FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Du côté de chez Swatch

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57508
Date d'inscription : 05/05/2005

Du côté de chez Swatch Empty
MessageSujet: Du côté de chez Swatch   Du côté de chez Swatch EmptyDim 14 Mai 2006 - 8:38

Du côté de chez Swatch
Par Fabienne REYBAUD
03 avril 2006, (Rubrique Au Masculin)

Citation :
On ne peut pas le louper. Le ou plutôt les stands pris par le numéro un mondial de l’horlogerie, Swatch Group, occupent la bagatelle de 6 000 m2 en plein milieu du hall le plus couru de la foire.



L’EMPIRE bâti en quelques décennies par Nicolas G. Hayek compte près d’une vingtaine de marques que les trois heures passées in situ n’auront pas suffi à embrasser entièrement. A Baselworld, le poids du Swatch Group est à l’image de la foule qui s’engouffre sur son espace : gigantesque. En 2005, le géant des montres a enregistré les meilleurs résultats de ses 23 ans d’histoire avec un bénéfice record de 621 millions de francs suisses soit plus 21 % de croissance, pour un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de francs suisses.

Un carton dû essentiellement à l’évolution des ventes de montres de luxe. D’ailleurs, la visite commence par Breguet, fleuron du groupe, qui occupe le premier stand, à l’entrée, à gauche, de l’espace du Swatch Group... On ne s’y trompe pas, Nicolas G. Hayek est là, en bras de chemise, l’air pas trop grognon. Hayek ne cache pas que Breguet est son enfant préféré dont les travaux sont, selon lui, aussi beaux que des toiles de Picasso. En 2006, les collectionneurs auront l’embarras du choix. A commencer par une nouvelle version de la montre Tradition (1). Ce modèle dont le mécanisme apparent met à l’honneur une invention de Breguet (le pare-chute, destiné à protéger l’axe du balancier) sort aujourd’hui en automatique. Avec, en prime, une petite seconde rétrograde, elle est de toute beauté (environ 30 000 Euro).

Quatre modèles s’inspirant de l’Art nouveau


Côté complication, un tourbillon apparaît pour la première fois dans la ligne Marine, c’est aussi un chronographe et il est étanche à 100 mètres. Mais la pièce phare est sans doute cet audacieux double tourbillon tournant. Trois brevets ont été déposés pour faire tourner autour du cadran, tel un carrousel, l’aiguille des heures qui est en fait le pont reliant les deux tourbillons... Son prix devrait être de 400 000 francs suisses.

Autre marque de valeur du Swatch Group, Blancpain, qui lance une véritable ligne de montres femmes avec de petites complications. Il y a d’adorables chronographes fly-back, des ultra-plates automatiques et des quantièmes complets avec phases de lune (2). C’est pas mal du tout. Grande première féminine aussi chez Jaquet-Droz avec quatre modèles s’inspirant d’un courant de l’Art Nouveau. Sertis de perles, de pierres précieuses ou de diamants, les cadrans de ces montres automatiques affichant la grande seconde sont bien pensés (environ 30 000 francs suisses). A une autre échelle, le « blockbuster » 2006 d’Omega sera sûrement masculin. C’est le nouveau chronographe automatique Seamaster Planet Ocean. Un mouvement à roue à colonne, un échappement co-axial, une étanchéité à 600 mètres et un prix de 4 320 Euro devraient lui assurer un succès planétaire.

Extra-terrestre en revanche, la XO1 d’Hamilton (3) est une réplique de la montre que Stanley Kubrick lui demanda de fabriquer pour son film 2001, l’Odyssée de l’espace. Quarante ans après, la marque la réédite dans une série limitée à 2001 exemplaires (1 000 Euro). C’est un ovni en titane flanqué de cinq fuseaux horaires, histoire de pouvoir baguenauder dans plusieurs espaces spatio-temporels...

http://www.lefigaro.fr/masculin/20060403.WWW000000519_du_cote_de_chez_swatch.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Dynamo
Membre référent
Dynamo


Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

Du côté de chez Swatch Empty
MessageSujet: Re: Du côté de chez Swatch   Du côté de chez Swatch EmptyDim 14 Mai 2006 - 9:11

c'est Rigolo,

Toutes les marque Horlogére vont vers le marché des Femme comme si c'était un eldorado.



Dynamo
Revenir en haut Aller en bas
 
Du côté de chez Swatch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cote Swatch?
» une côte pour les Swatch ?
» Actu: Il n'y a plus de Swatch chez Globus
» du nouveau chez la cote des montres
» Et si chez Swatch on réveillait toutes les marques ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: