FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Calibres : Qui relève le défi ? Billet

Aller en bas 
+4
LE_STURM
spindizzy
le justicier
ZEN
8 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyDim 5 Avr 2009 - 21:31

La foire de Bale terminée, il va falloir maintenant passer à la production en volumes. Depuis cinq ans, les consommateurs réclamaient des calibres à roue à colonnes pour les chronos et les voila avec ceux de Hublot, de Breitling et de Swatch group. Si on ajoute celui de Rolex, de Zenith, d'Audemars Piguet, de Girard Perregaux, de Frédéric Piguet ou Omega, il y a maintenant plus de probabilité de trouver dans sa montres un calibre réputé noble plutôt que des 7750 ou des 2894 ETA à cames.

Hélas, les fabricants n'ont pas été réactifs et les temps de développemants aidant, c'est en pleine crise que l'offre s'étoffe... Dommage, on n'est plus tout à fait certains du coté des consommateurs que cette fameuse roue à colonne soit indispensable et puis la disposition des compteurs du 7750 version historique, finalement tout le monde s'y était habitué...

Avant que les consommateurs ne redemandent des calibres à cames, nous allons certainement attendre que la fiabilité soit au rendez-vous des calibres à roue à colonnes. C'est qu'il faut bien l'avouer, ces nouveaux calibres n'ont pas été vraiment testés à part peut-être chez Swatch group qui met en production des volumes avant de passer à la production industrielle. Il fut un temps où l'horlogerie avait cette réserve qui consistait à ne placer sur le marché que des calibres fiabilisés et une période test séparait la commercialisation de la sortie des bureaux des ingénieurs.

Aujourd'hui, c'est le client qui achève le développement des calibres. C'est lui qui teste les nouveautés et le fameux taux de retour est regardé à la loupe pour peaufiner les mouvements . Omega a ainsi il y a quelques années repris des centaines des premiers mouvements équipés en coaxial quand la marque a modifié les erreurs initiales.

Ces histoires de produits testés in vivo se passent toujours de la même manière... Le client constate que la remise à zéro ou le déclenchement est aléatoire, pire, le chrono freine la montre ou un défaut quelconque apparait sur une pièce puis 10 puis 100 et enfin 50% de la production. On ne souhaite cela à personne car le SAV débordé finit par mettre trois ou quatre mois pour sortir la tête de l'eau et les clients attendent en faisant les frais de leur audace.

Les marques vont certainement protester vivement contre pareille affirmation et peut-être finalement auront-elle pour une fois totalement raison car chacun est ici de bonne foi.

Alors pour démontrer les certitudes des marques, nous pouvons leur suggérer de ne pas laisser les clients qui leur feront confiance faire les frais des nouveautés. Quelle bonne idée !

Oui quelle belle idée de laisser à la marque le poids des incertitudes par exemple, en offrant à tout client une garantie de 5 ans, le prêt d'une montre pendant l'immobilisation de sa pièce et sa mise à jour technique si les calibres sont transformés dans la période des deux ans suivant la commercialisation.

Après tout, le risque est nul puisque chacun a hurlé à Bale que son calibre était meilleur que ceux des concurrents. Un risque nul, un client rassuré et une marque qui a une bonne approche commerciale. Comme voilà un monde idéal ! C'est cela qu'attendent les amateurs de belle horlogerie pour retrouver le chemin de la confiance et là, vu la fiabilité des nouveaux mouvements, cela ne coutera rien.

Qui relève le défi ?

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
le justicier
Membre Hyper actif
le justicier


Nombre de messages : 731
Date d'inscription : 04/09/2007

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyDim 5 Avr 2009 - 23:10

Il me semble de mémoire que les calibres LIP étaient essayés, en conditions réelles, à une centaine d'exemplaire pendant 12 mois, avant la mise sur le marché.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 5:27

Oui c'est vrai et Omega faisait de même dans les années 60.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
spindizzy
Membre super actif
spindizzy


Nombre de messages : 412
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/03/2007

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 5:39

Sans parler de chronos, Omega a fait une campagne de "beta" tests de son Co-Ax. Un ami en avait une qui repartait régulièrement au labo pour réglage ou réparation... Mais maintenant il est garanti 3 ans, alors que le calibre de la speed (longuement éprouvé) ne reste garanti que 2 ans
Revenir en haut Aller en bas
LE_STURM
Animateur
LE_STURM


Nombre de messages : 1086
Age : 46
Localisation : Wild wild East
Date d'inscription : 09/02/2008

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 5:58

ZEN a écrit:

Oui quelle belle idée de laisser à la marque le poids des incertitudes par exemple, en offrant à tout client une garantie de 5 ans, le prêt d'une montre pendant l'immobilisation de sa pièce et sa mise à jour technique si les calibres sont transformés dans la période des deux ans suivant la commercialisation.

Excellente idée Zen.
Après tout luxe (devrait) rime(r) avec fiabilité et je trouve invraisemblable que des montres de luxe à 3000€ et plus n'offrent que la même garantie - le minimum légal - que de vulgaires Casio ou Seiko.
Ces marques prestigieuses qui communiquent sur l'intemporalité et la transmissibilité inter-générationelle de leurs produits ne seraient pas capables de garantir la bonne marche de leurs produits pendant plus deux années ???
Bonjour l'angoisse pour les descendants ! Pleure 2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pattaya-addicts.com
Emmanuel H
Passionné de référence
Emmanuel H


Nombre de messages : 3197
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/12/2008

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 6:09

ZEN a écrit:
Aujourd'hui, c'est le client qui achève le développement des calibres. C'est lui qui teste les nouveautés et le fameux taux de retour est regardé à la loupe pour peaufiner les mouvements .

Dans un monde qui veut aller de plus en plus vite et réduire le temps entre le développement, le test, la mise sur le marché d'un produit, puis son exploitation commerciale et enfin son remplacement, est-ce si étonnant ?

Après tout, nous vivons cette situation au quotidien avec l'informatique (produits non fiabilisés mis en vente, puis upgradés, "service-packés" etc), nous le vivons aussi avec l'automobile (opérations de rappel) et dans d'autres secteurs également.

Je ne dis pas que je suis d'accord et prêt à tout accepter, loin de là. J'essaie en général de trouver le bon compromis entre avoir la nouveauté rapidement (et donc profiter de l'aspect nouveauté) et laisser le produit en question faire ses maladies de jeunesse... Ce compromis, c'est un peu au pif que je tente de le définir, en fonction du secteur et de la marque.

En l'occurence, je suis content de voir l'apparition de ces nouveaux calibres. Leur arrivée en pleine crise est peut-être un atout : la pression commerciale est probablement moins grande et les marques vont peut-être prendre un peu plus de temps pour peaufiner la mise au point ?

On en a parlé sur le stand Hublot et il m'a été assuré que la fiabilité est un critère essentiel dans le développement du nouveau mouvement, d'autant plus qu'il remplace un 7750 particulièrement increvable...

Alors, à propos de ton défi à relever... et bien je pense qu'il est déjà relevé ! Mr. Green Jean-Claude Biver envoie très fréquemment sa "garantie personnelle" aux acheteurs présents sur les forums horlogers (je l'ai moi-même reçue début 2008, écrite de sa main). A l'heure actuelle, sa garantie personnelle (sur un achat fait en 2009) s'étend jusque fin 2015. On verra bien si il la donne également sur le nouveau mouvement... réponse dans quelques mois !! Wink

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
jcbiver
Animateur



Nombre de messages : 943
Age : 74
Localisation : Suisse (Nyon)
Date d'inscription : 11/11/2006

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 6:45

Emmanuel H a écrit:
ZEN a écrit:
Aujourd'hui, c'est le client qui achève le développement des calibres. C'est lui qui teste les nouveautés et le fameux taux de retour est regardé à la loupe pour peaufiner les mouvements .

Dans un monde qui veut aller de plus en plus vite et réduire le temps entre le développement, le test, la mise sur le marché d'un produit, puis son exploitation commerciale et enfin son remplacement, est-ce si étonnant ?

Après tout, nous vivons cette situation au quotidien avec l'informatique (produits non fiabilisés mis en vente, puis upgradés, "service-packés" etc), nous le vivons aussi avec l'automobile (opérations de rappel) et dans d'autres secteurs également.

Je ne dis pas que je suis d'accord et prêt à tout accepter, loin de là. J'essaie en général de trouver le bon compromis entre avoir la nouveauté rapidement (et donc profiter de l'aspect nouveauté) et laisser le produit en question faire ses maladies de jeunesse... Ce compromis, c'est un peu au pif que je tente de le définir, en fonction du secteur et de la marque.

En l'occurence, je suis content de voir l'apparition de ces nouveaux calibres. Leur arrivée en pleine crise est peut-être un atout : la pression commerciale est probablement moins grande et les marques vont peut-être prendre un peu plus de temps pour peaufiner la mise au point ?

On en a parlé sur le stand Hublot et il m'a été assuré que la fiabilité est un critère essentiel dans le développement du nouveau mouvement, d'autant plus qu'il remplace un 7750 particulièrement increvable...

Alors, à propos de ton défi à relever... et bien je pense qu'il est déjà relevé ! Mr. Green Jean-Claude Biver envoie très fréquemment sa "garantie personnelle" aux acheteurs présents sur les forums horlogers (je l'ai moi-même reçue début 2008, écrite de sa main). A l'heure actuelle, sa garantie personnelle (sur un achat fait en 2009) s'étend jusque fin 2015. On verra bien si il la donne également sur le nouveau mouvement... réponse dans quelques mois !! Wink

Emmanuel

Sur le nouveau calibre ma garantie personnelle sera aussi d'au moins 5 ans bien entendu!
Chacun qui achète une Hublot peut me demander une garantie personnelle écrite à la main et dont la durée est toujours d'au moins 5 ans. Il suffit pour cela de me communiquer le numéro et la référence de la montre accompagné de l'adresse et du nom du propriétaire en utilisant pour la communication de ces informations mon mail jcbiver@hublot.com
A ce jour, j'ai déjà donné (offert) plus de 3'000 garanties prolongées de 5 ans et plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hublot.com
Emmanuel H
Passionné de référence
Emmanuel H


Nombre de messages : 3197
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/12/2008

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 6:49

J'en parle à 8h10, vous répondez 30 minutes plus tard... extraordinaire ! Wink

Je me doutais bien que vous donneriez également votre garantie personnelle étendue sur le nouveau mouvement. C'est très rassurant et le défi de Zen est donc relevé !! Impressionnant de savoir que vous avez déjà donné plus de 3.000 garanties prolongées...

Sur ce, Big Bang au poignet, je vous souhaite une excellente semaine.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 62
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 7:19

Excellent billet que celui-ci, Zen, et d'accord avec toi !!!

je rejoins particulièrement le passage que le Sturm a mis en évidence, oui, les marques devraient offrir une garantie prolongée au lancement d'un nouveau calibre, avec montre de remplacement pendant l'immobilisation de la leur, oui, ains ique la mise à jour technique, cela va sans dire, c'est une excellente idée.

Oui, c'est vrai, les marques, ou plutôt certaines enseignes, mettent parfois sur le marché un produit qui n'est pas vraiment fiable, j'en ai fait les frais en certaines occasions.

De plus, Zen, ton billet va me donner l'idée, la suggérer à Breitling, ou en tout cas voir si ils sont d'accord de faire quelque chose à ce sujet thumleft
Revenir en haut Aller en bas
LE_STURM
Animateur
LE_STURM


Nombre de messages : 1086
Age : 46
Localisation : Wild wild East
Date d'inscription : 09/02/2008

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 19:51

jcbiver a écrit:
Sur le nouveau calibre ma garantie personnelle sera aussi d'au moins 5 ans bien entendu!
Chacun qui achète une Hublot peut me demander une garantie personnelle écrite à la main et dont la durée est toujours d'au moins 5 ans. Il suffit pour cela de me communiquer le numéro et la référence de la montre accompagné de l'adresse et du nom du propriétaire en utilisant pour la communication de ces informations mon mail jcbiver@hublot.com
A ce jour, j'ai déjà donné (offert) plus de 3'000 garanties prolongées de 5 ans et plus.

Félicitations pour ce geste commercial Mr. Biver,
Voilà qui a le mérite d'être clair, et ce avec l'art et la manière, en toute humilité, sur un forum.
L'anticipation de la demande du marché, l'investissement personnel, la proximité avec sa clientèle...
De nombreuses marques (et pas seulement horlogères malheureusement) feraient bien de s'inspirer de votre politique cher Mr. Biver.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pattaya-addicts.com
PAG1964
Membre Actif
PAG1964


Nombre de messages : 109
Localisation : Border(line)
Date d'inscription : 06/04/2009

Calibres : Qui relève le défi ?  Billet Empty
MessageSujet: Re: Calibres : Qui relève le défi ? Billet   Calibres : Qui relève le défi ?  Billet EmptyLun 6 Avr 2009 - 20:00

Belle démarche effectivement d'Hublot car effectivement, dire qu'on croit dans son produit, c'est bien, le prouver, c'est encore mieux.

P@G
Revenir en haut Aller en bas
 
Calibres : Qui relève le défi ? Billet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Défi relevé! (Merci FAM!)
» C'est la rentrée : Le prochain défi des grandes marques (Billet)
» Former la relève, c'est assurer l'avenir
» Actu: Horlogerie : le temps de la relève
» la reléve est assurée pour ma part

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: