FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les micro-rotors / rotors classiques

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les micro-rotors / rotors classiques Empty
MessageSujet: Les micro-rotors / rotors classiques   Les micro-rotors / rotors classiques Empty29/5/2005, 03:44

La technique du microrotor a ses partisans et certaines marques en ont maintenu le développement .
Universal Genève avait été un grand développeur de cette technique

Les micro-rotors / rotors classiques U215-08

Les micro-rotors / rotors classiques U215-05

Les micro-rotors / rotors classiques U266-10

Mes expèriences avec ce type de remontage sont assez négatives...A chaque fois j'ai eu des pannes avec le rotor qui s'immobilise. L'horloge qui a débloqué la situation m'a pourtant confirmé la fiabilité du système. Pas mal de porteurs d'Universal del'époque m'on dit avoir eu des problèmes avec cette marque sans être réellement en mesure de m'expliquer lesquels... scratch

Les rotors classiques me semblent plus fiables ...

Quelles sont vos expèriences avec ce type de rotor ?

A+

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
alix
Membre Hyper actif



Nombre de messages : 606
Date d'inscription : 29/05/2005

Les micro-rotors / rotors classiques Empty
MessageSujet: Re: Les micro-rotors / rotors classiques   Les micro-rotors / rotors classiques Empty29/5/2005, 07:58

Le problème avec tous les remontages automatiques, est le couple moteur : pour faire simple c’est le rapport de la force (exprimé en Newton) et de sa distance au point de rotation. Sur un micro rotor, cette distance est très courte ce qui oblige à mettre une masselotte à forte densité : or 21 carats, platine bref tout matériaux très denses (et couteux). Malgré cela le couple reste inférieur à celui d’un grand rotor. La moindre augmentation des forces de frottement amplifié sur les calibres anciens par des roues usées, un barillet fatigué et des huiles figées provoquent des efforts de remontages tel que le micro rotor ce bloque. Sachant que la solution du micro rotor était choisie uniquement pour gagner de l’épaisseur et des calibres de faible diamètre cela n’a plus de sens aujourd’hui. Actuellement le diamètre de calibre a pu augmenter en rapport de ceux des boîtes, (une sub de 40 mm de diamètre faisait figure de grosse montre à l’époque).

Le choix du micro rotor est majoritairement exclus car comportant beaucoup plus d’inconvénients que d’avantages : plus coûteux à fabriquer et à assembler, moins fiable de plus la faible diminution de volume n’est pas nécessaire dans nos grosses montres actuelles.
Revenir en haut Aller en bas
jef06
Permanent passionné
jef06


Nombre de messages : 2444
Date d'inscription : 14/05/2005

Les micro-rotors / rotors classiques Empty
MessageSujet: Re: Les micro-rotors / rotors classiques   Les micro-rotors / rotors classiques Empty29/5/2005, 16:39

J'ai une Pole router d'Universal, et je n'ai pas remarqué de problème de remontage avec mon exemplaire.
Peut-être supportent-elles plus mal que les automatiques classiques le manque de révision. ? confused
Revenir en haut Aller en bas
http://watchesz.free.fr/
Arno
Modérateur
Arno


Nombre de messages : 20858
Date d'inscription : 05/05/2005

Les micro-rotors / rotors classiques Empty
MessageSujet: Re: Les micro-rotors / rotors classiques   Les micro-rotors / rotors classiques Empty29/5/2005, 19:37

Les micro-rotors / rotors classiques 429a415ae1792


Un micro-rotor calibre 1102 Buren, équipant une Baume & Mercier. Rien à dire sur les Buren et leur micro-rotor, y compris la série des calibres 11 à 15. En revanche, sur ce genre de calibres, on rencontre souvent des chaussées excentrées. Et ça, en revanche, c'est une vraie galére. Mais le reste est plutot bien : réglage fin et repére mobile,
Evidement bien sur, comparé à un 1570 ou à un 3135 Rolex, la comparaison aura du mal à tenir. J'ai toujours en mémoire cette 1675 GMT, de 1975 jamais révisée, et qui fonctionnait tt de meme. Les huiles s'etaient transformées en poussiéres noires. Deux problémes sur cette montre : l'axe et le rubis du rotor ont lachés. C'est vraiment un minimum en 30 ans de service. J'ai gardé cette montre que je porte réguliérement, aprés l'avoir entierement révisée.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Les micro-rotors / rotors classiques Empty
MessageSujet: Un petit micro rotor de chez Patek ...   Les micro-rotors / rotors classiques Empty31/5/2005, 07:42

Un petit micro rotor de chez Patek ...pour constater que le très haut de gamme fait appel à cette technique...Celui-là est hors concours...

Les micro-rotors / rotors classiques Patek-240

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Les micro-rotors / rotors classiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feu de micro-rotors
» L'efficacité des micro-rotors
» Mes Micro-rotors ... [LUC 3.96 et UG101 inside]
» Rotors ajourés: Cachez ce mouvement que je ne saurais voir.
» Feu de rotors originaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: