FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49400
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 6:30

Citation :
Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime économique


WASHINGTON (AFP) — Le secteur du luxe redoute lui aussi le vent de la déprime économique aux Etats-Unis, comme en témoignent les résultats décevants du joaillier Tiffany et ceux, mitigés, de plusieurs entreprises spécialisées dans le haut de gamme.

Tiffany a enregistré des ventes en baisse de 2% aux Etats-Unis par rapport à l'année dernière pendant la saison des fêtes, traditionnellement synonyme de pic d'activité pour les commerçants.

De plus, la hausse de 10% du chiffre d'affaires observée dans la célèbre boutique de New York s'explique en grande partie par les dépenses des touristes étrangers, qui profitent de la faiblesse du dollar pour venir faire leurs emplettes aux Etats-Unis.

Le PDG de Tiffany, Michael Kowalski, a admis un "ralentissement récent des dépenses", qui "reflète sans doute une attitude plus prudente de la part des consommateurs à propos de la direction que prendra l'économie à court terme".

Ces résultats sont un coup de semonce pour l'ensemble du secteur du luxe, qui semblait jusqu'à présent imperméable aux difficultés du reste de la distribution.

Que la flambée des prix du pétrole affecte les supermarchés comme Wal-Mart ou Target semble logique, mais si le secteur du luxe se met lui aussi à flancher, ce serait un signe de plus que l'économie s'achemine vers une récession.

Selon l'association professionnelle ICSC, les chaînes de magasins spécialisées dans le luxe ont accusé un recul de 1,1% de leurs ventes en décembre sur un an, alors que ce secteur fait régulièrement mieux que tous les autres.

En effet Tiffany n'est pas le seul à sentir le vent du boulet.

La chaîne de grands magasins haut de gamme Saks a affiché une hausse de 0,8% seulement de ses ventes en décembre, en raison de "conditions économiques plus difficiles".

"Dans la lignée de la tendance observée au troisième trimestre, les consommateurs continuent de déplacer leurs dépenses sur les promotions", a souligné le groupe dans un communiqué.

Son rival Nordstrom a accusé un recul des ventes de 4%.

Pour sa part, American Express a noté jeudi "des signes d'un affaiblissement de l'économie", qui se sont traduits en décembre par des dépenses moins importantes des porteurs de cartes et par une augmentation des retards de remboursement.

Les difficultés d'American Express sont parlantes car l'entreprise puise sa clientèle dans les ménages les plus aisés.

Le PDG du groupe, Kenneth Chenault, a livré une part de l'explication en soulignant que les consommateurs s'étaient surtout montrés prudents dans des Etats comme la Californie et la Floride "et d'autres régions particulièrement affectées par le retournement du marché de l'immobilier".

La baisse des prix des logements pèse en effet sur les dépenses car les consommateurs ne peuvent plus emprunter en contrepartie de la plus-value potentielle de leur maison.

De plus, et de façon contre-intuitive, la crise du subprime a aussi fait des victimes en haut de l'échelle sociale, car ce mode de prêt était tellement développé que certains ménages aux revenus confortables ont eux aussi préféré parier sur un emprunt à haut risque au plus fort de la bulle immobilière.

Alors que les ventes de détail seront publiées mardi, certains analystes estiment que les dépenses de consommation pourraient afficher une hausse inférieure à 2% en 2007.

"Ce serait la plus mauvaise performance depuis 1991", assure John Lonski de Moody's Investors Service.


http://afp.google.com/article/ALeqM5gFZOf5LbaiaXxrFbXUl36WRqgCKg

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
michelro67
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1209
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 6:34

Parce que les clients des subprimes n'achèteront plus des roleys à credit? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
cyph3r
Membre super actif


Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:17

Bah c'est de leur faute. Ils ont été assez stupide pour contracter un crédit de ce type, il ne faut pas se plaindre ensuite ! C'est comme la loi, nul n'est censé l'ignorer, alors si une personne se fait interpeller pour mettons ivresse sur la voie publique et qu'il dit qu'il ne savait pas, bah c'est tampis pour lui. C'est la même chose qu'on on contracte un emprunt, il faut savoir se montrer responsable et se renseigner un peu surtout sur ce type de service ...
Revenir en haut Aller en bas
allo la terre
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1687
Localisation : Souvent dans les vignes ...... Avec mon chien ....
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:21

Il y a 25 ans, avec un dollars a 10 francs les ricains étaient les rois chez nous, désormais c'est nous les princes aux US bravohap Acheter une résidence secondaire de 200 m² à san francisco est devenu plus abordable qu'un studio à la grande motte ..... bravohap bravohap mock
Revenir en haut Aller en bas
Zack
Animateur
avatar

Nombre de messages : 813
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:25

cyph3r a écrit:
Bah c'est de leur faute. Ils ont été assez stupide pour contracter un crédit de ce type, il ne faut pas se plaindre ensuite ! C'est comme la loi, nul n'est censé l'ignorer, alors si une personne se fait interpeller pour mettons ivresse sur la voie publique et qu'il dit qu'il ne savait pas, bah c'est tampis pour lui. C'est la même chose qu'on on contracte un emprunt, il faut savoir se montrer responsable et se renseigner un peu surtout sur ce type de service ...

LOL


oui mais si c la seule solution pour obtenir un crédit et en l'occurence un toit ! (tu réfléchis trop avec l'esprit européen, faut se mettre dans le contexte géographique et culturel)

Pour la grande majorité c'était le cas... Un crédit variable ou la rue !
Les banques ne laissaient pas le choix...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:27

cyph3r a écrit:
Bah c'est de leur faute. Ils ont été assez stupide pour contracter un crédit de ce type, il ne faut pas se plaindre ensuite ! C'est comme la loi, nul n'est censé l'ignorer, alors si une personne se fait interpeller pour mettons ivresse sur la voie publique et qu'il dit qu'il ne savait pas, bah c'est tampis pour lui. C'est la même chose qu'on on contracte un emprunt, il faut savoir se montrer responsable et se renseigner un peu surtout sur ce type de service ...

Oui tu as bien raison, toutes ces familles de condition moyenne à qui on a fait miroiter une accession plus facile à la propriété en se basant sur une croissance forte et qui aujourd'hui se retrouvent sans rien et limite à la rue, ben c'est bien fait pour leur gueule, z'avait qu'à pas écouter les sirènes du capitalisme flamboyant...
Ce genre de réaction a une certaine tendance à m'agacer un tout petit peu au cas où cela ne se verrait pas... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7290
Age : 38
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:27

cyph3r : AMHA , ce sont les banques qui sont stupides ,
en face d'eux des emprunteurs, qui , je suis d'accord avec toi ont été assez stupides pour emprunter à taux variables -ceci étant leur a-ton bien expliqué à quoi ils s'engageaient et quels risques ils encouraient ? Incompréhensible-
mais ces emprunteurs, pour autant ne sont ni des mauvais payeurs ni des escrocs et ne demandaient qu'à poursuivre le remborsement de leur emprunt .
une banque intelligente , plutot que de se tirer une balle dans le pied, et se faire , comme certaines se faire racheter par les chinois, aurait tout simplement proposé à ses clients d'allonger la durée du prèt pour maintenir une mensualité constante que le client aurait pu continuer à rembourser sans problème .
pas de risque supplémentaire dans ce cas pour le banquier, des recettes grossies par l'élévation des taux payées par le client , et tout le monde, y compris les investisseurs en titrisation étaient contents .
ah! les c..s mock
Revenir en haut Aller en bas
Henri Perron
Animateur
avatar

Nombre de messages : 762
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:32

cyph3r a écrit:
Bah c'est de leur faute. Ils ont été assez stupide pour contracter un crédit de ce type, il ne faut pas se plaindre ensuite ! C'est comme la loi, nul n'est censé l'ignorer, alors si une personne se fait interpeller pour mettons ivresse sur la voie publique et qu'il dit qu'il ne savait pas, bah c'est tampis pour lui. C'est la même chose qu'on on contracte un emprunt, il faut savoir se montrer responsable et se renseigner un peu surtout sur ce type de service ...

Comme le disait mon ami Milton Friedman, peu soupçonnable de communisme, "le but des sociétés privés est de faire de l'argent, tout le reste n'est que littérature" ; à quoi je rajouterais "quitte à en**ler les gens".
ne nous y trompons pas la responsabilité sociale des entreprises c'est de la flûte traversière, c'est au législateur et au politique de fixer les limites pour que des pauvres gens pas cultivés pour un sou ne se retrouvent pas dans la spirale du surendettement et qu'accessoirement, de temps à autre, les spéculateurs ne nous flinguent pas le système bancaire, financier, boursier, etc.
même si selon mon ami Milton c'est censé purger le système des mauvais éléments
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7290
Age : 38
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:43

Incompréhensible henri "purger le système des mauvais éléments ", et ma soeur?
quand l'ampleur des dégats est telle qu'elle peut mettre en danger tout un pan de l'économie, l'Etat (voir récemment le soutien en Angleterre à une certaine banque pour la sauver de la faillitte, quand elle a vu les files de clients devant ses agences venir retirer leur fric, ou en France certaines interventions de la caisse des dépots -gendarme financier- )intervient -voir le crédit lyonnais- pour éviter la casse,ET
ça sert aucunement de leçon, puisque les mèmes recommencent pour à nouveau se faire piner les doigts dans le pot de confiture ( ce serait- y pas récemment une certaine Société générale qu'a mis le feu aux poudres surr les marchés par ses déclaraions hâtives , intempetives et idiotes ? )
quand on a pas les nerfs -et les reins - solides , on fait pas le métier de banquier ;
si en plus on est con , alors là mock
Revenir en haut Aller en bas
Henri Perron
Animateur
avatar

Nombre de messages : 762
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:46

simplicity a écrit:
Incompréhensible henri "purger le système des mauvais éléments ", et ma soeur?
quand l'ampleur des dégats est telle qu'elle peut mettre en danger tout un pan de l'économie, l'Etat (voir récemment le soutien en Angleterre à une certaine banque pour la sauver de la faillitte, quand elle a vu les files de clients devant ses agences venir retirer leur fric, ou en France certaines interventions de la caisse des dépots -gendarme financier- )intervient -voir le crédit lyonnais- pour éviter la casse,ET
ça sert aucunement de leçon, puisque les mèmes recommencent pour à nouveau se faire piner les doigts dans le pot de confiture ( ce serait- y pas récemment une certaine Société générale qu'a mis le feu aux poudres surr les marchés par ses déclaraions hâtives , intempetives et idiotes ? )
quand on a pas les nerfs -et les reins - solides , on fait pas le métier de banquier ;
si en plus on est con , alors là mock

j'étais en mode ultra-cynique simplicity, je ne crois rien de ce qui a été dit d'Adam smith à Friedrich von Hayek...
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7290
Age : 38
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:46

confiused OOPS : faire "piner" dans le pot de confiture .Je JURE que je l'ai pas fait exprès : c'est pincer of course qu'il faut lire ! DESOLE
mais au final ....ça revient pas au mème, non?
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7290
Age : 38
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:48

henri Impec , je te reconnais bien là !
Revenir en haut Aller en bas
cyph3r
Membre super actif


Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 9:57

Zack: oui mais si ils s'étaient suffisament informés, ils auraient pu au lieu d'acheter des voitures et des télés 120 pouces, ils auraient pris moins de crédit de façon à rembourser plus vite et au pire pouvoir faire face en cas de coup dur comme aujourd'hui !!!

Mais je ne critique pas que les américains, en france c'est pareil, combien de familles prennent des crédits à n'en plus pouvoir pour ensuite perdre leur job et ne plus pouvoir faire face à leurs créances ? Il faut savoir se montrer responsable, dans le cas contraire on en paye les conséquences.

monsieurleprince: encore une fois pour moi être adulte c'est avant tout être responsable et ne pas acheter 5 télés toutes plus grandes les unes que les autres, ne pas payer des voitures à chacun de leurs enfants dès leur 16ème anniversaire et j'en passe ... Mais effectivement à la base ils n'auraient pas du pouvoir souscrire à ce type de crédit, j'en conviens ...

simplicity: des banques intelligentes ? Et pourquoi pas des fonctionnaires intelligents tant que tu y es ? Plus sérieusement comme je le disais plus haut pour moi quand on achéte un service ou un bien de consommation, c'est rarement dans l'interet du vendeur de vous dire la vérité alors il faut savoir prendre ses renseignements, quittes à prendre un avocat qui vous conseillera, ce sera un maigre investissement comparé à ce qui attends ces personnes aujourd'hui ...

Henri Perron: Donc en gros ils doivent être proteger contre les banques parce qu'ils sont bêtes mais si une tierce personne de leur entourage leur demandent de commettre un délit et qu'ils n'en ont pas conscience on peut tout de même les juger, je trouve cela un peu facile, non ?
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7290
Age : 38
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 10:13

cyph3r
faux : j'ai bossé 40 ans dans la banque, et je peux te dire que j'ai toujours demandé à mes collaborateurs de bien informer leurs clients , de bien évaluer leurs capacités réelles à rembourser leur prèt, été contre les prèts variables - sauf révisables en cas de baisse des taux -, et je ne suis pas le seul à avoir pratiqué une telle politique cle .
par philanthropie ? que nenni Non Non
tout simplement par intérèt, car gérer des contentieux coute cher , qu'un risque mal maitrisé , quand on sait que les taux de marges sur les financements sont faiblardes - c'est comme si au ball trap tu devais atteindre 98, voire 99 cibles sur 10 pour gagner ta vie -
et le surendettement, en tout cas en France , est plus le fait d'organisme type Cetelem, Sofinco, Cofinoga etc, dont lescrédits sont liés à une vente et placés par le commerçant qui a tout intéèt à ce que son client reparte avec sa camelote en accordant du crédit "à l'aveugle"
et le problème est surtout, que la pression de ceux là mème qui critiquent la facilité avec laquelle on soi-disant met des clients en surendettement, sont les mèmes qui gueulent quand on propose un fichier national ou seraient déclarés les encours de prèts des clients pour éviter de nous raconter , pour certains , des bobards , en nous répondant:" non, à part chez vous,je nai aucun rédit ailleurs !" ce qui est invérifiable!
Revenir en haut Aller en bas
cyph3r
Membre super actif


Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 10:30

simplicity a écrit:
cyph3r
faux : j'ai bossé 40 ans dans la banque, et je peux te dire que j'ai toujours demandé à mes collaborateurs de bien informer leurs clients , de bien évaluer leurs capacités réelles à rembourser leur prèt, été contre les prèts variables - sauf révisables en cas de baisse des taux -, et je ne suis pas le seul à avoir pratiqué une telle politique cle .
par philanthropie ? que nenni Non Non
tout simplement par intérèt, car gérer des contentieux coute cher , qu'un risque mal maitrisé , quand on sait que les taux de marges sur les financements sont faiblardes - c'est comme si au ball trap tu devais atteindre 98, voire 99 cibles sur 10 pour gagner ta vie -
et le surendettement, en tout cas en France , est plus le fait d'organisme type Cetelem, Sofinco, Cofinoga etc, dont lescrédits sont liés à une vente et placés par le commerçant qui a tout intéèt à ce que son client reparte avec sa camelote en accordant du crédit "à l'aveugle"
et le problème est surtout, que la pression de ceux là mème qui critiquent la facilité avec laquelle on soi-disant met des clients en surendettement, sont les mèmes qui gueulent quand on propose un fichier national ou seraient déclarés les encours de prèts des clients pour éviter de nous raconter , pour certains , des bobards , en nous répondant:" non, à part chez vous,je nai aucun rédit ailleurs !" ce qui est invérifiable!

Les banques en france évitent les arnaques sur les crédits en général car ce sont des produits d'appels. Mais je crois que seulement un petit nombre de personnes en france peuvent dire qu'ils n'ont jamais eu de problème d'aucune sorte avec leur banque ...
Revenir en haut Aller en bas
Henri Perron
Animateur
avatar

Nombre de messages : 762
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 10:40

cyph3r a écrit:

Henri Perron: Donc en gros ils doivent être proteger contre les banques parce qu'ils sont bêtes mais si une tierce personne de leur entourage leur demandent de commettre un délit et qu'ils n'en ont pas conscience on peut tout de même les juger, je trouve cela un peu facile, non ?

ëtre ruiné est-il un délit ?
Revenir en haut Aller en bas
Did666
Modérateur


Nombre de messages : 35978
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 10:48

Dans le domaine géographique et culturel Incompréhensible

affraid C'est facile c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7290
Age : 38
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 10:57

did : MDR , et New York, c'est bien en Alaska !
Revenir en haut Aller en bas
Did666
Modérateur


Nombre de messages : 35978
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 10:59

simplicity a écrit:
did : MDR , et New York, c'est bien en Alaska !
On leur a mal indiqué la Suisse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 11:02

Bah il n'y a que Toulouse qui soit vraiment mal placé, pour le reste en dehors du décalage à l'est... et puis en même temps qui se soucie de savoir où se trouve Toulouse Mr.Red

Spliform Arrow
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49400
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime   Mar 15 Jan 2008 - 11:38

Quand on dit que la Suisse remonte, ce n'est pas une légende ...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Aux Etats-Unis, le secteur du luxe redoute la déprime
» L.A. Gang Tour : visitez le quartier le plus dangereux des Etats-Unis
» [Au pair aux Etats-Unis] WEP
» Aux Etats unis les montres les plus prestigieuses...
» Des photos de loups morts ravivent les tensions aux Etats-Unis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: