FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54620
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour Empty
MessageSujet: Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour   Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour EmptyJeu 26 Juin - 18:35

Citation :
Precitrame met la machine-outil au goût du jour




INDUSTRIE. Grâce à sa technologie «transfert», la PME de Tramelan croît de 30% par an.


Marie-Laure Chapatte
Jeudi 26 juin 2008



Imaginez une fabrique asiatique de composants électroniques. Sur des couloirs - de plusieurs centaines de mètres parfois -, des machines d'usinage à perte de vue s'activent. Les opérations sur les pièces se font les unes après les autres.

Visualisez maintenant une manufacture horlogère suisse qui réalise des pièces de très haute précision complexes. Une seule machine dite «transfert» suffit pour y réaliser l'ensemble des opérations. Plusieurs stations sont intégrées dans la même unité et permettent un flux de production plus efficace. Soit un petit bijou de technicité qui coûte, en moyenne, plus d'un million de francs. Le leader de ce marché de niche en Suisse? Precitrame Machines à Tramelan.

«La majorité des ébauches de mouvements de montres mécaniques se font sur nos machines», estime Olivier Voumard, directeur de l'entreprise du Jura bernois.

L'entreprise s'est historiquement développée dans le berceau de l'horlogerie, où la famille Voumard s'est d'abord fait un nom dans les ébauches. Pour sa propre activité, Martial Voumard, le père d'Olivier, commencera à développer des machines transfert à commandes numériques. La première voit le jour en 1988. Au début des années 2000, cette division Machines prend le pas sur la division Ebauches. «Nous avons alors décidé de scinder les activités, en créant en 2001 Precitrame Machines (voir encadré), plus dépendant à la conjoncture», explique le dirigeant.

Là, tout s'accélère. Il faut construire de nouveaux bâtiments et la famille Voumard s'associe à Rolex, qui prend une part majoritaire du capital de la nouvelle société. «L'indépendance a toujours été respectée par notre actionnaire principal, de manière à servir tous les groupes horlogers», précise le directeur. Ce partenariat permet alors à la société de faire un bond dans sa structure et sa croissance.

Si entre 50 et 60% des ventes sont encore réalisées au niveau de l'horlogerie, Precitrame Machines s'est diversifiée dans l'automobile, l'électronique (boîtiers de disque dur par exemple) et le médical pour les implants.

«Aujourd'hui, les clients viennent chez nous avec un plan de la pièce qu'ils doivent fabriquer et nous demandent de leur proposer une solution globale», poursuit le dirigeant. Pour cela, la PME fabrique également des machines de terminaison, des presses numériques et, depuis l'année dernière, des machines de polissage. Mais son cœur d'activité reste le centre transfert.

Precitrame possède encore un potentiel inexploité à l'étranger. Si elle exporte vers l'Allemagne et l'Italie pour l'automobile et en Asie du Sud-Est pour l'électronique, d'autres marchés, comme les Etats-Unis, sont encore vierges. «Nous sommes très peu répandus géographiquement. La croissance est un objectif, mais nous ne voulons pas d'une croissance à tout prix, ni à n'importe quel prix!», insiste le directeur.

Sur les trois à quatre dernières années, les ventes ont progressé de près de 30% en moyenne annuelle, si bien que Precitrame se trouve confronté à la gestion de ses capacités productives. Elle a repris récemment le bâtiment de l'ex-Tramec pour y installer la fabrication des éléments stratégiques, le reste des composants étant sous-traité dans un rayon de 50 kilomètres. Comme pour faire perdurer la tradition de la machine-outil swiss made, là où beaucoup d'autres ont rendu les armes depuis fort longtemps.

Entre 2003 et aujourd'hui, le nombre de collaborateurs a été multiplié par quatre et atteint actuellement les 100 personnes. Depuis sa création, ce sont également plus de deux cents machines qui ont été livrées. «Seules deux ne tournent plus...», glisse avec un brin de fierté le maître des lieux.

«Nous aimerions atteindre notre rythme de croisière vers 2010», poursuit le patron, avec un objectif de chiffre d'affaires supérieur à 50 millions de francs à cet horizon. Sur les bénéfices, l'entreprise privilégie la discrétion. Elle assure être saine, mais ne cache pas que les importants investissements consentis dans les bâtiments et dans le développement continu des produits pèsent encore sur la rentabilité.


Citation :
Deux sociétés bien distinctes
Le Temps
1985: Martial Voumard entre dans le capital de Précis-Trame, né des cendres d'Unitas. Fabrication d'ébauches pour les mouvements à quartz haut de gamme.

1988: création de la division Machines et fabrication de la première machine transfert pour les besoins internes de l'entreprise.

1990: commercialisation des machines aux grandes manufactures horlogères.

1994: diversification dans l'automobile et l'électronique.

2001:les bâtiments ne sont plus adaptés à la croissance des nouvelles machines et deux sociétés indépendantes sont créées: Ebauches Micromécanique Précitrame (EMP) et Precitrame Machines.

2003-2005: nouveau bâtiment réalisé en deux étapes.

2008: reprise du bâtiment ex-Tramec pour la fabrication des éléments stratégiques (mécanique et montage).



http://www.letemps.ch/template/economie.asp?page=9&contenuPage=&article=234873&quickbar=

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
steyr
Membre référent


Nombre de messages : 5740
Date d'inscription : 14/12/2005

Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour Empty
MessageSujet: Re: Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour   Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour EmptyJeu 26 Juin - 21:01

Merci Zen !

Les photos du site rappellent bien une des rares photos d'un centre d'usinage Rolex postée ici il y a quelques mois. Mais bon, c'est dans l'article donc pas de surprises :

Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour 100090

Christian.
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : Precitrame met la machine-outil au goût du jour
» Mori seiki SH 403
» Enlever la rouille
» Restauration microscope gonio Isoma
» Un outil didactique et plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: