FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Pierre Lannier accélère le mouvement à l'export

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chirouille
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 726
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Pierre Lannier accélère le mouvement à l'export    Mar 21 Mar - 20:20

Certes Pierre Lannier ne vise pas tout à fait le public de FAM, mais c'est de l'horlogerie qui, à l'heure où Péquignet et d'autres réduisent la voilure, emploie 90 personnes sur son site d'Ernolsheim-lès-Saverne en Alsace et vend plus de 500.000 montres par ans.

Citation :
Les montres Pierre Lannier ont 40 ans. L'entreprise familiale d'Ernolsheim-lès-Saverne joue la carte du « made in France » et de la créativité pour faire croître ses ventes et donner davantage de visibilité à la marque à l'international.

Pierre Lannier a la quarantaine scintillante. Lancée l'été dernier, sa montre cristal avec son cadran pavé de petits cristaux Swarovski, est déjà un best-seller. « C'est le plus gros succès de l'histoire de la société : 60 000 pièces de cette série ont été vendues, et ça ne fait que démarrer », jubile Pierre Burgun, à la tête de la PME de 120 personnes. Prometteur à la veille de Basel World (*), le salon mondial de l'horlogerie, où la marque alsacienne expose depuis un quart de siècle.

Valoriser le «made in France»

L'entreprise a la quarantaine conquérante. « 2016 a été une année-record au niveau du chiffre d'affaires en hausse de 10 % et de 40 % à l'export, pour atteindre 16,5 millions d'euros (avec 3% de résultat net d'exploitation). » Pierre Burgun ambitionne de doubler celui-ci et de faire grimper la part des ventes à l'étranger de 20 à 50 %, à un horizon de 5 ans.

Une croissance obligée pour avoir une force de frappe marketing et faire exister la marque sur la scène internationale. « L'important, c'est de pouvoir valoriser le made une France qui connaît un vrai engouement. Certains pays sont très demandeurs comme le Japon, son premier marché, le Mexique, la Chine ou le Moyen-Orient.

L'entreprise n'a pas à forcer son patriotisme. « En 2016, 55 % de la production a été réalisée sur le site d'Ernolsheim-lès-Saverne (90 personnes), où sont assemblés les composants, cadran, aiguilles, tige venant d'Asie et de Suisse. » Pour réduire ses coûts, la société fabrique également à Madagascar où elle possède un atelier d'une trentaine de personnes.

Dans un secteur de l'horlogerie très disputé où 90% de ses concurrents sont chinois, comment la PME alsacienne a-t-elle réussi à tirer "son aiguille" du jeu ? « On a su s'adapter à l'évolution des marchés, des modes, et utiliser notre taille comme une force en étant plus flexible, plus rapide, plus réactif », commente sobrement le PDG.

Pierre Lannier se démarque par l'originalité, la créativité de ses produits. Le couturier alsacien du poignet s'appuie sur une équipe de designers maison, pour sortir 150 nouveaux modèles par an. Accessoires de mode abordables, ses montres sont vendues entre 70 et 250 EUR . « Il y a dix ans, on était entre 49 et 129 EUR  », souligne Pierre Burgun.

La marque est montée en gamme et en nombre de pièces commercialisées. Aujourd'hui, elle vend plus de 500 000 montres par an (60 % pour femmes), diffusées en France, via 1 200 points de vente (horlogeries-bijouteries, 65 shops in shops qu'elle veut doubler d'ici 2019), et dans soixante pays par des distributeurs .
La marque et le ballon

Histoire de faire rayonner la création française à l'international, l'entreprise a monté une boutique à son nom à Tokyo et est sur le point d'en ouvrir une autre à Téhéran. Pierre Lannier accélère le mouvement à l'international. « C'est là qu'il y a le plus fort potentiel. »

Pour ses 40 ans, la société s'est offerte début 2017 un site d'e-commerce pour booster ses ventes. Ses objectifs de croissance s'appuient sur une politique marketing bien rodée. L'entreprise alsacienne est très active sur les réseaux sociaux et investit 1,2 million d'euros par an dans la communication pour asseoir la notoriété de la marque.

Après avoir été associées à Cédric Pioline, les montres Pierre Lannier sont aujourd'hui partenaire de la Fédération française de basket et de la SIG. Et elles sont devenues l'horloger officiel du Racing Club de Strasbourg depuis fin 2016.

La stratégie conquérante de la quadragénaire semble réglée comme une horloge, avec un objectif que Pierre Burgun ne perd pas de vue : «préserver une entreprise familiale indépendante à l'image de Météor, et la développer pour continuer à créer des emplois ici, dans sa région. »

http://c.dna.fr/economie/2017/03/17/pierre-lannier-accelere-le-mouvement-a-l-export
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ashoda.fr
Vyma
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Pierre Lannier accélère le mouvement à l'export    Mar 21 Mar - 21:18

C'est pas la "crise" pour tout le monde. Wink

Bonne continuation à Pierre Lannier.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre Lannier accélère le mouvement à l'export
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montre Pierre Lannier
» SOJA - HUILE DE PALME : la déforestation s'accélère
» Pierre Lannier, quelle qualité ?
» Montre skeleton Pierre Lannier
» Remontage manuel Pierre Lannier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: