FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut

Aller en bas 
+2
Boogie
ZEN
6 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut Empty
MessageSujet: Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut   Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut EmptyJeu 15 Jan 2009 - 6:24

Citation :
l’Horlogerie suisse tombe de bien haut

Par Philippe Le Bé

Incertitude. Les horlogers comptent sur le prochain Salon international de la haute horlogerie, à Genève, pour prendre la mesure d’une crise dont on ne ressent encore que les premiers effets sur l’emploi.




Limiter la casse. A quelques jours du prochain Salon international de la haute horlogerie (SIHH) qui ouvre ses portes à Genève, c’est l’objectif des syndicats impliqués dans les entreprises dont les rouages se sont brutalement grippés depuis l’automne passé. Parfois, cela fonctionne assez bien. Maurice Lacroix, à Saignelégier, avait prévu à la fin 2008 de licencier 20 de ses quelque 100 collaborateurs. Finalement, les licenciements se limitent à huit personnes, dont cinq à la production et trois parmi les cadres. «En période de crise, il est donc possible de sauver des postes par la négociation. En l’occurrence, nous en avons épargné douze, constate Eric Bauer, qui représente le syndicat Unia dans le Jura. Il s’est agi ici de négocier une diminution volontaire du temps de travail, des retraites anticipées et une réinsertion dans un autre site.
«Hélas, toutes les entreprises ne sont pas aussi transparentes que Maurice Lacroix», déplore Eric Bauer. Certaines licencient en catimini, sans avertir les partenaires sociaux, des collaborateurs en arrêt maladie ou qui ne seraient plus assez rentables. «C’est pourquoi nous visons à étendre la convention collective du travail dans de telles entreprises pour permettre aux travailleurs de moins subir la crise.»
La reprise finira bien par arriver, se dit-on pour conjurer le sort. Alors, est-ce pour bientôt? A cette question, Benedikt Schlegel, CEO du groupe horloger Movado qui regroupe les marques Ebel, Movado et Concord, est pris d’un léger rire nerveux avant de lâcher: «Si nous pensions à une reprise immédiate, nous n’aurions pas annoncé une réduction de nos effectifs si importante.» Entre 50 à 60 personnes sur un effectif de 160 collaborateurs à Bienne et à La Chaux-de-Fonds. Ici aussi, les négociations vont bon train pour que le couperet épargne un maximum de têtes. Mais au fil des jours, la consommation des heures supplémentaires, des arriérés de vacances ou des horaires fluctuants finit par s’épuiser pour ouvrir le champ au chômage partiel puis au chômage complet.


Cadeau de Noël. Pourtant, constate Jean-Claude Biver, CEO de Hublot, Noël a été une bonne surprise. «Certains de nos détaillants affirment avoir réalisé en décembre 2008 le meilleur mois de leur existence. Non seulement à Zurich et à Genève, mais aussi à Londres.» Toutefois, parallèlement, les grandes faiblesses constatées en Russie, en Ukraine, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient se sont encore accentuées. Globalement, les exportations horlogères suisses ont plongé de 15,3% en novembre 2008 en regard du même mois de l’année précédente (les chiffres de décembre 2008 seront connus dans la semaine du 19 janvier). Mais ce fléchissement est à mettre en relation avec des années folles de surchauffe économique à deux chiffres. «On en revient à des valeurs de croissance réaliste de 4 à 5%», analyse Pierre-Olivier Chave, président du groupe horloger PX holding, à La Chaux-de-Fonds. Comme le suggère un proverbe chinois, «pour redresser ce qui est tordu, il faut le tordre en sens inverse». Aux yeux de François Matile, secrétaire général de la Convention patronale, l’horlogerie suisse n’est pas un malade aux soins intensifs dont il faut prendre régulièrement la température. «Elle a seulement la gueule de bois car elle a trop fait la fête. Laissons-lui le temps de se reposer.»
Personne ne sait combien de temps va prendre ce repos que l’on n’imagine pas éternel. Après les achats de fin d’année, les détaillants vont-ils chercher à regarnir leurs stocks? Tout laisse à penser qu’ils vont plutôt se montrer très prudents, dans l’attente de jours meilleurs. Certains d’entre eux, notamment en Asie, n’hésitent plus à pratiquer des forts rabais de 40 à 60%. Et sur l’internet, le marché gris n’a jamais été aussi florissant.


Bénédict Hentsch répond. Réaction.Sa banque n’a «jamais eu Bernard Madoff comme client.»

Selon le New York Times du 31 décembre 2008 (lire L’Hebdo du 8 janvier 2009), le meccano mis en place par Bernard Madoff aurait été utilisé pour échapper au fisc américain. Selon le même quotidien, la Banque Bénédict Hentsch pourrait être mise en cause. Bénédict Hentsch, son propriétaire, dément des relations proches avec le financier, et cela malgré la fusion de son établissement avec le Fairfield Greenwich Group. Fusion qui a été dénoncée sitôt le scandale connu.

Comment réagissez-vous à ces accusations?

La Banque Bénédict Hentsch n’a jamais eu Bernard Madoff comme client et n’a jamais aidé quiconque à contourner le fisc américain. Pour le surplus, elle applique, en sa qualité de qualified intermediary, les normes y relatives. L’Internal Revenue Service comprend des normes strictes d’identification visant particulièrement la clientèle américaine. Nous dénonçons par conséquent toute allégation ou rumeur dans ce sens comme infondée et malveillante.

Allez-vous entamer une procédure contre le New York Times?

Nous étudions la chose avec nos avocats.


•Propos recueillis par PO


http://www.hebdo.ch/Edition/2009-3/Actuels/economie/suisse_tombe_de_bien_haut.htm

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut Empty
MessageSujet: Re: Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut   Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut EmptyJeu 15 Jan 2009 - 8:59

L'industrie horlogère suisse ne se limite Dieu merci pas à Maurice lacroix ou au groupe Movado.
Il ne faut pas prendre comme exemple des canards boîteux pour affirmer qu'on est en pleine catastrophe
Revenir en haut Aller en bas
Guy 67
Modérateur
Guy 67


Nombre de messages : 15663
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/05/2005

Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut Empty
MessageSujet: Re: Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut   Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut EmptyJeu 15 Jan 2009 - 9:51

Peut-être, mais on apprend par ailleurs que les manufactures Rolex ou Breitling ont commencé à débaucher certaines équipes techniques.

_________________
La mode se démode, le style jamais.
Membre AHA n°1
Amicalement
Guy 67
Revenir en haut Aller en bas
trinita
Membre éminent.
trinita


Nombre de messages : 11169
Localisation : La Fontaine du roy
Date d'inscription : 27/11/2007

Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut Empty
MessageSujet: Re: Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut   Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut EmptyJeu 15 Jan 2009 - 9:58

sans compter que certaines grandes marques devrait profiter de la baisse de production annoncée pour faire un transfert de personnel vers leur SAV....
Ca ne ferait pas de mal de reduire un peu les delais !
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut Empty
MessageSujet: Re: Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut   Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut EmptyJeu 15 Jan 2009 - 10:55

Guy 67 a écrit:
Peut-être, mais on apprend par ailleurs que les manufactures Rolex ou Breitling ont commencé à débaucher certaines équipes techniques.


J'ai posé la question à Breitling, et ils n'ont licencié personne.
En revanche, tout se passe au niveau de jours de congé qu'il faut prendre à certains moments ( creux ) de l'année.
Ils n'entendent licencier personne, parce que si il y a reprise dans une année, il faudra retrouver du personnel, et ils ont actuellement les moyens de faire face à une baisse de la demande
Revenir en haut Aller en bas
David123
Membre référent
David123


Nombre de messages : 9206
Age : 50
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 28/11/2008

Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut Empty
MessageSujet: Re: Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut   Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut EmptyVen 16 Jan 2009 - 1:20

Boogie a écrit:
L'industrie horlogère suisse ne se limite Dieu merci pas à Maurice lacroix ou au groupe Movado.
Il ne faut pas prendre comme exemple des canards boîteux pour affirmer qu'on est en pleine catastrophe

Maurice Lacroix canard boiteux ?

... Je ne saurais juger du degré technique de leurs mouvements (unitas à ce que j'ai pu comprendre, et il semblerait qu'ils cherchent à mettre au point un calibre maison), mais en revanche, je trouve leurs modèles très réussis, leurs cadrans sont superbement travaillés, et en terme de complications rétrogrades on trouve de tout. C'est franchement une marque qui me fait de l'oeil depuis que j'ai leur catalogue, et je compte bien en acheter une (peut-être pas tout de suite, je suis actuellement sur d'autres projets, mais en 2010...). Je trouverais dommage qu'ils fassent faillite.

J'ai donc de la peine à comprendre ce que tu as voulu dire par "canard boiteux"... ?
Revenir en haut Aller en bas
yoghi
Membre très actif
yoghi


Nombre de messages : 244
Localisation : 1233 lully/ge
Date d'inscription : 05/05/2008

Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut Empty
MessageSujet: Re: Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut   Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut EmptyVen 16 Jan 2009 - 7:35

Sans compter que l'entreprise Piaget sur genève en chomage technique tout les lundis et vendredi depuis le debut de l'année jusqu'en tout cas fin mars... donc pas encore de liscenciements (quoique jamais sur de rien...)
et quant a maurice lacroix ils ont fait une montée dans les gammes et dans la qualité de leur fabrication. Les dernières créations notamment la pontos décentrique j'adore... apres les gouts et les couleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut Empty
MessageSujet: Re: Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut   Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut EmptyVen 16 Jan 2009 - 9:02

David123 a écrit:
Boogie a écrit:
L'industrie horlogère suisse ne se limite Dieu merci pas à Maurice lacroix ou au groupe Movado.
Il ne faut pas prendre comme exemple des canards boîteux pour affirmer qu'on est en pleine catastrophe

Maurice Lacroix canard boiteux ?

... Je ne saurais juger du degré technique de leurs mouvements (unitas à ce que j'ai pu comprendre, et il semblerait qu'ils cherchent à mettre au point un calibre maison), mais en revanche, je trouve leurs modèles très réussis, leurs cadrans sont superbement travaillés, et en terme de complications rétrogrades on trouve de tout. C'est franchement une marque qui me fait de l'oeil depuis que j'ai leur catalogue, et je compte bien en acheter une (peut-être pas tout de suite, je suis actuellement sur d'autres projets, mais en 2010...). Je trouverais dommage qu'ils fassent faillite.

J'ai donc de la peine à comprendre ce que tu as voulu dire par "canard boiteux"... ?


Maurice Lacroix est une marque qui n'a pas fait dans sa courte histoire que de la belle horlogerie.
Elle est montée en gamme récemment, et je la compare à ce qu'était Audi dans les années '70, et ce qu'elle est devenue vers la fin des années '80..

Pour info, j'ai un client qui a un modèle à quartz, et qui vient régulièrement faire chnager la pile chez moi.
En décembre, une de mes vendeuses entreprend ce changement, et une des cornes lui pète entre les mains.

OK, elle a fait une erreur, on ne prend pas appui sur une corne, mais lorsque l'on place des montres avec fonds vissés dans un étau, et qu'on protège bien les cornes pour éviter les rayures, il y a quand même une forte pression qui s'exercent sur celles-ci, et cette aventure ne m'était encore jamais arrivée.

Nous avons proposé au client de faire remplacer gratuitement sa boîte chez ML, mais naturellement, c'est une fourniture qu'ils n'ont plus, et j'ai proposé au client de lui offrir une montre neuve du stock, de style et valeur équivalente, mais lui ne veut que sa Maurice Lacroix, malgré le fait qu'elle était sale comme pas possible, et la boîte rongée, parce qu'en ........laiton plaqué or Shocked Shocked Shocked

Ma seule porte de sortie, et j'ai le cxxxxx bordé de nouilles, c'est que je connais un bijoutier qui ets le seul dans ma région à pratiquer la soudure au laser, et que cela va sans doute me sauver, mais quand je vois ce qu'était Lacroix à cette époque-là, et les conneries qu'ils ont faites dans un passé encore récent, je me dis qu'elle n'est peut-être pas la mieux armée pour résister à la crise, surtout qu'elle n'a pas, à l'instar de raymond Weil, par exemple, une histoire et une légitimité horlogère
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu : l’Horlogerie suisse tombe de bien haut
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : L'horlogerie suisse est bien moins exposée qu'en 1975
» Actu :L'horlogerie suisse se porte bien et recrute à tour de bras
» Actu: Pour l'horlogerie suisse, la pandémie promet d'être bien plus dramatique
» Actu : Horlogerie : cadran sur le haut de gamme
» Actu : Haut dirigeant de l’horlogerie inculpé de gestion déloyale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: