FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Breitling : commerce de luxe ou ...?

Aller en bas 
+17
Pierro78
mikado
bob.2
Shazru
km'rol
ZEN
Did666
1454113
Volvoblues
Bob le bricoleur
doc-le-suisse
sw@c
michelro67
Suliac
Code NK
Boogie
lehcim
21 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lehcim
Nouveau



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 11/01/2009

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 12:30

Bonjour, à l'occasion d'un changement de pile pour une Chronospace de 1997, j'ai reçu de Breitling Service un devis de 755 € (!!!) pour remplacement de diverses pièces (aiguilles, mouvement, couronne) avec la mention "fournitures épuisées, échange par modèle plus récent".
Je précise que cette montre fonctionnait parfaitement avant l'épuisement de la pile et présentait l'aspect d'une montre utilisée normalement pendant 11 ans.
Il est d'autre part mentionné sue ce devis le "non retour des anciennes fournitures".
J'ai refusé ce devis et récupéré ma montre, mais j'aimerais savoir si quelqu'un s'est penché sur ce "non retour des anciennes fournitures". Je pensais que cette procédure faisait partie des clauses abusives et si oui, quel est l'artifice par lequel Breitling arrive à tourner la loi française ?
Merci de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 12:33

Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons, et de mon point de vue, tout à fait normal, dans l'intérêt du client final

Ce qu'il faut savoir en outre, c'est que Breitling tend effectivement à retirer du marché les montres à quartz des années 80 à 95, genre Pluton, New Jupiter, Jupiter Pilot, mais j'ignorais qu'il en était de même pour l'Aerospace.

Concernant ce devis,il faut savoir que la marque propose au client une remise à neuf complète, et qu'il y avait sûrement dans ce devis des options, que tu étais libre d'accpeter ou de refuser.

Si tou pouvais scanner ce devis, et le mettre en ligne, je pourrais te donner plus de précisions
Revenir en haut Aller en bas
Code NK
Membre Hyper actif
Code NK


Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 14/09/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 13:03

Boogie a écrit:
Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons

Désolé je ne comprends pas.

Si Breitling fait un devis de reparation, il s'agit forcement d'une montre non contrefaite.

Breitling remplace à nos frais des pièces qui nous sont facturées. Autrement dit, la personne est proprietaire de la montre/pieces orginel/les ET des nouvelles pieces. Je ne vois comment Breitling justifie ce non retour des anciennes pièces.

Cdt
Revenir en haut Aller en bas
Suliac
Membre super actif
Suliac


Nombre de messages : 397
Age : 34
Localisation : Pays Malouin
Date d'inscription : 11/07/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 13:09

Code NK a écrit:

Si Breitling fait un devis de reparation, il s'agit forcement d'une montre non contrefaite.

C'est sur, mais ils veulent certainement éviter que se retrouvent dans la nature les anciennes pièces qui, comme les nouvelles et la montre, sont non contrefaites, pour éviter de les retrouver utilisées sur une montre qui elle serait contrefaite (si les faussaires mettent une vraie lunette sur une contrefaçon, ils ont plus de chance de tromper le pigeon).

Du moins c'est comme ça que je le comprends.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 13:10

Code NK a écrit:

Désolé je ne comprends pas.

Si Breitling fait un devis de reparation, il s'agit forcement d'une montre non contrefaite.

Breitling remplace à nos frais des pièces qui nous sont facturées. Autrement dit, la personne est proprietaire de la montre/pieces orginel/les ET des nouvelles pieces. Je ne vois comment Breitling justifie ce non retour des anciennes pièces.

Cdt

Moult fois nous évoquâmes ce sujet.

Juridiquement tu as raison, le client est propriétaire des ancienne pièces, ça ne se discute pas.

Le souci des marques, que ce soit breit' ou roro, est que des mauvaises personnes usent de ces vieilles pièces pour en faire des contrefaçons.

H3
Revenir en haut Aller en bas
Code NK
Membre Hyper actif
Code NK


Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 14/09/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 13:20

Aaaah, c'est beaucoup plus clair.

Si le devis est accepté avec la mention requise, légalement ça va.

Cdt
Revenir en haut Aller en bas
michelro67
Animateur
michelro67


Nombre de messages : 1219
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 01/12/2007

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 13:27

1) même si un titre à la limite de la calomnie ne donne pas très envie de répondre, il y a quand même des choses qui doievent être eclaircies (l'escroquerie est la qualification pénale de certaines manoeuvres frauduleuses visant à tromper donc SVP, maniez quand même ces termes avec plus de retenue et pondération!)

2) le débat des pièces non rendues est un débat epineux. Il est certes vrai que vous êtes le propriétaire de la montre (entendu en tous ses démembrements).
Cependant, il vous a été remis un devis qui n'est autre chose qu'une offre de contracter. Pour que contrat se forme, encore faut-il une acceptation de votre part. TOUT cela relève de la liberté contractuelle, le vendeur n'a fait que faire état de ses conditions, à l'acheteur d'accepter ou non en contractant ou pas.

3) quant à la question des clauses abusives, pour rappel, L'article L.132-1 du Code de la consommation dispose que "dans les contrats conclus entre professionnels et non-professionnels ou consommateurs, sont abusives les clauses qui ont pour objet ou pour effet de créer, au détriment des non-professionnels ou du consommateur, un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties au contrats".
Le déséquilibre significatif est difficile à démontrer ici, étant donné qu'il est difficilement démontrable que le fait pour le vendeur de ne pas rendre des pièces usées le place dans une position de force face à l'acheteur, modifiant toute l'économie du contrat (caractère très accessoire et dispensable des pièces usées, raisons objéctives tenant à la prévention de la contrefaçon etc)
Ces éléments pris ensemble font qu'on retombe sur le principe de la liberté contractuelle...
Revenir en haut Aller en bas
sw@c
Permanent passionné
sw@c


Nombre de messages : 2102
Age : 36
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/10/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 13:45

Renvoyer sa montre chez Breitling pour un changement de pile...c'est pas un peu abérrant ça ? Ce n'est qd meme pas si dur de la changer soi meme voir par un horloger Incompréhensible Serait ce le comble du luxe ? Qd je dois faire le niveau d'huile de ma voiture...je la renvoie chez le fabricant !
Revenir en haut Aller en bas
doc-le-suisse
Modérateur
doc-le-suisse


Nombre de messages : 3235
Age : 51
Localisation : Pas loin de Lôsanne.
Date d'inscription : 28/09/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 13:48

Boogie a écrit:
Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons, et de mon point de vue, tout à fait normal, dans l'intérêt du client final

Ce qu'il faut savoir en outre, c'est que Breitling tend effectivement à retirer du marché les montres à quartz des années 80 à 95, genre Pluton, New Jupiter, Jupiter Pilot, mais j'ignorais qu'il en était de même pour l'Aerospace.

Concernant ce devis,il faut savoir que la marque propose au client une remise à neuf complète, et qu'il y avait sûrement dans ce devis des options, que tu étais libre d'accpeter ou de refuser.

Si tou pouvais scanner ce devis, et le mettre en ligne, je pourrais te donner plus de précisions

Bonjour Boogie.
Pourquoi veulent-ils retirer ces montres?
DS
Revenir en haut Aller en bas
Bob le bricoleur
Passionné absolu
Bob le bricoleur


Nombre de messages : 2522
Age : 47
Localisation : au Nord de Paris
Date d'inscription : 21/04/2007

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 13:58

doc-le-suisse a écrit:
Boogie a écrit:
Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons, et de mon point de vue, tout à fait normal, dans l'intérêt du client final

Ce qu'il faut savoir en outre, c'est que Breitling tend effectivement à retirer du marché les montres à quartz des années 80 à 95, genre Pluton, New Jupiter, Jupiter Pilot, mais j'ignorais qu'il en était de même pour l'Aerospace.

Concernant ce devis,il faut savoir que la marque propose au client une remise à neuf complète, et qu'il y avait sûrement dans ce devis des options, que tu étais libre d'accpeter ou de refuser.

Si tou pouvais scanner ce devis, et le mettre en ligne, je pourrais te donner plus de précisions

Bonjour Boogie.
Pourquoi veulent-ils retirer ces montres?
DS

Sans doute parce qu'ils n'en sont pas très fiers Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
doc-le-suisse
Modérateur
doc-le-suisse


Nombre de messages : 3235
Age : 51
Localisation : Pas loin de Lôsanne.
Date d'inscription : 28/09/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 14:17

Bob le bricoleur a écrit:
doc-le-suisse a écrit:
Boogie a écrit:
Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons, et de mon point de vue, tout à fait normal, dans l'intérêt du client final

Ce qu'il faut savoir en outre, c'est que Breitling tend effectivement à retirer du marché les montres à quartz des années 80 à 95, genre Pluton, New Jupiter, Jupiter Pilot, mais j'ignorais qu'il en était de même pour l'Aerospace.

Concernant ce devis,il faut savoir que la marque propose au client une remise à neuf complète, et qu'il y avait sûrement dans ce devis des options, que tu étais libre d'accpeter ou de refuser.

Si tou pouvais scanner ce devis, et le mettre en ligne, je pourrais te donner plus de précisions

Bonjour Boogie.
Pourquoi veulent-ils retirer ces montres?
DS

Sans doute parce qu'ils n'en sont pas très fiers Mr. Green

je me pose la question car, j'ai une quartz de chez eux achetée en 2002. est-ce une politique d'eliminer les modèles de plus de 10-15 ans ou c'est juste pour cette plage d'année?
DS
Revenir en haut Aller en bas
Bob le bricoleur
Passionné absolu
Bob le bricoleur


Nombre de messages : 2522
Age : 47
Localisation : au Nord de Paris
Date d'inscription : 21/04/2007

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 14:25

doc-le-suisse a écrit:
Bob le bricoleur a écrit:
doc-le-suisse a écrit:
Boogie a écrit:
Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons, et de mon point de vue, tout à fait normal, dans l'intérêt du client final

Ce qu'il faut savoir en outre, c'est que Breitling tend effectivement à retirer du marché les montres à quartz des années 80 à 95, genre Pluton, New Jupiter, Jupiter Pilot, mais j'ignorais qu'il en était de même pour l'Aerospace.

Concernant ce devis,il faut savoir que la marque propose au client une remise à neuf complète, et qu'il y avait sûrement dans ce devis des options, que tu étais libre d'accpeter ou de refuser.

Si tou pouvais scanner ce devis, et le mettre en ligne, je pourrais te donner plus de précisions

Bonjour Boogie.
Pourquoi veulent-ils retirer ces montres?
DS

Sans doute parce qu'ils n'en sont pas très fiers Mr. Green

je me pose la question car, j'ai une quartz de chez eux achetée en 2002. est-ce une politique d'eliminer les modèles de plus de 10-15 ans ou c'est juste pour cette plage d'année?
DS

Je pense que c'est plutôt celles de l'époque pendant laquelle Breitling emboîtait des quartz japonais, donc pas les récentes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Volvoblues
Animateur Chevronné
Volvoblues


Nombre de messages : 1407
Age : 63
Localisation : Fontainebleau
Date d'inscription : 13/01/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 15:09

comme déjà dit, on est libre d'accepter-ou pas- le devis présenté, avec ses différentes conditions.Breitling n'est pas la seule marque a procéder ainsi, quant au non retour des pièces;mais le SAV est de qualité.
Je suis toujours étonné ( dans le bon sens du terme) par SINN qui renvoie l'intégralité des pièces changées, dans une petite pochette.Il est vrai que la contrefaçon est moins d'actualité pour eux Chinois
Revenir en haut Aller en bas
1454113
Membre super actif
1454113


Nombre de messages : 337
Age : 63
Localisation : 92
Date d'inscription : 20/11/2007

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 15:47

h trois a écrit:
Code NK a écrit:

Désolé je ne comprends pas.
Cdt

Moult fois nous évoquâmes ce sujet.

Juridiquement tu as raison, le client est propriétaire des ancienne pièces, ça ne se discute pas.

Le souci des marques, que ce soit breit' ou roro, est que des mauvaises personnes usent de ces vieilles pièces pour en faire des contrefaçons.

H3

roro ça se comprend, Mais Breit' ?
Il y en a vraiement qui copient Breitling ?
Revenir en haut Aller en bas
Did666
Modérateur



Nombre de messages : 37563
Date d'inscription : 20/04/2007

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 15:53

Malheureusement pour eux, oui.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 16:05

Un SAV 'a aucun droit à la conservation des pièces détachées, remplacée et facturées. Breitling est en contradiction avec la loi française sauf si le client accepte préalblement l'abandon de ses pièces. La lutte contre la contrefaçon est un faux argument car il y a belle lrette que les contrefacteurs fabriquent 100% de leurs montres d'une part et d'autre part parce que Breitling ne livre pas la preuve de la destruction des pièces. Le client n'a aucune raison d'avoir davantage confiance dans la marque qu'elle n'en a en lui.

J'ai fait remettre en état une Navitimer il y a des années et le travail fut parfait. en revanche , je garde une réelle frustration de n'avoir pas récupéré mon ancien cadran et pour cette raison plus jamais je n'achéterai une Breitling.

Il est honteux de dire au client que la non restitution a pour objectif la lutte contre la contrefaçon car c'est suspecter son honnéteté.

Je voudrais bien savoir comment Breitilg qui fut la marque championne du marché gris dans les années 90 peut aujourd'hui prétendre lutter contre la contrefaçon par la non restitution des pièces.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Suliac
Membre super actif
Suliac


Nombre de messages : 397
Age : 34
Localisation : Pays Malouin
Date d'inscription : 11/07/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 16:07

1454113 a écrit:

Il y en a vraiement qui copient Breitling ?

Qu'est-ce que c'est que cette remarque? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Code NK
Membre Hyper actif
Code NK


Nombre de messages : 688
Date d'inscription : 14/09/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 16:21

Suliac a écrit:
1454113 a écrit:

Il y en a vraiement qui copient Breitling ?

Qu'est-ce que c'est que cette remarque? What the fuck ?!?

Oui, clairement après la Sub/Rolex, la Navitimer doit être la montre de luxe la plus copiée du marché...
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 17:20

Code NK a écrit:
Boogie a écrit:
Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons

Désolé je ne comprends pas.

Si Breitling fait un devis de reparation, il s'agit forcement d'une montre non contrefaite.

Breitling remplace à nos frais des pièces qui nous sont facturées. Autrement dit, la personne est proprietaire de la montre/pieces orginel/les ET des nouvelles pieces. Je ne vois comment Breitling justifie ce non retour des anciennes pièces.

Cdt

Eh bien tout simplement qu'en reprenant les pièces usagées, Breitling essaie de se prémunir contre le trafic de ces mêmes pièces, qui pourraient servir à faire des contrefaçons..
il me semblait que c'était simple à comprendre
Breitling donne des piuèces neuves, en reprenant les pièces ancienens, dont le client n'a plus besoin
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 17:26

ZEN a écrit:
Un SAV 'a aucun droit à la conservation des pièces détachées, remplacée et facturées. Breitling est en contradiction avec la loi française sauf si le client accepte préalblement l'abandon de ses pièces. La lutte contre la contrefaçon est un faux argument car il y a belle lrette que les contrefacteurs fabriquent 100% de leurs montres d'une part et d'autre part parce que Breitling ne livre pas la preuve de la destruction des pièces. Le client n'a aucune raison d'avoir davantage confiance dans la marque qu'elle n'en a en lui.

J'ai fait remettre en état une Navitimer il y a des années et le travail fut parfait. en revanche , je garde une réelle frustration de n'avoir pas récupéré mon ancien cadran et pour cette raison plus jamais je n'achéterai une Breitling.

Il est honteux de dire au client que la non restitution a pour objectif la lutte contre la contrefaçon car c'est suspecter son honnéteté.

Je voudrais bien savoir comment Breitilg qui fut la marque championne du marché gris dans les années 90 peut aujourd'hui prétendre lutter contre la contrefaçon par la non restitution des pièces.


Pas d'accord Zen. Breitling ne peut pas être derrière chaque client pour savoir ce qu'il va en faire.
Il y a une politique qui est ce qu'elle est: la plupart des clients s'en fichent comme de l'an 40 du retour des fournitures, il n'y a que les ollectionneurs, les amateurs avisé.

maintenant, Zen, je m'étonne qu'une personne comme toi, avec la profession que tu exerces, que tu puisses insinuer que Breitling était le champion du marché gris dans les années '90.
J'espère que tu as quand même de solides preuves de ce que tu avances Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 17:28

Bob le bricoleur a écrit:
doc-le-suisse a écrit:
Boogie a écrit:
Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons, et de mon point de vue, tout à fait normal, dans l'intérêt du client final

Ce qu'il faut savoir en outre, c'est que Breitling tend effectivement à retirer du marché les montres à quartz des années 80 à 95, genre Pluton, New Jupiter, Jupiter Pilot, mais j'ignorais qu'il en était de même pour l'Aerospace.

Concernant ce devis,il faut savoir que la marque propose au client une remise à neuf complète, et qu'il y avait sûrement dans ce devis des options, que tu étais libre d'accpeter ou de refuser.

Si tou pouvais scanner ce devis, et le mettre en ligne, je pourrais te donner plus de précisions

Bonjour Boogie.
Pourquoi veulent-ils retirer ces montres?
DS

Sans doute parce qu'ils n'en sont pas très fiers Mr. Green


.
.
exact !!!

Il s'agissait à l'époque de mouvements japonais qu'ils aimeraient voir sortir de la circulation
Revenir en haut Aller en bas
doc-le-suisse
Modérateur
doc-le-suisse


Nombre de messages : 3235
Age : 51
Localisation : Pas loin de Lôsanne.
Date d'inscription : 28/09/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 17:36

Boogie a écrit:
Bob le bricoleur a écrit:
doc-le-suisse a écrit:
Boogie a écrit:
Le non-retour des anciennes pièces est dû aux contrefaçons, et de mon point de vue, tout à fait normal, dans l'intérêt du client final

Ce qu'il faut savoir en outre, c'est que Breitling tend effectivement à retirer du marché les montres à quartz des années 80 à 95, genre Pluton, New Jupiter, Jupiter Pilot, mais j'ignorais qu'il en était de même pour l'Aerospace.

Concernant ce devis,il faut savoir que la marque propose au client une remise à neuf complète, et qu'il y avait sûrement dans ce devis des options, que tu étais libre d'accpeter ou de refuser.

Si tou pouvais scanner ce devis, et le mettre en ligne, je pourrais te donner plus de précisions

Bonjour Boogie.
Pourquoi veulent-ils retirer ces montres?
DS

Sans doute parce qu'ils n'en sont pas très fiers Mr. Green


.
.
exact !!!

Il s'agissait à l'époque de mouvements japonais qu'ils aimeraient voir sortir de la circulation

Merci pour les infos. thumleft
Bonne suite pour votre débat..... Arrow
DS
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 17:37

En France, ce fut le cas.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Volvoblues
Animateur Chevronné
Volvoblues


Nombre de messages : 1407
Age : 63
Localisation : Fontainebleau
Date d'inscription : 13/01/2008

Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 17:39

[quote="Boogie"]
ZEN a écrit:
Un SAV 'a aucun droit à la conservation des pièces détachées, remplacée et facturées. Breitling est en contradiction avec la loi française sauf si le client accepte préalblement l'abandon de ses pièces. La lutte contre la contrefaçon est un faux argument car il y a belle lrette que les contrefacteurs fabriquent 100% de leurs montres d'une part et d'autre part parce que Breitling ne livre pas la preuve de la destruction des pièces. Le client n'a aucune raison d'avoir davantage confiance dans la marque qu'elle n'en a en lui.




maintenant, Zen, je m'étonne qu'une personne comme toi, avec la profession que tu exerces, que tu puisses insinuer que Breitling était le champion du marché gris dans les années '90.
J'espère que tu as quand même de solides preuves de ce que tu avances Incompréhensible
Je n'ai pas de connaissance particulière sur ce sujet, mais il est vrai qu'il était très facile d'acheter des breitling a des tarifs "cassés" au début des années 90;j'ai acheté plusieurs chronomat a cette epoque a des tarifs inferieurs de 30 a 40% des prix catalogue.Peut etre une façon habile de récupérer des parts de marché..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Breitling : commerce de luxe ou ...? Empty
MessageSujet: Re: Breitling : commerce de luxe ou ...?   Breitling : commerce de luxe ou ...? EmptyDim 11 Jan 2009 - 17:47

ZEN a écrit:
En France, ce fut le cas.

ce n'était pas Breitling qui faisait ces pratiques mais michel Niarquin à qui Breitling retira la distribution de la marque parce qu'ils estimaient qui la galvaudé.
suite à ça Breitling France fut crée et des centaines de panneau décrocher.
Revenir en haut Aller en bas
 
Breitling : commerce de luxe ou ...?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le commerce de la montre de luxe est différent
» France : Terre d'accueil du luxe et du commerce ...
» Horlogerie de Luxe et e-Commerce - Votre avis - Thèse de fin d'études
» Des montres de luxe suisses aussi en ligne - LVMH se lance dans le I commerce
» Breitling s'installe dans le commerce par internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: