FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Horlogerie et microtechnique: nouvelle convention collective

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 55759
Date d'inscription : 05/05/2005

Horlogerie et microtechnique: nouvelle convention collective Empty
MessageSujet: Horlogerie et microtechnique: nouvelle convention collective   Horlogerie et microtechnique: nouvelle convention collective EmptyMer 25 Oct - 12:38

Citation :
Horlogerie et microtechnique: nouvelle convention collective signée
NEUCHâTEL - Une nouvelle convention collective (CCT) déterminera les rapports de travail dès le 1er janvier dans la branche de l'horlogerie et de la microtechnique. Les représentants du patronat et du syndicat Unia ont signé la CCT à Neuchâtel.

Lors d'une conférence de presse, les deux parties se sont déclarées satisfaites de la nouvelle convention, conclue au terme de huit mois de négociations. Celle-ci aura force obligatoire pour les 400 entreprises conventionnées de la branche employant quelque 35'000 salariés. La CCT signée comporte une innovation au niveau suisse. Le congé d'adoption sera accordé à l'avenir aussi au père et plus seulement à la mère. Conçu sur le modèle du congé maternité, le congé d'adoption s'étend sur une période de dix semaines rétribuées à 100%.

La CCT valable jusqu'à fin 2011 renforce le dynamisme de l'industrie horlogère, grâce à ses orientations placées sous le signe de la paix du travail, a indiqué Jean Cavadini, président de la Convention patronale (CP).

La CCT inclut une augmentation de 18'000 à 24'000 francs de la rente-pont AVS attribuée aux employés qui partent en retraite une année avant l'âge légal de 65 ans. Patronat et syndicat sont tombés d'accord également sur une extension du cercle des bénéficiaires potentiels de cette contribution de l'employeur.

Le texte de la nouvelle CCT affirme explicitement que la politique salariale est l'affaire de la seule entreprise. Cette disposition toutefois ne dispense pas l'employeur d'entamer des négociations sur les allocations de renchérissement et les salaires minimaux d'embauche.

L'accord sur ce dernier point est "positif", même s'il se situe en retrait des revendications syndicales, a noté Jean-Claude Rennwald à ce sujet. Selon lui, le patronat devra tenir compte dans les négociations de l'évolution des salaires horlogers et de la situation conjoncturelle de la branche.

La nouvelle CCT horlogère, la treizième depuis 1937, est la première conclue sous le parrainage d'Unia. La centrale syndicale a repris le mandat confié jusqu'ici à l'anciennne Fédération des travailleurs de la métallurgie et de l'horlogerie (FTMH), a rappelé pous sa part Renzo Ambrosetti, co-président d'Unia.

25 10 2006

http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20061025134627327172194810700.XML&associate=PHF0730

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Horlogerie et microtechnique: nouvelle convention collective
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: