner de l'argent et de plus en plus pour contenter les actionnaires . Donc si il faut faire fabriquer en CHINE elles n'ont aucun scrupule a le faire n'en deplaise a certains
Revenir en haut Aller en bas
MORPHEUS
Pilier du forum
MORPHEUS


Nombre de messages : 1738
Age : 60
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 18/06/2007

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:07

C'est bien ce qui me semblais: les montres que vous achetez 5000 ou 10.000 euros ont sans doute un prix de reviens de 300 ou 400 euros Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://montres-russes.org/
Cafetao
Membre référent
Cafetao


Nombre de messages : 8550
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/01/2010

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:17

MORPHEUS a écrit:
C'est bien ce qui me semblais: les montres que vous achetez 5000 ou 10.000 euros ont sans doute un prix de reviens de 300 ou 400 euros Mr. Green

Je te vois venir d'ici Morpheus ... "Alors qu'une bonne Strela a 300 Euros ..." Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.graciebarra75.com/
Luc 62
Membre Hyper actif
Luc 62


Nombre de messages : 606
Age : 61
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 24/05/2009

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:23

Cafetao a écrit:
MORPHEUS a écrit:
C'est bien ce qui me semblais: les montres que vous achetez 5000 ou 10.000 euros ont sans doute un prix de reviens de 300 ou 400 euros Mr. Green

Je te vois venir d'ici Morpheus ... "Alors qu'une bonne Strela a 300 Euros ..." Wink

a un prix de reviens de 10 euros
Revenir en haut Aller en bas
FrançoisG
Membre Hyper actif
FrançoisG


Nombre de messages : 692
Localisation : Devant l'écran
Date d'inscription : 11/05/2009

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:25

LETRANGER a écrit:
En tant que simple amateur, que simple consommateur, que simple citoyen européen, que simple "suissophile", que simple "financeur", j'aimerai tout simplement avoir des noms.... même tout simplement avoir tous les noms......

Si on trouve un costume Hugo Boss (ou autre marque dite "de luxe") "made in RDC", il faut le payer au prix du "made in RDC" et non au prix du Hugo Boss (ou autre "marque de luxe").

Nous ne sommes pas obligés d'être stupides en laissant partir nos emplois et notre savoir faire et d'être masochistes en rémunérant grassement les organisateurs et/ou les complices de ces départs....

S'il y a des montres "swiss made" "made in RDC", il faut que nous le sachions et que nous les payions au prix du "made in RDC" et non au prix du "swiss made", c'est assez simple et logique comme raisonnement, AMHA.

Qui a les connaissances nécessaires et surtout qui aura le courage de nous établir cette liste ?

Bien entendu, il n'est pas question d'interdire aux thailandais et aux chinois de fabriquer des montres, même de grande qualité, il faut juste que nous sachions où est réellement fabriqué ce que l'on nous vend et où va aller notre argent.... pour pouvoir accepter ou refuser le prix demandé.

Il y a bien évidemment des situations intermédiaires, mais il reste logique de payer du 50 % "swiss made" beaucoup moins cher que du 100 % "swiss made"....

Si j'apprends qu'une marque suisse est réellement fabriquée au Maroc, cela me permettra d'un discuter le prix chez l'AD officiel local pendant des journées entières devant un thé à la menthe jusqu'à l'obtention d'une remise de 90 %....

En attendant cette liste....

A défaut de pouvoir (ou plutôt de "vouloir") établir cette liste, ne serait-il pas possible d'établir une liste des marques vraiment (c'est à dire à 100 %) "swiss made"... (ou au moins 100 % "made in europa") s'il en existe encore, bien entendu ?

Cordialement

Chinois Chinois

Réponse made 100 % in Europa.

Tout à fait d'accord avec ce message thumright
Revenir en haut Aller en bas
chronomat25
Membre Actif
chronomat25


Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 24/02/2010

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:26

Pas lésé sur le plan de la qualité : probablement. Lésé sur le plan moral : sans doute. Et sur le plan financier ??? Car si la production est delocalisée en Asie, c'est uniquement pour preserver ou faire gonfler les marges. C'est tout. Ainsi va le monde.
Revenir en haut Aller en bas
jerome pingouin
Membre très actif



Nombre de messages : 213
Localisation : Reims
Date d'inscription : 15/02/2010

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:27

FrançoisG a écrit:
LETRANGER a écrit:
En tant que simple amateur, que simple consommateur, que simple citoyen européen, que simple "suissophile", que simple "financeur", j'aimerai tout simplement avoir des noms.... même tout simplement avoir tous les noms......

Si on trouve un costume Hugo Boss (ou autre marque dite "de luxe") "made in RDC", il faut le payer au prix du "made in RDC" et non au prix du Hugo Boss (ou autre "marque de luxe").

Nous ne sommes pas obligés d'être stupides en laissant partir nos emplois et notre savoir faire et d'être masochistes en rémunérant grassement les organisateurs et/ou les complices de ces départs....

S'il y a des montres "swiss made" "made in RDC", il faut que nous le sachions et que nous les payions au prix du "made in RDC" et non au prix du "swiss made", c'est assez simple et logique comme raisonnement, AMHA.

Qui a les connaissances nécessaires et surtout qui aura le courage de nous établir cette liste ?

Bien entendu, il n'est pas question d'interdire aux thailandais et aux chinois de fabriquer des montres, même de grande qualité, il faut juste que nous sachions où est réellement fabriqué ce que l'on nous vend et où va aller notre argent.... pour pouvoir accepter ou refuser le prix demandé.

Il y a bien évidemment des situations intermédiaires, mais il reste logique de payer du 50 % "swiss made" beaucoup moins cher que du 100 % "swiss made"....

Si j'apprends qu'une marque suisse est réellement fabriquée au Maroc, cela me permettra d'un discuter le prix chez l'AD officiel local pendant des journées entières devant un thé à la menthe jusqu'à l'obtention d'une remise de 90 %....

En attendant cette liste....

A défaut de pouvoir (ou plutôt de "vouloir") établir cette liste, ne serait-il pas possible d'établir une liste des marques vraiment (c'est à dire à 100 %) "swiss made"... (ou au moins 100 % "made in europa") s'il en existe encore, bien entendu ?

Cordialement

Chinois Chinois

Réponse made 100 % in Europa.

Tout à fait d'accord avec ce message thumright
thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lapassiondugolf.com
Invité
Invité




Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:40

C'est simple: je suppose que c'est Progress watch que tu as visité.
Comme tu le dis, c'est un Suisse qui est à la tête de la boîte. Des machines Suisses, une technique de fabrication à la Suisse.

Cela fait déjà bien la différence.

Les produits sont développés en Suisse, subissent un contrôle qualité en Suisse, le plus dur du monde.

Tu peux acheter une marque 100% Swiss Made, il n'y a pas de problème.
Mais sur ce site, on dira: "c'est cher, c'est surfait, nous prennent pour des buses, y'a qu'un 7750 dedans", etc...

Certains abusent grave, je suis d'accord. Il y a d'ailleurs volonté de nettoyer tout cela.

Mais faut pas croire qu'une boîte de haute qualité produite en Asie ne coûte rien! C'est souvent pour des questions de quantité que certaines grandes marques se fournissent là-bas.

Et personne n'est roulé: la définition du "Swiss Made" est claire et consultable par chacun.

C'est une des "AOC" les plus contraignante du monde!

Le "Made in France" ou le "Made in Italy", c'est bien pire.

On ne parle pas des bagnoles "Françaises" entièrement construites, contrôlées, produites en Turquie ou bientôt en Algérie. Bourrées à 90% de composants asiatiques, ou des "Allemandes"...

Vous n'avez qu'à acheter une Rolex, là vous en aurez pour votre fric.

En Suisse, c'est des salaires très hauts mais c'est aussi l'un des pays avec une des vies les plus chères du monde, des loyers exorbitants, une bouffe hors de prix. Le prix du mètre carré de terrain, dans le canton de Vaud avoisine 600.- à 1'000.- le mètre carré!
Tout cela se paie.
J'habite à Lausanne et je paie 3'000.- (2000.- euros environ) de loyer pour mon appart de 5 pièces. Et je suis gâté! 350.- d'assurance maladie par mois. Voilà pour quelques exemples.


Dernière édition par Jo288 le Jeu 13 Mai 2010 - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laurent806
Membre très actif
laurent806


Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 28/04/2008

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:41

LETRANGER a écrit:
En tant que simple amateur, que simple consommateur, que simple citoyen européen, que simple "suissophile", que simple "financeur", j'aimerai tout simplement avoir des noms.... même tout simplement avoir tous les noms......



Qui a les connaissances nécessaires et surtout qui aura le courage de nous établir cette liste ?


En attendant cette liste....

A défaut de pouvoir (ou plutôt de "vouloir") établir cette liste, ne serait-il pas possible d'établir une liste des marques vraiment (c'est à dire à 100 %) "swiss made"... (ou au moins 100 % "made in europa") s'il en existe encore, bien entendu ?



C'est marant comme un truc qui me semblait pourtant bien connu surprend encore dans un forum pourtant de spécialistes

Ben oui nos belles marques suisses font fabriquer en Asie, lesquelles? la liste est vite faite, presque toutes y compris des marques bien connues qui vendent des montres à 10000€ et plus

Apres je crois pas que ce soit un problème tant que la qualité est au RDV et elle l'est, plusieurs fournisseurs asiatiques sont largement au niveau

Moi ce qui m'ennuie c'est que toutes ces marques nous mentent, elles mettent en avant le swiss made, la tradition et patin couffin et derrière elles vont toutes en douce en Asie. Elle ont des couts de revient très bas et nous vendent des montres hyper chères parce qu'il faut bien payer tout le marketing...

Après la question est de savoir si nous les passionnés on a envie de voir cette réalité en face, je me pose la question quand je vois que ce sujet n'est jamais abordé (la preuve y'en a qui sont surpris par le post de blink) et qu'on continue à encenser sur FAM des marques qui emboitent du 7750 dans des boitiers chinois le tout facturé à partir de 7000€ tout ça pour sponsoriser des équipes de foot suivez mon regard
Revenir en haut Aller en bas
christophe92600
Membre Actif



Nombre de messages : 98
Age : 59
Localisation : 57
Date d'inscription : 03/08/2008

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:44

Je suis toujours surpris de constater que les marques qui délocalisent et donc transférent de fait leur technologie sont les mêmes qui veulent faire pleurer sur le thème la contrefaçon menace nos emplois...
Revenir en haut Aller en bas
nermal
Puits de connaissances
nermal


Nombre de messages : 4049
Age : 65
Localisation : I/c\I
Date d'inscription : 01/11/2008

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:59

laurent806 a écrit:
...et qu'on continue à encenser sur FAM des marques qui emboitent du 7750 dans des boitiers chinois le tout facturé à partir de 7000€ tout ça pour sponsoriser des équipes de foot suivez mon regard
C'est donc ceci qui t'avait coincé un bout de Gruyère dans la gorge Mr. Green
Pour le reste, tu as 1000 fois raison. Mais d'un autre côté quasi toutes les marques se positionnent dans le créneau luxe. Et ce positionnement à un prix élevé : marketing/encarts pubs/autres pubs/sponsoring/ambassadeurs/etc.
Le "galvaudage" du luxe est le but du marketing : faire croire que la marque est "au top du top du top 50" à ses éventuels acquéreurs (et aussi à ses déjà clients, sans quoi retour de bâton violent).
Alors comment faire... pour vendre du volume il faut être connu et toujours continuer à se faire connaître ==> faire de la marge (la plus grosse possible certes) et réinvestir dans l'ogre marketing.
Sans quoi on reste "confidentiel" et là le risque change : on risque de rester totalement inconnu et de ne plus vendre assez pour que la maison tienne...

Bien des marques de luxe (encore que le mot embrasse large...) ne sont nées que du marketing. En fringues Hugo Boss (par exemple) d'obscur tailleur est passé avec le changement de générations au stade luxe grâce au dieu marketing.
Les véritables grandes et véritables/vénérables Maisons ne tiennent pour la plupart que par leurs gammes "boutique", etc. Du luxe vrai elles ne survivent que de la confection... autre forme d'arnaque disons. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Jacob_Singer
Nouveau
Jacob_Singer


Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/02/2010

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 12:07

Jo288 a écrit:
Comme tu le dis, c'est un Suisse qui est à la tête de la boîte. Des machines Suisses, une technique de fabrication à la Suisse.

Cela fait déjà bien la différence.

Les produits sont développés en Suisse, subissent un contrôle qualité en Suisse, le plus dur du monde.
J'entends bien ce que tu dis, et c'est tout a fait vrai.

Cependant, quand on achète une montre, il y a une bonne part de rêve, de romantisme et d'images d'Epinal. Quand on s'offre une montre "swiss made", on rêve d'une montre qui a été intégralement développée et fabriquée dans le pays, avec tout ce que ça comporte de fantasme et d'onirisme liés à l'Histoire. C'est aussi ça qui fait le prix de la montre I love you

Jo288 a écrit:

Vous n'avez qu'à acheter une Rolex, là vous en aurez pour votre fric.
Est-ce bien sur que Rolex ne sous-traite rien en Asie? Incompréhensible (Zéro provoc de ma part, je n'en sais rien. Au contraire de JLC, qui fait tout dans la Vallée de Joux, hormis les bracelets peut-être)
Revenir en haut Aller en bas
kiv
Animateur Chevronné
kiv


Nombre de messages : 1475
Age : 44
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 29/11/2009

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 12:13

christophe92600 a écrit:
Je suis toujours surpris de constater que les marques qui délocalisent et donc transférent de fait leur technologie sont les mêmes qui veulent faire pleurer sur le thème la contrefaçon menace nos emplois...

Je suis bien d'accord sur cette hypocrisie, et cette façon aussi de se tirer une balle dans le pied : lorsqu'on entend dans un reportage que les grandes boutiques chinoises de contre-façon vous proposent (dans l'arrière boutique, après avoir montré "patte blanche") des copies de grandes manufactures pour quelques milliers de dollars, qui bluffent même des horlogers de métier, on se demande où et comment les faussaires se procurent les pièces ? et le savoir faire pour l'assemblage ?

Si j'étais tordu, je penserais que certains sous-traitants asiatiques de grandes maisons suisses utilisent le savoir-faire acquis pour fournir le marché de la contre-façon "haut de gamme"...
Les pièces ne sont peut-être pas directement détournées des chaînes de production "officielles" qui doivent subir (j'espère!) des audits et contrôles réguliers, et une certaine traçabilité de la production (moi, un grand naïf ?), mais je fais confiance aux entrepreneurs locaux pour assurer un "transfert de technologie" vers des usines moins regardantes sur la notion de marque et d'authenticité!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Patrick
Permanent passionné
Jean Patrick


Nombre de messages : 2476
Age : 44
Localisation : Sanary sur Mer
Date d'inscription : 22/08/2008

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 12:28

Le problème si on demande à durcir la labellisation Swiss Made, ça va faire que les fabricants, plutôt que de rogner sur leurs marges vont encore gonfler les prix. Tout est prétexte à augmentation ou licenciement.
Je ne suis pas étonné d'apprendre que des marques prestigieuses font sous-traiter en Asie. Certaines taches peuvent être réalisées là-bas et les employés, s’ils travaillent dans de bonnes conditions, ne sont pas plus mauvais que les autres.

Apple (cf. Blink) précise au dos de ses produits, que c'est conçu en Californie et fabriqué en Chine. C'est clair et au final, ça ne pose de problème à personne.

Il faudrait peut-être un autre label (par soucis de transparence et pour faire plaisir aux amateurs de FAM Mr. Green ) en dessous de Swiss made ou faire un poinçon de Hangzhou!

Et au fait! Le made in Germany? quelle est sa règle?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 12:46

Il y a beaucoup de réponses très interessantes !

Je suis franchement partagé parce que d'un côté, je regrette aussi ce côté "magique" à l'évocation du swiss made qui se révèle être une grosse arnaque (et en général, je n'aime pas me sentir couillon).

Et d'un autre, si je me mets à la place du patron de ces marques, je ne suis pas philanthrope, je suis là pour faire de l'argent donc si je peux diviser mes coûts par 12 (salaire d'un operateur expérimenté sur machine numerique en Suisse = 2500€/mois, salaire d'une Thaïe - parce que oui ce sont à 90% des nanas ! - pour faire la même chose = 200€/mois, et je ne parle pas en fin de carrière où ça devient du 3500-225), je ne vais pas me gêner (et je ne parle pas des charges sociales...).

Et comme il est hors de question de baisser le prix final de la montre (vous imaginez si une marque vendait ses montres non plus 2000€ mais 350 ? L'image en prendrait un sacré coup...), je serais tout content de pouvoir ramasser plus d'argent.

Maintenant ces marques sont connues. Je ne vais pas les citer (mais j'ai des noms, vus en atelier) mais ce sont le moyen gamme classique.

Le jour où tout ceci se saura en dehors de notre fameux petit cercle, je pense que les marques auront un devoir de transparence vis à vis du client et c'est bien ça qui est le plus gênant aujourd'hui.

Que Renault soit assemblé en Europe de l'Est, je m'en fous, mais je veux le savoir.
Et bien là, c'est pareil.

Et qu'ils s'amusent à créer un autre label pour les marques qui font vraiment tout en Suisse (et il y en a, Rolex par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Luc 62
Membre Hyper actif
Luc 62


Nombre de messages : 606
Age : 61
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 24/05/2009

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 13:08

nous ne travaillons pas chez Rolex pour savoir si tout est fait en Suisse , ils cachent peut-etres bien leur jeu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 13:13

Comme cela, c'est clair:

Une montre suisse

Une montre ne peut porter à l'extérieur les indications "Swiss made", "Suisse" ou toute autre expression comprenant le mot "Suisse" ou sa traduction que si elle est suisse. Selon l'art. 1a OSM, une montre est considérée comme suisse :

si le mouvement est suisse;
si le mouvement est emboîté en Suisse; et
si le contrôle final effectué par le fabricant a lieu en Suisse.
Un mouvement suisse

Comme on l'a vu, pour être suisse, une montre doit utiliser un mouvement suisse. Selon l'art. 2 OSM, est considéré comme suisse le mouvement

qui a été assemblé en Suisse et
qui a été contrôlé par le fabricant en Suisse et;
qui est de fabrication suisse pour 50% au moins de la valeur de toutes les pièces constitutives, mais sans le coût d'assemblage.
Si le mouvement remplit ces conditions, mais que la montre n'est pas assemblée en Suisse, l'indication "Suisse" pourra alors être apposée sur l'une des composantes du mouvement. Sur l'extérieur de la montre ne pourra figurer que l'inscription "mouvement suisse" ou "Swiss movement". L'art. 3 al. 3 OSM exige que le mot "mouvement" figure en toutes lettres et que ces dernières soient identiques dans leurs types, dimensions et couleurs à celles de la dénomination "suisse".

Etendue matérielle de l'utilisation du nom "Suisse"

Le terme d'utilisation est entendu au sens large: il s'agit non seulement de l'apposition de la dénomination susmentionnée sur la montre, mais aussi, selon l'art. 3 al. 5 OSM, de:

la vente, la mise en vente ou en circulation de montres munies d'une telle indication;
l'apposition de cette dénomination sur des enseignes, annonces, prospectus, factures, lettres ou papier de commerce.
Cas particuliers

Bracelet

L'indication "Swiss made" ne peut figurer sur un bracelet que si celui-ci est de fabrication suisse et si la montre est également suisse. Un bracelet est considéré comme suisse lorsque ce dernier a subi une opération essentielle de fabrication en Suisse et que 50 % du coût de production provient de Suisse.

Lorsqu'un bracelet suisse équipe une montre de fabrication étrangère, une référence au nom suisse ne peut être apposée sur le bracelet que si cette dénomination indique clairement que seul le bracelet est de fabrication suisse (ex : "bracelet suisse").

Boîte de montre

L'indication "Swiss case" sur une boîte de montre indique que la boîte est de fabrication suisse. Une boîte de montre est considérée comme suisse si:

elle a subi une opération essentielle de fabrication en Suisse (étampage, tournage ou polissage);
elle a été montée et contrôlée en Suisse; et
plus de 50% du coût de fabrication (valeur de la matière exclue) sont représentés par des opérations effectuées en Suisse.
Lorsque l'indication "boîte suisse" figure à l'extérieur de la boîte et que la montre est de fabrication étrangère, l'origine du mouvement de cette dernière ou celle de la montre doit être apposée à l'extérieur de la montre.

Indication "Swiss Quartz"

Cette indication est très souvent apposée abusivement sur l'extérieur de la montre, notamment par des producteurs étrangers, pour indiquer que le mouvement à quartz utilisé est suisse. Or, selon l'OSM, cette indication à l'extérieur de la montre signifie que la montre est suisse.

Indication "Swiss parts"

Ce marquage indique que le mouvement est composé d'ébauches qui ont été produites en Suisse mais dont l'assemblage a été réalisé à l'étranger. Cette indication ne doit être apposée que sur le mouvement et en aucun cas à l'extérieur de la montre.

Pendules et pendulettes

Si les informations générales concernant le "Swiss made" sont valables pour les pendules, pendulettes, réveils et horloges aussi bien que pour les montres, il existe certaines différences au niveau juridique.

L'Ordonnance qui règle l'utilisation du nom "Suisse" pour les montres s'applique uniquement aux produits horlogers munis d'un mouvement dont les dimensions ne dépassent pas 50 mm de longueur, de largeur ou de diamètre, ou dont l'épaisseur ne dépasse pas 12 mm. Ces dimensions correspondent aux critères utilisés mondialement par les autorités douanières pour distinguer entre les produits horlogers de petit et de gros volume.

Les conditions requises par l'Ordonnance s'appliquent intégralement aux petites pendulettes et aux petits réveils dont les mouvements n'excèdent pas les dimensions citées plus haut.

En revanche les produits possédant un mouvement qui dépasse ces dimensions (grandes pendulettes, grands réveils, pendules, horloges) sont soumis à la réglementation générale découlant de la Loi suisse sur la protection des marques et indications de provenance. En application de cette loi et en s'appuyant sur la jurisprudence des tribunaux, les autorités suisses ont confirmé, dans leurs recommandations, l'usage de la branche, selon lequel le produit de gros volume doit répondre à une double condition :

la valeur suisse incorporée dans le produit (composants, main d'œuvre et frais généraux de fabrication) doit représenter au moins le 50 % du prix de revient;
la dernière transformation essentielle du produit (fabrication du produit terminé, correspondant à l'assemblage final) doit avoir lieu en Suisse.
Revenir en haut Aller en bas
Fokker III
Membre éminent.
Fokker III


Nombre de messages : 22324
Age : 60
Localisation : Le contenu de mes messages a été modifié, anonymement et sans mon consentement. Merci d'en tenir compte lors de votre lecture.
Date d'inscription : 24/08/2008

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 13:31

La "magie" d'un label, c'est (à l'époque actuelle), du vent...
De la prestidigitation, donc manipulation (le terme trouvant là son véritable sens !) experte.

Un produit est décrit dans une spécification.
(Fonctionnalité, dimensions, tolérances de fabrication/réalisation/fonctionnement, enveloppe budgétaire, délais, etc.)

Quand la spécification est correctement réalisée, elle peut être soumise à plusieurs fabricants, chacun des articles réalisés devant répondre aux critères de la spécification, et passer les controles de sortie du fabricant, ainsi que ceux d'entrée du donneur d'ordre.

Une montre peut ainsi être réalisée, totalement ou partiellement, en Europe, Suisse, Allemagne, Chine, Japon, Corée, etc. peu importe, du moment que le produit réalisé correspond aux données initiales et satisfait aux contrôles.

L'argument du label est totalement fallacieux, subjectif, servant uniquement à justifier une plus-value pour le vendeur.

Seule compte la qualité initrinsèque du produit.

C'est moins "vendeur", flatteur pour l'acheteur, mais la fabrication de montre est un business, un marché, rien d'autre.

Dans chaque industrie/réalisation, il y a une partie d'hyper-technicité, d'artisanat, voire de haute maîtrise.
Ceux qui revendiquent cette particularité doivent en justifier, en assurer la traçabilité et la transparence pour revendiquer un positionnement plus élevé dans l'échelle de valeurs, et prétendre à une facturation supérieure.

A défaut, ils ne sont pas crédibles, et vendent du vent.
Dans le pire des cas, ils vendent un produit sur une image erronée, et c'est de l'escroquerie, même si elle est pratiquée en salons feutrés et costumes "du bon faiseur" (faisan ?)

A force de faire croire que seuls les Suisses ont un niveau d'excellence, on étouffe la production commercialisation de ceux qui réalisent effectivement les produits ainsi commercialisés.

Et l'image de l'Asie, (Chine ou Japon), rebute les acheteurs bien enduits.
Il suffit de voir les réactions devant le tarif d'une Seiko > à 20kE.

Mais si une marque, de montre prétendûment Suisse fonctionnelle et efficace, fait réaliser, ou utiise des composants chinois/japonais, c'est bien que cette production chinoise/japonaise est de qualité.

Le rêve...C'est bien cette activité onirique nocturne qui disparaît à la lueur du soleil, non ?

Moi, j'achète une montre...

Le reste c'est trop souvent du bourrage de mou

Wink
Revenir en haut Aller en bas
FrançoisG
Membre Hyper actif
FrançoisG


Nombre de messages : 692
Localisation : Devant l'écran
Date d'inscription : 11/05/2009

Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le recours à l'asiatique et les grandes marques   Le recours à l'asiatique et les grandes marques - Page 3 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 15:18

Alors seuls Rolex et JLC font du 100% Suisse ?

Il y aurait peut-être aussi Journe, Parmigiani, Patek ?

cyclops
Revenir en haut Aller en bas
 
Le recours à l'asiatique et les grandes marques
Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actu : L’INDE EST-ELLE LE DERNIER RECOURS POUR LES MARQUES DE LUXE ?
» Grandes Marques
» Les grandes marques , il y a 50, 40, 30 , 20 et 10 ans ...
» Grandes marques / mécanismes
» Les grandes marques et le français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: