FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 De la chine au marchand ...

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57508
Date d'inscription : 05/05/2005

De la chine au marchand ... Empty
MessageSujet: De la chine au marchand ...   De la chine au marchand ... EmptyMer 20 Sep - 18:32

C'est le cheminement d'une montre, une simple montre de marque trouvée à l'aube d'un dimanche matin, il y a plus d'un an par un heureux chineur qui reconnaissons lui ce talent, a une constance dans la recherche qui me laisse scotché à des années lumières.

Notre amateur donc achéte sa montre dans un lot de 5 ou 6 plus sales les unes que les autres. Il prétend mais je veux bien le croire n'avoir pas regardé ce qu'il y a avait précisément dans le sachet car le froid du petit matin, la lumière du jour encore absente et la somme de 10 euros justifient qu'on y regarde pas.

Dans le lot donc une très belle montre en métal précieux. Une fois nettoyée notre acheteur la céde à un autre amateur en échange d'un chrono à roue à colonne en or et d'une autre montre de plongée.

Cette petite montre ( diamètre 32/33 mm) reste entre les mains du collectionneur 6 mois , pas plus car son diamétre finalement ne séduit pas l'acquéreur qui convoite une autre montre de marque très recherchée détenue par une sorte d'intermédiaire entre les collectionneurs et les marchands.

L'échange se fait facilement chacun ayant le sentiment d'y trouver son compte car ce dernier propriétaire n'avaot pas payé cher sa montre de plongée et son chrono.

La petite montre file et présentée à un marchand spécialisée sera acquise par ses soins immédiatement. Curieux, le dernier propriétaire avant l'intermédiaire la verra chez ce marchand vendue avec 6 mois de garantie près de 4000 euros.

Je vous arréte tout de suite, la démonstration n'est pas et surtout pas celle du "Il vaut mieux aller chiner que chez le marchand" car finalement chacun a été très clean dans cette opération et chacun au regard de ses contraintes, frais, charges céde l'objet à un prix ou dans un échange équilibré. Qu'on ne tombe pas sur le marchand car il a payer normalement la montre et le prix auquel il la vend est logique ( il prend le risque d'avancer la trésorerie, paie une ou deux vendeuse, un loyer de magasin etc...

Non, la démonstration n'est pas là mais tout juste dans le fait qu'il n'y a pas de montres de brocantes et des montres de marchands, il y a des montres et certainement trouve-t-on plus facilement les plus belles chez les marchands. C'est une question de prix ...

Il y a encore mieux, acheter une montre neuve c'est en plus la garantie de sa disponibilité ...

Non, ce que je veux souligner c'est que c'est le chasseur qui n'est pas le même et que la méthode de recherche ne fait pas le produit, elle le rend plus difficile à saisir et certainement très improbable pour certaines montres.

Je pratique les deux méthodes, la première touche à sa fin, faute de tenacité certainement et la seconde ( aller chez le marchand) est tellement plus confortable.

Des années de chine, je retiens que pratiquement tout se trouve ... J'ai vu des merveilles horlogères de toutes sortes sorties de ces lieux ( surtout celles que je n'ai pas eues ) 8 ou 10 fois l'an par des amateurs multiples et à hauteur de une ou deux par amateur parfois rien sur 2 ou 3 ans .

C'est tout de même mieux que certaines montres "bidouillées" avec des pièces exotiques.

Combien de capucines du 18ème, de pendules signées, d'horloges et de montres débutent ainsi leur carrière commerciale, on serait surpris.

Les années ont raréfié les objets et sur ces 10 dernières années, c'est patent mais pour l'avoir pratiquée ce qui est le plus palpitant dans cette chasse n'est pas l'objet mais l'instant où on le trouve. Ce qui ont pratiqué le savent, c'est là qu'est le plaisir.

J'ai testé toutes boulangeries de campagne, suis devenu incollable sur la cuisson du chausson aux pommes et j'ai vu des gens de tous univers et milieux vendre leurs objets, ça aussi ça a changé ...


Le reste, tout le reste est finalement assez secondaire.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
fly back
Membre référent
fly back


Nombre de messages : 5526
Age : 60
Localisation : ouest
Date d'inscription : 05/09/2006

De la chine au marchand ... Empty
MessageSujet: Re: De la chine au marchand ...   De la chine au marchand ... EmptyMer 20 Sep - 20:00

Bonjour zen

Merci pour ce beau récit de l'aventure de chasse, et le plaisir de la découverte.

J'ajouterais aussi , que le plaisir de chine, n'est pas le même pour un débutant, et pour un expérimenté, et heureusement.

Ainsi, même s'il est probablement plus facile de s'arreter devant une montre qui est signée, il n'est pas évident de d'en connaitre sa monnaie d'échange.

La montre dite "régulateur ", ou la lip en or, est probablement facilement estimable, mais cela se complique avec un peu au delà des 4 chiffres... et c'est tant mieux!.
Revenir en haut Aller en bas
morgor
Animateur
morgor


Nombre de messages : 1213
Date d'inscription : 15/08/2006

De la chine au marchand ... Empty
MessageSujet: Re: De la chine au marchand ...   De la chine au marchand ... EmptyJeu 21 Sep - 1:53

Bien d'accord avec toi Fly Back.
Perso n'ayant pas encore beaucoup de temps je chine essentiellement sur ebay mais de plus en plus de personnes s'y intéresse aussi donc problème....
Revenir en haut Aller en bas
 
De la chine au marchand ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montres aviateur "luxe";LE post - Les atouts,marques,modèles
» Votre avis sur ce marchand!!!
» Un site marchand à voir
» Je viens de découvrir les prix de Swatch...
» MArchand Paci gioielli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: