FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat

Aller en bas 
+9
chesney75
ceballo
Eric67
Shazru
olivier2412
fredched
jeanbat 31
Biglolle
ZEN
13 participants
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 9:18

Le calibre L990 de Longines, calibre automatique le plus plat du monde en 1977.

Préambule

En 1977, l'heure à la mode venait du quartz. La vibration remplaçait de plus en plus souvent les oscillations mécaniques du balancier. Longines comme toutes les manufactures innove alors pour offrir ce que la technologie des mouvements mécaniques a de plus perfectionné. L'horlogerie traditionnelle lutte à sa manière contre l'invasion asiatique des montres bon marché, plus précises que ne peuvent l'être les montres mécaniques. Partout depuis la fin des années 1960, ingénieurs et développeurs sont convaincus et parviennent à convaincre les hauts responsables du secteur de la supériorité de la micromécanique. Cela se traduit par des mouvements à haute fréquence grâce à la roue Clinergic des fabriques réunies (issues de plusieurs grandes maisons) qui permet de faire basculer les calibres à 36 000 alternances par heure, à la présentation de mouvements plats, pas plus encombrants que les modules à quartz.
La montre mécanique peut donc être plate, avoir une grande réserve de marche et être précise au dixième de seconde. Tous les arguments pour "comparer" les performances du quartz et de la mécanique sont bons mais s'avèrent insuffisants quand pour 50 francs, une montre en matière plastique offre toutes ces qualités réunies.
Longines joue un dernier atout et présente un mouvement d'un niveau extraordinaire qui sera repris ensuite par des maisons prestigieuses à l'heure où il faudra aux marchés cesser de tenter de les influencer.  


Génèse


Le calibre L990 de Longines est né en 1975 et fut présenté en 1977 par Auréle Maire, Directeur Technique de Longines. Dans sa version première appelée 890 il est un peu plus épais que la version 990 mais possède déjà les caractéristiques de puissance qui en favorisent l'isochronisme.
Inventé au plus mauvais moment de l'histoire horlogère pour rester dans les mains de LONGINES, il fut cédé à Lémania qui après quelques modifications le baptisa "Lemania 8810". Calibre automatique doté de 25 rubis, tournant à 28 800 alternances par heure, il dispose d'une réserve de marche de 42 heures. Son diamètre n'est que de 26mm pour une épaisseur de 2.95mm.

Ce calibre fut conçu avec un double barillet qui donne force et régularité à la marche en assurant une fiabilité exceptionnelle.




Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Longin14



La marque Longines présenta en février 2001 une série limité de 990 exemplaires de montres dotées de ce mouvement pour célébrer les 30 millions de montres vendues par la marque depuis sa naissance.
Le calibre L990 connait plusieurs variantes : 992 (sans date), 993 (sans date ni secondes) et 994 (avec date et sans secondes) chacun avec 17 ou 25 rubis. Ce calibre est le dernier mouvement entièrement manufacturé par Longines .

Sa reprise par Lémania date de 1991 sous la référence 8815. Lémania le déclina en version squelette (8881), un calendrier perpétuel (8840) une version à répétition des quarts (8860), heure sautante (8831),  puis une version multizones. Bien entendu, le Lémania comme sa version originelle existe avec ou sans date et secondes.

Le calibre Lémania a équipé les montres Ebel 060, Girard Perregaux, Ulysse Nardin (UN 32), Bréguet (calibre 591) et RGM watch C°. Considéré comme l'un des tout meilleurs calibres à remontage automatique, il continue donc sa carrière mal entamée à cause du quartz qui déferla dans les années 70 et contribua à décimer l'horlogerie traditionnelle.

Pourtant Aurèle Maire, concepteur du calibre, voulait bel et bien défier le quartz avec ce mouvement extra-plat non soumis à l'usure des piles. Pour y parvenir, il fallait un calibre extrêmement précis. Pour gagner la fiabilité attendue, Longines choisit de sélectionner pour ce mouvement les meilleurs composants et d'opter pour les solutions techniques les plus robustes et évidentes. Avec en tête les calibres Lecoultre baptisés 2120 chez Audemars Piguet et 1120 chez Vacheron Constantin, il rechercha la plus petite hauteur.
La montre ne peut varier de par sa conception de plus de 2 minutes par mois. Mouvement le plus plat au monde à sa sortie, le L990 fut salué pour la qualité de ses élément réglants et son double barillet disposés l'un derrière l'autre (Xaipe dirait à la queue Leleu ), dispositif antérieurement adopté pour le calibre L890 présenté en 1975.

Beaucoup plus plat que le L890, le L990 est doté de deux barillets à rotation rapide dont il résulte des couples plus faibles que ceux des calibres à barillet conventionnel.  La conception entraine une réduction de la force exercée sur les rouages et augmente la facilité de remontage. Longines a pu abaisser le rapport de transmission dans le rouage entre le rotor et les deux barillets. Dans une construction classique ce rapport est de 150 contre un tiers seulement avec le calibre L990. Longines a ainsi pu supprimer une roue et réaliser une masse oscillante plus légère et plate en métal Fritté à la densité plus élevée.

Le stockage d'énergie moins demandeur de force a permis d'opter pour un remontage unidirectionnel sans inverseur, inséré comme partie intégrante du mouvement sous le pont de barillet.

Pour assurer le maintien des oscillations du balancier, une quantité d'énergie deux fois moindre est suffisante par rapport aux calibres conventionnels.

Ce calibre est donc bel et bien un exploit technique orchestré pour Longines par Aurèle Maire qui créa un mouvement innovant qui de manière extraordinaire achèvera la carrière de Longines "manufacture" avec une pièce exceptionnelle.

La montre permettra de produire des modèles d'allure raffinée...

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Longin13

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Longin12

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Longin11

Malgré la contrainte économique pour Longines de se conformer aux exigences du marché, le mouvement L990 connut des développements notamment chez Breguet. Il reste aujourd'hui encore un exploit technologique à souligner dont il est dommage que Longines n'ait pas récupéré les fruits. Longines fait partie de ces grandes manufactures qui ont abondamment travaillé sur une multitude de calibres avec en point de mire une précision toujours meilleure et sur des durées plus longues. Longines a réussi depuis sa création à faire de nombreux mouvements d'une incomparable performance. Celui-ci fut le dernier d'une dynastie du "monde d'avant", celui où l'on multipliait les expériences en s'interrogeant sur leur rentabilité a posteriori.  




Droits réservés - Forumamontres - Avril 2020 - Joël Duval

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Biglolle
Animateur
Biglolle


Nombre de messages : 1217
Localisation : Au Soleil ☀️
Date d'inscription : 02/09/2016

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 11:23

Encore une fois Zen merci pour ce récit  Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  1_311
Revenir en haut Aller en bas
jeanbat 31
Passionné de référence
jeanbat 31


Nombre de messages : 3117
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 16/01/2017

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 13:31

Merci pour cette page d’histoire dont je n’ai pas compris tous les détails techniques , mais c’est pas grave .... j’ai compris que c’était fin , performant et révolutionnaire !  👍

 j’ai quand même l’impression que la marque Longines a bien souvent marqué l’histoire de l’horlogerie !   Chinois
Revenir en haut Aller en bas
fredched
Membre Hyper actif
fredched


Nombre de messages : 747
Age : 37
Date d'inscription : 13/10/2008

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 14:02

Merci Zen pour le partage.
Je connaissais l'histoire de ce calibre révolutionnaire, qui est arrivé au pire moment de l'histoire de la marque (étant moi-même un grand fan de la marque).

C'est à l'heure actuelle une de mes recherches en terme de vintage et, je dois l'avouer, pas facile à trouver...
Revenir en haut Aller en bas
olivier2412
Pilier du forum
olivier2412


Nombre de messages : 1875
Age : 58
Localisation : var
Date d'inscription : 06/10/2010

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 14:08

Merci  thumleft

Par contre, pourquoi un calibre aussi performant n'est-il pas plus utilisé par le Swatch group ?
Vu qu'ils ont racheté la marque, ils ont certainement le droit d'utiliser le mouvement, voire de l'améliorer ?
Revenir en haut Aller en bas
Shazru
Membre Hyper actif
Shazru


Nombre de messages : 727
Age : 40
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 02/04/2007

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 15:41

olivier2412 a écrit:
Merci  thumleft

Par contre, pourquoi un calibre aussi performant n'est-il pas plus utilisé par le Swatch group ?
Vu qu'ils ont racheté la marque, ils ont certainement le droit d'utiliser le mouvement, voire de l'améliorer ?

Bonjour,

Il est utilisé par le Swatch Group car le mouvement Breguet 591A est un dérivé du Lémania 8810, lui même dérivé du Longines 990.
Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre éminent.
Eric67


Nombre de messages : 10556
Date d'inscription : 02/10/2011

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 15:59

Très intéressant.  Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ceballo
Membre très actif
ceballo


Nombre de messages : 289
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/03/2020

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 16:09

Merci Zen. On rêve toujours de voir Longines récupérer une partie de sa superbe d'antan et rééditer quelques pièces avec ses magnifiques calibres (chrono ou autres). Bon je peux rêver...
Revenir en haut Aller en bas
chesney75
Membre référent
chesney75


Nombre de messages : 5063
Age : 37
Localisation : Reims
Date d'inscription : 27/01/2013

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 16:25

ceballo a écrit:
Merci Zen. On rêve toujours de voir Longines récupérer une partie de sa superbe d'antan et rééditer quelques pièces avec ses magnifiques calibres (chrono ou autres). Bon je peux rêver...
+1
Mais malheureusement dans la configuration actuelle du groupe swatch elle est condamnée à ce positionnement qui l’empêche de venir marcher sur les plates-bandes d’Omega..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN


Nombre de messages : 57505
Date d'inscription : 05/05/2005

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 17:31

Oui, le mouvement a été "reversé" dans le patrimoine Lémania qui fabrique les mouvements Breguet. Tout cela relève d'une logique industrielle et d'une stratégie de groupe finalement assez logique et compréhensible.

Les Longines anciennes avec ce mouvement sont assez peu courantes, c'est vrai .

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
toyotiste
Permanent passionné
toyotiste


Nombre de messages : 2203
Age : 36
Localisation : Cabeda
Date d'inscription : 16/05/2010

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 22:06

Merci pour cet article que Longines est une grande manufacture avec une légitimité indiscutable.
Revenir en haut Aller en bas
schtunks
Pilier du forum
schtunks


Nombre de messages : 1985
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/07/2009

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 23:32

toyotiste a écrit:
Merci pour cet article que Longines est était une grande manufacture avec une légitimité indiscutable.
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.schtunks.info
olivier2412
Pilier du forum
olivier2412


Nombre de messages : 1875
Age : 58
Localisation : var
Date d'inscription : 06/10/2010

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyJeu 23 Avr 2020 - 23:37

Shazru a écrit:


Bonjour,

Il est utilisé par le Swatch Group car le mouvement Breguet 591A est un dérivé du Lémania 8810, lui même dérivé du Longines 990.

Merci pour ces précisions  thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Bourgui
Membre très actif
Bourgui


Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 20/08/2018

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyVen 24 Avr 2020 - 6:57

Merci pour le récit.
Je me fais prendre à chaque fois!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyVen 24 Avr 2020 - 7:22

Sympa, beau calibre et belle montre.
Merci zen
Revenir en haut Aller en bas
falconbmw
Membre éminent.
falconbmw


Nombre de messages : 25764
Age : 36
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/11/2015

Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  Empty
MessageSujet: Re: Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat    Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat  EmptyDim 26 Avr 2020 - 12:47

Shazru a écrit:


Bonjour,

Il est utilisé par le Swatch Group car le mouvement Breguet 591A est un dérivé du Lémania 8810, lui même dérivé du Longines 990.

Merci pour le récit Zen et de l'info Shazru.

Utilisé dans les Breguet Classique pour dames 9067/68 sauf erreur thumright
Revenir en haut Aller en bas
 
Récit : Quand Longines inventa le calibre automatique le plus plat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Longines
» Un chrono automatique qui reste plat et fiable ?
» Récit - Longines à la conquête de l'Amérique !
» Récit La parole des marins vue par Longines
» Récit: La Longines Conquest adore nos poignets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: