FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49402
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 10:28

Citation :

C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?



Image © Keystone




Une liste des marques dignes de représenter le savoir-faire suisse vient d'être publiée par la Fondation de la Haute Horlogerie. Une quête d'identité diversement appréciée, sur fond de vieille rivalité entre les expositions de Bâle et de Genève

Ivan Radja - le 27 novembre 2010, 20h42
Le Matin Dimanche
0 commentaires

La Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) vient de lancer un pavé dans la mare de la profession en proposant sur son site une définition de cette horlogerie dite «haute», ainsi qu'une liste des marques dignes d'en être les représentantes. Les critères, élaborés par un comité formé de 16 personnes (détaillants, professionnels, journalistes), portent sur le haut niveau technique, l'utilisation de matériaux nobles ou rares, le souci du détail dans les composants et la recherche esthétique. La démarche soulève plusieurs questions.
Choix subjectif?
L'idée, portée dès le départ par l'ex- directeur de la FHH, Franco Cologni, n'est pas passée inaperçue dans la branche. Outre les 26 marques partenaires de la FHH, le comité a «adoubé» 33 marques extérieures, petites (Alain Silberstein, Urwerk), ou grandes (Rolex, Patek Philippe, ainsi que les fleurons du Swatch Group que sont Omega ou Breguet). Pourquoi telle marque et pas telle autre? Montblanc, qui a certes sorti son propre mouvement mais est davantage réputé pour ses stylos, et pas Ebel, qui arbore six mouvements maison? Ni Lacroix, Ladoire ou Concord? Une subjectivité risquée alors que la branche se remet à peine de la crise.
Quid des griffes non horlogères?
Parmi les marques partenaires de la FHH, et en majorité exposantes du Salon international de la haute horlogerie (SIHH), principal concurrent de Baselworld, certains noms sont incontestés, tels Audemars-Piguet, Piaget ou Vacheron-Constantin. En revanche, la présence de facto dans le cercle des élues de griffes comme Hermès, Chanel ou Montblanc en étonne plus d'un. «Faux procès rétorque Fabienne Lupo, directrice du SIHH et qui succède à Franco Cologni à la tête de la FHH. Ce n'est pas l'ancienneté qui prime, mais la volonté d'apporter sa contribution à la haute horlogerie et au savoir-faire de l'arc horloger.»
Et l'étranger?
Sur son blog Business-montres, le journaliste spécialisé Gregory Pons déplore par ailleurs l'absence de grandes marques étrangères, à l'exception de quelques manufactures françaises. «Il n'y a pas d'Allemands, pas d'Espagnols, et pourquoi ignorer des marques japonaises comme Seiko ou Citizen, voire certaines manufactures chinoises, Shanghai Watch ou Beijing Watch, qui a son propre girotourbillon par exemple?»
Concept pertinent?
Pour sa part, François Thiébaud, directeur de Tissot (qui ne figure pas dans le cercle des marques élues), s'étonne du qualificatif choisi: «C'est quoi, la «haute» horlogerie? Je l'ignore. Ce concept n'a jamais existé. On parle d'entrée de gamme, de milieu de gamme, de haut de gamme, de complications, mais délimiter un cercle de haute horlogerie supposerait qu'il en existe une version basse, ce qui n'a pas de sens.» Fabienne Lupo précise qu'il s'agit «d'un manifeste, c'est-à-dire une proposition, et que, par voie de conséquence, la liste des entreprises inscrites dans le «périmètre» de la haute horlogerie n'est pas figée.»
Recadrage bienvenu?
Jean-Claude Biver, patron des montres Hublot, salue l'initiative de Franco Cologni: «C'est indispensable de recadrer ce qui est une marque, ce qui est une manufacture, car tous ces mots ont été vidés de leur sens depuis les années soixante. Aujourd'hui, n'importe quel service marketing appose la griffe «manufacture» sur des marques qui en fait sont des assembleurs de mouvements, et n'interviennent en rien dans leur conception.» Bien qu'Ebel ne soit pas sélectionnée (pour l'instant, assure la FHH), son directeur, Marc Michel-Amadry, ne s'en émeut guère: «Est-ce un choix politique de leur part? Je l'ignore. Mais, dans l'absolu, je suis séduit par la démarche. Il faut sacraliser la beauté de notre industrie, et tous les moyens pour rendre hommage à la qualité du travail sont les bienvenus.»
Dérive marketing?
En clair, si le manifeste est généralement considéré comme une bonne chose, la liste en revanche pose problème. C'est notamment l'avis de Christina Thévenaz-Wendt, directrice de Delaneau, marque de niche spécialisée dans l'horlogerie féminine: «Il est bon de rappeler les standards de qualité pour maintenir le niveau de notre horlogerie suisse. Cependant, si c'est utilisé par la FHH comme un outil marketing pour ses propres marques, c'est dommage.» Une telle catégorisation des marques est «injuste», estime pour sa part Florence Noël, directrice de Geneva Time Exhibition (GTE), nouveau salon qui se déroule depuis 2010 en même temps que le SIHH: «C'est presque un manque de respect pour les horlogers. Je préférerais que l'on parle de «maîtres horlogers».
Rivalité Bâle-Genève?
La vieille rivalité qui oppose Baselworld au SIHH (et à la fondation), basés à Genève, n'est pas loin, preuve en est la réaction de François Thiébaud, en tant que président du Comité des exposants suisses à Bâle: «Je pense que ce manifeste et cette liste sont destinés à valoriser leur propre salon. C'est dommage, car j'ai la conviction que la branche gagnerait à être unie et à n'organiser qu'une seule grande vitrine, sans quoi l'industrie horlogère suisse pourrait se faire supplanter, qui sait, par une grande expo chinoise à Shanghai?»

Les critères de la FHH

C'est dans sa chronique «L'air du temps», qu'il anime sur le site de HH Magazine, que Franco Cologni a jeté, fin septembre, les contours de ce qui allait devenir le Manifeste de la haute horlogerie. Une montre digne de ce nom se doit de répondre à certains «critères d'évaluation», écrit-il: «La capacité d'invention (innovation, technique, design), l'authenticité, l'originalité. En deux mots, la différence.» Assortis d'une liste de maisons correspondant au profil, ces propos ont très vite suscité diverses réactions, «des vents favorables et des vents contraires», en tous les cas bienvenus car «faire circuler un peu d'air est toujours une chose juste et bonne.» L'horlogerie, emportée comme d'autres secteurs dans le courant inflationniste des années 2000, a laissé la porte ouverte à de nombreux nouveaux venus arborant un peu vite le nom de marque ou de manufacture. C'est sans nul doute à ceux-ci que pense Franco Cologni, en rappelant que «le produit est au centre (...) Mais attention: la marque sans le produit défini ci-avant n'est qu'une étiquette. Réputée, peut-être, mais néanmoins une étiquette.» A 76 ans, le condottiere de l'horlogerie tire donc sa révérence en adoubant au passage une soixantaine de marques élues. Une catégorisation susceptible d'affaiblir son propos initial, ainsi que le laissent supposer les réactions rapportées ci-dessus.




http://www.lematin.ch/actu/economie/juste-haute-horlogerie-354559

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1896
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 10:45

Si je suis d'accord avec M. Biver pour etablir un peu plus "lisiblement" certains criteres, tels que provenance des pièces, conception de mouvements, suisse/pas suisse etc pour chaque modèle, et donc pouvoir etablir une sorte de traçabilité de manufacture ou pas manufacture, je reste un peu sceptique sur les choix des marques citées Rolling Eyes (pas d'Allemand donc pas A.Lange&Sohne ? hmmm c'est un peu etrange tout de même).

Je pense que chacun se fera sa propre opinion mais personnellement j'aimerais (un peu comme dans l'industrie alimentaire de nos jours) un peu plus de transparence et d'infos sur l'origine plsu ou moins "noble" des montres en vente.

Merci pour le partage Zen.
Revenir en haut Aller en bas
rizio.fab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 12:08

ZEN a écrit:
...

Franco Cologni a jeté, fin septembre, les contours de ce qui allait devenir le Manifeste de la haute horlogerie. Une montre digne de ce nom se doit de répondre à certains «critères d'évaluation», écrit-il: «La capacité d'invention (innovation, technique, design), l'authenticité, l'originalité. En deux mots, la différence.»

...

Il aurait mieux fait d'ajouter "être suisse" !

Qui a apporté le plus à l'innovation, le technique, et le design ces dernières années, sinon Seiko ?
Revenir en haut Aller en bas
ftikai
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4762
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 12:39

Citation :
Jean-Claude Biver, patron des montres Hublot, salue l'initiative de Franco Cologni: «C'est indispensable de recadrer ce qui est une marque, ce qui est une manufacture, car tous ces mots ont été vidés de leur sens depuis les années soixante. Aujourd'hui, n'importe quel service marketing appose la griffe «manufacture» sur des marques qui en fait sont des assembleurs de mouvements, et n'interviennent en rien dans leur conception.»

Héhéhé. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
rizio.fab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 12:50

ftikai a écrit:
Citation :
Jean-Claude Biver, patron des montres Hublot, salue l'initiative de Franco Cologni: «C'est indispensable de recadrer ce qui est une marque, ce qui est une manufacture, car tous ces mots ont été vidés de leur sens depuis les années soixante. Aujourd'hui, n'importe quel service marketing appose la griffe «manufacture» sur des marques qui en fait sont des assembleurs de mouvements, et n'interviennent en rien dans leur conception.»

Héhéhé. Mr. Green

Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
brdbelgium
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 20:52

N’importe quoi ! Une montre (un garde-temps) est un objet qui donne l’heure le plus précisément possible. En cela, la meilleure montre est sans doute un Casio G-Shock radio piloté !

Le choix d’une montre plutôt qu’une autre est quasiment entièrement dépendant des jugements de valeur qui sont personnels à la personne qui fait un choix plutôt qu’un autre. Certain ne se préoccupe que du look, d’autre de certaine fonction, de la finition, de l’histoire et j’en passe.

C’est cela qui mène d’ailleurs a des empoignades autour de la valeur d’une montres par rapport à une autre. Par exemple, quelqu’un va trouver une IWC portugaise chrono tout à fait légitime alors que quelqu’un d’autre va y voir un 7750 emboité. Les deux on raisons, cela dépens des valeurs respectives qui les motivent.

Définir arbitrairement des marques qui seraient de-facto classée en haute horlogerie ne sert qu’à créer des balises pour les imbéciles qui ne sont pas capable de connaitre leurs propres sens des valeurs.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
ftikai
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4762
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 21:44

brdbelgium a écrit:

Définir arbitrairement des marques qui seraient de-facto classée en haute horlogerie ne sert qu’à créer des balises pour les imbéciles qui ne sont pas capable de connaitre leurs propres sens des valeurs.

Je n'allais pas jusqu'à traiter d'imbécile des gens comme moi - des gens qui ne connaissent peu en montres, qui, pour choisir une montre, achètent le dernier numéro du magazine "ABC de la Haute Horlogerie Suisse" ou qui vont voir un vendeur pour demander conseil.

Si le vendeur affirme qu'une telle marque fait partie de la conférie de la haute horlogerie, certificat à l'appui, j'aurais plus tendance à faire confiance à la marque en question, c'est dans la nature humaine.

En somme, c'est encore une autre astuce pour obtenir une confiance aveugle du client.


Revenir en haut Aller en bas
KalleAnka
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3180
Age : 40
Localisation : Toronto - Ontario - Canada
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 22:04

rizio.fab a écrit:
ftikai a écrit:
Citation :
Jean-Claude Biver, patron des montres Hublot, salue l'initiative de Franco Cologni: «C'est indispensable de recadrer ce qui est une marque, ce qui est une manufacture, car tous ces mots ont été vidés de leur sens depuis les années soixante. Aujourd'hui, n'importe quel service marketing appose la griffe «manufacture» sur des marques qui en fait sont des assembleurs de mouvements, et n'interviennent en rien dans leur conception.»

Héhéhé. Mr. Green

Mr. Green Mr. Green

Il a de l'humour Jean-Claude Biver quand même ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Rabbitblues
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2214
Age : 37
Localisation : Antony
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 22:08

C'est une bonne initiative, mais qui ne va à mon sens pas au bout des choses. Plutôt que de classer des marques, il devrait y avoir une étude par modèle plutôt, ce serait bien plus précis. Si on prend Breguet qui est dans la liste, une Marine avec mvt Piguet n'est pas au même niveau qu'une Classique Grandes Complications, et avec ce type de classement, ces 2 modèles seront mis au même niveau. Et avec ce système de classement par marques, finalement c'est encore plus berner le consommateur à mon sens....Bref il va encore falloir continuer de bien se renseigner, pas prêt de faire confiance aux annonces des marques moi...Donc un "label" de plus pour pas grand chose.. Après le poiçon spécial Patek, le poinçon de genève, le poinçon fleurier.....bientôt le poinçon HH c'est à s'y perdre à force non ?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49402
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 22:32

J'ai un peu peur qu'on ne raisonne par l'absurde. Pour être de haute horlogerie faudra-t-il ou non être ou non de manufacture et que signifie être de manufacture ...Eternel débat. la notion de haute horlogerie est en soi un concept marketing que tente de faire vivre la FHH mais elle le fait en acceptant en son sein des marques qui vendent à qui mieux mieux des calibres ETA assemblés dans des boites faites en Asie alors qu'elle refuse certaines autres marques.

J'ai autant de respect pour Tissot que pour des marques qui à des prix stratosphériques proposent les mêmes calibres avec un emballage marketing souvent trompeur sur l'origine des boites et autres composants.

L'horlogerie offre tous les cas de figures... De la fausse manufacture qui sous-traite beaucoup de pièces à celle qui avec une surface faite pour réaliser 25 000 pièces, en sort 300 000 sans qu'on puisse déterminer d'où elles viennent. Evidemment, il y a de vrais manufactures, JLC en fait partie en cultivant le mythe jusqu'à la vis mais aujourd'hui manufacture a surtout pris le sens de calibre exclusif.

Du coup comme chacun s'est mis à faire son calibre face à Swatch group qui cessait les livraisons, tout le monde devient manufacture avec parfois des mouvements pauvrets pompés sur des concepts qui ont 20 ans et qui n'apportent rien de plus qu'un calibre ETA bien fini qui, pour le coup, relève davantage de la haute horlogerie que ces mouvement mal évalués dans le SAV à venir.

Cette idée de haute horlogerie n'aura de sens qu'avec des critères qualitatifs de contrôle final, par exemple de certificats délivrés sur des montres terminées et tant que la lecture sera de rechercher des paramètres protectionnistes pour préserver des marques et des distributeurs, le résultat sera minimaliste.

On verra demain si des matériaux de synthèse sont nobles ! Et du laiton ? Est-ce noble ? Et de l'acier 316 L est-il plus noble en Suisse ou en Chine ? Et l'or non tracé quant à ses origines est-il noble même s'il est issu de mines où l'on fait travailler des enfants ? Il y a plein de manières de percevoir ce qui fait la haute horlogerie mais le chemin sera complexe pour parvenir à définir à postériori ce qui n'est qu'un concept marketing vide de sens.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
trinita
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7031
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 23:10

C'est plutot une bonne chose, et cela va dans le sens de l'histoire je pense,

le probleme sera toujours que bcp de ces marques ont des pieces d'entée de gamme qui pour le puriste aura tendance a les decrier au vu du reste de la production, et au néophyte de la acheter car il pensera avoir une piece de "haute horlogerie".

Et puis tant qu'on y est, pourquoi ne pas publier un tableau de ces criteres avec les notes attribué a chaque marque... Rolling Eyes

Est ce que ces "notations" se font sur ce que la marque propose de mieux (parfois a quelques unités par an), sur le segment moyen de sa collection...?

J'ai raté roger dubuis dans la liste ou il ne font pas de la haute horlogerie ? Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 23:30

Citation :
Jean-Claude Biver, patron des montres Hublot, salue l'initiative de Franco Cologni: «C'est indispensable de recadrer ce qui est une marque, ce qui est une manufacture, car tous ces mots ont été vidés de leur sens depuis les années soixante. Aujourd'hui, n'importe quel service marketing appose la griffe «manufacture» sur des marques qui en fait sont des assembleurs de mouvements, et n'interviennent en rien dans leur conception.»

clown
Revenir en haut Aller en bas
chronomat25
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Dim 28 Nov - 23:33

La Haute Horlogerie....vaste sujet, sur lequel on peut dire beaucoup de choses. J'ai visionné il y a peu, à partir d'un post dans le sous forum (justement) haute horlogerie, une petite vidéo de Patek (legend of a birth sur you tube). Pour moi, pauvre néophyte ignare, la haute horlogerie, au delà des mots, c'est ça.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Zorrino
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1049
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Lun 29 Nov - 0:20

C'est une prétention...
Revenir en haut Aller en bas
vince007
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Lun 29 Nov - 0:46

j'ai bien lu la liste des marques proposées dans le périmètre, et j'ai bien rit.... bravohap
Marques du périmètre:

Alain Silberstein
Andreas Strehler
Beat Haldimann
Blancpain
Bovet Fleurier
Breguet
Breitling
Bulgari
de Béthune
de Grisogono
DeWitt
F.P. Journe Invenit et Fecit
Franck Muller
Glashütte Original
H. Moser & Cie
Harry Winston
Hautlence
Jaquet Droz
Kari Voutilainen
Maîtres du temps
Manufacture Contemporaine du Temps
MB&F
Omega
Patek Philippe
Paul Gerber
Philippe Dufour
Rolex
Speake-Marin
Thomas Prescher
Ulysse Nardin
Union Glashütte
Urwerk
Vianney Halter

à vous de vous faire une idée, mais pour moi, manufacture, c'est selon wiki: Une manufacture (du latin manufactura, « fait à la main ») est un bâtiment industriel dans lequel des produits sont fabriqués à la main par des ouvriers.

donc on peut tous les barrer... je ne me souviens plus qu'elle marque, mais il y en a une qui fabrique tout à la main...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beautifulandusable.com
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49402
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Lun 29 Nov - 0:51

Citation :
Les critères, élaborés par un comité formé de 16 personnes (détaillants, professionnels, journalistes), portent sur le haut niveau technique, l'utilisation de matériaux nobles ou rares, le souci du détail dans les composants et la recherche esthétique.

16 personnes et pas de consommateurs ... La crainte est celle d'un univers parallèle qui va s'autodéterminer sur ses propres besoins et sur des logiques économiques d'intérêt et non des logiques de consommation parce que l'horlogerie fonctionne encore comme l'automobile il y a 50 ans.

Tout cela est un peu surréaliste

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
brdbelgium
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 186
Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Lun 29 Nov - 0:53

ftikai a écrit:
brdbelgium a écrit:

Définir arbitrairement des marques qui seraient de-facto classée en haute horlogerie ne sert qu’à créer des balises pour les imbéciles qui ne sont pas capable de connaitre leurs propres sens des valeurs.

Je n'allais pas jusqu'à traiter d'imbécile des gens comme moi - des gens qui ne connaissent peu en montres, qui, pour choisir une montre, achètent le dernier numéro du magazine "ABC de la Haute Horlogerie Suisse" ou qui vont voir un vendeur pour demander conseil.

Si le vendeur affirme qu'une telle marque fait partie de la conférie de la haute horlogerie, certificat à l'appui, j'aurais plus tendance à faire confiance à la marque en question, c'est dans la nature humaine.

En somme, c'est encore une autre astuce pour obtenir une confiance aveugle du client.



Imbécile, j'y ai été un peu fort, toutes mes excuses pour ceux qui se sentent visé. Maintenant, si l’on ne s’y connaît pas beaucoup, je ne suis pas sur qu’un vendeur soi la meilleure personne de confiance.

C’est juste que se genre d’officialisation des hiérarchies ne sont a l’avantage que des marques qui on la chance, ou les moyens, d’être retenue.

Le client n’y gagne rien sauf à payer plus cher le produit. D’autre horloger devront s’aligner sur le dictat du jury pour en faire partie. Pas sur que la créativité y gagne.

Bruno
Revenir en haut Aller en bas
TheFab
Animateur
avatar

Nombre de messages : 974
Age : 40
Localisation : COLMAR
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?   Lun 29 Nov - 1:19

Effectivement, comme bcp d'autres, je pense que c'est propre au modèle et non à une marque.
Mais je crains que nous n'ayons jamais de critères très objectifs, explicitement détaillés en termes d'évaluation, afin d'obtenir une vraie transparence. Incompréhensible

D'ailleurs, en procédant ainsi, certaines marques se tireraient une balle dans le pied... yeux

Puisqu'on par de HH, somme-nous sûrs que ce topic soit placé dans le bon sous-forum? Mr. Green

Fabien
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : C'est quoi, au juste, la haute horlogerie?
» Haute horlogerie "à la française" ?
» haute horlogerie ou pas.....
» Salon International de Haute Horlogerie Genève
» Ma première montre Haute Horlogerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: ForumAmontres Haute Horlogerie-
Sauter vers: