FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : Palexpo et Beaulieu en guerre pour la sous-traitance horlogère

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Palexpo et Beaulieu en guerre pour la sous-traitance horlogère  Empty
MessageSujet: Actu : Palexpo et Beaulieu en guerre pour la sous-traitance horlogère    Actu : Palexpo et Beaulieu en guerre pour la sous-traitance horlogère  EmptyMer 17 Aoû 2011 - 18:27

Citation :


D’un côté, un groupe bâlois qui affiche des recettes de 368,3 millions, un bénéfice qui dépasse 37 millions de francs d’un côté et un portefeuille de plus de 80 foires et salons. De l’autre, un chiffre d’affaires non communiqué, et deux vétérans du milieu horlogers, d’André Colard et d’Olivier Saenger, cofondateurs du salon EPHJ/EPMT.

L’image qui s’impose est celle du pot de terre contre le pot de fer, dans la guerre qui fait rage entre le salon des fournisseurs de l’horlogerie et de la joaillerie (EPHJ/EPMT) désormais exilé à Genève et son remplaçant à Beaulieu, LausanneTec. Dont la première édition a été annoncée hier par le groupe zurichois MCH pour fin mai 2011.

Le groupe bâlois qui gère depuis un an le Centre de Congrès lausannois se lance dans la mêlée sans complexes. Mêmes exposants visés dans des secteurs quasi-identiques (horlogerie, technologie médicale et électronique) et des prix plancher, adaptés au contexte du franc fort.

Autre arme massue: un arsenal de communication (dont un site internet dernier cri) qui sera nourri par le carnet d’adresses d’un groupe d’envergure internationale. Enfin, non des moindres, la nomination à la tête de LausanneTec de Pierre-Yves Schmid, ancien directeur du Siams de Moutier (salon des industries de l’automation, de la machine-outil et de la sous-traitance), qui a tenu sa 12e édition en 2010. «Nous n’avons pas la volonté de remplacer le Siams. Nous pouvons parfaitement cohabiter en bonne intelligence», affirme Pierre-Yves Schmid.

Même volonté de calmer le jeu du côté de Beat Kunz, directeur général de MCH Beaulieu Lausanne. «Nous n’avons pas souhaité une guerre des salons. Nous avons répondu à une demande de rachat, mais les négociations n’ont pas abouti. En fin de compte, ce sera le marché qui décide.» Mais tout en niant une volonté d’expansion à Genève, Beat Kunz assume cependant les ambitions de MCH. Soit «la volonté de devenir la référence en Suisse romande en matière de salons professionnels.»



http://www.tdg.ch/actu/economie/palexpo-beaulieu-guerre-traitance-horlogere-2011-08-15

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu : Palexpo et Beaulieu en guerre pour la sous-traitance horlogère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Guerre des Montres:quand l'industrie horlogère se battait pour fournir Apollo
» Actu: Fin de partie pour la marque horlogère Klokers
» Actu : Deux mois de manifestations pour la métropole horlogère
» Actu: Pas de licenciements prévus pour la marque horlogère Breitling
» Actu:A Palexpo, le luxe côtoie les leçons de la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: