FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?

Aller en bas 
+2
Boogie
ZEN
6 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  Empty
MessageSujet: Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?    Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  EmptyVen 9 Mar - 3:42

Citation :
Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?

Les horlogers suisses n'excluent pas de relever à nouveau leurs prix en 2012, se montrant vigilants sur les matières premières et le franc suisse après quelques mois de répit sur ces deux fronts.

En 2011, les fabricants de montres avaient été confrontés à une forte hausse de l'or et des diamants mais également de leur coût de main d'oeuvre, basée majoritairement en Suisse, forçant les marques horlogères à relever parfois à plusieurs reprises leur tarifs pour protéger leurs marges.

"Pour l'instant nous avons essayé de limiter les hausses de prix, mais nous aurons sûrement besoin de relever nos tarifs", a dit Frédéric de Narp, le directeur général du diamantaire américain Harry Winston, lors d'un entretien avec Reuters à l'occasion du salon horloger de Bâle.

Le prix des diamants de 0,5 carat avait augmenté de 36% sur les sept premiers mois de 2011, avant de refluer à partir du mois d'août et de se stabiliser sur les deux premiers mois de cette année, selon les données compilées par Martin Rapaport, un expert en diamant. "Les prix des diamants, en particulier des très petites pierres utilisées dans les montres, avaient plus que doublé sur une période très courte", a souligné Frédéric de Narp.

Malgré le repli des derniers mois, le directeur général d'Harry Winston estime cependant que les prix des diamants sont appelés à repartir à la hausse compte tenu de la forte demande en provenance des pays émergents. "Près de 80% des Américains offrent un solitaire lors des demandes en mariage. Aujourd'hui, ce chiffre est plus proche de 30% en Chine mais cette coutume est en train de se répandre", a-t-il pointé. Harry Winston, un des plus prestigieux diamantaires, fabrique également des montres et présente cette semaine ces nouveautés au salon horloger de Bâle.

Inquiétudes sur le franc suisse

En 2011, l'or, une valeur refuge par excellence, avait également atteint des sommets sur fond de craintes concernant la crise de la dette de la zone euro, culminant à 1.920,30 dollars l'once en septembre.

Francesco Trapani, l'ancien directeur général de Bulgari, le joailler italien racheté l'an passé par LVMH, s'est félicité de cette baisse des prix matières, précisant cependant que les cours restaient très élevés. "La bonne nouvelle est que les prix de l'or et des diamants se sont stabilisés et ont même reculé. Mais cela ne nous empêchera pas d'augmenter les prix, car les cours restent élevés en moyenne, ce qui a un impact négatif auquel nous devons faire face en augmentant nos prix." Jeudi, l'or s'échangeait à 1.697,50 dollars l'once, soit un niveau comparable aux cours d'août 2011.

À cette pression sur les matières premières, s'ajoutent également les inquiétudes sur le franc suisse, alors que le franc suisse flirte avec son cours plancher face à l'euro depuis la démission du président de la banque centrale. La devise helvétique avait reculé depuis que la BNS avait fixé la parité à 1,20 face à la monnaie unique, mais s'est rapproché de ce niveau minimum, les cambistes testant la détermination des autorités monétaires suisses à défendre ce plancher durant l'interim.

"Tout le monde préférerait 1,30, mais je suis content que le franc soit déjà à 1,20. Cette parité est totalement artificielle", a déclaré Jean-Claude Biver, le président du conseil d'administration d'Hublot, une des marques horlogères du groupe LVMH.
"Si les monnaies continuent à se déprécier face au franc suisse, nous augmenteront sans aucun doute les prix. Nous n'allons pas pénaliser nos marges au profit des cours de changes. C'est important ne serait-ce que pour empêcher l'émergence de marchés gris", a-t-il ajouté. Les horlogers veillent à aligner leurs prix d'un pays à l'autre afin d'éviter l'émergence de marchés parallèles mettant à profit les différences de changes.

Des biens de Giffen

Jean-Claude Biver s'est dit néanmoins confiant sur la capacité du luxe à absorber des hausses de prix. "Le prix n'est pas l'élément le plus rationnel dans l'achat d'une montre. Si le luxe devait être rationnel il n'existerait pas", a-t-il affirmé, alors que la marque à dévoilé une montre à cinq millions de francs parmi les nouveautés présentées à Baselworld.

Selon Jon Cox, les montres de prestige sont typiquement des biens de Giffen, la théorie de l'économiste anglais du même nom qui veut que plus le prix d'un objet monte, plus celui devient désirable.

Patek Philippe, une des marques de montres les plus chères de l'horlogerie suisse, s'est néanmoins inscrit à contre-tendance, indiquant qu'il allait veiller à garder les prix sous contrôle. "Ma tâche est de m'assurer que nous pouvons toujours à proposer des montres abordables. Je veux qu'on puisse encore offrir une Patek Philippe pour une remise de diplôme", a expliqué Thierry Stern lors d'un entretien.

Le premier prix chez Patek Philippe se monte à 10.700 francs pour le modèle Vingt-4 en acier, mais les modèles les plus compliqués peuvent grimper au-delà d'un million de francs. "Moi-même, je n'avais pas de Patek Philippe avant d'avoir 18 ans", a ajouté Thierry Stern, qui représente la quatrième génération aux commandes de cette société familiale.



http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/03/08/97002-20120308FILWWW00741-horlogeriesuisse-hausse-des-prix.php

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Boogie
Membre référent
Boogie


Nombre de messages : 6611
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 17/11/2006

Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  Empty
MessageSujet: Re: Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?    Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  EmptyVen 9 Mar - 23:09

TAG-Heuer va augmenter ses prix dans la zone euro dès le 1 er avril, et ce n'est pas un poisson , j'ai appris la nouvelle hier
Revenir en haut Aller en bas
Mc
Animateur
Mc


Nombre de messages : 1228
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/10/2011

Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  Empty
MessageSujet: Re: Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?    Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  EmptySam 10 Mar - 0:51

On m'a dit que à la boutique Zenith que les prix devraient augmenter courant mars.
Revenir en haut Aller en bas
Tokage
Membre référent
Tokage


Nombre de messages : 8715
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  Empty
MessageSujet: Re: Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?    Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  EmptySam 10 Mar - 1:10

C'est bien joli de citer Giffen mais c'est à Veblen qu'il fallait faire référence. Confondre "bien de Giffen" (exemple canonique : les patates) et l'"effet Veblen" qui porte sur la "consommation ostentatoire" des biens dits "de luxe", ça vaut "Zadig et Voltaire" à mon avis... Mr. Green

Ceci dit, c'est bien joli de citer des économistes pour se rassurer mais il y a quand même un moment où les gens finissent par décrocher... Même l'élasticité de l'effet Veblen a ses limites !

Nic Rolling Eyes las
Revenir en haut Aller en bas
54 Panda
Membre Actif
54 Panda


Nombre de messages : 138
Age : 47
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/09/2011

Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  Empty
MessageSujet: Re: Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?    Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  EmptySam 10 Mar - 5:05

Pas pour tous...
Source Romandie.com:


Baselworld 2012/Longines et Tissot confortent leur position

Bâle (awp/ats) - Longines et Tissot, les deux locomotives commerciales de Swatch Group, profitent de la force industrielle de leur maison-mère pour maintenir leurs prix et bétonner ainsi leur part de marché.

Les deux marques horlogères, actives dans le haut de gamme pour la première et le milieu de gamme pour la seconde, s'apprêtent encore à vivre une grande année, engageant du personnel et investissant dans leurs capacités de production.

De nombreuses marques ont relevé leurs étiquettes l'an passé d'abord pour faire face à la fermeté du franc et à la hausse des prix des matières premières, mais aussi pour profiter de l'engouement asiatique pour l'horlogerie de luxe. Longines comme Tissot n'ont quant à elles pas bougé et entendent encore maintenir ce cap en 2012.

"C'est une décision extrêmement payante que de privilégier la part de marché au détriment de la rentabilité", déclare Walter von Känel, à la tête de Longines depuis près d'un quart de siècle. Les montres de la marque basée à St-Imier (BE) se vendent entre 1000 et 4000 francs.

SAUF LES PRIX

"On peut tout augmenter, sauf les prix", renchérit pour sa part le patron de Tissot, François Thiébaud, qui fête à Baselworld ces seize années aux commandes de la marque. "Il faut être plus innovatif, améliorer la qualité de la distribution, des points de vente et du service après-vente", estime-t-il.

Le prix des montres Tissot s'échelonne quant à lui entre 250 et 1200 francs. Dans un cas comme dans l'autre, les deux marques bénéficient de la puissance de leur maison-mère. "C'est la force des grands groupes que de pouvoir gagner sur les marges à tous les niveaux - achats, fabrication, succursales et détaillants", poursuit Walter von Känel.

Un atout effectivement appréciable alors que le numéro un mondial de l'horlogerie a indiqué avoir souffert en 2011 d'effets de change négatifs de quelque 700 millions pour des ventes de plus de 7 milliards de francs. Sans compter que les deux marques peuvent se permettre d'investir des centaines de millions dans la publicité et la communication ainsi que pour assurer leur présence planétaire.

Tissot, c'est quelque 16'000 points de vente dans plus de 160 pays et 34 filiales. Longines, qui privilégie le modèle des franchisés, possède pour sa part une dizaine de boutiques en propre et une centaine de franchises, dont la moitié en Chine.

MILLIARDAIRE

"Longines va encore bénéficier d'une situation très favorable dans son segment de prix cette année", affirme Walter von Känel. "Nous sommes extrêmement bien partis pour 2012 et nous avons mis en production assez de montres pour avoir une année exceptionnelle", poursuit-il, alors qu'officiellement Swatch Group et ses 17 marques horlogères dans leur ensemble tablent sur une croissance des ventes comprise entre 5% et 9% en 2012.

Longines s'apprête même à devenir cette année l'une des rares marques horlogères milliardaires après avoir approché cette barre en 2011, indique son patron. "En valeur, je pense que nous avons atteint la cinquième place dans les montres suisses", juge-t-il.

La marque, qui fête ses 180 ans d'existence en 2012, s'inscrit désormais derrière Rolex, Omega, Cartier et Patek Philippe, estime-t-il. Elle réalise la moitié de ses ventes en Asie et au Moyen-Orient et 30% en Europe.

Pour faire face à la demande, la marque, qui fabrique environ un million de pièces par an, va embaucher entre 40 et 60 personnes cette année. Elle emploie quelque 700 personnes sur son site de St-Imier, dont 407 pour Longines seule, le reste des effectifs se partageant entre ETA et Pierre Balmain.

CROISSANCE ININTERROMPUE

Tissot de son côté s'attend elle aussi à une très bonne année. La marque installée au Locle (NE) et qui réalise un tiers de ses ventes en Asie, affiche une croissance continue depuis l'arrivée de François Thiébaud à sa tête. Elle n'a même pas connu de trou d'air lorsque l'horlogerie helvétique s'est fortement contractée en 2009.

Avec ses deux marques affiliées, Certina et Mido, elle est en route pour produire 5 millions de pièces, contre plus de 3 millions l'an passé, après avoir investi 20 millions de francs dans son nouveau centre de production du Locle.

Tissot emploie plus de 1000 personnes, dont 300 au Locle. A titre de comparaison, les exportations horlogères helvétiques se sont élevées l'an passé à près de 19,3 milliards de francs pour un volume de 19,8 millions de pièces exportées.

ats/sm
Revenir en haut Aller en bas
rogerw650
Puits de connaissances
rogerw650


Nombre de messages : 4848
Age : 59
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/12/2007

Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  Empty
MessageSujet: Re: Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?    Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?  EmptyDim 11 Mar - 1:56

la stratégie lancée par feu Hayek est en passe de faire son office...

En obligeant toutes les marques indépendantes et groupes non SG à investir y compris sur des technologies qu'il avait lui-même verrouillé (en faisant parfois la culbute 7 fois grâce à des outils hyper amortis)
il savait parfaitement que les prix allaient grimper en flèche chez les concurrents et qu'eux se partageraient les tranches tarifaires "délaissées" à l'insu de leur plein gré. Surtout celles des "premiers prix" des montres mécaniques "Swiss Made " qui représentent les plus gros volumes.
CQFD.

la 2ème étape arrive avec les boutiques de marque. Les marges vont encore augmenter. Les prix ne baisseront pas.
Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ashoda.fr
 
Actu : Horlogerie/Suisse: hausse des prix ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : L'horlogerie suisse a enregistré une hausse de ses exportations
» Actu: Horlogerie: effectifs en hausse en 2014 dans l'industrie horlogère suisse
» Impact du franc suisse et hausse des prix
» Vers une hausse de tous les prix de l'horlogerie ?
» Actu : Horlogerie: hausse des exportations de 16,2% en mai (synthèse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: